Les 11 plus beaux endroits à visiter au Népal

avatar

Namaste ! Vous recherchez une destination qui concilie nature à couper le souffle et richesse culturelle ? Le Népal est pour vous ! Découvrez les 11 plus beaux endroits à visiter dans ce pays !

Nombreux sont ceux qui ne sauraient placer précisément le Népal sur un planisphère. C’est compréhensible. Ce petit pays est, historiquement et géographiquement, serré dans un étau entre deux géants, l’Inde, au sud, à l’est et à l’ouest, et la Chine, au nord. Pourtant, malgré sa petite taille, le Népal est un pays qui recèle des trésors. Sur le plan culturel, ce pays d’histoire s’est laissé imprégner par les influences hindouistes et bouddhiques, donnant naissance à des merveilles architecturales. Sur le plan naturel, le Népal abrite les plus hauts sommets du monde, de superbes vallées et de vastes plaines fertiles, où vivent de nombreuses espèces animales. Les amateurs de sensations fortes trouveront aussi leur compte ! Le Népal, on le connaît mal. On le pense trop petit pour qu’il y ait un intérêt à le visiter. Grave erreur ! Le plus gros défaut de ce pays est que l’on n’a jamais fini de le découvrir !

Des bijoux de la vallée de Katmandou aux petits villages pittoresques de montagne, des tigres du Chitwan aux yacks du massif des Annapurnas, des balades les plus paisibles ou treks les plus intenses, de la jungle de Bardia aux pointes de l’Himalaya, la liste est longue ! Découvrez quelques-uns de ces plus beaux endroits…

À lire aussi : Tour des Annapurnas : trek au coeur de l’Himalaya

1. Katmandou

Il serait dommage de visiter le Népal sans passer quelques jours à Katmandou, une destination aux grands incontournables ! Située à 1 350 m d’altitude, la capitale népalaise est classée au patrimoine mondial de l’Unesco. Que vous soyez passionnés d’histoire, en quête de religiosité ou que vous aimiez flâner et dénicher de bonnes affaires, vous trouverez forcément votre bonheur !

Venez découvrir l’ancienne cité royale newarie et son Durbar Square (centre-ville), où se trouvent de superbes temples, d’impressionnants palais et d’imposantes pagodes. Peut-être aurez-vous la chance d’y apercevoir la déesse vivante hindoue, la Kumari ! Si vous poursuivez votre balade vers le Nord, n’oubliez pas de vous perdre dans le dédale de rues du quartier touristique et bouillonnant de Thamel, où vous pourrez déguster un met typique, prendre un verre, passer la soirée ou simplement flâner. Plus à l’ouest, vous pourrez rejoindre en bus, en taxi, ou à pied pour les plus motivés, le splendide stupa blanc de Swayambunath, un des plus anciens sites bouddhistes du Népal. On le surnomme aussi le Monkey Temple.

Au soleil couchant, le panorama sur Katmandou vaut le détour ! Si vous avez la folie des grandeurs, le stupa de Bouddhanath, situé à l’est de la ville est le plus grand d’Asie ! Enfin, venez vivre une expérience saisissante en assistant à une crémation sur le site hindou de Pashupatinah, situé à l’est de la ville, sur les bords de la rivière sacrée Bagmati.

2. La vallée de Katmandou

Visiter Bhaktapur dans la vallée de Katmadou, Népal

Poursuivez votre découverte du Népal par trois autres sites, classé au patrimoine mondial de l’Unesco.

Passez une nuit à Patan, situé à six kilomètres au sud de Katmandou, afin de visiter l’impressionnant Durbar Square de l’ancienne cité royale, le musée, les stupas et les vieux quartiers.

Accordez-vous également une journée pour vous détendre dans la paisible et pittoresque ville médiévale de Bhaktapur, située à treize kilomètres, à l’est de la capitale.

De là, vous pourrez rejoindre le temple hindou de Changu Narayan. Si vous avez la chance de vous trouver à Bhaktapur en avril, pour le nouvel an népalais (le Bisket Jatra), vous découvrirez des traditions tout à fait singulières, telles qu’un gigantesque char qui dévale les ruelles ou l’érection d’un mât de plus de vingt mètres, dont la chute symbolise le passage à la nouvelle année !

3. Nagarkot et Dhulikkel

Nagarkot, Népal

Crédit Photo : Flickr – Neil Young

Si vous voulez admirer le toit du monde, vous avez frappé à la bonne porte ! Nagarkot et Dhulikkel sont réputées pour offrir une vue imprenable sur la chaîne de l’Himalaya, et en particulier sur le mont Everest. Vous êtes matinal(e) ? C’est parfait ! Le panorama sera encore plus impressionnant !

4. Pokhara

Envie de vous aérer tout en profitant des avantages de la vie citadine ? Pokhara est faite pour vous. Située à 200 km, à l’ouest de Katmandou, elle est la deuxième ville du pays. À la fois dynamique et paisible, Pokhara séduira les plus sensibles, par son cadre poétique, et les plus téméraires, par la palette d’activités qu’elle propose.

Entre balade sur le lac Phewa, marche jusqu’à la pagode de la paix et vol en parapente, entre lever du soleil face au Machapuchare et descente en rafting, Pokhara n’a pas fini de vous surprendre !

5. La vallée de Pokhara

Gorkha, Népal

Crédit Photo : Flickr – ::ErWin

Vous aimez sortir des sentiers battus ? Venez découvrir le village de Bandipur, situé entre Pokhara et Katmandou. Vous pourrez aisément concilier le côté culture, en appréciant la beauté des temples et des maisons traditionnelles newaries, le côté nature, en randonnant dans les environs, et le côté aventure, en vous essayant au parapente ou au canyoning. À vous de choisir !

À quelques kilomètres de Bandipur, faites une halte à Gorkha, lieu de naissance du roi qui fonda le Népal moderne. Le village est charmant et idéal pour vivre se ressourcer, loin de l’affluence de la capitale. Situé entre Bandipur et Gorkha, le temple de Manakamana endommagé après le séisme de 2012, mais dont la rénovation est aujourd’hui terminée, offre une vue imprenable sur la vallée de Pokhara.

6. Le massif des Annapurnas

Massif des Annapurna, Randonnée, Népal

Crédit Photo : Unsplash – Iqx Azmi

Le Népal est le temple du trekkeur. Il serait dommage de visiter le pays sans randonner, ne serait-ce qu’une journée. Il y en a pour tous les goûts. Au départ de Pokhara, il est possible de partir à l’assaut du massif des Annapurnas.

Du trek de Poon Hill (5 jours), en passant par l’Annapurna Base Camp (11 jours), jusqu’au célèbre Tour des Annapurnas (18 jours), vous pourrez satisfaire le randonneur débutant, comme le trekkeur chevronné. Vous longerez des rizières en terrasses, traverserez des forêts, passerez à travers de petits villages où le temps semble s’être arrêté, découvrirez des temples reculés, franchirez des rivières, arpenterez des chemins enneigés, pour atteindre les hautes sphères !

Si vous pensez ne pas avoir l’équipement nécessaire pour randonner, la plupart des agences louent le matériel ou le comprennent dans le prix du trekking. Par ailleurs, mieux vaut éviter de randonner en pleine saison des pluies, de juin à septembre ! Ces aspects sont à prendre en compte pour tout type de circuit.

7. Le Parc national de Langtang

Situé au nord de Katmandou, à la frontière tibétaine, le parc national de Langtang donne accès à de superbes sentiers, à guère plus d’une heure de la capitale. Là encore, vous pourrez trouver toute une gamme de treks, du plus court au plus long, du plus facile ou plus exigeant. Pour celles et ceux qui souhaitent poursuivre l’aventure, il est possible de rejoindre le Tibet ! Mieux vaut trekker durant la saison sèche, à moins de vouloir devenir la proie des sangsues ou d’aimer dévaler les sentiers !

8. L’Everest

Vous avez soif de défis ? Les forts dénivelés ne vous effraient pas ? Si vous voulez tutoyer le ciel et vous frotter au plus haut sommet du monde, il est possible de se lancer à l’assaut de l’Everest, jusqu’à son camp de base.

Le point de départ de ce trek himalayen mythique se situe à Lukla, que l’on rejoint en avion, depuis Katmandou. Pour ceux qui préfèrent ménager leurs forces, tout en vivant un moment exceptionnel, il est possible de survoler le mont Everest en avion. Frissons garantis ! La meilleure période de trek et de survol va de septembre à novembre, ainsi qu’aux mois d’avril et mai.

9. Lumbini

Temple à Lumbini, Népal

Crédit Photo : De Damian Pankowiec / Shutterstock.com

Vous voulez mêler histoire et religion ? Non loin de la frontière indienne, venez aux origines du bouddhisme en visitant le village de Lumbini, connu comme étant le lieu de naissance de Siddhartha Gautama, le Bouddha. C’est ici que de nombreux bouddhistes viennent en pèlerinage.

10. Le parc national de Chitwan

Parc national de Chitwan, Népal

Crédit Photo : Unsplash – WeRoad

Non, au Népal, il n’y a pas que des montagnes ! On y trouve également la jungle. On l’ignore souvent, mais les plaines humides népalaises sont le refuge de plusieurs milliers d’animaux sauvages.

Le Chitwan est situé au sud-ouest de Katmandou, à neuf heures de bus de la capitale. Prévoyez de rester au moins deux jours, afin de pouvoir vous balader à dos d’éléphant ou assister au bain de ces pachydermes, partir à la recherche de rhinocéros unicornes, de tigres et de daims, ou faire un tour de pirogue pour observer les crocodiles. Mieux vaut être accompagné d’un guide ! La région du Téraï est aussi une région de traditions. Vous pourrez visiter des villages tharus et découvrir la culture locale.

11. Le parc national de Bardia

Parc national de Bardia, Népal

Crédit Photo : De PACO COMO / Shutterstock.com

Si vous disposez de temps, venez vous balader dans le parc national de Bardia, situé au sud-ouest du Népal. Ce parc a l’avantage d’être bien moins touristique que le parc de Chitwan, car plus difficile d’accès. S’il est impossible d’affirmer que vous y verrez un tigre du Bengale, il est certain que vous aurez davantage de chances d’en apercevoir un sur ce site.

Et vous, quels ont été vos plus beaux souvenirs du Népal ?

Un commentaire ? Exprimez-vous ici !

Egalement dans Photos
Laisser un commentaire