×
Mot de passe oublié ?

Qasr al Farid, le château solitaire de Madâin Sâlih

Comparez et trouvez vos activités voyage
Qasr al Farid, le château solitaire de Madâin Sâlih

Au sein de la cité Madâin Sâlih, en Arabie Saoudite, le Qasr al Farid est sculpté dans un rocher et gît seul dans le désert

Si vous vous rendez en Arabie Saoudite, au nord-est du pays plus précisément, il y a un monument incroyable et vieux de plusieurs siècles qui se dresse au milieu de nulle part. Cet édifice peu commun, c’est le château solitaire Qasr al Farid.

Le château solitaire

Loin d’être un véritable château, l’édifice s’avère être un ancien tombeau qui fut construit au 1er siècle de notre ère. Situé sur le site archéologique de Madâin Sâlih, à environ 1400 km de Riyad, la capitale du pays, cette tombe est la plus photographiée de tout le site.

Le tombeau mesure près de 16 mètres de haut et sa particularité est qu’il est entièrement taillé dans la roche. La construction demeure hélas inachevée mais cela offre l’opportunité d’admirer le travail de la main de l’homme et le rocher brut. À l’intérieur du tombeau, la chambre toujours inachevée mesure environ 4.50 mètres sur 4.

Aujourd’hui, le château solitaire est inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco figurant parmi les vestiges les plus imposants et les plus spectaculaires de la planète. C’est le premier monument saoudien à figurer sur la fameuse liste.

Une construction minutieuse

Qasr al Farid est un monument unique en son genre de par ses dimensions mais aussi par le souci des détails de sa conception. La tombe est isolée et occupe tout un pan d’un immense rocher qui se dresse seul dans une plaine désertique.

Alors que le bas du tombeau reste inachevé, on peut d’ores et déjà s’extasier devant la beauté des détails de la partie haute de l’édifice: 4 pilastres ornent le devant à cause de l’imposante façade, la corniche est extraordinairement simple tandis que le corps des moulures au-dessus de la frise est en saillie.

Chaque détail force l’admiration et l’on peut se demander pour quelle personnalité il était prévu: à l’heure actuelle, d’après les derniers résultats scientifiques, il n’y aurait pas de sépultures à l’intérieur.

À noter que le site est aujourd’hui sous surveillance policière permanente et qu’il n’est pas ouvert aux touristes: il est possible, pour les expatriés travaillant en Arabie Saoudite, d’obtenir une autorisation auprès du Département des Antiquités et des Musées de Riyad sur recommandation de votre ambassade.

Qasr al Farid

Crédit photo: Panoramio – Luis Marcial Burgos

Qasr al Farid

Crédit photo: Panoramio – etneilavsky

Qasr al Farid

Crédit photo: Flickr – Tariq Almutlaq

D’autres tombeaux de la cité de Madâin Sâlih :

Madâin Sâlih, Arabie Saoudite

Crédit photo: Flickr – Omar A.

Crédit photo principale : Wikimedia – Richard.hargas

A voir aussi dans la rubrique Explorer le monde
A voir aussi dans la rubrique Châteaux
Répondre

Laisser un commentaire

Suivez-nous
A voir aussi