Les 12 choses incontournables à faire à Katmandou

Népal: Le guide touristique complet
avatar

Visiter Katmandou est le rêve de nombreux globe trotters ! Découvrez dans cet article les 12 activités incontournables à faire lors de votre voyage au Népal.

Passage très prisé des amateurs de treks et de randonnées, la vallée de Katmandou est le berceau du Népal. La ville de Katmandou, quant à elle, est bien souvent le point de départ de ces marcheurs en quête de sensations fortes et de paysages à couper le souffle. Bien que la capitale du Népal soit réputée bruyante et agitée, elle offre un patrimoine culturel saisissant qui fait de sa ville un incontournable du pays à visiter.

À lire aussi : Les 11 plus beaux endroits à visiter au Népal

1. Le Stupa de Bodnath

Les stupas sont des monuments typiquement bouddhistes que l’on peut visiter en Inde et Asie du Sud-Est. Le Stupa de Bodnath est le plus grand du Népal, et c’est un lieu de pèlerinage très important pour les bouddhistes. Majestueux et riche en histoire, il vous fascinera surtout par sa taille : 40 mètres de hauteur et environ 100 mètres de circonférence, vous ne pourrez que le remarquer ! Son imposant toit doré est orné de deux yeux immenses, représentant les yeux de Bouddha.

Le temple de Swayambunath, également appelé « Monkey Temple » en raison de la présence de nombreux singes a en effet été construit durant le 5ème siècle pour honorer Boudhha. Véritable trésor népalais, il s’agit de l’un des plus anciens monuments religieux du pays. Son emplacement sur les hauteurs de la ville offre une vue imprenable Katmandou et la vallée.

Si vous ne visitez qu’un temple lors de votre passage à Katmandou, alors choisissez celui-là.

2. Durbar Square

Quartier fourmillant de la ville, ne manquez pas Durbar Square si vous visitez Katmandou. Ici, une concentration de temples et de statues vous permettront de mieux connaître la religion hindoue.

Cet endroit est littéralement grouillant de monde, mais il s’agit vraiment du cœur de la ville. C’est d’ailleurs un des lieux de passages phares des visites guidées de la ville. Chauffeurs, vendeurs ambulants et guides tenteront de négocier avec vous, pour vous accompagner lors de votre trek par exemple. Peut-être y trouverez-vous un souvenir à rapporter ?

3. Le Holi Festival

Votre voyage est prévu pour le mois de mars, et vous vous demandez que faire à Katmandou durant cette période ? Si vous êtes d’humeur joueuse, ne cherchez plus : rendez-vous à la fête des couleurs, le Holi Festival ! Il s’agit de l’un des meilleurs festivals du Népal, fêté par les hindous. L’idée est de célébrer le triomphe du bien sur le mal lors d’une manifestation géante le temps d’une journée.

Tous les participants se jettent de la poudre colorée et dansent au rythme de la musique : une occasion unique de prendre de magnifiques clichés colorés et d’aller à la rencontre des locaux et autres voyageurs lors de votre périple ! Pour participer au festival, n’oubliez pas de prévoir de vieux vêtements pour l’occasion, car vous terminerez votre journée coloré de la tête aux pieds !

4. La gastronomie locale

Lecteurs gourmets,  vous devez absolument goûter aux momos lors de votre séjour ! Les momos sont des sortes de raviolis vapeur farcis à la viande ou aux légumes. Il s’agit à l’origine d’une spécialité tibétaine, mais elle est tellement appréciée au Népal que vous en trouverez forcément à la vente dans les rues ou les restaurants de Katmandou. Et si vous vous sentez nostalgiques en rentrant chez vous et que vous vous demandez que faire pour vous rappeler votre séjour, alors partez à la pêche aux recettes dans un cours de cuisine donné par un chef Népalais et, à votre tour, faites goûter ces délicieux raviolis à vos proches !

Côté boisson, essayez-vous aux bières locales : le chang ou le tongba. La première, laiteuse, est fabriquée à base de millet fermenté, d’orge ou de riz. La deuxième, le tongba, est une boisson à base de millet servie dans un énorme verre dans lequel on rajoute de l’eau chaude au fur et à mesure.

5. Les charmeurs de serpents

Charmeurs de serpent, Katmandou

Crédit photo: Flickr – supercake

En vous baladant dans les rues de la ville, vous croiserez peut-être des charmeurs de serpents. Pour une petite montée d’adrénaline, donnez quelques pièces au charmeur et laissez-le vous poser son reptile quelques instants sur les épaules… Ou prenez-le simplement en photo, si l’exercice vous fait peur ! Ames sensibles, s’abstenir…

6. La vallée de Katmandou

A part la randonnée et le trek, vous vous demandez que faire à Katmandou comme activité sportive ? Pensez au VTT ! Excellent moyen de découvrir la vallée de Katmandu, les randonnées à VTT se développent depuis plusieurs années autour de Katmandou. Certains guides vous offrent la possibilité de faire l’une des plus extraordinaires (et sportives !) descente à vtt de votre vie, voire même de réaliser un séjour 100% deux roues ! Pour cela, un petit conseil, entrainez-vous un peu à la maison avant de partir, vous en profiterez encore mieux une fois sur place !

7. Thamel

Il peut être assez difficile de s’y retrouver dans Thamel, quartier le plus ancien de la capitale.

Pas d’indications, pas de noms de rues, et une ambiance ultra animée en raison du nombre élevé d’habitants par rapport à la petite taille des ruelles. Mais ici, vous trouverez un large choix d’hôtels, restaurants et boutiques de sport : s’il vous manque des équipements pour vos sessions de trek, alors c’est par ici que vous pourrez vous ravitailler ! Malgré le brouhaha du quartier, certains y trouveront un charme un peu hippie grâce aux nombreuses boutiques d’artisanat local et à l’ambiance « joyeux bazar » qui y règne.

8. Le Jardin des rêves

Après toutes ces activités, vous cherchez encore que faire à Katmandou ? Et bien pourquoi pas, le temps d’un instant, choisir… de ne rien faire du tout ? Enfin pas tout à fait. En visitant le Jardin des Rêves situé à l’entrée du quartier Thamel, vous n’aurez qu’une seule envie : y admirer les fontaines, mares aux canards, et volières, formant un ensemble bucolique appelant au calme et à la sérénité. Et pour cela, rien ne vaut une petite sieste sur la pelouse en écoutant le chant des oiseaux ! Six pavillons ont été érigés dans ce parc, représentant chacun l’une des six saisons népalaises : le printemps, la mousson, le début de l’automne, la fin de l’automne et l’hiver.

9. La Kumari

C’est une spiritualité phare du Népal. Considérée comme une divinité à part entière, la Kumari (vierge en français) n’est autre qu’une petite fille âgée entre 3 et 4 ans, élue selon 32 critères de sélection pour incarner la forme vivante de la déesse hindoue Durga. Idolâtrée, vénérée, la fillette intronisée est isolée dans un temple (lieu de passage des City Tour de la ville) et bénéficie d’un traitement spécial, jusqu’à ses premières menstruations.

Au Népal, il existe une douzaine de ces déesses vivantes. À Katmandou, la Kumani vit dans un palais. Une résidence officielle sur Dubar Square qu’elle ne quitte jamais, sauf pour la fête du Népal, au début du mois de septembre, qui rassemble des milliers de personnes autour de son lieu de vie. Quelques apparitions annuelles pour notamment bénir les « vivants » auxquelles les touristes se plaisent à participer, intégrant à part entière ce rituel tantrique.

10. Bhaktapur

Ville royale située à quelques kilomètres de Katmandou, Bhaktapur fait partie des destinations les plus prisées. Abritant plusieurs temples dont le temple de Nyatyapola (le plus haut du Népal), Bhaktapur est avant tout appréciée pour ses petites rues pavées dans lesquelles les visiteurs se plaisent à flâner et découvrir l’art newa entre deux visites. Et pour cause, à contrario de Katmandou, les ruelles sont propres et entretenues ! Les véhicules motorisés sont même interdit à la circulation. C’est notamment ici que vous pourrez découvrir de très belles oeuvres de poterie, marchander quelques pièces de tissu et vous arrêter devant sculptures et autres marionnettes.

Si l’entrée à Bhaktapur est payante (environ 10€, ou sous la forme d’un forfait pour les visites au départ de Katmandou), ceux qui en repartent sont unanimes : la petite perle de la vallée vaut chaque roupie dépensé !

11. Pashupatinath

Suprême des lieux sacrés, le Temple Pashupatinath est le lieu de culte le plus important du Népal, incontournable des visites guidées de la vallée. Érigé sur 281 hectares sur la rive du Bagmati, il est dédié au dieu hindou Shiva et accueille sous ses toits d’or, des milliers de fidèles de toutes castes. Si l’entrée est ouverte aux hindous, elle leur est aussi réservée : aucun étranger n’a le droit de pénétrer dans le temple, les gardes se basant même sur la couleur de peau, de façon à notamment exclure certains locaux dont l’apparence s’éloigneraient trop de leurs ancêtres népalais.

Si, en tant que touriste, vous n’aurez donc pas accès à l’intérieur de ce lieu préservé, les alentours valent le détour. Tout autour du temple vous pouvez donc découvrir les scènes locales (entrée et sortie des fidèles) mais aussi et surtout assister à un rite bien moins réjouissant mais tout autant sacré : la crémation. De l’autre côté de la rivière, sont installés les ghâts de crémations du temple de Pashupatinath. Des petites chapelles habitées par des sadhus qui veillent sur l’âme des défunts. Chaque jour, plusieurs familles viennent ici avec la dépouille d’un proche : elles se recueillent et adoptent un certain rituel avant de déposer le corps sur un socle et d’y mettre le feu. Enfin, les familles se prêtent à un bain purificateur dans la rivière Bagmati où elles libèrent les cendres pour que ces dernières soient emportées par le courant.

Même si tout se passe à une certaine distance, inutile de préciser que le rituel est saisissant pour toute personne qui y assiste. De ce fait donc, il est bien évidemment déconseillé aux enfants et à toutes personnes qui pourraient y être sensibles.

12. Le Mont Everest

Et si vous vous envoliez pour expérience à part entière ? Katmandou, c’est aussi le mystérieux Mont Everest et ses montagnes jalonnées qui offrent un paysage à couper le souffle. A bord d’un avion, prenez place sur votre siège direction le point le culminant de la planète Terre : des sommets enneigés aux flancs abrupts jusqu’à découvrez l’Himalaya et sa nature époustouflante depuis votre hublot. Une ascension la tête dans les nuages, qui vous promet d’intenses souvenirs.

Comment aller à Katmandou ?

Pour aller à Katmandou, rien de tel que la voie des airs. Au départ de la France, plusieurs villes proposent un vol en direction de la capitale (comptez en moyenne 15h de vol au départ de Paris avec escales). Quelle que soit la compagnie ou la ville de départ de votre choix, vous trouverez un vol pas cher sur le site de notre partenaire Skyscanner.

Où loger à Katmandou ?

Du centre aux abords de la ville, Katmandou bénéficie de plusieurs quartiers dans lesquels vous pouvez séjourner. Pour trouver l’hôtel idéal, pensez à ce comparateur d’hôtels qui, selon vos envies, saura vous proposer les meilleures offres du moment. Pour vous aider, n’hésitez pas à lire notre article sur les quartiers où loger à Katmandou.

Un témoignage, un commentaire ? Exprimez-vous ici !

Commentaires/Questions

Laisser un commentaire

signature GV
Grotte GV
Savez-vous garder un secret?
On vous dévoile des lieux méconnus à visiter