Chine : le Trou du Dragon, le trou bleu le plus profond au monde

avatar

Des chercheurs ont identifié ce qui est certainement le trou bleu le plus profond au monde, qui se situe aux îles Paracels en mer de Chine méridionale.

D’après les scientifiques, près de 75% des fonds marins demeurent inexplorés. Après plus de 12 mois de recherches, le 22 juillet 2016 pour être exact, des chercheurs chinois ont pu établir un nouveau record et affirmer avoir trouvé le plus grand trou marin au monde : on le nomme le « Trou du Dragon »  (ou « L’œil de la Chine ») et il se situe en Chine.

Situé très exactement au sein de l’archipel des îles Paracels (Chine méridionale), cette excavation atteindrait 389 mètres de profondeur, soit tout juste un peu plus que la tour Eiffel (324 mètres).

Cette découverte fabuleuse surpasse le record détenu par le trou bleu de Dean, situé au Bahamas, près des côtes du Belize et qui s’engouffrait à 202 mètres sous le niveau de l’eau.

Une « architecture » très ancienne

La formation rocheuse du « Trou du Dragon » s’est effectuée sur des milliers d’années, les chercheurs pensent qu’une très importante quantité de calcaire s’est érodée sous le sol, ce qui a favoriser l’apparition d’une grotte. Ensuite, le toit de la grotte s’est effondré et la cavité s’est petit à petit remplie d’eau après la fonte des glaces, ce qui donna naissance à l’actuel trou bleu.

Ce trou bleu, ainsi dénommé en raison de sa riche coloration bleu foncé, contraste fortement avec les eaux qui l’entourent. Il est fort probable que le Trou du Dragon a vu le jour lors de la dernière période glaciaire, quand le niveau de la mer était 100 mètres plus bas que ce qu’il est aujourd’hui. La roche s’est altérée par l’action de l’eau de pluie et s’est creusée.

Trou du Dragon en Chine, trou bleu

De nouvelles espèces de poissons

En plus de sa superficie et de sa profondeur extrême, les chercheurs chinois ont découvert plus d’une vingtaine d’espèces de poissons et d’organismes marins, notamment à l’aide d’un robot surnommé « VideoRay Pro 4 ».

En effet, au-delà de 100 mètres, l’eau circule mal et le manque d’oxygène exclut souvent de trouver toute trace de vie. Pourtant, il semblerait que quelques « survivants »  de cette ère résident encore par ces fonds marins inexplorés. Seriez-vous prêt à vous rendre en mer de Chine méridionale pour approcher ce trou bleu ? Le trou du Dragon commence à peine à délivrer ses premiers trésors, qui sait ce qu’il nous reste à découvrir ?

Trou du Dragon en Chine, trou bleu
Comment avez-vous trouvé cet article ?
1 avis (5/5)
Un commentaire ? Exprimez-vous ici !
Laisser un commentaire