Tiandu Cheng, la réplique de Paris en Chine

avatar

Bienvenue à Tiandu Cheng, en Chine ! Visitez une copie de Paris née d’un rêve qui nous interroge sur la culture chinoise !

À 9 600 kilomètres de la France, en plein cœur de la Chine se dressent immeubles haussmanniens, fontaines versaillaises et Tour Eiffel ! L’espace d’un instant, nous pourrions nous croire vraiment à Paris mais l’illusion se dissipe assez vite. Aux boutiques et aux magasins se substituent des écoles et des échoppes typiques. Des tours de béton gigantesques saturent l’horizon, tout comme de hautes montagnes dans le lointain. Les rues sont calmes. Les habitants, discrets, vaquent à leurs préoccupations. On aperçoit même, de-ci de-là, quelques champs traditionnels. Les agriculteurs y portent encore les tenues traditionnelles du Zhejiang, à l’Est de la Chine.

Il n’y a plus de doute : nous ne sommes pas à Paris mais bien à quelques kilomètres de Shanghaï. Mais alors, est-ce que tout cela n’était qu’un rêve ?

A lire aussi : Les 25 plus beaux endroits à visiter en Chine

Paris fantôme à l’autre bout du monde : rêve ou réalité ?

tianduchang en chine reproduction paris

Crédit photo : Shutterstock / zhao jiankang

C’est l’impression et la question que l’on se pose en arrivant à Tiandu Cheng. Cette banlieue haussmannienne est, après tout, née d’un rêve de l’entrepreneur chinois Guangsha. Au premier coup d’œil, nous pourrions bien nous croire à Paris. Après tout, l’essentiel est là, non ? Les immeubles haussmanniens, mais aussi la place principale des Champs-Elysées et même une fontaine des Jardins du Luxembourg ! Alors que nous remontons l’artère principale, nous observons rapidement les détails qui ne trompent pas : où sont passés les marqueurs sonores de la Ville lumière ? Ce flux continuel de passants, le bruit des voitures ou le flots de touristes ?

Tiandu Cheng est calme. Calme, comme dans un songe.

Nous atteignons rapidement le point fort de la ville : le jardin avec sa reproduction de la Tour Eiffel. Nous ne pouvons que remarquer sa petite taille comparée à la vraie. Après tout, elle ne mesure qu’un tiers de la hauteur de la Dame de Fer ! Autour, les longues files d’attente pour atteindre ses sommets sont remplacées par des passants se promenant paisiblement. De-ci, de-là, nous pouvons apercevoir des couples prendre des photos de mariage.

Bien entendu, nous ne sommes pas venus à Tiandu Cheng pour admirer des répliques des monuments nationaux français. Ce n’est évidemment pas ce qui nous intéresse ici ! Non, si nous avons choisi de découvrir Tiandu Cheng, c’est pour cette perspective atypique sur notre monde connu. S’y promener, c’est comme parcourir un rêve éveillé. À vrai dire, ce faux Paris est même un petit paradis pour les amateurs de photographie. Les clichés que vous y saisirez ne pourront qu’être uniques et fantasmagoriques.

La véritable âme de Tiandu Cheng

taxi parisien tianducheng reproduction paris en chine

Crédit photo : Shutterstock / zhao jiankang

En marchant dans les rues de Tiandu Cheng, nous comprenons assez vite ce qui en fait le véritable charme.

D’un côté, nous observons des rues typiquement parisiennes vides. Oui, c’est atypique par bien des aspects. Mais pour notre regarde habitué par la tradition française, ce qui marque est surtout le quotidien des locaux. En venant sur place, on pourrait penser que Tiandu Cheng s’adresse à une population aisée. Or, les habitants sont de condition modeste. Se promener en ville est ainsi une plongée intrigante au cœur de la vie chinoise. La seule différence avec une autre petite ville du pays est qu’elle se tient dans un décor familier pour nous : Paris.

Ainsi, nous pouvons observer des enfants déambuler en courant, en riant et en se chamaillant sur l’artère principale. Les parcs et échoppes traditionnelles nous entourent. La pollution des taxis et des scooters laisse place aux délicieuses odeurs des restaurants et des champs alentour. Nous pouvons ainsi apprécier pendant un bref instant la douceur de vivre qui règne à Tiandu Cheng.

Mais une question nous taraude. Pourquoi reproduire un Paris à l’autre bout du monde ?

Tiandu Cheng, une ville pour en apprendre plus sur la culture chinoise ?

tianducheng chine pont hangzhou

Crédit photo : Shutterstock / xiaolin zhang

Il nous est difficile, dans un premier temps, de comprendre pourquoi les Chinois apprécient tant copier certaines villes et décors européens. Cette mode de la « duplicature », un mot-valise rassemblant duplication et architecture, est en effet très présent dans l’Empire du Milieu. Ainsi, Tiandu Cheng nous permet de comprendre un aspect de la culture chinoise profonde.

Tout d’abord, on retrouve l’héritage du confucianisme qui encourage l’élève à imiter le maître. Si les médias occidentaux ont beaucoup critiqué cette « pâle copie » de l’architecture haussmannienne, nous devrions au contraire nous sentir flattés en admirant les édifices de la ville. En Chine, les habitants voient davantage cette mode de la copie non pas comme un problème, mais plutôt comme une qualité ! Et après tout, n’avons-nous pas eu le même réflexe dans nos sociétés ? Certains de nos monuments si joliment copiés sont directement inspirés de la Rome ou de la Grèce antiques !

Mais surtout, aux yeux des Chinois, la France est le pays du romantisme. Pour les jeunes mariés, il n’y a rien de plus charmant que de poser devant la Tour Eiffel ou devant le bassin d’Apollon ! Malheureusement, pour bien des Chinois, le voyage jusqu’en France est bien trop cher. Les couples viennent donc à Tiandu Cheng pour se promener et pour s’amuser à prendre quelques clichés.

En arrivant à Tiandu Cheng, nous ne voyons qu’une réplique ou un rêve délirant. Les photos fusent, les comparaisons également. Les visiteurs peu attentifs ne verront en effet qu’une pâle copie de Paris. Les voyageurs ouverts pourront, quant à eux, apprécier la véritable nature de la ville : un syncrétisme étonnant entre architecture française et vie traditionnelle chinoise, ainsi qu’une légère admiration teintée de rêve.

Comment aller voir la Paris fantôme de Chine ?

Comment ?

Pour découvrir cette autre Paris, vous devrez vous envoler pour la Chine à l’autre bout du monde. C’est évidemment le moyen le plus pratique et le plus rapide pour rejoindre l’Extrême-Orient ! Notre partenaire Skyscanner peut vous permettre de trouver les vols aux meilleurs prix vers l’aéroport d’Hangzhou.

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, les vols de Paris à la Chine ne sont pas rares, ni onéreux ou même longs. Depuis l’aéroport Charles de Gaulle, vous pourrez aisément rejoindre Hanghzou à moins de 500€, et en une quinzaine d’heures.

Depuis l’aéroport international de Hangzhou Xiaoshan, vous pourrez ensuite emprunter au choix :

  • Les navettes reliant l’aéroport au centre-ville pour 20 yuans par personne ;
  • Le taxi pour environ 100 yuans.

À noter qu’il existe également des navettes reliant l’aéroport de Pudong à Shanghai au centre-ville d’Hangzhou pour 110 yuans par personne.

Si Tiandu Cheng peut paraître loin du centre-ville, vous pourrez facilement la rejoindre grâce à la ligne de bus 535 depuis la station de métro Wulin Square. Il y a des départs environ toutes les 30 minutes ou moins. Vous pourrez ensuite vous amuser à prendre des photos atypiques et originales !

Quand ?

Les meilleures périodes pour visiter Tiandu Cheng et la région sont assurément le printemps et l’automne.

  • Le printemps dure du mois de mars au mois de mai. C’est une belle saison pour admirer la floraison des pêchers.
  • L’automne s’étend du mois d’octobre au mois de novembre. Il fait généralement bon, ni trop chaud, ni trop humide. Cette saison est considérée globalement comme le meilleur moment de l’année pour découvrir Hangzhou !

En été, le thermomètre s’emballe, tout comme l’humidité. Les précipitations sont considérables. En hiver, même si les températures ne tombent pas sous le zéro, il fait malgré tout froid et humide.

Combien ?

Pour pénétrer dans le parc au bout du boulevard haussmannien, vous devrez vous acquitter de la modique somme 50 yuans, soit environ 6,50 €.

Ce que je peux découvrir dans les alentours

Marco Polo, passé par là il y a des siècles, considérait Hangzhou comme l’une des plus grandes et plus belles villes du monde ! Après avoir lutté contre le mal du pays par un petit tour à Tiandu Cheng, ne manquez donc pas de découvrir les merveilles de cette ancienne cité.

Hefang Street

hefang street chine hangzhou

Crédit photo : Shutterstock / Mihai-Bogdan Lazar

Pour démarrer votre visite d’Hangzhou, vous pouvez foncer sans attendre à Hefang Street. Vous y trouverez de nombreux restaurants, stands de street food, boutiques et sucreries typiques de la région. Avec le développement touristique, les échoppes et magasins se standardisent peu à peu. Ainsi, on vous recommande de vous perdre dans les rues perpendiculaires. Elles sont bien moins encombrées par les foules et surtout plus authentiques !

Le Lac de l’Ouest

hangzhou lac de l ouest

Crédit photo : Shuttertsock / De 4045

Ce lac a fait la renommée d’Hangzhou depuis des siècles. Il est incontournable ! Pour en faire le tour, on ne peut que vous recommander de louer un vélo. De nombreux itinéraires existent. Ils vous permettront de passer près des points de vue et monuments les plus extraordinaires ! Côté temps, prévoyez une grosse demi-journée voire une journée entière si vous pique-niquez en chemin.

La Pagode des 6 Harmonies

pagode des 6 harmonies en chine foret tropicale

Crédit photo : Shutterstock / ilovehz

Aussi appelée Liuhe Pagoda, cette sublime Pagode se trouve au sommet d’une petite colline, au bord de la rivière Qiantang. Lors de votre visite, vous emprunterez un chemin parsemé de pagodes miniatures très charmantes. Arrivée à la Pagode des 6 Harmonies, ne manquez pas de grimper à son sommet pour profiter d’une incroyable vue panoramique !

Hangzhou abrite évidemment de nombreux autres sites exceptionnels à visiter pendant votre voyage en Chine : le Temple de Lingyin, les grottes de Fei Lai Feng, le Musée de la Soie ou le Musée national du thé. La ville est également le point de départ idéal pour arpenter Huangshan. Situées à environ 5 heures de bus de la ville, ces montagnes fantastiques sont classées au patrimoine mondial de l’Unesco !

tianduchang chine reproduction de paris monuments escaliers

Crédit photo : Shutterstock / Dasha Muller

lac hangzhou chine

Crédit photo : Shutterstock / THINK A

Un commentaire ? Exprimez-vous ici !

Laisser un commentaire