Les 6 choses incontournables à faire à Amorgos

avatar
Réservez vos visites & activités à AmorgosVoir les offres

Visiter Amorgos, l’île du Grand Bleu ! Entre plages de sable fin, villages en chaux blanche et randonnées épiques, voici nos 6 indispensables à faire à Amorgos.

Ça y est c’est décidé : vous partez explorer les Cyclades, et notamment visiter Amorgos, la plus orientale des îles grecques. Avec ses paysages à couper le souffle, ses spécialités locales savoureuses et ses petits villages authentiques, Amorgos séduit les touristes sans attirer les foules.

Connue par les cinéphiles pour être le lieu de tournages de certaines scènes du Grand Bleu de Luc Besson, Amorgos a bien des merveilles à offrir. Et pour ne rien louper de cette île de rêve, voici notre top 6 des choses incontournables à faire à Amorgos.

À lire aussi :
Visiter les Cyclades : les 9 îles à faire absolument !
Comment se déplacer en ferry dans les Cyclades ?
Dans quelle ville loger à Amorgos ?

1. Faire de la randonnée

Randonnée dans la montagne, Amorgos

Crédit photo: Flickr – Amphithoe

Si vous aimez faire de la randonnée ou du trekking, vous allez adorer visiter Amorgos. En effet, l’île est réputée pour être l’une des meilleures – si ce n’est la meilleure – pour randonner dans les Cyclades. Amorgos propose de très nombreux sentiers, principalement d’anciens chemins bordés de murets en pierre qui vous permettront de découvrir la ville d’un point de vue plus authentique, avec des vues à couper le souffle sur la mer. L’avantage, c’est que les chemins mènent d’un village à l’autre, ce qui vous donnera l’occasion de prendre une pause bien méritée avant votre prochaine ascension.

Pour votre rando, vous n’aurez que l’embarras du choix, mais il existe 8 sentiers historiques balisés : parmi eux, on retrouve Palia Strata (chemin 1), qui va de Chora à Aegiali en 9h aller retour, Evangelistria (chemin 7) qui va de Katapola à Evangelistria en 2h aller retour ou encore Fotodotis (chemin 2) qui va de Katapola à Chora en 2h aller retour. Pour plus d’informations sur les randonnées à Amorgos, rendez-vous sur Cycladen.

2. Visiter le Monastère de Panaghia Chozoviotissa

Sans doute l’un des points de vue les plus connus de l’île et une visite à ne surtout pas louper lors de votre visite d’Amorgos. Fondé au XIème siècle, le Monastère de Panaghia Chozoviotissa est construit à flanc de falaise, à 300m au dessus de la mer. Pour y accéder, il faudra le mériter avec une ascension de près de 300 marches. Mais une fois en haut, vous ne le regretterez pas un seul instant : à l’intérieur, vous trouverez de très belles icônes byzantines ainsi qu’une icône de la Vierge qu’on dit magique, tandis que l’extérieur vous offrira un panorama sublime sur la mer.

Encore aujourd’hui, le Monastère est habité par quelques moines, qui ne manqueront pas de vous faire visiter leur domaine avant de vous offrir quelques loukoums et un verre de Raki. Et n’oubliez pas : à l’entrée d’un lieu saint, une tenue correcte est exigée, genoux couverts pour les messieurs et jambes et épaules pour les dames.

3. Goûter aux spécialités locales

Gastronomie locale à Amorgos

Crédit photo: Max Pixel

Quoi de mieux pour visiter Amorgos que de partir à la rencontre de sa gastronomie locale ? Comme partout en Grèce, vous risquez rapidement de tomber sous le charme des fruits et légumes de saison gorgés de soleil, des poissons tout juste pêchés et l’omniprésence de l’huile d’olive et du miel.

Mais à Amorgos, il existe des spécialités bien locales comme le patatato, un plat à base de chèvre et de pommes de terre, les xerotigana, des petits fourrés aux herbes, des ladotyri, des petits fromages de chèvres marinés dans de l’huile d’olive ou encore les célèbres pastéli, des nougats au miel et au sésame qu’il n’est pas rare que les locaux offrent dans la rue.

Et pour ceux qui aiment découvrir l’alcool local, ne manquez pas le rakomelo, une boisson chaude qui marie raki – l’alcool grec par excellence – miel et épices.

4. S’essayer au snorkeling et à la plongée

Plongée et snorkelling à Amorgos

Crédit photo: Flickr – Amphithoe

Si vous ne savez pas quoi faire à Amorgos, c’est peut être l’occasion de se mettre au snorkeling, de la plongée avec un masque et un tuba. Pour vous y essayer, rendez-vous sur les plages de Lévrossos et Psili Ammos, des petites criques sauvages, parfaites pour partir à l’aventure. N’hésitez pas à louer un 4×4 ou un scooter pour longer la côte et découvrir votre spot de rêve.

Mais Amorgos est aussi un endroit privilégié pour la plongée sous-marine, et ce n’est pas Luc Besson, le réalisateur du Grand Bleu, qui vous dira le contraire ! En effet, l’île est réputée pour son excellente visibilité dans l’eau – jusqu’à 50m – avec une profondeur pouvant aller de 6 à 80m. Pour vous initier, l’épave Marina est un spot parfait car elle est très bien conservée et recouverte de coraux.

5. Flâner dans les rues de Chora

Chora, visiter Amorgos

Crédit photo: Flickr – Amphithoe

Difficile de qualifier Chora comme une capitale, étant donné que c’est plutôt un village très tranquille de 500 habitants. C’est pourtant bien le chef-lieu d’Amorgos, et aussi l’un des villages les plus pittoresque des Cyclades. Des maisons blanchies à la chaux, des volets et des portes peints en bleu, des petits escaliers qui mènent à des tavernes pour boire un café glacé ou une bière bien fraîche, Chora a tout pour séduire.

la Ioza, la place centrake du village, surplombe le village avec un rocher volcanique où les vénitiens érigèrent le Kastro et où vous pourrez observer une vue plongeante sur l’île, un endroit parfait pour déguster une petite pâtisserie à l’heure du goûter. Un village à faire à Amorgos, d’autant plus qu’il est épargné par le tourisme de masse.

6. Rejouer les scènes du Grand Bleu

Amorgos, lieux de tournage du Grand Bleu

Si vous ne savez pas quoi faire à Amorgos et que vous êtes un grand fan de Luc Besson, vous pourrez partir à la découverte des lieux de tournage de son célèbre film Le Grand Bleu, sorti en 1988. D’ailleurs, c’est de là que vient le surnom de l’île, l’île du Grand Bleu.

Au pied du Monastère de Panaghia Chozoviotissa se trouve la petite plage d’Agia Anna, lieu idéal pour une sieste après l’ascension du Monastère. Prisée par les touristes, cette plage a servi de décor au tout début du film, quand le petit Jacques Maillol s’essaie à l’apnée. Quant aux scènes d’enfants dans un village, c’est bien à Chora qu’elles ont été tournées.

Une autre scène, bien connue des cinéphiles, a été tournée à Amorgos : le passage où Jacques Maillol sauve un soldat américain sur une épave. Vous verrez cette dernière au sud de l’île, avant d’atteindre la plage de Kalotaritissa.

Comment aller à Amorgos ?

L’île d’Amorgos ne possède pas d’aéroport, elle est donc plus compliquée à rallier, mais de fait plus tranquille et loin des autres îles grecques victimes du tourisme de masse. Depuis la France, il faudra donc réserver un vol pour Athènes ou bien pour Santorin. Vous pouvez comparer vos billets d’avion sur Skyscanner. Ensuite, pour rejoindre Amorgos, vous devrez transiter en ferry depuis Athènes le Pirée (5h10 de trajet) ou bien de Santorin (1h de trajet). Vous pouvez réserver votre traversée en ferry en ligne via le site Direct Ferries.

En bateau, Amorgos est également accessible depuis la plupart des îles des Cyclades : Koufonissi (25min), Donoussa (40min), Naxos (1h15), Shinoussa (1h25), Heraklia (1h45), Mykonos (2h), Folegandros (2h20), Paros (2h30), Milos (3h25), Sifnos (4h15), Syros (4h35) et Serifos (4h40). Depuis le Dodécanèse: Astypalea (1h25), Kos (3h05) et Rhodes (6h05).

Où dormir à Amorgos ?

Amorgos est une île étirée, et l’idéal est de loger proche des deux ports de l’île à savoir Aegiali et Katapola, car c’est dans ces villages que les offres d’hébergements où loger à Amorgos sont les plus importantes. Bien évidemment, vous pouvez tout à fait rentrer dans les terres et trouver des hôtels ou maisons à louer loin des touristes. Cela dépend également de la durée des vacances que vous avez prévu pour visiter Amorgos. Pour vous aider, vous pouvez lire notre article « Dans quelle ville loger à Amorgos ? » .

Vous pouvez trouver un hôtel pas cher à Amorgos en effectuant une recherche sur ce comparateur d’hôtels.

Comment se déplacer à Amorgos ?

L’île possède une compagnie d’autobus publics efficace qui relie les plages et les principaux petits villages d’Amorgos : Katapola, Chora et Egiali aux plages de Aghia Anna, Aghios Pavlos, Paradisia et la baie d’Egiali. Au départ de Chora, on trouve aussi des autobus pour le Monastère de Hosoviotissa. Pour davantage d’autonomie lors de votre séjour, vous pouvez louer une voiture ou un scooter et vous déplacer à votre guise sur l’île.

Vous pouvez comparer les prix des locations de voiture à Amorgos sur le site Rentalcars.

Crédit photo principale : Flickr – Dubravka Franz

Un commentaire ? Exprimez-vous ici !

Laisser un commentaire

Suivez l'évolution de l'épidemie de Coronavirus pays par pays. Etudiez l'évolution de l'indice voyage en temps réel. Voir notre page dédiée