Visiter le Parc naturel régional de la Brenne : guide complet

avatar
Réservez vos visites & activités au Parc naturel régional de la Brenne

De passage dans le Centre-Val de Loire ? Alors venez visiter le Parc naturel régional de la Brenne, un parc célèbre pour ses étangs et paysages variés !

Terre sauvage et fleuron de la biodiversité en France, la Brenne présente des décors sauvages et naturels à perdre de vue. Une fois dans le parc, on se perd au milieu des étangs, des landes, des bois, des prairies et bruyères. Ce refuge naturel est le territoire privilégié d’une faune et flore paisible de papillons, libellules, oiseaux et autres animaux. Ils règnent ici en maître, alors sachez vous faire discret quand vous viendrez visiter le Parc naturel régional de la Brenne.

Pour vous aider dans vos aventures, Generation Voyage vous propose un guide complet pour visiter le Parc naturel régional de la Brenne comme il se doit.

À lire aussi : Les 14 choses incontournables à faire dans le Centre Val-de-Loire

Le Parc naturel régional de la Brenne en quelques mots

Le Parc naturel régional de la Brenne s’étend sur près de 183 000 hectares. Cette terre sauvage est parsemée de plus de 3 000 étangs, lesquels sont des espaces privilégiés pour quantité d’espaces sauvages. Nombreux sont par exemple les oiseaux migrateurs qui viennent s’y reproduire. Visiter le Parc naturel régional de la Brenne est ainsi une aubaine pour les amateurs de botanique et d’ornithologie. Il abrite après tout 2 300 espèces animales et 1 200 espèces végétales.

Parmi les plus emblématiques, on peut citer notamment :

  • Le héron pourpré,
  • La cistude d’Europe (une petite tortue d’eau douce),
  • Le grèbe à cou noir,
  • Le canard,
  • Le butor étoilé,
  • L’orchidée,
  • Ou la libellule.

Mais le territoire de la Brenne est également parsemé de quelques charmants petits villages qui ont gardé le caractère authentique de l’architecture régionale du Berry. Après tout, c’est l’activité humaine qui a façonné le visage du parc depuis le Moyen-Âge. Les étangs ont été créés pour la pisciculture ou pour abreuver le bétail. Ce parc est ainsi le paradis des amoureux de patrimoine, de nature, de randonnées pédestres ou à vélo.

1. Les balades et randonnées à pied

Visiter le Parc naturel régional de la Brenne

Crédit photo : Wikipédia – Bert76

Pour visiter le Parc naturel régional de la Brenne, la marche est évidemment un des meilleurs moyens de transport. Le parc est parsemé de chemins de randonnée. Ils vous permettront de découvrir aisément tous les types de paysage présents au sein de ce paradis naturel. Vous pouvez opter pour une promenade d’une journée ou pour une randonnée en itinérance de plusieurs jours (3 à 6). Le site officiel du Parc répertorie tous les chemins de balades ou de randonnées en itinérance.

Les randonnées en itinérance

En suivant les marques jaune et rouge, le Parc vous propose ainsi 7 parcours de 3 à 6 jours de randonnée. De nombreux hébergements jalonnent ces itinéraires.

Parmi les randonnées incontournables du Parc naturel, on compte notamment les « Étangs du cœur de Brenne » ou « Grande Brenne, entre étangs et aux forêts », toutes deux au départ de Mézières-en-Brenne. La première s’étend sur 70 kilomètres, et vous devrez prévoir 3 jours pour la terminer. D’une longueur de 114 kilomètres, la seconde peut se terminer en 5 jours de marche.

Depuis Le Blanc, vous pouvez faire également la randonnée « Par les falaises de l’Anglin et de la Creuse ». D’une longueur de 74 kilomètres, elle dure en moyenne 4 jours.

Depuis Belabre au sud, vous pouvez enfin faire la randonnée « Petite Brenne » pour découvrir cette autre micro-région du parc. Cette dernière s’étend sur 69 kilomètres et dure 3 jours en moyenne.

2. Les excursions en VTT

Etang de la mer rouge

Crédit photo : Flickr – Paul Kentish

Tout comme la marche, le vélo est un moyen de transport privilégié pour visiter le Parc naturel régional de la Brenne. Encore une fois, les chemins de randonnées à vélo sont nombreux dans ce havre de paix naturel. Vous trouverez de nombreux itinéraires à vélo ou même des circuits à VTT sur le site official du parc naturel. Vous pouvez aussi vous rendre directement dans un Office de Tourisme, pour notamment récupérer une carte à jour.

Parmi les itinéraires incontournables, on peut citer l’itinéraire vélo n°5, « la Grande boucle des étangs de la Brenne », qui part de Mézières-en-Brenne. D’une longueur de 48 kilomètres, elle se termine en moins de 4 heures. D’autres itinéraires d’une journée se trouvent un peu partout dans le parc.

À VTT, « la Boucle des 7 gués » qui part de Belabre satisfera pleinement les amateurs de sport intense ! S’étendant sur 35 kilomètres, elle se parcourt en 3 heures. Vous trouverez également 4 autres circuits à VTT au départ de Mézières-en-Brenne. Toutes les randonnées et circuits sont balisés et bien indiqués.

Sachez également que vous trouverez de nombreux endroits où louer un vélo dans les villes du parc. Il existe également des tours guidés à vélo. Cette activité est idéale pour en apprendre plus sur la faune et la flore du Parc naturel régional de la Brenne.

3. Les randonnées à cheval

Se balader dans la Brenne

Crédit photo : Wikipédia – Jacques Le Letty

Un autre excellent moyen pour visiter le Parc naturel régional de la Brenne est le cheval ! Que vous soyez déjà amateur ou complet novice, vous trouverez forcément votre bonheur pour découvrir le parc à cheval.

En effet, il est possible de participer à un tour guidé, accompagné d’un professionnel. Ce dernier vous contera sûrement quelques anecdotes sur la région. Mais il vous en apprendra surtout plus sur la richesse naturelle et culturelle de la Brenne. Il existe 4 centres équestres dans le parc, ces derniers proposent tant des accompagnements que des locations. Ces centres se trouvent à Rosnay, Fontgombault, Douadic et Ruffec.

Vous pourrez alors opter pour une visite accompagnée, la balade dure de quelques heures à une journée. Vous pouvez également louer un cheval et démarrer une randonnée en itinérance. Le Parc en propose deux de 3 jours et une de 2 jours. Vous pourrez alors découvrir à cheval ou en attelage les paysages de la Grande Brenne avec ses étangs et les paysages de la Petite Brenne. Vous trouverez des hébergements pour vous accueillir avec votre monture à chaque étape de la randonnée

Pour davantage d’informations, vous pouvez également faire un tour sur le site officiel du Parc naturel. Ce dernier recense tant les balades et les randonnées que les lieux d’hébergements et centres équestres.

4. Les descentes en canoë-kayak

Faire du canoë-kayak dans la Brenne

Crédit photo : Flickr – Paul Kentish

La Brenne est parcourue par plusieurs cours d’eau, et notamment la Creuse, affluent de la Vienne et sous-affluent de la Loire. Pour visiter le Parc naturel régional de la Brenne au fil de l’eau, vous pouvez ainsi opter pour le canoë-kayak !

Dans le parc, vous trouverez 6 centres où louer des canoës ou pour participer à une découverte guidée. Ces derniers se trouvent à Le Blanc, Belabre, Tournon-Saint-Martin, Mézières-en-Brenne et Saint-Gaultier.

Le site officiel recense certes ces 6 endroits, mais n’indique pas encore les balades et itinéraires disponibles. Pour cela, faites confiance donc aux professionnels du coin !

5. Les itinéraires en voiture

Visiter le Parc naturel régional de la Brenne

Crédit photo : Wikipédia – Parisdreux

Pour visiter le Parc naturel régional de la Brenne, la voiture est votre dernier atout. Certes, ce moyen de transport ne vous permettra pas de profiter des merveilles naturelles du parc. Il vous aidera cependant à rejoindre chacun des points de départ de randonnée (d’une journée ou non), mais surtout de visiter les différents monuments de la Brenne.

Pour aller de châteaux en châteaux, de musées en réserves, mieux vaut donc disposer de son propre véhicule. Voici ainsi deux itinéraires à faire en voiture pour visiter le Parc naturel régional de la Brenne et certains de ses incontournables en une journée :

Une journée au nord du parc naturel régional de la Brenne

Commencez par le Château d’Azay-le-Ferron, un château français typique château de la Renaissance. Son intérieur, son parc et ses jardins à la française valent le détour.

Partez ensuite découvrir la Réserve zoologique de la Haute-Touche. Ce parc animalier se trouve près d’Azay-le-Ferron, au nord-est du parc. Dans une forêt de 500 hectares, vous pourrez voir évoluer plus de 1 000 animaux, provenant des 5 continents. Ce parc peut se visiter avec votre véhicule, ou bien à pied, à vélo ou en voiturette électrique.

Une journée au sud du parc naturel régional de la Brenne

Commencez votre journée par la ville de Le Blanc, la plus grande du parc. Traversée par la rivière Creuse, elle est dotée d’une charmante ville médiévale, ainsi que d’un château. Son château abrite l’Écomusée de la Brenne. Ce dernier est dédié aux femmes et hommes, créateurs d’étangs, forgerons ou cultivateurs, qui ont vécu et fait l’Histoire de cette région.

Après cette visite, vous pouvez faire la balade « Chemin d’eau, chemin de fer n°12 » d’une durée de 2 heures 30.

Évidemment, ne manquez pas de prolonger votre séjour en vous arrêtant dans une ville du parc. Vous pourrez alors profiter d’une ou plusieurs belles balades dans le parc, que ce soit à vélo, à pied, à cheval ou même en canoë-kayak.

6. Le survol en montgolfière

Château d'Azay-le-Ferron

Crédit photo : Shutterstock – Pack-Shot

Sur les pieds au sol, le parc nous paraît magnifique. Alors imaginez de haut ! Optez donc pour un survol en montgolfière, pour admirer la faune et la flore locale, mais aussi les espaces urbains. C’est assurément une activité incontournable. Alors, prenez votre envol !

Vous voilà arrivé·e·s à la fin de cet article. Avec toutes ces informations, visiter le Parc naturel régional de la Brenne devrait être jeu d’enfant. Bon séjour !

Comment avez-vous trouvé cet article ?
0 avis (0/5)
Un commentaire ? Exprimez-vous ici !
  1. Top la photo du château à France Miniature 🙂

    • Corentin Chaboud

      Bonjour,

      Merci pour ton commentaire !

      Belle journée,

      La team GV 🌎

Laisser un commentaire