Les 7 choses incontournables à faire sur la Costa Blanca

avatar
Vue panoramique de la vieille ville d'Altea située sur la Costa Blanca

Superbes plages aux ambiances survoltées ou tranquilles. Patrimoine historique et artistique le long des collines verdoyantes ou de la mer. Difficile de choisir. Les 7 choses incontournables à faire sur la Costa Blanca.

Une petite envie de partir visiter La Costa Blanca ? Celle-ci s’étend sur deux cents kilomètres de côte dans la province d’Alicante. Si elle souffre parfois d’une réputation de littoral bétonné, laissez de côté ces à priori.

Loin d’être défigurée, cette région offre de longues plages de sable fin, un climat doux, un arrière pays dessiné par les montagnes et surtout une grande authenticité. Les bons vivants s’y rendent également pour sa vie nocturne animée tandis que les mordus d’Histoire parcourent ses châteaux et ses petits villages fièrement dressés.

La Costa Blanca offre aussi des villes connues pour leur cosmopolitisme et leurs écrins culturels. Un voyage ne suffira probablement pas à goûter à tous les plaisirs de cette sublime bande côtière. Pour voir et expérimenter l’essentiel, suivez le guide. Voici les 7 choses incontournables à faire sur la Costa Blanca.

1. Les sports nautiques

visiter-costa-blanca-sports-nautiques

Crédit photo : Shutterstock – Andrzej Kubik

Envie de visiter la Costa Blanca ? Ça démarre sur l’eau. En vous lançant à la conquête de la Côte Blanche, vous découvrirez une mer sans cesse explorée par les kitesurfeurs, pilotes de jet ski, marins, plongeurs ou véliplanchistes. Ils évoluent dans des décors variés.

Les longues plages de sable fin étirées à l’infini alternent avec les petites criques et les tableaux sabrés d’immenses falaises. Ces spots où se déclinent toutes les nuances de bleus accueillent les aficionados de sports nautiques débutants comme experts.

2. Les villes-patrimoine

Visiter la Costa Blanca vous transporte dans un véritable voyage dans le temps. Les villes et villages y sont chargés en Histoire et vestiges. Ces trésors surprenants regorgent d’attraits visuels et photogéniques.

Hormis les châteaux, bâtisses religieuses, demeures nobles et fortifications inébranlables, la découverte du patrimoine de la Costa Blanca vous amène également dans des villages de pêcheurs. Voici une liste des plus belles et intéressantes villes-patrimoine émaillant la côte.

  • Villajoyosa : les maisons colorées pittoresques dévalent jusqu’à une petite plage translucide en forme de lune. Villajoyosa a presque des airs de la Havane. Son charme tient à sa tranquillité et au temps qui y semble suspendu. Si ce village est fort de ses traditions issues de la pêche, il est surtout connu pour son chocolat. Vous y trouverez même un musée dédié : gourmands, bienvenue au paradis ;
  • Calpe : au pied du symbolique rocher d’Ilfach, après avoir gravi d’immenses escaliers décorés, la vieille ville de Calpe va vous ébahir. Ornée de mosaïques, rafraîchie par la mer et influencée par la montagne, les influences de Calpe sont multiples. Les plus sportifs apprécieront les incursions des pistes cyclables qui permettent de découvrir le village différemment ;
  • Guadalest : à peine plus de deux cents habitants vivent dans ce village d’essence médiévale. Il est émaillé par des édifices comme tout droit sorti de la roche. Sa forteresse « Castillo San José » et son château « Castillo de Guadalest » dominent toute la vallée.  De quoi s’offrir des vues à couper le souffle ;
  • Altea : souvent qualifié comme le plus beau village de la province d’Alicante, le charme d’Altea ne laisse personne indifférent. Posé tel un oasis au milieu du désert, il se parcourt au fil de ruelles tortueuses bordées de maisons blanches et de lieux conviviaux et traditionnels. Tel un vrai village de pêcheurs typique. Le point d’orgue de votre visite sera l’église Nuestra Señora del Consuelo, lovée sous sa coupole bleu illustre ;
  • Elche : la Dame d’Elche et le Palmeral sont les emblèmes de cette jolie cité espagnole. C’est donc la plus grande palmeraie d’Europe et un centre historique de toute beauté qui vous ouvrent les bras. Le tout, dans une ambiance ensoleillée, aux parfums délicieusement orientaux ;
  • Dénia : sous l’oeil attentif de l’impressionnant Massif du Montgó, Denia peut s’enorgueillir de son titre de Ville créative de gastronomie et de ses bâtiments d’époque intacts. Son château s’élance comme un papillon aux ailes empierrées et témoigne de l’époque islamique du XIe siècle.

3. La fête

costa-blanca-nightlife

Crédit photo : Shutterstock – FOTO Petrymusz

Parmi les choses incontournables à faire sur la Costa Blanca, un brin de fiesta s’impose. Faire la fête en Espagne, c’est une institution. Nous ne parlons pas simplement des soirées déchaînées en bord de plage, mais également des fêtes patronales. D’une grande importance pour les espagnols, ces réjouissances émaillent la Côte Blanche tout au long de l’année. Pour n’en citer que trois :

  • Les processions de Las Fiestas Mayores de la Santísma Sangre à Dénia ;
  • La Fiesta Des Moros y Cristianos de Villajoyosa ;
  • Las Hogueras de San Jan à Alicante.

Mi-août, à Elche, vous aurez également le privilège d’écouter le Misteri d’Eix chanté dans la basilique de Santa María. Un chef-d’œuvre inscrit au patrimoine immatériel de l’humanité. Torrevieja, tous les été, met à l’honneur les chants créoles accompagnant le départ des pêcheurs lors de la fête Habaneras.

Que les oiseaux de nuit se rassurent, la Costa Blanca offre largement son lot de discothèques, afterworks les pieds dans le sable et bars dansant. Dans les stations balnéaires, le rythme peut être frénétique. Ibiza n’a qu’à bien se tenir. Pour des vacances aux sons des platines, rendez-vous en priorité à Benidorm, suivi de près par Alicante.

4. Les spécialités locales

specialites-locales

Crédit photo : Shutterstock – ANCH

Une des choses incontournables à faire si vous visitez la Costa Blanca est de découvrir son essence au travers de sa cuisine. La gastronomie est découpée entre les produits de la mer et ceux de la terre. Ces deux entités se rencontrent et fusionnent à la perfection dans vos assiettes. Le riz, sous toutes ses formes, accompagne un panel impressionnant de poissons, fruits de mer et viande blanche.

Vous êtes d’ailleurs dans la région mère de la paëlla. Aucun doute, une véritable part de ce plat vous surprendra et émoustillera vos papilles. Au menu également : les fideuá, déclinaison de la paëlla avec des vermicelles, et les ragoûts mariniers, sorte de bouillabaisse.

Enfin, la Costa Blanca est aussi le berceau du turrón : confiserie typique de Noël, à base de miel et d’amandes, sous forme de tablettes dures.

5. Les plages

plage-costa-blanca

Crédit photo : Shutterstock – lunamarina

A-t-on besoin de vous dire qu’il s’agit d’une des choses incontournables à faire sur la Costa Blanca ? Probablement que non. Il est évident que la Côte Blanche séduit en premier les amoureux de farniente, sport nautique, paysages iodés et embruns maritimes. Au vu du nombre colossal de plages rivalisant toutes de beautés et de curiosités, nous avons cependant dressé une petite sélection de nos spots favoris.

  • Calpe : la ville multicolore aux multiples facettes offre une des plages les plus surprenantes de la côte. À Cantal Roig, la nature trempe dans une eau claire sillonnée par des animaux aquatiques endémiques ;
  • Elche : la plage se démarque par sa vaste étendue de sable tapissant tout l’horizon de son manteau doré. Parfois, quelques massifs dunaires ou bosquets forestiers viennent perturber ce parterre parfait ;
  • Javea : les criques sont réputées comme les plus belles de la Costa Blanca, en témoignent la couronne de plants verdoyants et les lagons turquoise tenus dans leurs bras ;
  • L’île de Tabarca : si l’île détonne par son grand nombre de lieux historiques, elle est surtout connue pour la beauté de ses eaux. Ce paradis est une réserve naturelle extraordinaire et préservée ;
  • Benidorm : les plages de cette station balnéaire séduisent ceux en quête d’un métissage entre milieu urbain et milieu rural ;
  • Villajoyosa : le village mêle les bancs de sable aux bancs de rocher, le tout dans une ambiance tranquille et translucide ;
  • Xàbia : une des plages les plus célèbres d’Espagne grâce à ses eaux cristallines où émergent deux grottes marines. Deux antres naturelles qui peuvent se visiter en kayak ;
  • Alicante : sa plage décorée Pavillon Bleu, au coeur de la ville, s’élance au pied du célèbre Castillo de Santa Barbara. Entre eaux calmes, sable doré, palmiers, balade en front de mer, il plane ici un petit air de Miami. Le bling-bling en moins ;
  • La Cabo de la Nao : un endroit idéal pour la pratique de la pêche sous-marine et des sports nautiques dans un paysage de falaises calcaires et d’eaux azuréennes ;
  • Benissa : voici les criques les plus pittoresques de la Costa Blanca. On troque les grandes étendues sablonneuses pour une atmosphère escarpée plus intime et naturelle ;
  • Moreira : bancs de sable immaculé, piqués de pins et de belles villas blanches, sur fond de collines et de vignobles ouverts sur la Méditerranée : voilà le beau décor.

6. Alicante, la polyvalente

alicante-visiter-costa-blanca-faire-voir

Crédit photo : Shutterstock – Zagrean Viorel

Visiter la Costa Brava impose une halte à Alicante. Charmante ville qui offre une kyrielle d’activités, c’est aussi un concentré de traditions et d’ambiances typiques. « El barrio », sa vieille ville, offre de délicieux méandres et se découvre au fil des façades colorées, places coquettes et chefs-d’œuvre architecturaux.

Perché au sommet du Mont Benacantil, le château de Santa Barbara sera l’étape immanquable des mordus d’Histoire. Juste au-dessous de cette forteresse moyenâgeuse, arpentez la jolie promenade de la Explanada de Espana. Elle offre le spectacle hypnotique des bateaux venant sans cesse s’amarrer dans la marina.

Autrement, Alicante se démarque par son grand nombre de musées d’Art et ses sites archéologiques comme Lucentum. Une fois le soleil couché, place à la vie nocturne vibrante et déchaînée. Et pour vos lendemains détente, dorez-vous la pilule sur une des plages jalonnant la ville.

7. Découvrir les Fonts de l’Algar

algar-cascades-visiter-costa-blanca

Crédit photo : Shutterstock – Ekaterina McClaud

Au programme de notre dernière des choses que vous pourrez visiter sur la Costa Blanca ? Paysages magnifiques – oui, encore – et chutes d’eau rafraîchissantes. Les Fonts de l’Algar offrent un changement radical de décor. À mi-chemin entre Benidorm et Altea, le charmant et pittoresque village de Callossa d’en Sarrià réserve une incroyable surprise.

Il abrite un écrin de nature intacte et des vasques d’une pureté surréaliste. Entre les montagnes méditerranéennes, coule la rivière Algar et elle descend ici en une succession de cascades enchanteresses. Elles forment des lacs profonds qui offrent des baignades féériques. En plus, les Fonts de l’Algar sont encerclés de sentiers le long des chutes d’eaux, au son des éclaboussures et de la nature luxuriante.

Comment aller sur la Costa Blanca ?

Pour visiter la Costa Blanca, il faut d’abord définir le meilleur moyen de s’y rendre. Le plus simple et le plus rapide est sans aucun doute l’avion. Il existe quelques vols direct pour Alicante. Sinon, vous pouvez atterrir à Valencia et sauter dans un train ou un bus pour une des villes de la Costa Blanca. N’hésitez pas à consulter les offres sur le comparateur de vols Skyscanner, qui vous aidera à trouver les meilleurs prix.

En voiture, depuis Paris, il vous faudra une quinzaine d’heures pour atteindre la Costa Blanca. Cette option, bien que longue, offre une autonomie totale une fois sur place. Un road trip étant l’idéal pour sillonner toutes les merveilles de la côte. Parfaitement connecté à l’autoroute et aux routes régionales, le trajet reste agréable et simple.

Où dormir sur la Costa Blanca ?

Cette destination pullule d’hébergements répondant à tous les budgets et toutes les envies : hôtels, Airbnb, gîtes, campings : le choix est dense. Pour vous aider, n’hésitez à utiliser un comparateur d’hôtels.

  • Pour un séjour aux allures de citybreak, nous vous conseillons de passer vos nuits dans la vieille ville d’Alicante. Sertie par les monuments historiques, près des artères commerçantes, au cœur des animations, El Barrio offre un séjour authentique et dépaysant ;
  • Pour un séjour 100% plage, faites votre choix parmi les villes abritant les plus jolies plages de la Costa Blanca ;
  • Pour des vacances luxe sur la Costa Blanca : deux possibilités. D’une part, la vieille ville de Javea avec son port de pêche traditionnel, sa belle église San Bartolomé, sa plage La Granadella et ses criques confidentielles. D’autre part, Moraira pour ses plages de sable blanc immaculé et ses criques époustouflantes auréolées de vignobles ;
  • Pour un séjour économique, rendez-vous à Benidorm. La ville qui conjugue entre plages et paysages urbains propose des activités pour tous les goûts. Une ville idéale pour les familles également ;
  • Pour un séjour au calme, posez vos valises dans les petits villages cités pour leur patrimoine historique ;
  • Pour visiter la Costa Blanca au rythme de sa vie nocturne, Benidorm fera votre bonheur. Autre capitale de la fête : Alicante. Des salles de concerts aux bars animés en passant par les discothèques, tout y est.
Comment avez-vous trouvé cet article ?
1 avis (4/5)
Questions / Commentaires à l'auteur
Laisser un commentaire ou