Road trip à La Gomera : itinéraire pour 1 et 2 semaines

avatar
Valle Gran Rey
Louez une voiture à La Gomera Voir les offres

Nous vous invitons à explorer une des îles les plus sauvages et méconnues de l’archipel des Canaries avec ce road-trip à La Gomera concocté sur mesure.

Y a-t-il des amateurs d’activités en pleine nature dans l’audience ? Si c’est le cas, alors La Gomera est un terrain de jeu idéal pour vous. Située à proximité de Ténérife, dans l’archipel des Canaries en plein océan Atlantique, « l’île verte » est peut-être la moins connue de ses voisines.

Particulièrement préservée, elle offre une biosphère impressionnante et des paysages hors du commun. En effet, les falaises volcaniques côtoient les vallées de verdure. Le dépaysement est donc garanti !

Dans ce road trip à La Gomera que nous avons préparé pour vous, vous aurez la chance de faire un tour complet de l’île. Notez par ailleurs, que les infrastructures sont particulièrement limitées pour préserver son équilibre. Il faudra donc penser à réserver vos logements suffisamment à l’avance en période de haute saison. Aussi, les routes sont parfois sinueuses et difficile : veillez donc à avoir un véhicule adapté.

1. Au départ de San Sebastián de la Gomera…

San Sebastian de la Gomera

Crédit photo : Shutterstock – gopixa

Notre road trip à La Gomera débute dans le village de San Sebastián de la Gomera, qui est aussi la capitale de l’île. C’est donc là que vous débarquerez, en théorie, si vous prenez un ferry depuis Tenerife. Et sachez qu’en arrivant à San Sebastián de la Gomera, vous suivez les traces d’un certain Christophe Colomb ! En effet, l’explorateur a fait quelques escales dans la ville pendant ses voyages.

À bon port, partez en direction de la vieille ville pour vous imprégner du patrimoine culturel insulaire. Flânez dans les petites ruelles typiques et restaurez-vous avec quelques délices locaux.

Par ailleurs, parmi les visites incontournables à faire dans la ville, il y a bien évidemment la Torre del Conde. Cette tour a été bâtie entre 1447 et 1450 par le Comte de La Gomera. C’est aussi à l’intérieur que se sont réfugiés de nombreux espagnols pendant les rébellions sur l’île.

Après cette première visite, vous pouvez aller vous détendre à la plage de sable fin (mais noir, car volcanique !). Après une session baignade, rejoignez le phare de San Cristobal au coucher de soleil pour profiter d’une très belle lumière (si le ciel est bien dégagé).

Pour approfondir l’étape :
  • Les chapelles de San Sebastián et de la Vierge de Guadalupe ;
  • Le musée archéologique pour en apprendre davantage sur le patrimoine.

2. Découvrir le parc national du Garajonay

Alto de Garajonay

Crédit photo : Shutterstock – This is Europe

  • 🗺️ Itinéraire : de San Sebastián de la Gomera au parc national du Garajonay (arrivée au tunnel d’El Cedro)
  • 📍 Trajet : 14,2 km • 18 min
  • 📷 À visiter : El Cedro, Chorros del Cedro, Reventón Oscuro, Las Roquas, mirador del Morro de Agando, mirador de Tajaqué, Alto de Garajonay, la chapelle Lady of Lourdes
  • 🏠 Où loger : Maison traditionnelle avec une jolie vue sur le parc

Pour ce deuxième jour de road trip à La Gomera, nous vous recommandons de découvrir le parc national du Garajonay. Déclaré comme patrimoine de l’Humanité en 1986 puis officialisé comme parc national en 2003, il couvre près de 10 % de l’île avec sa surface d’environ 4 000 hectares. Vous aurez donc de quoi faire ! Notez également que vous y trouverez une des forêts humides de nuages (“laurisylve”) les plus préservées d’Europe. Ce trésor naturel y était abondant pendant le Tertiaire.

Alors chaussez vos meilleurs souliers et partez à la conquête de cette nature luxuriante à travers l’un des dix huit sentiers possibles. Certains sont d’ailleurs plus difficiles que d’autres : nous vous recommandons ainsi de vous renseigner à l’avance afin de choisir le trekking qui correspond le mieux à votre niveau.

Parmi les incontournables à découvrir dans le parc du Garajonay, il y a le Reventón Oscuro : des sentiers en pleine forêt qui vous feront traverser des zones boisées et la fameuse forêt de nuages. L’un des chemins mène au ruisseau El Cedro puis à la cascade Chorros del Cedro.

Nous vous recommandons également de vous arrêter aux différents “miradors” du parc pour profiter de vues incroyables. El Mirador del Morro de Agando offre un panorama particulièrement intéressant sur Las Roquas : un ensemble de rochers. Essayez de trouver le rocher d’Agando : une ancienne cheminée volcanique solidifiée avec le temps… À quelques kilomètres, se trouve un second point d’observation : le mirador de Tajaqué. Vous serez presque à hauteur des nuages.

Mais le plus beau de point de vue, à notre avis, reste le Alto de Garajonay : le sommet de La Gomera ! Vous pourrez même apercevoir Tenerife et d’autres parties de l’archipel si le ciel est bien dégagé.

Pour approfondir l’étape :
  • Les sentiers de cèdres et de bruyères vers la chapelle Lady of Lourdes.

3. Suite des visites à Hermigua et Vallehermoso

Pescante de Hermigua

Crédit photo : Shutterstock – Paolo Tralli

  • 🗺️ Itinéraire : du parc national du Garajonay à Vallehermoso, en passant par El Cedro, Hermigua, Agulo
  • 📍 Trajet : 44,9 km • 1h40
  • 📷 À visiter : le centre-ville d’Hermigua, mirador de la Orilla, Agulo (mirador et punta), Vallehermoso, Roque El Cano, Playa de Vallehermoso
  • 🏠 Où loger : Charmante chambre dans une maison d’hôte traditionnelle

Notre troisième étape se déroule encore dans le parc national du Garajonay. Cette fois-ci, nous vous emmenons du côté de Hermigua. Cette petite commune se situe dans la vallée la plus riche en eau de l’île. Elle est donc entourée d’une nature merveilleuse aux couleurs d’un tableau impressionniste.

Commencez par une promenade dans les ruelles du village pour admirer les maisonnettes canariennes traditionnelles du XVIIIe. Ensuite, prenez la route plus au nord pour découvrir le Pescante de Hermigua : un endroit magique avec des piliers rochers, et, au centre, une magnifique piscine naturelle. N’hésitez pas à grimper sur le mirador voisin, de la Orilla, pour avoir une vue en hauteur sur la baie.

Ensuite, reprenez la route en faisant une halte à Agulo, une autre commune immanquable lors d’un road trip à La Gomera. Fondée en 1607, elle semble presque suspendue dans le temps ! Vous trouverez des petits établissements pour vous restaurer, mais aussi des promenades à faire sur quelques heures. Allez, par exemple, au mirador de Agulo pour profiter d’une jolie vue panoramique.

Et comme pour sa voisine Hermigua, dirigez-vous vers la côte sur la Punta Agulo pour découvrir d’anciennes ruines sur un site historique, et des falaises impressionnantes.

Pour terminer cette étape (que vous pouvez diviser en plusieurs jours si vous voulez prendre votre temps !), prenez la direction de Vallehermoso. Située au nord de l’île, Vallehermoso, “la belle vallée », porte extrêmement bien son nom.

En effet, par le biais de sentiers, vous aurez l’opportunité de découvrir des paysages montagneux ainsi que le Roque El Cano : un rocher volcanique immense dressé sur l’un des coteaux qui entoure la commune. Et si vous avez envie de vous rafraîchir et de profiter d’une eau chaude, faites un tour à la plage de Vallehermoso !

Pour approfondir l’étape :
  • Le musée du Gofio et le parc ethnographique à Hermigua ;
  • L’église de San Juan Bautista et la Calle Mayor dans le centre de Vallehermoso.

4. Los Órganos : le nord de l’île

Los Organos

Crédit photo : Shutterstock – real Denis Feldmann

Prêt à reprendre la route ? Sur cette partie de trajet, il faudra vous armer d’un peu de patience car les chemins sont montagneux, et donc très sinueux. Vous devrez d’ailleurs terminer à pied pour accéder à la plage.

Vous traverserez la partie nord-est du parc pour vous rendre à Arguamul. Ce nom, presque sorti d’un roman de Tolkien, fait référence à une plage incroyable qu’il faut absolument découvrir lors d’un road trip à la Gomera. Avec son kilomètre de long et sa largeur de 12 mètres, cette plage de petits graviers semble vierge et isolée. N’hésitez pas à arpenter le petit hameau qui se trouve à quelques pas de la plage, comme coincé entre la mer et la montagne.

Ensuite, reprenez le volant en direction de Los Órganos. Ce monument naturel d’origine volcanique doit son sobriquet aux tuyaux et aux colonnes, qui représentent un orgue. Vous pourrez vous garer à proximité puis voir cette œuvre de mère Nature directement depuis la mer, lors d’une balade à bateau. En effet, de nombreuses agences locales proposent ce tour incontournable à faire à la Gomera !

Pour approfondir l’étape :
  • Saluer et caresser le nez du Bouddha de Arguamul (et admirer la vue !).

5. Descendre vers la Valle Gran Rey

Valle Gran Rey

Crédit photo : Shutterstock – Ninafotoart

  • 🗺️ Itinéraire : de Los Órganos à Valle Gran Rey, en passant par Alojera et Arure
  • 📍 Trajet : 46,4 km • 1h33
  • 📷 À visiter : les Chorros de Epina, le village d’Alojera et sa plage, Arure, le centre de Valle Gran Rey et sa côte
  • 🏠 Où loger : Un bel appartement avec vue sur la mer

Cette avant-dernière étape de notre road-trip à La Gomera est particulièrement intéressante puisqu’elle vous fait traverser l’île du nord au sud.

Après avoir quitté la région de Vallehermoso et Argula, nous vous invitons à vous diriger aux Chorros de Epina : un lieu magnifique en bordure de nature, et depuis lequel vous pourrez faire une balade en empruntant l’un des sentiers. Le clou du spectacle : les petits jets d’eau potable où vous pourrez vous rafraîchir !

Après cette première découverte, reprenez votre véhicule pour explorer Alojera. Là-bas, tout à l’ouest de La Gomera, vous trouverez un petit village niché dans une palmeraie.

C’est aussi à cet endroit de La Gomera qu’il y aurait les plus belles plages rocheuses, et surtout les plus sauvages. Après une session trempette dans le calme et la sérénité, partez admirer le point de vue depuis le mirador de Alojera.

Ensuite, sur la route direction Valle de Gran Rey, passez par le village d’Arure où la végétation est particulièrement luxuriante. Idéal pour prendre l’air donc, et faire une pause bien méritée sur cette route qui s’avère parfois un peu capricieuse.

Pour finir cette étape, vous serez attendu à Valle Gran Rey, un lieu qui doit son nom au chef Guanche Hupalupa. Là-bas, vous serez particulièrement dépaysé car Valle Gran Rey est sûrement la partie la plus exotique de l’île. Peuplée de bananeraies, cette commune se jette dans l’océan vers la Puntilla. Vous aurez donc tout le loisir de pratiquer la randonnée, mais aussi de vous baigner dans un cadre fabuleux.

Rendez-vous dans l’un des restaurants côtiers pour admirer un beau coucher de soleil, face à la mer, verre à la main. Vous pouvez également faire du bateau pour explorer les alentours.

Pour approfondir l’étape :
  • La Casa de Miel de Palma à Alojera ;
  • Le Barranco de Arure pour voir la cascade ;
  • Explorer la Puntilla vers Valle Gran Rey.

6. Finir le périple à Playa de Santiago

Playa de Santiago

Crédit photo : Shutterstock – M. Vinuesa

  • 🗺️ Itinéraire : de La Valle Gran Rey à la Playa de Santiago, en passant par El Cercado et Alajeró
  • 📍 Trajet : 48,7 km • 1h13
  • 📷 À visiter : les poteries d’El Cercado, la Playa de Santiago et les fonds marins, Alajeró
  • 🏠 Où loger : Bel hôtel avec jardin proche de la mer

Notre itinéraire touche à sa fin ! Et pour terminer ce road trip à La Gomera comme il se doit, nous vous proposons de rejoindre le sud de l’île : Playa de Santiago.

Depuis Valle Gran Rey, vous pouvez emprunter la route GM-1 qui vous éloignera de la côte pour vous emmener dans les terres. Attention toutefois aux très nombreux virages : roulez doucement.

Avant d’arriver à votre destination finale, nous vous recommandons de vous arrêter à El Cercado. Ce petit village est surtout réputé pour ses poteries. Vous pourrez donc admirer le travail des artisans locaux, mais aussi vous faire plaisir ou faire plaisir à votre entourage en ramenant quelques objets. N’hésitez donc pas à vous promener dans cette toute petite commune du centre de La Gomera.

Après cette étape, la route vous ramènera sur la côte, au sud de La Gomera. Là-bas, se trouve une petite station balnéaire qui appartient à la commune d’Alajeró. Peuplée d’environ 2 000 habitants, elle se remplit toutefois pendant la saison estivale. Mais rassurez-vous : l’endroit reste néanmoins authentique et dépaysant.

Posez votre serviette sur la plage de sable noir (volcanique) et profitez d’un bain de soleil pour vous remémorer les beaux souvenirs de ce voyage trépidant à La Gomera. Aussi, Playa de Santiago est un spot idéal de plongée sous-marine ou de snorkeling grâce à ses nombreuses grottes et sa biodiversité marine.

Notez par ailleurs que Playa de Santiago se trouve à 3 kilomètres de l’aéroport, ainsi qu’à proximité du port. L’endroit est donc idéal pour terminer votre aventure et rentrer à la maison facilement !

Pour approfondir l’étape :
  • Une promenade dans la commune d’Alajeró (avant d’arriver à la plage) ;
  • Le sentier Barranco de Santiago.

Alors… Vamos pour un road trip à La Gomera ? Dites-nous en commentaires ce que vous pensez de cette île des Canaries.

Comment avez-vous trouvé cet article ?
1 avis (5/5)
Questions / Commentaires à l'auteur
2703
Laisser un commentaire ou