Visiter les lacs du Verdon : guide complet

avatar
Les Gorges du Verdon

Visiter les lacs du Verdon est une excellente idée pour voyager loin, sans quitter la France. Suivez notre guide pour ne rien manquer de cette destination exceptionnelle !

Cette année, vous avez décidé de visiter les lacs du Verdon et vous avez raison. Ces grands lacs, lovés au cœur des Préalpes provençales, sont de véritables bijoux naturels. Alors évidemment, ils attirent les touristes et font vivre des milliers de personnes.

Ils sont aussi l’occasion de découvrir toute la région et ce, sous tous ses aspects. Que vous soyez plutôt aventurier ou farniente, il y en a pour tout le monde et toute la famille.

Grâce à de nombreuses activités nautiques, aériennes ou pédestres, les lacs du Verdon lèvent le mystère au fur et à mesure, pour le plaisir des grands et des petits. Maintenant, découvrez donc notre guide complet sur la destination !

Les lacs du Verdon en quelques mots

Les lacs du Verdon en quelques mots

Crédit photo : Shutterstock – veesaw

Ceux que l’on appelle les lacs du Verdon sont cinq : le lac de Castillon, le lac de Chaudanne, le lac de Sainte-Croix, le lac de Quinson et le lac d’Esparron-de-Verdon.

Ce sont les cinq principaux lacs que l’on trouve sur le chemin de la rivière du Verdon, qui a également creusé les célèbres Gorges qu’on lui attribue. Mais ce qu’on ne sait pas toujours c’est que ces retenues d’eau sont toutes artificielles.

En effet, la construction de barrages à des endroits stratégiques au cours du XXe siècle a favorisé leur apparition. Ainsi, aujourd’hui, ce sont de magnifiques endroits où s’évader, partir à l’aventure ou se ressourcer. De même, un parc naturel régional a été créé en 1997 pour préserver cette nature sauvage et à la fois si belle.

Que faire et que voir près des lacs du Verdon ?

Les villes lacustres

Les villes lacustres

Crédit photo : Shutterstock – Lukasz Janyst

Visiter les lacs du Verdon sans s’attarder sur les villes qui les bordent est une erreur ! Chacune de ces villes possède son propre caractère, elles sont toutes animées par un cœur provençal commun que l’on retrouve aux coins des rues. Aussi charmantes les unes que les autres, ce sont de véritables points d’intérêt.

En plus de pouvoir découvrir les lacs tout proches, vous bénéficiez du climat local chaleureux et convivial. La Provence sous l’un de ses plus beaux aspects, en somme ! N’hésitez pas à y marquer un arrêt d’un ou plusieurs jours.

Des activités autres que nautiques sont dispensées, comme des sorties culturelles, des ateliers manuels ou des randonnées équestres guidées. Chaque lac dispose de sa ville phare, presque toujours nommé d’après elle :

  • Saint-Julien-du-Verdon, au lac de Castillon ;
  • Castellane (secteur La Lagne), au lac de Chaudanne ;
  • Sainte-Croix-du-Verdon, au lac de Sainte-Croix ;
  • Quinson, au lac de Quinson ;
  • Esparron-de-Verdon, au lac d’Esparron-de-Verdon.

Le Sommet du Teillon

Peut-être réservé aux randonneurs et randonneuses accomplis, le Sommet du Teillon culmine à 1 893 mètres d’altitude. Il se trouve au sud-est des lacs de Castillon et de Chaudanne, et on y accède via le village de La Garde.

À travers un sentier dégagé et un peu raide d’une dizaine de kilomètres, vous suivez d’abord le GR avant de poursuivre sur un chemin balisé. Depuis le sommet, vous embrasserez tout l’horizon, à 360°. Vous pourrez aussi observer le lac de Chaudanne, le massif des Préalpes ainsi que celui du Mercantour, au sud.

Les Gorges du Verdon

Les Gorges du Verdon

Crédit photo : Shutterstock – Dario Racane

Évidemment, qui donc voudrait visiter les lacs du Verdon sans en profiter pour découvrir ses gorges ? Lacs et gorges font partie d’un tout extraordinaire, une bulle de nature au creux des monts préalpins.

Les Gorges du Verdon représentent un canyon étroit et très profond : entre 6 et 100 mètres de large pour 250 à 700 mètres de profondeur ! Ce qui fait de lui le plus grand canyon d’Europe. En plus d’offrir des paysages époustouflants, c’est un lieu idéal pour pratiquer la randonnée pédestre ou aquatique et les sports en eaux-vives (canoë-kayak, rafting).

Le Parc naturel régional du Verdon

Parc naturel régional du Verdon

Crédit photo : Shutterstock – Sebastien Burel

Si le Verdon et ses gorges font la renommée des lieux, il ne faut pas oublier l’enveloppe naturelle et verdoyante dans laquelle ils se trouvent. C’est pourquoi, en 1997, près de 20 ans après l’installation des barrages et donc, la formation des lacs, que le Parc naturel régional du Verdon a été créé.

Son but est simple : préserver les espaces naturels de la région tout en conservant l’attractivité et la qualité de vie des environs. Tant pour la faune et la flore que pour les habitants, d’ailleurs.

Le parc dispose d’une grande diversité patrimoniale mais aussi culturelle comme en témoignent les maisons thématiques et les musées. Des circuits sont proposés à la découverte : sentiers botaniques, historiques ou de curiosité… Il y en a pour toutes celles et ceux qui souhaitent en apprendre plus !

Comment visiter les lacs du Verdon ?

En vélo

Generation voyage a selectionné pour vous

Le vélo est effectivement un bon moyen de découvrir la région des lacs du Verdon. À travers des sentiers et routes balisés, sillonnez le paysage lacustre et crayeux du Verdon. Grâce à des itinéraires pensés pour vous en faire voir un maximum, vous n’avez qu’à suivre les panneaux et au passage, profiter de la vue.

Attention, ce sont rarement des circuits courts, il faut pouvoir pédaler au minimum 30 kilomètres, voire 70. Des trajets déjà réfléchis existent, renseignez-vous auprès d’un office de tourisme ou sur internet pour les récupérer !

En parapente

En parapente

Crédit photo : Shutterstock – henrique ferrera

Generation voyage a selectionné pour vous

Amateurs et amatrices de sensations fortes, voici une idée qui devrait vous plaire pour visiter les lacs du Verdon : le parapente. Depuis les cieux et à une vitesse de croisière idéale, observez la nature, les monts, les lacs et les couleurs surprenantes de la Provence mêlées à celles des Alpes naissantes.

Comptez minimum 85 € pour un vol découverte classique. En amont, prenez connaissance des restrictions et consignes car celles-ci diffèrent selon chaque prestataire.

En autogire

En autogire

Crédit photo : Shutterstock – Mny-Jhee

Generation voyage a selectionné pour vous

L’autogire est un engin volant à moteur, à mi-chemin entre l’hélicoptère et l’ULM. Son cockpit ouvert vous permet de profiter pleinement de l’air frais et pur des montagnes provençales. C’est une expérience hors du commun à vivre absolument si vous souhaitez visiter les lacs du Verdon autrement !

Un vol de 15 minutes vous coûtera 65 € et comptez 220 € pour une heure. Les tarifs évoluent également en fonction des lieux survolés.

À cheval

Generation voyage a selectionné pour vous

Le temps d’une journée ou d’un week-end, découvrez les lacs du Verdon à dos de cheval ! Pendant 6 heures, laissez-vous porter au gré du vent et des pas du cheval. Ces randonnées équestres permettent d’explorer une nouvelle facette des lacs, avec de nouveaux points de vue.

Comptez un tarif minimum de 119 € par personne pour une journée et 219 € par personne pour un week-end.

En montgolfière

En montgolfière

Crédit photo : Shutterstock – Volodymyr Goinyk

Generation voyage a selectionné pour vous

Depuis les hauteurs, les lacs et les gorges du Verdon sont prêts à être observés. Depuis cet engin propulsé par la chaleur des flammes, découvrez les lacs depuis les cieux, en même temps que les gorges, les forêts et les nombreux petits villages provençaux. Un petit voyage de 3 heures à partir de 195 € par personne.

Visiter les lacs du Verdon grâce aux activités nautiques

À la nage
À la nage

Crédit photo : Shutterstock – ZHENG Luc

Generation voyage a selectionné pour vous

Activité gratuite, la baignade reste le moyen le plus simple de découvrir les lacs. Du moment que celle-ci est autorisée (partout, sauf au lac de Chaudanne), elle permet de se rafraîchir dans un lieu paradisiaque.

Avec les Alpes comme décor, se baigner dans les lacs du Verdon est un réel plaisir pour le corps et pour l’esprit. Dépaysement assuré pour les courageux et courageuses ! Et oui, le Verdon étant une rivière, la température de son eau peut parfois être très fraîche !

En stand-up paddle
En stand-up paddle

Crédit photo : Shutterstock – Samuel Borges Photography

Generation voyage a selectionné pour vous

Le stand-up paddle n’est pas une activité facile pour tout le monde. En effet, il faut pouvoir tenir en équilibre sur une planche et réussir à pagayer sans le perdre ! Les paddles ne permettent qu’à une seule personne de se tenir debout. Comptez en moyenne 7 € la demi-heure, 12 € l’heure et 20 € les deux heures de location.

En pédalo
En pédalo

Crédit photo : Shutterstock – Lisanne Venema

Generation voyage a selectionné pour vous

Le pédalo est le loisir nautique que l’on peut réaliser à plusieurs. En famille ou entre amis, partez à l’aventure, explorez les coins et recoins des lacs du Verdon. Véritable gage d’amusement, c’est une activité très appréciée par les touristes qui adorent la liberté qu’elle offre.

Comptez environ 30 € pour la location d’un pédalo 6 places pendant 2 heures. Il existe cependant plusieurs types de pédalo : 4 places (20 € les 2 heures) et toboggan à 5 places (26 € les 2 heures).

En bateau électrique
En bateau électrique

Crédit photo : Shutterstock – fokke baarssen

Generation voyage a selectionné pour vous

La majorité des centres d’activité nautique des lacs du Verdon proposent des bateaux électriques à la location. Il n’est d’ailleurs pas nécessaire d’avoir le permis pour les piloter.

Disponibles pour 5 à 7 personnes selon la puissance du modèle, ils se louent à l’heure. Cependant vous n’êtes pas limité à une seule heure. Comptez entre 30 et 35 € l’heure de location.

En canoë-kayak
En canoë-kayak

Crédit photo : Shutterstock – Konmac

Generation voyage a selectionné pour vous

Parce que le canoë-kayak n’est pas uniquement destiné aux sessions sportives dans les Gorges du Verdon, vous pouvez tout à fait imaginer en faire calmement. Sur la surface lisse des lacs du Verdon, pagayez, jouez les explorateurs durant quelques heures.

Les monoplaces et les biplaces sont disponibles à la location de la demi-heure à la journée entière. Les prix débutent à 7 € la demi-heure sur un biplace et grimpent jusqu’à 50 € la journée.

Comment aller aux lacs du Verdon ?

Pour visiter les lacs du Verdon, vous devrez d’abord chercher à vous rendre dans le département des Alpes-de-Haute-Provence. Pour y accéder, certaines villes sont plus pratiques que d’autres :

  • Manosque, dans les Alpes-de-Haute-Provence. C’est, en quelque sorte, la porte d’entrée ouest vers les lacs ;
  • Marseille, dans les Bouches-du-Rhône ;
  • Nice, dans les Alpes-Maritimes.

Que ce soit en train ou en avion, ce sont les trois villes par lesquelles il est plus simple d’arriver. Nice et Marseille disposent toutes les deux de grandes gares et d’aéroports internationaux, depuis lesquels vous pouvez tout à fait louer une voiture. N’oubliez pas de comparer les prix sur un comparateur de vols, à l’instar de Skyscanner, pour obtenir les meilleurs prix sur vos voyages.

En voiture, tout se décide selon votre point de départ. Si vous venez du sud-ouest de la France, vous transiterez certainement par Nîmes et Avignon avant de rejoindre Manosque. En provenance du nord et de l’ouest, le plus pratique reste sûrement un passage par Lyon, puis Grenoble et Gap.

Comment se déplacer autour des lacs du Verdon ?

Il est possible de suivre le Verdon, ses gorges et ses lacs grâce à plusieurs routes départementales. Elles se rejoignent d’ailleurs toutes à Riez. Mais la D952 est celle qui vous mènera directement d’Esparron-de-Verdon à Castellane.

Pour découvrir le lac d’Esparron-de-Verdon, suivez la D82 depuis Saint-Martin-de-Brôme. Empruntez la D11 pour rejoindre le lac de Quinson et le lac de Sainte-Croix. Enfin, pour les lacs de Chaudanne et de Castillon, il faut bifurquer depuis Castellane.

Où loger près des lacs du Verdon ?

Où loger près des lacs du Verdon ?

Crédit photo : Shutterstock – Marisa Estivill

Les lacs du Verdon s’étendent sur près de 50 kilomètres, à vol d’oiseaux. Alors autant vous dire que vous trouverez forcément le logement qui vous convient le mieux. Ainsi, ce sont plusieurs villes et villages qui se succèdent au fil de l’eau. Notamment Esparron-de-Verdon, Quinson, Sainte-Croix-du-Verdon, Rougon, Castellane et Saint-Julien-du-Verdon.

Ce sont les communes les plus importantes que l’on trouve sur le chemin des lacs du Verdon. Votre choix se fera d’abord en fonction des lieux que vous avez décidé de visiter.

Il faut ensuite vous concentrer sur le type d’hébergement que vous recherchez : gîte, Airbnb, camping, hôtel, logement insolite ? Dans tous les cas, l’offre est présente et importante. D’ailleurs, si choisir s’avère difficile, rendez-vous sur un comparateur d’hôtels en ligne. Grâce aux avis des clients, vous devriez y voir plus clair !

Vous avez désormais toutes les cartes en mains pour visiter les lacs du Verdon comme il se doit. N’attendez plus !

Comment avez-vous trouvé cet article ?
0 avis (0/5)
Questions / Commentaires à l'auteur
4108
  1. avatar

    Super article , les liens vers les activités sont une très bonne idée et l’affichage des tarifs et heures d’activités également pour prévoir le temps et le budget pour les vacances ?

Laisser un commentaire ou