L’Île d’Oléron en Camping-Car : conseils, aires, itinéraires

avatar
Réservez votre camping-car pour l'Île d'Oléron Voir les offres

Comment visiter la belle Île d’Oléron en camping-car ou van aménagé ? Vous saurez tout dans cet article !

Vous partez pour la Charente-Maritime et le Sud-Ouest ? Venez visiter l’Île d’Oléron en camping-car ! Plus grande île française après la Corse, l’Île d’Oléron est une destination touristique incontournable de la façade atlantique.

Forte d’un climat agréable, elle bénéficie d’une nature abondante et d’un taux d’ensoleillement comparable aux régions méditerranéennes. L’île est si ensoleillée que le surnom « Oléron la lumineuse » lui a été attribué. Cette île de Charente-Maritime est notamment prisée pour ses plages et ses dunes sauvages, sa végétation atypique (les mimosas y poussent en hiver), ses forêts et pour ses nombreux incontournables à voir et à faire sur place.

Au programme, de Saint-Trojan-les-Bains à Saint-Denis-d’Oléron, de nombreuses activités sportives et culturelles. Vous venez visiter l’Île d’Oléron en camping-car ? Vous comprendrez rapidement pourquoi l’Île d’Oléron est un paradis pour les amateurs de voyages itinérants. Voici notre mini-guide conseil pour effectuer ce périple au gré de vos envies.

À lire aussi :
Les 10 choses incontournables à faire sur l’île d’Oléron
Dans quel village loger sur l’île d’Oléron ?

Idées d’itinéraires sur l’Île d’Oléron en camping-car

L'Île d'Oléron en camping-car

Crédit photo : Shutterstock – Philippe DEVANNE

L’Île d’Oléron a une superficie relativement petite. Vous aurez donc vite fait le tour de l’île en camping-car ou en van aménagé. Pourtant, elle recèle de merveilles à voir et à visiter. Que cela soit pour visiter, vous relaxer à la plage ou pratiquer des activités nautiques (surf, kitesurf notamment), une semaine est un grand minimum pour visiter l’Île d’Oléron en camping-car. C’est encore mieux si vous avez 15 ou 20 jours.

L’avantage de visiter l’Île d’Oléron en camping-car sur deux à trois semaines ? Vous aurez tout le temps nécessaire pour séjourner longuement à chaque étape. Et votre road-trip sur la façade Atlantique ne ressemblera pas à une course ! Voici quelques idées d’itinéraires et de choses à faire à l’Île d’Oléron :

  • L’Île d’Oléron pour un court séjour : Saint-Trojan-les-Bains, Le-Grand-Village-Plage, les plages de la Giraudière, de Saint-Trojan et de Gatseau, Dolus-d’Oléron (marais salant,pinèdes, parcs ostréicoles), la plage de La Perroche (spot de surf), Saint-Pierre-d’Oléron, Saint-Georges d’Oléron, le port de la Cotinière ;
  • L’Île d’Oléron pour un séjour plus long : mêmes étapes, plus La Bréé-les-Bains, avec le moulin de La Bréé, les marais salants, le port de Saint-Denis-d’Oléron, les plages des Sables Vignier, de Domino, de Chaucre, des Huttes, la Pointe et le Phare de Chassiron, la plage de Boyardville (avec vue sur le Fort Boyard), la forêt des Saumonards, Le Château-d’Oléron et les plages, la longue plage de Vert-Bois ;
  • Visiter l’Île d’Oléron et les alentours : mêmes étapes, plus la Côte Sauvage sur la Presqu’île d’Arvert (La Tremblade), Royan et la Côte de Beauté, Marennes-Oléron, Rochefort, La Rochelle, l’Île de Ré, la citadelle fortifiée de Brouage, Saintes, Cognac.

Ces étapes en Île d’Oléron et aux alentours varieront selon vos envies. Toutefois, adaptez vos itinéraires selon la durée du voyage. Pour visiter l’Île d’Oléron en camping-car, une semaine suffira largement.

Si en revanche, vous envisagez de découvrir les plus belles plages où faire du surf, ou bien connaître par cœur le terroir local, il faudra séjourner davantage de temps.

Louez un camping-car pour l’Île d’Oléron

Conduire sur l’Île d’Oléron en camping-car : les règles de circulation à connaître

L'Île d'Oléron en camping-car

Crédit photo : Shutterstock – Begir

Bien entendu, l’Île d’Oléron est régie par le code de la route français. Vous ne vous y ennuierez pas car l’île est parsemée de petites pépites et de sites d’exception à découvrir. Ses vastes espaces de nature et ses plages sauvages, par exemple. Si l’île est très fréquentée, vous pourrez, même en camping-car, vous éloigner des zones les plus prisées.

Comme souvent sur les îles, un calme insulaire se fait sentir à l’Île d’Oléron. Du coup, conduisez prudemment, roulez au pas. Prenez en considération les dimensions imposantes du camping-car : à ce titre, respectez une grande distance de sécurité entre les véhicules. Cela sert notamment au temps de freinage, qui est plus élevé qu’avec un van ou une voiture. Plus le camping-car est volumineux, plus importante sera son inertie.

Il n’existe aucun permis de conduire spécifique pour les camping-cars. Si le permis B suffit aux véhicules dont le poids ne dépasse pas les 3,5 tonnes, il faut savoir adapter sa conduite.

Péage d’autoroute sur l’Île d’Oléron : quel tarif pour votre catégorie de camping-car ?

Le pont de l'Île d'Oléron

Crédit photo : Shutterstock – Philippe DEVANNE

Bonne nouvelle : contrairement au Pont de l’Île de Ré, qui est soumis à un péage (16€), le Pont de l’Île d’Oléron est gratuit. L’instauration d’un péage ou d’une écotaxe est soumise à débats depuis de nombreuses années, mais les défenseurs du projet de péage n’ont pas encore obtenu gain de cause.

Et l’autre bonne nouvelle, c’est qu’il n’y a aucune autoroute sur l’île. Pas d’autoroute, pas de péa
ge. On peut donc visiter l’Île d’Oléron en camping-car gratuitement.

Il faudra peut-être en revanche, prendre l’autoroute A837 ou l’A10 pour venir à l’Île d’Oléron. Ce sont des autoroutes à péages. En camping-car, vous devrez payer le tarif en classe 2. En venant visiter l’Île d’Oléron en van aménagé, vous paierez le tarif en classe 1. Voici quelques tarifs indicatifs en classe 2 :

  • Bordeaux-Saint-Georges-d’Oléron : 15,90€,
  • Nantes-Saint-Georges-d’Oléron : 12,80€,
  • Paris-Saint-Georges-d’Oléron : 73,30€.

Comment et où louer un camping-car en France ?

Vous avez l’intention de partir dans l’Île d’Oélron, mais vous n’avez pas de véhicule ? Ce n’est plus un problème ! Désormais, il est possible de louer un véhicule entre particuliers. De nombreuses plateformes permettent ce type de location, en ligne, comme Yescapa par exemple.

Comment ça marche ?

  • Dans un premier temps, il faut choisir le camping-car dans votre ville (Par exemple Bordeaux, Nantes, Toulouse, Paris, Montpellier ou encore Marseille).
  • Faîtes attention à bien choisir le kilométrage illimité, à vérifier le nombre de couchages disponibles et si le voyage à l’étranger est bien possible.
  • Effectuez votre demande de location en ligne et partagez les informations relatives à votre voyage (dates, options de location, kilométrage, etc.) au propriétaire.
  • Si votre demande est acceptée et après paiement, vous aurez accès aux coordonnées du propriétaire pour organiser une première rencontre.
  • Le jour J, présentez votre permis de conduire et versez la caution.
  • Un état des lieux est effectué et un contrat de location est signé entre les deux parties. À votre retour, signez l’état des lieux de retour et c’est bon !

Louez un camping-car en France

Comment et où louer un camping-car dans l’Île d’Oléron ?

Parc à huîtres, Île d'Oléron

Crédit photo : Shutterstock – Philippe DEVANNE

Si vous souhaitez votre véhicule au plus près, il faudra quand même le faire avant d’arriver sur l’île. La Rochelle semble le meilleur choix pour trouver un véhicule. Toutefois, il s’agit d’une destination touristique, où la demande est très fort. Par conséquent, réserver à l’avance, en ligne, peut vous éviter une mauvaise surprise.

D’ailleurs, une plateforme comme Yescapa propose des locations de camping-cars sur l’île même, afin de combler toutes vos attentes.

Louez un camping-car pour l’Île d’Oléron

Les aires de camping-car sur l’Île d’Oléron : où stationner ?

Stationner sur l’Île d’Oléron

L’Île d’Oléron est divisée en huit communes : Saint-Denis-d’Oléron, La Brée-les-Bains, Saint-Georges-d’Oléron, Saint-Pierre-d’Oléron, Dolus-d’Oléron, Le Château-d’Oléron, Le Grand-Village-Plage et Saint-Trojan-les-Bains. Ces villes et villages sont parsemés de vastes espaces naturels où stationner. Vous y trouverez plusieurs aires de services pour camping-cars, le long des vastes plages de sable, des forêts de pinèdes et des marais salants.

Il est aisé de trouver des parkings gratuits en agglomération. Mais la fréquentation touristique de l’île peut rendre les places gratuites difficiles à trouver.

Stationner pour la nuit

Visiter l’Île d’Oléron en camping-car pose aussi la question du bivouac. Le camping sauvage et le bivouac sur l’espace public sont interdits par la loi. Du coup, vous risquez d’être verbalisé par les autorités et les gardes champêtres, surtout sur les parkings en bord de mer.

Stationner pour la nuit demeure évidemment possible, sur les aires de services pour camping-cars et dans les campings. L’île offre toutefois de nombreux spots où s’installer gratuitement. Au cœur d’une forêt de pins, au bord d’une plage, en marge d’un village, etc. En camping-car, vous ne serez toutefois pas discrets : vous aurez plus de risques de vous faire déloger par la gendarmerie qu’en van ou en fourgonnette.

Pour trouver les spots où dormir en pleine nature, l’application Park4night sera votre meilleur outil. Une carte interactive recense de nombreux lieux possibles, publiés par des voyageurs : parking, aire de service, camping, chemins, champs, plage ou forêt. Il peut être préférable, si possible, de demander l’avis d’un propriétaire avant de vous installer. Cela vous permettra de bivouaquer tranquillement, sans ne risquer aucune amende.

Quelle est la meilleure période pour voyager en camping-car sur l’Île d’Oléron ?

Phare Chassiron, Île d'Oléron

Crédit photo : Shutterstock – Philippe DEVANNE

L’Île d’Oléron bénéficie d’un climat océanique chaud sans saison sèche. Cela signifie que les hivers sont doux et les étés chauds, sans être caniculaires. Le taux d’ensoleillement y est comparable à celui de Carcassonne. Les températures oscillent entre 10°C à 12°C en moyenne en hiver, et entre 20°C à 23°C en été. La pluie est fréquente en hiver et en automne. Au printemps, les températures demeurent fraîches, avec quelques pointes à 23-24°C en avril.

Incontestablement, la meilleure période pour visiter l’Île d’Oléron en camping-car s’étale de juin à octobre. Les journées y sont ensoleillées, et c’est la saison où l’océan est le plus chaud (22°C en août).

Louez un camping-car pour l’Île d’Oléron

Comment avez-vous trouvé cet article ?
1 avis (5/5)
Un commentaire ? Exprimez-vous ici !
Laisser un commentaire