Visiter la Muraille de Chine : comment y aller depuis Pékin ?

Pekin: Le guide touristique complet

Vous partez bientôt pour Pékin ? Ne manquez surtout pas de visiter la muraille de Chine : on vous explique comment faire !

Si vous partez pour Pékin, vous ne devrez absolument pas manquer de visiter la Grande Muraille de Chine. Gigantesque cordon de pierre de fortifications militaires chinoises érigé entre le 3ème siècle avant J-C et le 17ème siècle de notre ère, la Grande Muraille de Chine est l’un des vestiges antiques les plus grands du monde. C’est aussi la structure architecturale la plus importante que l’Homme ait jamais construite. Enfin, ce serait le plus grand cimetière du monde, où 10 millions d’ouvriers et de paysans enrôlés de force pour la construction y auraient laissé leurs vie. Longue de plus de 6000 kilomètres au total, la Grande Muraille fut construite à partir de la dynastie Qin pour protéger la frontière nord de la Chine, et s’étale de la ville de Qinhuangdao, dans la mer de Chine à Jiayuguan, dans le désert de Gobi. Longue de 6 fois la distance séparant Lille de Marseille, autant dire que D. Trump, envisageant de murer sa frontière avec le Mexique, ne pourra rivaliser avec les Qin de l’Antiquité ! C’est la partie orientale de la muraille que vous visiterez au départ de Beijing (Pékin).

Inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO en 1987, vous pourrez visiter la Muraille de Chine en ayant à cœur plusieurs desseins : rechercher un panorama grandiose, une balade touristique, une randonnée sauvage en dehors des sentiers battus… Pour trouver une météo agréable, nous vous conseillons de partir dans cette partie de la Chine aux mois de mai à juin. Pour vous aider à choisir le point d’entrée sur la fortification (quel tronçon ou section visiter), nous vous avons concocté ce petit guide pour visiter la Muraille de Chine au départ de Pékin.

Jiankou

Grande Muraille de Chine, Jiankou

Crédit photo: Flickr – La Priz

Si vous êtes à la recherche de randonnées sur des crêtes escarpées avec des escaliers vertigineux, sur les sommets des montagnes, vous êtes au bon endroit, à 80 kilomètres au nord de Pékin. Très peu fréquenté, c’est un site sauvage de la Grande Muraille de Chine, laissé à l’abandon depuis plusieurs siècles. Construite à base de dolomite et de brique, elle donne un aspect blanchâtre différent des autres sections. Un paradis pour les safaris photo, mais il faut être en bonne condition physique pour la parcourir car certains endroits se révèlent être plus de l’escalade que de la randonnée.

Gubeikou

Grande Muraille de Chine, Gubeikou

Crédit photo: Flickr – Kyle Taylor

Pour se trouver véritablement coupé du monde, c’est à Gubeikou qu’il faut aller pour visiter la Muraille de Chine. Située à 130 kilomètres au nord-est de Beijing, la section est non rénovée et est très escarpée. Elle est donc difficile d’accès. Gubeikou était, sous la dynastie Ming (1368-1644), un haut lieu stratégique de défense pour lutter contre les invasions Mongoles. La section fait 40 kilomètres de longueur, culmine à 665 mètres d’altitude, et offre 300 mètres de dénivelé ! Nous la recommandons plutôt aux randonneurs expérimentés, car la portion n’est pas entretenue.

Simatai et Jinshanling

Grande Muraille de Chine, Simatai

Crédit photo: Flickr – Glenn Strong

Village perché au nord-est de Beijing, Simatai comporte le double avantage d’être relié à la Grande Muraille, sans être trop fréquenté par les touristes. Avec sa connexion à la section de Jinshanling, on peut faire une randonnée de dix kilomètres sur la muraille, en passant d’une section à l’autre. Ainsi, en s’imaginant partir à l’assaut des remparts tel un barbare du Moyen-Âge, vos photos ne seront pas gâchées par la présence de centaines de touristes à effacer sur un logiciel de retouche d’images… Cette partie de la Grande Muraille est construite sur la crête des montagnes, et certaines déclivités – bien qu’aménagées d’escaliers – peuvent être raides à arpenter. Il s’agit en revanche des portions les moins rénovées de la Grande Muraille, certaines d’entre-elles n’ont d’ailleurs jamais été restaurées depuis leur construction initiale. Il faudra passer 43 tours de guet, pendant 4 à 5 heures de marche.

Badaling

Grande Muraille de Chine, Badaling

Crédit photo: Flickr – Vin Crosbie

Situé à 70 kilomètres de Pékin, ce point d’entrée sur la Grande Muraille est la zone la plus touristique de l’édifice. Touristes étrangers et visiteurs Chinois y affluent par millions toute l’année : chaque jour, cette section subit les pas de 55.000 visiteurs ! Le site a été rénové et aménagé pour recevoir le public, ce qui fait qu’en sus de sa proximité avec Beijing, celui-ci subit le tourisme de masse, à tous les âges. Choisissez un autre endroit pour visiter la Grande Muraille de Chine si randonner le long d’une autoroute humaine vous importune, car le site peu être très bruyant et « embouteillé ». Même aux tours de guet, des vendeurs vous proposeront boissons, cartes postales, T-shirts… Cette section est facile d’accès, facile à arpenter, il y a même des accès pour personnes à mobilité réduite.

Juyongguan

Grande Muraille de Chine, Juyongguan

Crédit photo: Flickr – Sanjay P. K.

Plus proche de Pékin que Badaling, et pourtant moins fréquentée, la portion de Juyongguan est située dans une vallée longue de 20 kilomètres, et est inscrite sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO. Des montagnes enserrent la muraille de toutes parts, ce qui donne un aspect majestueux au site. On imagine bien la difficulté d’assiéger l’endroit pour l’ennemi. Si vous voulez éviter la foule sans s’éloigner trop de Pékin, Juyongguan est parfait pour vous. La balade dure environ deux heures, pour profiter des forteresses.

Mutianyu

Grande Muraille de Chine, Mutianyu

Crédit photo: Flickr – Michael McDonough

Mutianyu se trouve à seulement 70 kilomètres au nord-ouest de Beijing, et est reliée à la section de Jinshanling. Elle était autrefois utilisée en tant que barrière de défense du nord et comme cimetière impérial. Plus ancienne que la section de Badaling, Mutianyu date du 6ème siècle et sont état de conservation est incroyable. Sa particularité est qu’avec 22 miradors pour 2,25 kilomètres de longueur, il y a un mirador tous les 100 mètres. Moins touristique et plus authentique, cette partie de la muraille est accessible, sans être prise d’assaut par les hordes de touristes. Choisissez-la pour visiter la Grande Muraille de Chine en toute quiétude et faire une randonnée en pleine nature.

Huang Hua Cheng

Grande Muraille de Chine, Huang Hua Cheng

Crédit photo: Flickr – Yohan Creemers

De l’excursion organisée à la randonnée autonome, du plus touristique au plus naturel, des sites restaurés aux sites laissés tels quels, de la section éloignée de Beijing à la plus proche de la capitale chinoise, il y a énormément de choix pour visiter la muraille de Chine. La section de Huang Hua Cheng est située au nord de Beijing et n’est pas fréquentée par les touristes, car elle comporte des pans entiers qui n’ont pas été restaurés. Elle laisse la possibilité de faire une dizaine de kilomètres de randonnée en pleine nature, entre végétation luxuriante, montagnes et son lac. La meilleure saison pour s’y rendre est au printemps ou en automne, car les températures peuvent descendre jusqu’à -20° en hiver, et grimper jusqu’à 40°C en plein été, sans ombre. En contrebas, le lac de Huang Hua Cheng peut aussi offrir de belles balades.

Questions pratiques pour visiter la Grande Muraille de Chine

Quand visiter la Muraille de Chine ? Le printemps (Avril-Mai) et l’automne (Septembre–Novembre) constituent les meilleurs moments pour visiter la Grande Muraille (autour de Pékin). Vous éviterez les chaleurs incommodantes, l’afflux des touristes en été et les conditions glaciales de l’hiver.

Quel est le tarif pour visiter la Muraille de Chine ? Les excursions au départ de Pékin ont des tarifs compris entre 30 et 100€ environ. Le prix dépend de la section visitée, ainsi que des prestations incluses. Mais toutes les excursions ou presque comprennent le transport A/R depuis votre hôtel à Pékin, les billets d’entrée à la Muraille de Chine, le guide en anglais, ainsi que le déjeuner.

Chaque jour un bon plan voyage par mail ou par Instagram !

Combien de temps faut-il pour visiter la Muraille de Chine ? Il faut prévoir la journée depuis Pékin. Ne prévoyez aucune autre excursion ou visite lorsque vous irez voir la Grande Muraille.

Peut-on visiter la Muraille de Chine sans guide ? Tout à fait, vous pouvez vous rendre à la Muraille de Chine par vos propres moyens et payer l’accès à la section choisie. Vous n’aurez pas les commentaires de votre guide, mais vous aurez la liberté de rester plus longtemps sur place pour profiter. Notez que vous pouvez loger sur place comme à Badaling, Simatai, Huanghuacheng ou encore Mutianyu.

Crédit photo principale : Flickr – David Almeida

Un témoignage, un commentaire ? Exprimez-vous ici !

A voir aussi

Je suis un passionné de voyage, d’écriture et de musique. J’aime écrire des livres, atterrir dans un pays inconnu, Brassens, la bière, les chats, le jazz et les coquillettes. Je mets un point d’honneur à chercher pour vous les meilleures informations pour sublimer vos voyages. Une question sur une destination, une visite, un bon plan ? J’y réponds dans les commentaires.

Devenir Expert Local
Répondre
  1. Bonjour,

    J’ai une escale à Pekin de 21 heures (de 4heures du matin à 1heure du matin le lendemain). Je m’interroge sur la possibilité de visiter la muraille sans prendre de risque pour ne pas louper mon avion !

    Y a-t-il une section assez proche de Pekin et facilement accessible pour un aller-retour express avec l’aeroport ?

    Merci d’avance,

    Nicolas

    • Bonjour Nicolas, il est possible de visiter la muraille depuis Pékin vu que vous arrivez à 4 heures du matin et que vous repartez à 1h du matin ! Les départs sont le matin vers 8h et les visites durent généralement entre 8h et 11h maximum donc vous serez de retour sur Pékin le soir.
      Pour votre A/R Pekin – aéroport, vous pouvez commander un véhicule privé ou il existe des trains express et bus pour rejoindre le centre ville.

Laisser un commentaire

A voir aussi