Les 8 choses incontournables à faire à Amalfi

avatar

Vous partez en vacances en Italie sur la Côte Amalfitaine ? Profitez-en pour faire une escale et visiter Amalfi !

Amalfi a donné son nom à la Côte Amalfitaine, joyau du paysage italien et classée au Patrimoine Mondial de l’Unesco. Ce petit village est blotti entre les falaises escarpées et la mer Tyrrhénienne, le tout dominé par le Mont Cerreto (1315 mètres). Visiter Amalfi, c’est donc découvrir l’un des plus beaux villages de la province de Salerne.

Ce petit village de pêcheurs, autrefois un des ports les plus puissants du pays, est aujourd’hui très touristique. Les maisons accrochées au flanc de la falaise, les monuments historiques, la végétation méditerranéenne, les paysages éblouissants sur la mer et les spécialités culinaires enchanteront votre séjour !

Alors, laissez-vous bercer par la Dolce Vita et découvrez les inoubliables à ne pas manquer pour visiter Amalfi !

À lire aussi :
Les 12 plus beaux endroits à visiter sur la Côte Amalfitaine
Les 10 choses incontournables à faire en Campanie

1. Cathédrale/Duomo di Sant’Andrea

Visiter Amalfi : Cathédrale/Duomo di Sant’Andrea

Crédit photo : Shutterstock – Mitzo

La cathédrale de Sant’Andrea ou Duomo est un monument emblématique à visiter à Amalfi. Sa construction commence en 987 et ne se terminera qu’au XIIe siècle. Elle est dédiée à Saint André, le Saint patron d’Amalfi, des marins et des pêcheurs. Ce chef d’œuvre architectural, du haut de son imposant escalier, domine la Piazza del Duomo.

Aussi, sa façade polychrome, de style byzantin, date du XIXe siècle. L’intérieur de style baroque, richement décoré, permet d’observer de ravissantes peintures, statues, du marbre resplendissant, ainsi qu’une très belle toile représentant Saint André. Les visiteurs pourront admirer également le campanile et la porte en bronze de Constantinople.

Et pour compléter la visite, admirer la crypte avec ses reliques de Saint André, le cloître du Paradis et le musée diocésain.

2. Le cloître du Paradis

Visiter Amalfi : Le cloître du Paradis

Le cloître du Paradis, situé à l’intérieur de la cathédrale – Crédit photo : Shutterstock – Editos foto

Un site religieux incontournable quand on va visiter Amalfi. À faire en complément de la cathédrale et du musée diocésain. Le cloître du Paradis, datant du XIIIe siècle et dominé par le Campanile, est attenant à la cathédrale. C’était au départ le cimetière des nobles de la ville.

Aussi, on peut encore y contempler des chapelles et sarcophages. Le cloître blanc est bâti dans un style oriental et est égayé en son centre par une oasis de plantes méditerranéennes comme des palmiers et yuccas géants. Les visiteurs pourront d’ailleurs contempler les arcs croisés soutenus par des colonnes.

3. Le centre historique et le port

Visiter Amalfi : Centre d'Amalfi

Crédit photo : Shutterstock – Javen

Le centre historique d’Amalfi est incontournable et en particulier le quartier de Vagliendola. Vagliendola est emblématique de la ville avec ses maisons anciennes construites les unes au-dessus des autres face à la mer.

Amalfi est un petit village au charme fou, un des plus beaux de la Côte Amalfitaine. En son centre, la cathédrale, le cloître et le campanile dominent la Piazza del Duomo, frétillante de vie et égayée par la belle fontaine Sant’Andrea.

Cette fontaine représente Saint André, le Saint Patron d’Amalfi, mais aussi des pêcheurs et des marins. Les visiteurs savoureront le charme du village en sillonnant le dédale des ruelles, escaliers, passages voûtés et en admirant les façades et leurs balcons.

Ensuite, la visite peut se poursuivre sur le port, fierté de la ville et témoignage de l’histoire marine, la ville ayant été au Xe siècle, la première république maritime du pays. Le port est actif et assure de nombreux déplacements avec des bateaux taxis. Il est également le point de départ des excursions dans les environs.

4. Les plages et activités nautiques

Plage d'Atrani, Amalfi

La plage d’Atrani, à Amalfi – Crédit photo : Shutterstock – proslgn

Après avoir visité le centre historique et les principaux monuments, si vous cherchez que faire à Amalfi pour profiter du soleil et de la mer voici quelques idées ! Pour bronzer et tenter une baignade, prenez la direction de la plage Grande d’Amalfi. Sinon, dans les environs la plage d’Atrani et celle de Duoglio « Lido degli artisti » sont aussi agréables.

D’ailleurs, pourquoi pas louer un kayak ? C’est une activité vraiment sympa, qui vous permettra d’admirer tous les recoins de la côte. Vous pouvez également en profiter pour faire de la plongée ou des excursions dans les environs, comme la grotte d’émeraude ou les autres villages de la Côte Amalfitaine.

Et si vous avez le temps, pourquoi pas faire une excursion d’une journée vers la belle et romantique Capri ?

5. La Torre dello Ziro

La Torre dello Ziro

Crédit photo : Shutterstock – Giuma

Que faire à Amalfi pour avoir une vue panoramique ? Grimper sur l’éperon rocheux de la Torre dello Ziro du XVe siècle ! Un sentier part de Pontone pour atteindre les vestiges de cette tour. Un autre itinéraire rejoint le village d’Atrani. De la tour, on peut admirer la vue panoramique sur le golfe de Salerne et les environs.

Pour le contexte historique, cette tour était une tour de guet. Aussi, Giovanna d’Aragona, Duchesse d’Amalfi, aurait été enfermée et assassinée avec ses enfants dans la tour en 1510, pour avoir eu une liaison avec son majordome.

6. Les musées

Musée diocésain

Les bustes du musée diocésain – Crédit photo : Shutterstock – Katrin85

Amalfi regorge de musées intéressants, qui nous permettent de mieux connaître le passé de la ville. Parmi les meilleurs, on retrouve :

  • Le musée diocésain, à visiter en complément de la cathédrale et du cloître. Dans la basilique du crucifix on peut ainsi contempler les plus beaux objets de la cathédrale (reliques, tableaux, statues…).
  • Le Museo della Carta ou musée du papier, pour tout connaitre de la fabrication artisanale du papier. Il se trouve dans une ancienne papeterie du XIIIe siècle et retrace l’histoire glorieuse de cette tradition médiévale. On peut y voir des machines très anciennes, encore en état d’usage.
  • Le musée de l’arsenal de la république, qui se trouve dans les chantiers navals du XIIe siècle. À l’époque, des navires en bois y étaient construits. Une visite pour mieux connaitre l’histoire maritime de la Côte Amalfitaine et de la première république maritime du pays.
  • Les amateurs de musées pourront aussi aller voir le musée municipal (Museo Civico). Une visite plus générale, tout aussi sympathique.

7. Vallées de Ferriere & Mulini

La Vallée de Ferriere

La Vallée de Ferriere – Crédit photo : Shutterstock – Poleijphoto

Pour les amoureux de la nature rien de tel qu’une randonnée ! À faire à Amalfi : la vallée de Ferriere et la vallée de Mulini. Ces deux vallées mènent au village d’Amalfi. Aussi, dans le passé, l’eau très présente en ces lieux servait aux moulins et usines de papier. La vallée de Ferriere est un espace naturel de toute beauté où on découvre une végétation sauvage, luxuriante et verdoyante.

Le sentier passe par de vieux moulins, rivière, cascades, pour aboutir à la fameuse cascade de Ferriere. Une randonnée dans un cadre enchanteur à faire absolument ! La visite peut d’ailleurs se poursuivre avec la Torre dello Ziro.

La vallée de Mulini est peut-être moins appréciée des randonneurs mais reste des plus agréables. La végétation y est aussi luxuriante, avec cascades, moulins en ruines, citronniers et points de vue magnifiques.

8. Spécialités culinaires

Le Limoncello

Le limoncello, alccol typique de la Campanie – Crédit photo : Shutterstock – Victoria Kondysenko

Visiter Amalfi et la Côte Amalfitaine est une invitation à goûter les saveurs de la région ! Les plats de poissons et fruits de mer sont à l’honneur. Mais aussi les pâtes et en particulier les scialiatelli, des pâtes aux moules.

Aussi, la plupart des restaurants proposent d’excellents risottos et de la charcuterie locale de qualité. En dessert, l’idéal est de déguster une pâtisserie au citron, réputé dans la région. Enfin, pour finir ce bon repas, rien de tel que le limoncello, liqueur de citron et spécialité locale !

Comment aller à Amalfi ?

Pour aller visiter Amalfi, plusieurs alternatives sont possibles.

Avion

L’aéroport le plus proche est Naples-Capodichino à environ 65 kilomètres. De là, il est possible de louer une voiture pour rejoindre Amalfi. Si vous souhaitez faire un road-trip en Italie, il y a parfois aussi de bons tarifs avec les vols low cost pour Rome. Néanmoins, c’est plus loin et il faut compter environ 3h30 de route (environ 280 kilomètres). Aussi, pour faciliter vos recherches et réserver au meilleur prix, s’aider d’un comparateur de vols comme Skyscanner vous sera très utile.

À lire aussi : Transfert entre l’aéroport de Naples et le centre

Voiture

Posséder véhicule vous permet d’être autonome et visiter à votre rythme la Côte Amalfitaine. Si vous louez une voiture à l’aéroport de Naples, il faut compter de 1h15 à 1h30 pour rejoindre Amalfi, selon si vous passez par la E45 ou la A30 (65/75 km).

Bus

Un bus fait la liaison de l’aéroport de Naples à Sorrente puis de Sorrente vers Amalfi. Des lignes assurent aussi la liaison entre Amalfi et les autres villes de la Côte Amalfitaine. Voir les horaires des bus SITA.

Bateau

Des ferrys et bateaux-taxis font la liaison entre les villes de la côte. Pour Amalfi, il existe une ligne avec Salerne, Minori, Positano, Maiori, Cetara et Capri.

Où loger à Amalfi ?

Vous avez la possibilité de prendre un logement face à la mer, en centre-ville ou bien en périphérie et dans les villages voisins, comme Atrani et Ravello.

Amalfi est une destination très prisée, son charme et son côté romantique attirant les visiteurs. Aussi les prix sont parfois élevés, surtout en saison estivale. Alors un conseil, réservez le plus tôt possible ! Un comparateur d’hôtels vous permettra de trouver le meilleur rapport qualité/prix. Vous avez également la possibilité de prendre un logement Airbnb.

Vous voilà fin prêts à visiter Amalfi. Bon voyage !

Comment avez-vous trouvé cet article ?
0 avis (0/5)
Un commentaire ? Exprimez-vous ici !
Laisser un commentaire