Visiter le Christ Rédempteur à Rio : billets, tarifs, horaires

avatar
Réservez votre billet pour le Christ Redempteur

Il est au Brésil ce que Pétra est à la Jordanie, le Colisée à Rome ou le Taj Mahal à l’Inde. Visiter le Christ Rédempteur à Rio.

Le Brésil, son carnaval, ses rythmes endiablés, ses footballeurs, sa caipirinha. Puis bien sûr, cette immense statue qui s’impose en vigie sur la ville de Rio-de-Janeiro : le Christ Rédempteur ou Cristo Redentor. Dressé sur le mont Corcovado, du haut de ses trente huit mètres, il veille. Il s’offre également la vue la plus vertigineuse et époustouflante qu’il soit sur la ville. Le sauveur en pierre est un véritable symbole mondial. Savez-nous qu’il fait même parti, depuis 2007, des sept nouvelles merveilles du monde ? À ses côtés, les sites fabuleux du Taj Mahal, de Pétra, du Colisée, de la Grande Muraille, du Machu Picchu et de Chichen Itza.

Si vous êtes dans la deuxième plus grande ville du Brésil, impossible de passer à côte de cet icône. On vous livre l’essentiel pour visiter le Christ Rédempteur de Rio.

A lire aussi : Comment asister au Carnavl de Rio de Janeiro ?

Histoire du Christ Rédempteur à Rio

corcovado christ redempteur vue coucher soleil

Crédit photo : Shutterstock / marchello74

Le Christ Rédempteur de Rio est une oeuvre d’art monumentale, tant du point de vue architectural que spirituel. Il figure parmi les symboles les plus majestueux du christianisme. Le mont Corcovado a été choisi pour recevoir la statue en raison de son altitude. Pas moins de six-cent mille visiteurs par an viennent s’y recueillir ou l’admirer. Mais si nous reprenions du début ?

Ce monument est imaginé en 1850 par un prêtre catholique. Mais il faut attendre 1922, une pétition populaire et les dons de catholiques, pour que sa construction débute. Ce n’est que neuf ans plus tard que la statue est inaugurée. Il faut dire qu’en dehors de sa hauteur gigantesque, le Christ Rédempteur de Rio pèse mille-cent-quarante-cinq tonnes et mesure vingt-huit mètres d’envergure.

Lors de l’inauguration, le chef du gouvernement de l’époque et un célèbre cardinal prononcent cette célèbre phrase : « Que cette image sacrée soit le symbole de votre lieu de vie, de votre protection, de votre prédilection, de votre bénédiction qui rayonne sur le Brésil et les brésiliens. »

Le design original de la statue fait l’objet de diverses propositions. L’idée retenue, celle d’une immense statue les bras ouverts, est celle de l’ingénieur civil Heitor da Silva Costa. C’est néanmoins le sculpteur français Paul Landowski qui met en forme le Cristo Redentor. Pour ce faire, il utilise du béton armé et de la stéatite, une roche dite molle, issue du talc.

Si vous allez visiter le Christ Rédempteur à Rio, vous constaterez que son bras gauche pointe le nord et son bras droit le sud. Ce n’est pas un hasard. La face du Christ est ainsi orientée vers le soleil levant. Il est le premier à sortir de l’obscurité au petit matin.

Bien que la statue ait pour but initial de réaffirmer l’influence de l’Église catholique sur le pays, c’est aujourd’hui un véritable symbole d’unité et d’amour. Le Christ tient symboliquement une croix et bénit la ville.

Les locaux vous diront également que si Cristo Redentor a les bras ouverts, c’est pour applaudir les habitants, les cariocas, lorsqu’ils travaillent.

Que faire et que voir au Christ Rédempteur à Rio

Admirer le 360°

corcovado

Crédit photo : Shutterstock / marchello74

Une des premières choses qui vous frappe, en dehors de la majestueuse statue, c’est bel et bien la vue. Le Christ Rédempteur à Rio offre un panorama exceptionnel sur la ville auréolée d’une nature luxuriante.

Depuis les terrasses glissant aux pieds du sauveur, profitez d’un 360° sur les merveilles de Rio-de-Janeiro :

  • La baie de Guanabara ;
  • Les plages iconiques de Copacabana et Ipanema ;
  • La lagune de Rodrigo de Freitas ;
  • Le Pain de Sucre ;
  • Le stade de football Maracanã ;
  • Le jardin botanique ;
  • Les montagnes Sierra dos Orgãos où sont nichées les villes impériales Petrópolis et Teresópolis.

Se marier

mariage au bresil corcovado

Crédit photo : Shutterstock / MaxSobeh

Certes, ça change des noces délurées à Las Vegas, ou décalées dans un Mac Donald à Hong Kong ! Mais, depuis 2006, la Chapelle Notre-Dame d’Aparecia, la sainte patronne du Brésil, ouvre ses portes aux mariages et aux baptêmes. À défaut, vous pouvez assister à la messe quotidienne de onze heures.

Randonner

randonnee corcovado bresil rio

Crédit photo : Shutterstock / KikoStock

Pour visiter le Christ Rédempteur à Rio, vous pouvez tout à fait opter pour la marche. Cela vous permet d’éviter les bains de foule et de profiter des paysages naturels du Parc National Tijuca.

Vous débutez à l’immanquable Parque Lage et suivez les rails du train de Corcovado. Finalement, vous vous enfoncez dans les plantes tropicales, les repaires de capucins et les abords de cascades d’eau. Les racines s’entremêlent sur le sentier et les marches irrégulières se creusent dans la pierre brute. Au détour d’un amas de lianes, vous apercevez le Christ Rédempteur de Rio qui veille sur ses randonneurs. Ce parc tropical urbain est tout de même le plus grand parc au monde !

Lorsque le gazouillis des oiseaux s’estompe, vous approchez du but, courage !

Notez tout de même que plusieurs braquages ont eu lieu sur ce sentier. Rien d’alarmiste, mais ne prenez aucun objet de valeur et un minimum d’argent sur vous.

Grignoter et faire des emplettes

restaurants corcovado christ redempteur bresil rio de janeiro

Crédit photo : Shutterstock / dmitry_islentev

Dos au Christ Rédempteur se trouvent des restaurants (aux terrasses souvent prises d’assaut) et des boutiques. Les prix y sont, forcément, élevés. Cependant, on apprécie de boire un verre avec cette vue ou de ramener un souvenir d’une des sept nouvelles merveilles du monde.

Comment aller au Christ Rédempteur à Rio

Pour visiter le Christ Rédempteur à Rio, préférez le matin, avant l’afflux de touristes. C’est aussi le meilleur moment pour éviter le contre jour. Sinon, allez-y le soir, pour un incroyable coucher de soleil. Jetez également un oeil à la météo, il faut que le temps soit clair et dégagé pour profiter pleinement de la vue.

Sachez qu’atteindre cet emblème brésilien se mérite ! Il vous faut gravir le mont Corcovado et ses sept-cent-dix mètres de hauteur. Non, en vérité, pas de panique, vous pouvez également y aller grâce à plusieurs engins.

À pieds

En empruntant le chemin entre les hauteurs de Cosme Velho et la statue. Autres alternatives aux deux-cent-vingt marches, un escalator et des ascenseurs.

Par le funiculaire rouge

Incontestablement le moyen le plus populaire pour visiter le Christ Rédempteur à Rio. Embarquez alors pour une balade pittoresque de vingt minutes dans la forêt tropicale du parc du Tijuca. Des musiciens s’invitent parfois à bord du train. Oui, après tout, nous sommes au Brésil ! Le train à crémaillère part de la gare de Cosme Velho, au pied du mont Corcovado. Départ toutes les demis heures, chaque jour entre huit heures à dix-neuf heures.

Astuces : mettez-vous à droite dans le train (plus belle vue) et réservez votre billet à l’avance (sur Internet ou dans les nombreux kiosques en ville).

En minibus

Depuis Copacabana (R$ 62,00), Largo de Machago (R$ 62,00) et Paineras (R$ 35,00), une compagnie assure le trajet jusqu’à la plateforme du Christ. Tous les jours, de huit heures à dix-sept heures, avec des départs toutes les dix minutes. Le billet est prévu aller-retour. Achetez directement votre ticket au chauffeur. Les minibus sont largement reconnaissables : blancs avec un logo vert et bleu, illustrant le mont Corcovado.

En voiture

Si vous avez loué un véhicule ou appelé un taxi, rendez-vous sur les hauteurs de Cosme Velho. Impossible d’aller jusqu’au Christ Rédempteur directement en voiture. Néanmoins, si vous payez le parking, vous payez moitié prix votre accès à la statue. Ensuite, prenez soit le train, soit la navette soit vos gambettes pour grimper.

Les transports en commun

Plutôt envie de visiter le Christ Rédempteur à Rio grâce aux transports en commun ? Cela reste la même affaire qu’en voiture. Ils vous amènent uniquement en bas de Corcovado.
En métro, il n’y a pas de station à moins de trois kilomètres. Du coup, descendez à la station Largo do Machado et prenez le bus devant la gare.

En bus, les lignes principales jusqu’à Cristo Redentor sont à :

  • Central do Brasil : ligne 117, tronçon 7
  • Av. Presidente Vargas : ligne 442
  • Leblon : lignes 581, 582, 583 et 584
  • Copacabana : ligne 583
  • Novo Rio : ligne 118, tronçon 8

Horaires et tarifs du Christ Rédempteur à Rio

Crédit photo : Shutterstock / T photography

Si vous êtes montés par le train, votre billet inclut aussi l’accès au Christ. Par adulte, comptez R$ 79,00 en haute saison et R$65,00 en basse saison. Les enfants de cinq à onze ans bénéficient d’une réduction : R$ 51,00. Visiter le Christ Rédempteur à Rio est gratuit pour les enfants de moins de cinq ans.

Autrement, vous vous êtes rendus aux pieds du sauveur en minibus ? Votre ticket inclut également l’accès à la statue.

Sinon, vous êtes montés à pieds ou par l’escalator depuis les hauteurs de Cosme Velho ? Déboursez R$ 22,00 en haute saison et R$ 18,00 en basse saison pour accéder au monument.

Quand visiter le Cristo Redentor ? Vous avez le choix, le site est ouvert tous les jours de l’année !

Bon à savoir

  • La haute saison englobe tous les week-ends, les vacances scolaires et d’autres périodes annuelles qui varient d’une année à l’autre.
  • Pour visiter le Christ Rédempteur à Rio, il existe des billets coupe-files. Option intéressante, surtout en haute saison.

Un commentaire ? Exprimez-vous ici !

Laisser un commentaire