×
Mot de passe oublié ?

Les 11 choses incontournables à faire à Édimbourg

Comparez les prix pour cette activité
Les 11 choses incontournables à faire à Édimbourg

Visiter Édimbourg, quelles sont les meilleures choses à faire et voir dans la capitale de l’Ecosse ?

Édimbourg est une ville qui ne demande qu’à être explorée. Des voûtes et wynds (voies étroites) qui criblent la vieille ville aux nouveaux quartiers de Stockbridge et Cramond, elle est remplie d’endroits bizarres et aguicheurs qui nous promènent à chaque fois un peu plus loin, jusqu’à révéler des panoramas soudains et inattendus, comme de vertes collines ensoleillées, des rochers rougeâtres, ou un aperçu du bleu de la mer au loin. Edimbourg est célèbre pour ses nombreux festivals, été comme hiver (avec le Fringe en août, le plus important festival artistique du monde, et le Hogmanay au nouvel an). Mais avec ses boutiques élégantes, sa gastronomie, sa ville souterraine et ses châteaux médiévaux, la capitale de l’Ecosse est un plaisir à visiter à tout moment de l’année. Si vous avez prévu d’y passer un séjour, aussi court ou aussi long qu’il soit, voici les meilleures choses à faire à Édimbourg :

1. Immanquable : le Château d’Édimbourg

Chateau Edimbourg, visite coupe-file

Flickr – Martin Burns

Le château d’Edimbourg a joué un rôle essentiel dans l’histoire écossaise, à la fois comme résidence royale et comme forteresse militaire. Le château a servi de fonction militaire pour la dernière fois en 1745. Depuis cette date jusqu’aux années 1920, il fut utilisé comme base principale de l’armée britannique en Ecosse.

Hissé haut sur la colline escarpée de Castle Rock, comme si il surveillait la cité juste en-dessous, le château d’Édimbourg est l’attraction incontournable de la ville. Au sein de ses murs de pierres noircies se trouvent les Honours of Scotland (les bijoux et joyaux de la couronne d’Ecosse) enfermés au cœur du Palais royal où sont accrochés aux murs des tableaux historiques. On trouve aussi au sein du château les appartements de la Reine Marie Ire d’Écosse, le Great Hall (une salle du 15ème siècle où le parlement écossais s’est réunit jusqu’en 1639) et le Mons Meg, un canon de siège géant du 15ème siècle construit à Mons en 1449. Tout tourne autour de la place d’armes sur laquelle se dresse le Scottish National War Memorial.

Depuis les remparts crénelés du châteaux, vous avez une vue imprenable sur le quartier de New Town et l’estuaire du Firth of Forth. Notez que tous les jours à 13h, le One O’Clock Gun est tiré pour donner l’heure (sauf les dimanches). Il est conseillé de réserver une visite guidée du château d’Édimbourg avec billet coupe-file pour éviter la queue à l’entrée.

2. Arthur’s Seat ou « le siège d’Arthur »

Arthur Seat, siège d'Arthur, Edimbourg

geograph.org.uk – Jim Barton

Ce sommet, qui se trouve en fait au sommet d’un volcan éteint, offre l’une des meilleures vues sur la ville et le Comté de Fife. Si vous vous demandez où trouver l’Arthur’s Seat, vous avez juste besoin de lever vos yeux vers Holyrood Park. Ce pic rocheux de 251 m domine, au même titre que le château d’Edimbourg, la ville. Pour marcher jusqu’à son sommet (45 min), rendez-vous aux ruines de la Chapelle Saint-Antoine et suivez les pancartes sur place. Idéal pour un lever ou un coucher de soleil.

3. Le Musée national d’Écosse

Musée National d'Ecosse, Edimbourg

geograph.org.uk – Ian Taylor

La longue façade du Musée national d’Ecosse domine l’élégante Chambers Street. Ses nombreuses collections sont réparties entre deux bâtiments, l’un moderne, l’autre victorien. La pierre dorée et l’architecture moderne saisissante du nouveau bâtiment, ouvert en 1998, est l’un des monuments les plus distinctifs de la ville. Les cinq étages du musée retracent l’histoire de l’Ecosse de ses origines géologiques aux années 1990, avec de nombreuses expositions originales et stimulantes. L’entrée (de 10h à 17h) est gratuite et des audioguides sont disponibles en plusieurs langues.

Le musée est relié au Victorian Royal Museum adjacent avec des collections sur la science, la technologie, l’histoire naturelle et les cultures du monde. Les deux bâtiments sont à visiter absolument. Octroyez-leur une demi-journée au moins.

4. Dégustez du whisky écossais

Scotch Whisky Heritage Centre, Edimbourg

geograph.org.uk – Derek Harper

Le Scotch Whisky Heritage Center est un musée consacré à l’histoire et à la fabrication du whisky qui est situé sur Royal Mile, dans une ancienne école, en bas de la colline du château et de l’Edinburgh Castle Esplanade. Ici, vous aurez une idée complète de la façon dont la boisson nationale est fabriquée, de l’orge à la bouteille. Ce musée se trouve dans un cadre magique où vous pourrez faire des dégustations. Mais à ce propos, pourquoi ne pas continuer à goûter différents whiskies dans un bar typique ? Le Whiski Rooms (4-7 North Bank Street), par exemple, jouit d’une réputation sans précédent.

5. Princes Street Gardens

Princes Street Gardens, jardins d'Edimbourg

geograph.org.uk – Paul Gillett

Ces beaux jardins se trouvent dans une vallée qui était autrefois occupée par le Nor ‘Loch (North Loch, ou « Lac Nord »), un plan d’eau marécageux qui a été asséché au début du 19ème siècle. Les jardins sont divisés au milieu par The Mound, une « butte » d’environ deux millions de charrettes de terre creusées des fondations lors de la construction de New Town et déversées ici pour établir une liaison grâce à une route à travers la vallée jusqu’à la vieille ville. La route fut achevée en 1830.

Au milieu de la partie ouest des jardins se trouve Ross Bandstand, un lieu pour les concerts en plein air en été et lors de l’Hogmanay, et l’endroit où se déroule le Fireworks Concert lors du Festival d’Edimbourg. Juste à côté de The Mound, vous pourrez voir la Floral Clock, une horloge florale (qui fonctionne) la plus ancienne au monde dont le design change chaque année et qui a été créé en 1903. Les jardins de Princes Street Gardens abritent également le Scott Monument, un monument édifié en l’honneur de Walter Scott, grand écrivain né dans la ville. Vous êtes invité à grimper les 287 marches pour atteindre la petite plate-forme d’observation située près du sommet.

6. Rendez-vous sous les voûtes et ruelles souterraines pour une expérience unique

The Real Mary King Close Edimbourg

Crédit – news.stv.tv

Le terrain accidenté sur lequel est construite la forteresse imprenable d’Édimbourg a été un casse-tête pour les architectes. L’espace y est limité et le manque de terrains plats rend difficile les fondations. La ville est, de plus, constamment attaquée par les envahisseurs et ne peut s’étendre. L’enceinte fortifiée limite également l’espace constructible. Les habitants doivent donc faire preuve d’ingéniosité. Les riches construisent en hauteur (donnant naissance aux premiers immeubles d’habitation au monde vers la fin du 16ème siècle) et à l’inverse, les pauvres s’enfoncent sous terre jusqu’à reproduire une ville souterraine.

Ainsi, sous les pavés de la ville d’Édimbourg, notamment sous les City Chambers (Hôtel de ville), un véritable monde souterrain est tapi dans les ténèbres. Aujourd’hui, on appelle ce complexe le Mary King’s Close, un labyrinthe de ruelles et de maisons originales datant principalement du 17ème siècle. Des grandes artères de « Royal Mile » aux petites allées sombres, vous découvrirez les bâtiments historiques de la ville d’une manière insolite et inoubliable ! Des mythes et légendes circulent à propos de fantômes de malades de la peste, des multiples victimes d’assassins en série et des conflits de l’époque qui eurent réellement lieu ici-même, dans ces ruelles qu’on appellent localement « close ». Vivez l’expérience au Real Mary King’s Close, ou en réservant une visite guidée de ces ruelles hantées (à l’avance). C’est une activité idéale pour les enfants.

7. Suivez les pas de grands littéraires

Writer's museum Edimbourg

Flickr – Alan Weir

La cité littéraire qu’est Édimbourg est classée au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1995. Elle regorge de monuments aux écrivains et il est possible d’étudier de vieux manuscrits de Sir Walter Scott, Robert Burns et Robert Louis Stevenson au Writers’ Museum. Vous pouvez aussi lire des écrits du poète Lord Byron au John Murray Archives et à la Bibliothèque nationale d’Écosse. Pour réfléchir et vous inspirer comme le faisaient ces grands artistes, pourquoi ne pas prendre un thé gourmand à l’Elephant House (21 George IV Bridge), qu’Alexander McCall Smith, Ian Rankin et JK Rowling adorent ?

8. Admirez l’architecture du Parlement écossais

Bâtiment du parlement écossais, Edimbourg

geograph.org.uk – Martyn Gorman

Le bâtiment du Parlement écossais, construit sur le site d’une ancienne brasserie, a ouvert en octobre 2005. Il a été conçu par l’architecte catalan Enric Miralles (décédé en 2000) comme une œuvre d’art. Le plan du complexe représente une fleur de la démocratie enracinée dans le sol écossais, que l’on voit bien depuis Salisbury Crags. Des visites guidées gratuites d’une heure (réservez à l’avance sur le site officiel) comprennent une visite de l’hémicycle, d’une salle de comité, du Garden Lobby et du bureau d’un membre du Parlement écossais.

9. Galerie nationale écossaise d’Art moderne

Galerie nationale ecossaise d'art moderne Edimbourg

Flickr – Martin Burns

La galerie d’art moderne d’Édimbourg est répartie entre deux bâtiments néoclassiques impressionnants entourés de jardins paysagers quelques 500 m à l’ouest de Dean Village. Présentant une étonnante collection de peintures de coloristes écossais populaires, et post-impressionnistes, la galerie est aussi un point de départ pour se balader le long de la Water of Leith, suivant un sentier de sculptures d’Anthony Gormley. La collection principale se concentre sur l’art du 20 ème siècle, avec divers mouvements européens représentés par des artistes comme Matisse, Picasso, Kirchner, Magritte, Miró, Mondrian et Giacometti. Des artistes américains et anglais sont également représentés, mais davantage d’espace est donné aux peintres écossais, des coloristes écossais du début du 20ème siècle aux artistes contemporains tels que Peter Howson et Ken Currie.

10. Choisissez un festival pour votre venue

Fringe Festival Edimbourg

Wikimedia – Festival Fringe Society

Édimbourg accueille un festival à n’importe quel moment de l’année. Vous y trouverez de tout, du jazz aux tatouages, en passant par la science et le Mela (une fête de la diversité culturelle). En juin, il y a le Festival international du film d’Édimbourg qui présente des films britanniques et européens. Le Festival international d’Édimbourg (musique, théâtre, opéra et danse) commence en juillet et chevauche ses dates avec celles du célèbre Festival Fringe d’Édimbourg en août, le festival des arts de la scène le plus grand du monde. Pour plus d’infos, visitez le site officiel des festivals d’Édimbourg.

11. D’autres idées de visites à Édimbourg et ses alentours

Si vous avez encore du temps devant vous, voici d’autres idées de visites dans la capitale écossaise.

  • Le Royal Yacht Britannia, le dernier yacht royal britannique
  • La Cathédrale Saint-Gilles, l’église-mère du Presbytérianisme
  • Le Palais de Holyrood
  • Greyfriars Kirk (église) et le Greyfriars Kirkyard (cimetière) qui l’entoure
  • Jardin botanique royal (gratuit)
  • L’insolite Camera Obscura, un périscope datant de l’ère victorienne, qui projette une vue de la ville sur un tableau
  • Passer une journée dans les Highlands et au Loch Ness
  • Visitez Glasgow

Édimbourg : Comment y aller ? Où dormir ?

La compagnie low-cost easyJet propose des vols directs pour Édimbourg depuis Lyon, Grenoble, Paris, Nice, Genève et Bâle (Mulhouse). Il est donc relativement simple de se rendre à Édimbourg sans que cela impacte sur votre budget voyage. Les prix peuvent facilement grimper lors des festivals que nous avons évoqués. Pour trouver les meilleurs prix, utilisez le comparateur de vols Skyscanner.

Lors de votre séjour, n’hésitez pas à vous faire plaisir et à choisir un hôtel dans le centre pour dormir dans un bâtiment à l’architecture géorgienne, très typique de la ville. Pour les petits budgets, il existe plusieurs auberges de jeunesse. Pour trouver un hôtel à Édimbourg, utilisez notre comparateur d’hôtels pour le rechercher sur une carte ou par prix.

Avez-vous visité Édimbourg ?

Les activités à faire dans cette ville
A voir aussi dans la rubrique Edimbourg
Répondre

Laisser un commentaire

Suivez-nous
A voir aussi
Comparez les prix des activités