Dans quel quartier loger à Beyrouth ?

avatar

Vous préparez un voyage pour le Liban, grande puissance culturelle du Moyen-Orient ? Découvrez dans quel quartier se loger à Beyrouth !

Située au centre du pays sur un promontoire rocheux, Beyrouth est la capitale du Liban et est construite sur deux collines – Achrafiyeh et Ras-Beyrouth. C’est un centre historique, économique, financier, culturel et éducatif majeur du Moyen-Orient, bien que la ville ait souffert de plusieurs conflits armés de la fin du 20ème siècle au début des années 2000. Beyrouth abrite 363 033 habitants et 2 millions de personnes dans toute l’aire urbaine. C’est un carrefour entre l’Orient et l’Occident qui attire des milliers de visiteurs et d’expatriés.

Du quartier chrétien d’Achrafiyeh aux quartiers populaires ou ceux en bord de mer ou sur les hauteurs, se loger à Beyrouth offre plusieurs ambiances mais vous serez frappé par l’hospitalité et la gentillesse des Libanais beyrouthins. Voici notre présentation des quartiers où se loger à Beyrouth.

Centre-ville de Beyrouth

Centre, loger à Beyrouth

Crédit photo: Flickr – Paul Saad

Véritable quartier historique et aujourd’hui poumon financier de la ville, le Centre-Ville de Beyrouth est situé entre le quartier chrétien à l’est et les quartiers chiite et sunnite à l’ouest. Il faut d’emblée noter que Beyrouth et le Liban ont toujours été un creuset de cultures et de nationalités différentes, des Phéniciens aux Romains, des Ottomans aux Français. Il y règne une atmosphère festive, joyeuse et positive.

Cuisine, mode, arts plastiques et vie nocturne rythment la vie du quartier centre-ville, et de nombreux cafés, bars et restaurants parsèment les rues de la ville. Lors de vos balades urbaines, vous tomberez sur la célèbre Place des Martyrs et sa statuette mondialement reconnue, juste à côté de la mosquée Al Omari et du site archéologique de Beyrouth. Ne manquez pas, au sud du quartier, le musée de la Préhistoire libanaise. Un carrefour culturel idéal où se loger à Beyrouth pour découvrir la ville.

Achrafiyeh

Achrafiyeh, loger à Beyrouth

Crédit photo: Flickr – objectivised

C’est le quartier chrétien le plus prisé par les expatriés Français. Le quartier est aussi connu et très fréquenté par les fêtards, notamment à Gemmayzé, un haut-lieu de vie nocturne anciennement comparé au Soho new-yorkais. Le quartier s’étend de Gemmayzé à l’hôpital Hôtel-Dieu de France. C’est un quartier chic, voire riche de Beyrouth, notamment avec le Sursock, où vivent les plus riches de la ville dans des villas et châteaux luxueux. Se loger à Achrafiyeh offre une position centrale mais attention, la facture du logement pourra être plutôt salée.

Bourj Hammoud

Bourj Hammoud, loger à Beyrouth

Crédit photo: Flickr – Nino Frewat

Situé à l’est du centre-ville, Bourj Hammoud est le quartier arménien de Beyrouth, surnommé “la Petite Arménie”. Il abrite plusieurs dizaines de milliers de rescapés du génocide arménien de 1915. Vous y trouverez notamment la rue d’Arménie, l’une des plus longues avenues de la capitale libanaise. De nombreux restaurants arméniens jalonnent les rues de ce quartier, et l’architecture y est moins arabe qu’orthodoxe : un mélange singulier de cultures où l’on a le sentiment d’être à Erevan plutôt qu’à Beyrouth.

Le quartier comporte aussi de nombreux souks et une multitude de boutiques – notamment sur Arax Street – qui vous satisferont si vous souhaitez acheter des souvenirs à ramener en France. Se loger à Bourj Hammoud, c’est dormir dans un second centre-ville de 15 000 personnes, pour découvrir une autre facette du Liban.

Badaro

Badaro, loger à Beyrouth

À l’intérieur de l’Attic Bar – Crédit photo: SoBeirut

Chaque jour un bon plan voyage par mail !

Ce quartier situé au sud de la ville s’affiche comme une zone résidentielle autrefois délaissée et aujourd’hui en “voie de développement” : le quartier a le vent en poupe ! Un charme authentique des années 1950 flotte dans le quartier, qui n’a pas subi l’urbanisation massive et la bétonisation moderne de la ville.

Rendez-y vous si vous voyagez en famille avec enfants, pour savourer des manouchés, faire du shopping ou boire un verre dans un bar ou encore faire la fête dans une des grandes enseignes de la nuit beyrouthine. L’ambiance y est décontractée et le quartier séduit de plus en plus. Un compromis alternatif où se loger à Beyrouth pour être au contact avec la jeunesse locale !

Crédit photo principale : Flickr – Paul Saad

Un témoignage, un commentaire ? Exprimez-vous ici !

A voir aussi

Je suis un passionné de voyage, d’écriture et de musique. J’aime écrire des livres, atterrir dans un pays inconnu, Brassens, la bière, les chats, le jazz et les coquillettes. Je mets un point d’honneur à chercher pour vous les meilleures informations pour sublimer vos voyages. Une question sur une destination, une visite, un bon plan ? J’y réponds dans les commentaires.

Commentaires/Questions

Laisser un commentaire

A voir aussi