Le Sultanat d’Oman : un voyage au pays des 1 001 merveilles

avatar

Surprenant et authentique, le Sultanat d’Oman conserve des trésors naturels et culturels qui vous promettent un dépaysement fabuleux !

Laissez-vous transporter dans le pays des Mille et Une Nuits, celui des lampes aux génies et des tapis volants. Mais, contrairement aux fantasmes et idées qu’on se fait du Moyen-Orient, le Sultanat d’Oman cache bien plus de trésors que l’immensité de ses dunes.

Classé parmi les pays les plus stables et sûrs au monde, Oman vous surprendra avec ses grands espaces naturels et ses bijoux architecturaux, sans oublier l’hospitalité exceptionnelle et le sourire de ses habitants. Canyons vertigineux, bassins d’eau pure des wadis, palmeraies verdoyantes, forts à n’en plus finir ou encore plages sauvages… autant de merveilles à découvrir dans ce pays unique au monde.

Les trésors culturels et architecturaux du Sultanat

Tout en s’ouvrant au monde, Oman veille à préserver ses coutumes et son patrimoine. Avec ses villes historiques, ses villages montagnards traditionnels en pisé et plus de 500 forts militaires, le pays offre un bel éventail pour satisfaire les mordus de tourisme culturel.

masacate-oman

Vue sur la ville de Mascate et sa Grande MosquéeCrédit photo : Shutterstock – PlusONE

D’ailleurs, l’une des priorités du gouvernement est la préservation de l’environnement et de l’authenticité culturelle. Ainsi, l’ensemble du pays demeure encore sauvage et préservé. Mais pour combien de temps ?

Mascate et sa grande mosquée

Nichée entre océan et montagnes au nord du pays, Mascate n’est pas une capitale semblable aux grandes villes voisines comme Abu Dhabi ou Dubaï. Ici, pas de hauts gratte-ciels, mais un style traditionnel.

Authentique et vitrine du pays, Mascate abrite le Palais du Sultan, le musée national omanais et même un sublime opéra. Pour se plonger dans la culture du pays, rien de tel que d’aller se perdre dans les souks ou se balader le long de la corniche qui s’étend du vieux Mascate jusqu’au célèbre marché aux poissons.

grande-mosquee-mascate

La Grande Mosquée et son fameux chandelier – MascateCrédit photo : Shutterstock – Studio Basel & Efired

Mais le réel chef d’œuvre de Mascate, c’est sa Grande Mosquée. Construite de 1995 à 2001, elle abrite le plus grand tapis fait main du monde (70 sur 60 mètres) ainsi que le plus grand chandelier du monde, serti d’or de 24 carats ! Une architecture exceptionnelle et lumineuse qui invite au passage et à l’ouverture.

Les innombrables forts

Le Sultanat d’Oman est parsemé de forts qui dominent les paysages désertiques et défendent les côtes. Témoins de l’Histoire et notamment de l’influence portugaise, on en dénombre pas moins de 500 sur tout le territoire. Tous plus impressionnants les uns que les autres, ils sont un réel emblème du pays.

fort-de-Nakhal-oman

Vue sur le fort de Nakhal entouré de sa palmeraieCrédit photo : Shutterstock – Emily Marie Wilson

Situé à 120 kilomètres de la capitale, le fort de Nakhal est un vrai joyau qui émerge au cœur d’une palmeraie. Une situation idyllique qui offre une vue incroyable depuis les terrasses supérieures. Mais ce fort n’est qu’un exemple parmi tant d’autres : celui de Nizwa, Bahla ou encore le fort de Jabrin valent également le détour.

Prendre de la hauteur avec les Monts Hajar

Outre ses trésors culturels et architecturaux, le Sultanat d’Oman regorge de grands espaces naturels exceptionnels. Pour commencer, prenons un peu de hauteur et de fraîcheur avec les Monts Hajar. Cette ceinture de montagnes spectaculaire, soit la plus vaste de la péninsule arabique, s’étend des Emirats Arabes Unis jusqu’au nord du Sultanat d’Oman.

monts-hajar-village-montagne

Diana viewpoint, Monts Hajar – Oman Crédit photo : Shutterstock – weltreisendertj & Lukas Bischoff Photograph

Pics vertigineux, canyons ou encore petits villages traditionnels… évadez-vous à travers l’immensité de ces montagnes et leurs nombreuses possibilités de randonnées, sans oublier les rencontres chaleureuses avec les villageois. Un environnement spectaculaire qui invite à la déconnexion tout en promettant une expérience unique et authentique.

Situés dans la région d’Al Dakhiliyah, à environ 3 heures de route de Mascate, le Djebel Shams et le Djebel Akhdar sont les deux principaux massifs de la partie omanaise des Monts Hajar.

Djebel Shams : le « Grand Canyon d’Arabie »

Plus haut sommet d’Oman, le Djebel Shams ou « montagne du soleil » culmine à 3 009 mètres d’altitude. Sa vertigineuse faille de Wadi Ghul plonge à 1 000 mètres dans le sol, un spectacle à couper le souffle. Ce n’est pas pour rien qu’on le surnomme le « Grand Canyon d’Arabie ».

Jebel-Shams-grand-canyon-oman

Djebel Shams – le « Grand Canyon d’Arabie »Crédit photo : Shutterstock – trabantos & LouieLea

Du haut de cette dite « montagne du soleil », vous aurez l’exclusivité d’admirer les tout premiers rayons qui se lèvent sur le pays. Un spectacle majestueux à observer lors d’une randonnée aux aurores.

Djebel Akhdar et ses villages pittoresques

Situé au nord-est de Nizwa au niveau du plateau de Sayq, le massif du Djebel Akhdar signifie littéralement « montagne verte ». En effet, les paysages d’Oman ne se constituent pas uniquement d’étendues arides et désertiques.

Misfat-Al-Abriyeen-village-oman

Vue sur le village de Misfah al AbriyeenCrédit photo : Shutterstock – trabantos

Ici, ce sont des oasis et des cultures en terrasse verdoyantes qui subliment l’horizon, le tout parsemé de villages pittoresques perchés à flanc de montagne. Parmi ces petits villages, Misfat Al Abriyeen est considéré comme l’un des plus beaux, niché en plein cœur d’une palmeraie.

Peut-être vous demandez-vous comment autant de végétation peut-elle survivre dans un tel endroit ? Cette verdure miraculeuse est rendue possible grâce au système traditionnel d’irrigation par gravité : le falaj.

village-oman-falaj

Système d’irrigation « falaj » & village du Djebel Akhdar Crédit photo : Shutterstock – jackbolla & trabantos

Vieille de 4 500 ans, cette technique ancestrale permet la répartition de l’eau à travers les habitants des villages et leurs cultures. Cinq de ces fameux systèmes d’irrigation sont d’ailleurs classés au Patrimoine mondial de l’Unesco.

Un tribunal de l’eau ? 💧
Les Omanais ont inventé cette institution unique au monde. Ce sont quelques paysans du village qui ont le pouvoir de répartir l’eau de façon équitable entre tous les habitants et leurs terrains. Ces juges de l’eau utilisent leur propre système de mesure et sont également présents pour régler les différents entre paysans…

Pour finir, un passage au Djebel Akhdar et ses villages traditionnels peut être l’occasion de se faire inviter par les villageois pour déguster le fameux kawa, café à la cardamome accompagné de succulentes dattes. En effet, l’hospitalité est une réelle tradition chez les Omanais. Il est donc très fréquent de se faire chaleureusement inviter par des locaux que vous venez à peine de rencontrer.

L’immensité des déserts du Sultanat d’Oman

Parmi les grands espaces naturels qui font la richesse et la diversité du sultanat, comment ne pas évoquer le désert ? Les innombrables photos que l’on voit souvent ne remplacent en rien la magie de ces étendues de sable infinies, un spectacle naturel à voir de ses propres yeux.

oman-desert-quartier-vide

Quartier vide du désert d’OmanCrédit photo : Shutterstock – Salim3dd

Région des dunes habitée par les Bédouins, le Wahiba Sands s’étend sur 180 km du nord au sud, 80 km d’est en ouest et occupe 12 500 km2 de la superficie du pays ! La définition même d’immensité. Bien qu’étant le plus accessible, le Wahiba Sands n’est cependant pas le seul désert du pays.

Plus au sud et éloigné des circuits touristiques traditionnels se trouve le désert d’Al Khaluf. On le surnomme aussi « sugar dunes » en raison de ses dunes de sable blanc et fin comme du sucre. Considéré comme l’un des plus beaux déserts du monde, on pourrait presque le confondre avec des montagnes enneigées.

desert-blanc-oman

Les chameaux dans le désert & le désert d’Al Khaluf et ses dunes de sable blanc Crédit photo : Shutterstock – UlyssePixel & marcantonio bartelloni

Enfin, le Rub al-Khali ou « Quart Vide » est la plus grande étendue de sable ininterrompue du monde. Immense et inhospitalier, il faut être fou ou désespéré pour vouloir le traverser. Il est situé essentiellement sur le territoire de l’Arabie Saoudite, mais s’étend également à Oman, au Yémen et aux Emirats.

Les wadis, paradis d’eau douce entourés de verdure

Imaginez-vous des sources naturelles aux teintes turquoise et émeraude entourées de palmeraies, le tout niché au beau milieu de terres arides et désertiques…

wadis-sultanat-oman

Wadi Bani Khalid & le Wadi Shab Crédit photo : Shutterstock – Yulia Malega & Pearl-diver

Réels trésors du pays, les wadis sont des canyons creusés dans la roche par le lit d’une rivière. Ces merveilleuses oasis qui ponctuent le Sultanat d’Oman constituent un système écologique unique. Les locaux sont les principaux adeptes de ces paradis d’eau douce que l’on trouve principalement au nord du pays, près de la côte ou d’autres plus dans les terres.

Même si tous valent le détour, nous pouvons citer le Wadi Bani Khalid et le Wadi Shab parmi les plus beaux. Entre bassins d’eau pure, grottes et palmeraies, le décor paraît presque irréel.

Les plages sauvages et la richesse des fonds marins

ile-masirah

Vue aérienne d’une plage de l’île de MasirahCrédit photo : Shutterstock – Thomas Bartelds

Outre ses canyons vertigineux et ses bassins d’eau douce, le Sultanat d’Oman possède d’autres merveilles : ses plages immenses et sauvages. Pas moins de 1 700 kilomètres de côtes longent la mer d’Arabie et offrent des étendues de sable encore très peu fréquentées.

L’une des plus belles se trouve au nord-est du pays à 20 kilomètres de Sour : la plage Ras al Jinz. Et pour cause, elle fait partie également d’une réserve naturelle connue pour être l’un des plus importants sites de ponte des tortues marines au monde. Sinon, l’île de Masirah ou les îles Daymaniyat offrent une nature préservée et des plages à l’eau d’une clarté éblouissante.

ras-al-jinz-plage

Réserve naturelle Ras al JinzCrédit photo : Shutterstock – Marcin Szymczak, Ilyas Kalimullin & Jaromir Chalabala

Par ailleurs, le pays accueille des fonds marins exceptionnels à la faune variée. Un paradis pour les adeptes de plongée ! Sinon, il est possible d’embarquer à bord de ces voiliers traditionnels en bois appelés « dhow » pour explorer la péninsule de Musandam et ses fjords. Poissons colorés, coraux, tortues vertes et même dauphins à bosse font la richesse des fonds marins.

Dhofar, la partie “oubliée” du Sultanat d’Oman

Située tout au sud du pays en bordure du Yémen, la région du Dhofar est la moins visitée du pays. Souvent par manque de temps, les voyageurs font l’impasse. Pourtant, elle est définitivement l’une des plus belles régions du sultanat.

region-dhofar-sultanat

Chute d’eau d’Ayn Khor Salalah & le désert dans la région du Dhofar Crédit photo : Shutterstock – Santhosh kumar sundaresan & Mohammed Musallam ali

Berceau de l’encens, cette région abrite absolument tous les trésors incontournables d’Oman. Le site archéologique de Khor Rori et sa magnifique plage, le Wadi Darbat, Mughsayl avec sa plage et ses « trous de souffleur »… Sans oublier un désert brut et beaucoup moins touristique que le célèbre Wahiba Sands du nord du pays.

Mais ce qui rend la région du Dhofar encore plus incroyable, c’est la mousson d’été qu’on appelle le khareef. Pendant deux mois environ, les pluies sont très présentes et permettent au paysage de se teinter de vert. Bénédiction pour l’agriculture, ce phénomène naturel vient faire déborder les cascades et attire les Omanais en quête d’un peu de fraîcheur.

region-dhofar-plages-sultanat-oman

Chameaux à Salalah, les « trous de souffleur » de Mughsayl & une petite plage cachée près de MughsaylCrédit photo : Shutterstock – Patrik Dietrich, Alexey Stiop & Fabian Junge

Le Sultanat d’Oman n’a donc pas fini de vous surprendre avec toutes les merveilles dont ses terres regorgent… Malgré le fait qu’il ne soit pas encore connu de tous, ce pays du Moyen-Orient fait de plus en plus parler de lui. Seriez-vous tentés de partir explorer cette destination unique au monde ?

Comment avez-vous trouvé cet article ?
11 avis (4.5/5)
Questions / Commentaires à l'auteur
Embarquez pour des voyages extraordinaires !
Chaque semaine, de nouvelles destinations et conseils pour vivre de belles expériences de voyage !
  1. avatar

    Avez -vous des propositions de séjour ? A quel prix…très bel article…

  2. avatar

    Très intéressant…quel séjour proposez-vous ? A quel prix ?
    Quelles dates sont les plus intéressantes ?
    Merci

    • avatar

      Bonjour Marie-Martine,

      Nous ne proposons pas de séjour à Oman. Néanmoins, si vous souhaitez organiser votre séjour dans ce superbe pays, je vous conseille de consulter cet article pour savoir où loger dans la capitale :

      Dans quel quartier loger à Mascate ?

      Je vous conseille également de consulter la plateforme Booking en cliquant juste ici, pour trouver l’offre qui correspond le plus à vos envies. Vous pouvez aussi consulter la plateforme Airbnb en cliquant juste ici, si vous souhaitez profiter de votre séjour comme un local ! 🙂

      Concernant les dates les plus intéressantes pour partir, je vous conseille de privilégier la période qui s’étend de septembre à mai et d’éviter les mois de juin, juillet et août.

      En espérant avoir pu vous aider un petit peu dans l’organisation de ce voyage,

      Bonne journée et à bientôt,

      Nathan de l’équipe GV

  3. avatar

    Bonjour
    C’est trop beau , cela m’a donné envie de découvrir ce pays, quel budget faut il prévoir par personne pour ce style de circuit
    cordialement
    v pauly

    • avatar

      Bonjour Pauly,

      Pour voyager à Oman et profiter de ses plaisirs, tu dois compter au moins 80€ par jour et par personne ! 🙂

      Je te souhaite une bonne journée,

      Louise de Generation Voyage

  4. avatar

    Tres beau article! Le Sultanat d Oman… le secret le mieux garde!

    • avatar

      C’est vrai qu’on y pense pas de suite, mais à visiter au moins une fois dans sa vie ! 🙂

      Je te souhaite une bonne journée,

      Louise de Generation Voyage

Laisser un commentaire ou