Nouveaux tarifs pour visiter la Tour Eiffel : on vous dit tout !

Comparez et réservez vos activités à Paris
Nouveaux tarifs pour visiter la Tour Eiffel : on vous dit tout !

À partir du 1er novembre 2017, visiter la Tour Eiffel vous coûtera plus cher : on vous explique pourquoi !

La Tour Eiffel, le bâtiment iconique de Paris et de la France ne cesse de susciter l’attrait des visiteurs Français et étrangers : plus de 6 millions de personnes s’y rendent chaque année. En 2015, la Tour Eiffel a attiré 6 917 000 visiteurs.

Mais à compter de ce mercredi 1er novembre 2017, les tarifs pour accéder aux étages de la tour jusqu’à son pinacle augmentent. La hausse des tarifs est souvent la bête noire des touristes mais puisque rien ne se fait jamais au hasard, plusieurs raisons expliquent cette inflation.

Les nouveaux tarifs pour visiter la Tour Eiffel

Avant le mercredi 1er novembre, les adultes devaient payer 17 € pour monter au troisième étage (le sommet) par ascenseur. Le deuxième étage par ascenseur était accessible pour 11 €, et le billet d’entrée pour le deuxième étage par escalier coûtait 7 €.

Voici ce qui change au 1er novembre :

  • Le billet pour le sommet par ascenseur passe à 25 €, soit 47 % d’augmentation,
  • Le billet d’accès au deuxième étage par ascenseur passe à 16 €, soit 45 % de hausse,
  • Le billet d’accès au deuxième étage par l’escalier passe, lui, à 10 €, soit 43 % d’augmentation.

Les enfants de moins de 4 ans et les allocataires du RSA peuvent continuer de visiter le lieu gratuitement.

Notez que si vous avez horreur des files d’attente, vous pouvez débourser quelques euros en supplément pour un billet coupe-file, et pénétrez dans la Dame de Fer comme un membre V.I.P !

Pourquoi une telle augmentation des tarifs ?

Paris envisage la construction d’une énorme clôture pare-balles en verre ceinturant les deux jardins et lacs de la Tour Eiffel, cela afin de prévenir les risques éventuels d’attentats.

Le coût de ce projet colossal est estimé à 300 millions d’euros.

Afin de ne pas alourdir la fiscalité pesant sur les Parisiens, la mairie a choisi de faire supporter le financement de ces grands travaux par les visiteurs eux-mêmes. En effet, 85 % de la clientèle venant visiter la Tour Eiffel se constitue de visiteurs étrangers.

La société d’exploitation de la Tour Eiffel justifie et légitime la hausse des prix par le fait que visiter l’Empire State Building coûte par exemple 46 €, ce prix étant bien moindre en réalité (voir le lien).

Gageons que la demande extérieure ne sera pas trop sensible au prix et que les touristes continueront de venir visiter la Tour Eiffel plutôt que de se détourner vers des bâtiments moins dispendieux, tels que le Colisée de Rome ou la Sagrada Familia de Barcelone.

Les activités à faire dans cette ville
A voir aussi dans la rubrique Paris
A voir aussi dans la rubrique Tour Eiffel
Répondre

Laisser un commentaire