L’Ardèche en Camping-Car : conseils, aires, itinéraires

avatar
Réservez votre camping-car pour l'Ardèche Voir les offres

Comment visiter l’Ardèche en camping-car ou van aménagé ? Voici un guide pour mener à bien votre road-trip !

L’Ardèche est l’un des départements français les plus isolés. Visiter l’Ardèche en camping-car promet donc de belles escapades en pleine nature, loin de la civilisation urbaine. Le département jouit d’une grande variété de paysages et de milieux naturels entre le nord et le sud. Entre le Haut-Vivarais humide et vert et le Bas-Vivarais, calcaire et méditerranéen, l’Ardèche recèle de merveilles naturelles à explorer. Visiter l’Ardèche en camping-car offre justement la liberté de pouvoir errer comme vous bon semble. Par surcroît, vous trouverez de très jolis spots où dormir en camping-car ou en van, disséminés dans la campagne ardéchoise.

L’Ardèche abrite pas mal de choses incontournables à faire et à voir. Cela, notamment entre le Rhône et les contreforts du Massif Central, du lyonnais aux frontières du Gard. Voici pour vous notre mini-guide pour voguer et visiter l’Ardèche en camping-car ou en van aménagé !

À lire aussi : La Drôme Provençale en camping-car : conseils, aires, itinéraires

Idées d’itinéraires en Ardèche en camping-car

Le virage des Gorges de l'Ardèche

Crédit photo : Shutterstock / Rolf E.Staerk

L’Ardèche est enserrée entre la Drôme, le Vaucluse, le Gard, la Lozère, la Haute-Loire, la Loire et l’Isère. C’est un département très peu peuplé. Seules quatre villes dépassent 10 000 habitants, la plus peuplée étant Annonay, avec 17 000 résidents. Le département est longé du nord au sud par l’A7 et le Rhône. Il y a donc de nombreux points d’entrée de Chanas (38) à Pont-Saint-Esprit (30), depuis le Puy-en-Velay ou Saint-Étienne. Du nord au sud, de nombreux sites naturels sont immanquables : le sud du Pilat, le parc naturel des monts d’Ardèche, les gorges de l’Ardèche, les villes et villages, etc.

L’Ardèche permet d’arpenter des sites volcaniques, des châtaigneraies, des éperons rocheux, des villages médiévaux et des vignobles. Vous ne savez où aller en venant visiter l’Ardèche en camping-car ? Nous avons réfléchi pour vous à quelques idées d’itinéraires à faire en Ardèche :

  • Le sud de l’Ardèche en 3-4 jours : les gorges de l’Ardèche de Vallon-Pont-d’Arc à Pont-Saint-Esprit (les onze belvédères, le Balcon des Templiers), le massif du Tanargue, la cascade du Ray-Pic, le mont Gerbier de Jonc.
  • Sud et nord de l’Ardèche en 7 à 10 jours : même parcours, plus l’Aven d’Orgnac, le lac de Devesset, Annonay, Peaugres et son safari, les villages typiques (Balazuc, Vogüé, Labeaume, Saint-Félicien, Saint-Agrève), la vallée de l’Eyzieux.
  • L’Ardèche en 15 à 20 jours : mêmes étapes, plus le lac d’Issarlès, Vals-les-Bains, les grottes de la Madeleine et de Saint-Marcel, le Bois de Païolive, Aubenas, Privas, Joyeuse, L’Argentière, Rochecolombe.

Ces idées d’étapes ne sont bien-sûr qu’indicatives. Nous vous recommandons d’adapter vos itinéraires selon la durée de votre road-trip. Avec une superficie de 5 529 km², l’Ardèche est de taille équivalente à la Lozère, le Cantal ou le Gard. De surcroît, le réseau routier est faiblement développée sur les hauteurs à l’ouest. Il faut donc prendre en considération le temps passé sur les routes de montagne. Il convient donc de prendre son temps pour visiter l’Ardèche en camping-car. Vous pouvez également restreindre votre itinéraire à une seule partie de l’Ardèche : sud, ouest, nord, centre ou est.

Conduire en Ardèche en camping-car : les règles de circulation à connaître

Le village de Lanas

Crédit photo : Shutterstock / Julia700702

L’Ardèche étant un département français, les règles en vigueur du code de la route français s’applique donc logiquement. La conduite se fait sur la voie de droite et les dépassements se font par la gauche. Le permis B permet de conduire un camping-car dont le poids est inférieur à 3,5 tonnes. Chaque passager doit boucler sa ceinture de sécurité lorsque le véhicule circule. Veuillez respecter les signalisations verticale et horizontale, notamment le marquage au sol. Il faut prendre en compte le gabarit du camping-car dans les intersections et sur les routes étroites. Respectez également une distance de freinage plus importante que pour une voiture.

Les limitations de vitesse sont les mêmes que celles qui prévalent pour les voitures, à savoir :

  • 50 km/h en agglomération,
  • 70 à 80 km/h sur les routes secondaires,
  • 90 km/h sur certains tronçons de dépassement,
  • 110 km/h sur les routes à chaussées séparées.

Attention : il faut noter que les collectivités locales ont compétence pour imposer des restrictions particulières au code de la route. Ces restrictions municipales ou préfectorales peuvent concerner les limites de vitesse, l’accès aux sites et les règles de stationnement. Le camping-car doit pouvoir attester d’un contrôle technique en cours de validité, ainsi que du contrôle anti-pollution. Bien-sûr, vous devez avoir à bord votre permis de conduire, la carte grise et l’assurance du véhicule. Attention aux accès sous les portiques d’accès qui clôturent certains parkings. Les véhicules de plus de 2 mètres ne pourront y accéder.

Péage d’autoroute en Ardèche : quel tarif pour votre catégorie de camping-car ?

Un tunnel naturel, en Ardèche

Crédit photo : Shutterstock / haraldmuc

Voici une bonne nouvelle : il n’y a aucun péage à payer pour visiter l’Ardèche en camping-car ou en van aménagé ! Notez qu’il n’y a en effet aucune autoroute en Ardèche. L’autoroute A7, qui longe la vallée du Rhône, passe en Isère (Chanas), en Drôme (Valence et Montélimar) et dans le Vaucluse (Bollène). Alternativement, l’A75 permet de rallier Clermont-Ferrand à Béziers. Elle est une option intéressante (gratuite) si vous venez des Grands Causses ou de l’Aubrac pour visiter l’ouest de l’Ardèche. Depuis Lyon, les Alpes, les Cévennes ou le Midi, vous emprunterez donc les routes secondaires.

Pour visiter l’Ardèche en camping-car ou en van aménagé, il faut noter que le département est rural. On dénombre 91 kilomètres de routes nationales, 3 775 kilomètres de routes départementales et 7 565 km de routes communales. Prenez donc garde à la largeur étroite des routes, surtout en montagne. Modulez votre vitesse en cas de croisement difficile. Annoncez également votre arrivée dans les virages par un coup de klaxon.

Comment et où louer un camping-car en France ?

Pour partir visiter l’Ardèche ou une autre destination française, il est désormais possible de réserver son camping-car en ligne ? Comment ? Grâce aux différentes plateformes de réservation en ligne, telle que Yescapa par exemple.

Comment ça marche ?

  • Dans un premier temps, il faut choisir le camping-car dans votre ville (Par exemple Bordeaux, Nantes, Toulouse, Paris, Montpellier ou encore Marseille).
  • Faîtes attention à bien choisir le kilométrage illimité, à vérifier le nombre de couchages disponibles et si le voyage à l’étranger est bien possible.
  • Effectuez votre demande de location en ligne et partagez les informations relatives à votre voyage (dates, options de location, kilométrage, etc.) au propriétaire.
  • Si votre demande est acceptée et après paiement, vous aurez accès aux coordonnées du propriétaire pour organiser une première rencontre.
  • Le jour J, présentez votre permis de conduire et versez la caution.
  • Un état des lieux est effectué et un contrat de location est signé entre les deux parties. À votre retour, après avoir écumé les routes ardéchoises, signez l’état des lieux de retour et le tour est joué !

Louez un camping-car en France

Comment louer un camping-car en Ardèche ?

Tournon-sur-Rhône

Crédit photo : Shutterstock / Bob Pool

Vous trouverez simplement où louer un camping-car dans le département. En effet, l’Ardèche est une destination souvent visitée de cette manière. Néanmoins, si vous ne trouvez pas sur place, des villes comme Montélimar, Valence ou Bagnols-sur-Cèze, extérieures au département mais très proches sont de bonnes alternatives.

Mais si vous souhaitez éviter à tout prix une mauvaise surprise, vous pouvez tout simplement réservez votre camping-car pour l’Ardèche en ligne, avant de partir.

Les aires de camping-car en Ardèche : où stationner ?

Spots ardechois recensés sur Caramaps

Crédit photo : Caramaps

D’un point de vue de la loi, un camping-car est une automobile comme les autres. Vous pouvez donc stationner sur tous les emplacements réguliers, délimités par le marquage au sol. Les camping-cars peuvent donc stationner librement partout où les automobiles peuvent le faire. Il peut arriver que des panneaux interdisent l’accès aux camping-car. Ce sont souvent des dispositions préfectorales ou municipales.

Il est également autorisé de dormir dans votre camping-car, à condition que ce bivouac ne s’assimile pas à du camping sauvage sur la voie publique. Car en France, la loi punit le camping sauvage sur l’espace public. Sur une place de stationnement, veillez à ne pas installer tables et chaises de camping, cales et parabole. Si vous venez visiter l’Ardèche en van aménagé, sachez que relever le toit dépliable du véhicule sera considéré comme du camping sauvage par les autorités.

Du reste, l’Ardèche étant un département très rural, vous trouverez sûrement de nombreux spots où passer une nuit tranquillement. Vous trouverez de nombreuses aires pour camping-cars et pas mal de terrains de camping. C’est une bonne option pour dormir en toute légalité. Et cela confère également un sentiment de sécurité si dormir en nature vous indispose. Vous cherchez un spot où s’installer en pleine nature ? L’application Park4night sera un allié de choix. L’outil de partage des spots vous référence les lieux où aller (camping, aire pour camping-car, parkings, lieux isolés).

Quelle est la meilleure période pour voyager en camping-car en Ardèche ?

Viviers

Crédit photo : Shutterstock / Bob Pool

Mais alors, quand venir visiter l’Ardèche en camping-car ou en van aménagé ? Le département est soumis à une diversité d’influences climatiques. Partant, il n’y a pas qu’une meilleure période, mais plusieurs périodes pour y aller.

Le climat en Ardèche

Le nord du département est marqué par un climat tempéré tandis que l’Ardèche méridionale est méditerranéenne. On distingue trois principales zones climatiques. Au nord, entre 350 et 850 mètres d’altitude, l’Ardèche verte jouit d’un climat tempéré. Les températures maximales moyennes atteignent 26°C à Annonay en été et 5°C en hiver.

Dans le sud méditerranéen, vers Aubenas, le thermomètre grimpe fréquemment au-dessus de 30°C, voire 35°C en été. Les jours de gel y sont plus rares.

A l’ouest, le plateau ardéchois se trouve à 1 000 mètres d’altitude en moyenne. Les températures sont rudes en hiver : -20°C, des chutes de neige abondantes de novembre à mars. L’ouest est soumis à un vent glacial permanent. L’Ardèche méridionale dispose d’un climat chaud et sec, même si les Cévennes ardéchoises nuancent les influences méditerranéennes.

Au sud, les pluies peuvent être intenses au printemps et en automne. La rivière Ardèche enregistre fréquemment de fortes crues lors des épisodes cévenols.

Quand partir en Ardèche ?

Les meilleures périodes pour visiter l’Ardèche en camping-car sont donc de mai à début octobre. La météo est favorable pendant plus de 6 mois dans le sud de l’Ardèche : à Vallon-Pont-d’Arc, Balazuc et Orgnac-l’Aven. Toutefois, les nuits peuvent être fraîches avant le mois de juin et après août.

À Privas, le mercure atteint en moyenne 25°C à 31°C entre juin et septembre, avec des minimales comprises entre 14°C et 17°C. À Annonay, il fait encore 4°C le matin en mars, 7°C en avril et 10°C en mai. Les maximales n’atteignent que 23°C en moyenne en juin. En revanche, à Aubenas, la météo est beaucoup plus clémente : entre 15°C et 22°C en mai, de 20°C à 27°C en juin, plus de 30°C et parfois plus de 35°C en été.

Comment avez-vous trouvé cet article ?
0 avis (0/5)
Un commentaire ? Exprimez-vous ici !
  1. Bonjour
    En sud Ardèche, à Lablachère : La ferme théâtre, un lieu atypique, propose, depuis 2004 une évocation de la vie de Jean Ferrat. (Vue et apprécié par le chanteur dès l’ouverture) et organise de nombreuses soirées chansons (Brassens, Brel, et de nombreuses vedettes de la chanson viennent y chanter) à la belle étoile en été, dans d’anciennes écuries le restant de l’année.
    Sur place : aire de stationnement pour camping car.
    A votre disposition pour de plus amples renseignements.

Laisser un commentaire