Dans quel quartier loger à Positano ?

avatar
Les meilleurs endroits où loger à Sorrente Voir les hébergements

Et si on partait découvrir la Campanie, en Italie du Sud ? Voici notre présentation des meilleurs lieux où loger à Positano !

Ville d’Italie du Sud dans la région de Campanie, Positano est une station balnéaire de la côte amalfitaine, près de Naples et du célèbre site archéologique de Pompéi. Situé à l’extrémité du Parc naturel régional des Lattari et sur la côte sud de la péninsule de Sorrento, Positano compte près de 4 000 habitants permanents. La ville est construite à flanc de colline sur un relief très déchiqueté, dont les pentes abruptes plongent à-pic dans le bleu profond de la mer Tyrrhénienne. Classée au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1997, Positano se niche au creux de montagnes vertigineuses et donne à visiter un dédale de ruelles enchevêtrées aux bâtisses médiévales serties les unes contre les autres. Loger à Positano offre un véritable festival de couleurs et de régals culinaires. Pour visiter Positano, il faudra avoir de bonnes chaussures pour gravir les innombrables marches irrégulières et hautes qui montent au sommet du village. Et pour louer un logement et dormir à Positano, autant vous prévenir que cela coûtera très cher.

Entre randonnée et excursions en bateau, visites de monuments historiques et baignade, vous serez séduit par la beauté de Positano. Voici dans quelles zones loger à Positano.

Le centre de la ville

Centre ville, loger à Positano

La ville de Positano possède trois plages, d’est en ouest : bagni d’Arienzo, Marina Grande et Fornillo. En outre, se loger à Positano près des plages sera là aussi très cher. Le long de la viale Pasitea et de la via Cristoforo Colombo, de nombreux hôtels se succèdent mais attention, leurs tarifs à la nuit sont parfois exorbitants, voire prohibitifs. Pour loger à Positano sans se ruiner, optez pour le logement chez l’habitant, via Airbnb. Dans la ville, on peut visiter l’église Santa Maria Assunta, emblématique de Positano. Elle est facilement repérable à son campanile, construit en 1707 et à ses tuiles jaunes, vertes et bleues. L’intérieur comprend trois nefs, cinq arcs et cinq chapelles. Elle abrite des toiles et des fresques d’une valeur inestimable, datant des 15ème et 16ème siècles.

Avant toute chose : vous allez gravir de nombreux escaliers – ça fait les jambes et c’est bon pour le cardio ! – entre l’hôtel et la plage, entre le restaurant et l’hôtel ou le parking (payant), car la ville est presque construite à la verticale dans la roche. Au dehors, des boutiques et encore des boutiques à souvenirs pour vos instants shopping, accolées à une pléthore de petits cafés avec vue sur la mer.

Praiano, un peu plus au sud de Positano

Pourquoi loger à Praiano si l’on vient visiter Positano ? Principalement parce que vous êtes gradé ceinture noire 3ème dan de la randonnée… Au départ de Positano, faites le Sentier des Dieux – Sentiero degli Dei -, un itinéraire de 4 heures à 600 mètres d’altitude. Il est nommé ainsi car selon la légende grecque, il aurait permis aux dieux de l’Olympe – quand les Grecs dominaient la région – d’écouter le chant des sirènes résidant sur les îles Li Galli, au large de Positano. Pour se reposer les pieds, réserver un logement pour dormir à Praiano le soir.

Un témoignage, un commentaire ? Exprimez-vous ici !

Commentaires/Questions

Laisser un commentaire