Voir La Cène de Léonard de Vinci à Milan : conseils et informations

avatar
Réservez votre billet pour voir La Cène

Dernier repas du Christ, la Cène de Léonard de Vinci est aujourd’hui exposée à Milan, dans l’église de Santa Maria delle Grazie. Êtes-vous prêts à déceler ses ultimes secrets ?

Si plusieurs copies existent de cette peinture murale emblématique, c’est à Milan que se trouve l’originale de la Cène de Léonard de Vinci. Ses dimensions gigantesques – 460 x 880 centimètres – font de cette œuvre l’une des plus impressionnantes du monde.

Fin observateur des écrits religieux, Léonard de Vinci a su mettre en place une scène assez compliquée et très forte pour la religion chrétienne. La Cène représente le dernier repas de Jésus avec ses douze apôtres, au moment où celui-ci leur annonce que l’un d’entre eux va les trahir. Nous assistons alors à la réaction de chacun, suite à cette annonce brutale. Les Chrétiens considèrent cette œuvre gigantesque comme l’un des piliers de la foi chrétienne. Selon eux, il s’agit de la commémoration de l’Eucharistie, le sacrement perpétuant le sacrifice du Christ, parfois appelée “Sainte-Cène”…

A lire aussi : Les 14 choses incontournables à faire à Milan

Histoire de la Cène de Léonard de Vinci

L’origine, Léonard de Vinci

portrait leonard de vinci

Crédit photo : Flickr / Mamjodh

Léonard de Vinci est un homme qui aura marqué son époque et toutes celles qui lui succèderont. Artiste prolifique, ses œuvres se comptent par milliers entre les dessins, ébauches, études, tableaux, sculptures, et autres inventions. Aujourd’hui encore, certaines d’entre elles sont bordées de mystères et de nombreux chercheurs et historiens tentent de les comprendre. L’énigme que de Vinci représente impactera également d’autres formes d’art, comme la littérature. Nous nous souvenons tous de l’immense succès rencontré par “Le Da Vinci Code” de Dan Brown. Un roman dont l’intrigue gravite autour de l’imposante création de Léonard de Vinci et de l’interprétation que chacun peut en faire. Les mystères évoqués et interrogations suscitées restent encore non-élucidés à ce jour…

Une dernier repas réfléchi

table repas la cene

Crédit photo : Shutterstock / Olga Klochanko

La Cène de Léonard de Vinci est une de ces œuvres marquantes, qui ne laissent pas indemnes. Réalisé à la fin du 15ème siècle, entre 1494-1495 et 1498, ce “Dernier Souper” (Ultima Cena en italien) du Christ a été commandité par le couvent dominicain de Santa Maria delle Grazie, et spécifiquement pour son réfectoire. Trois années de création durant lesquelles Léonard de Vinci a effectué un long travail de préparation, de recherches et d’observations. Des témoignages racontent que le peintre passait parfois plusieurs heures, voire des journées entières, à flâner dans les rues milanaises, en quête d’un visage inspirant ou d’une posture adéquate. Parfois, il commençait à peindre très tôt dans la journée et ne s’arrêtait qu’une fois satisfait de son travail, sans manger ou faire de pause. D’autres fois, il préférait rester immobile devant son œuvre, probablement à réfléchir à ses futurs mouvements.

Une technique de réalisation différente

technique de peinture detrempe leonard de vinci

Crédit photo : Shuttertsock / Tulenkov

Pour la réalisation de la peinture murale de la Cène, Léonard de Vinci a choisi d’employer une technique différente de celle qui était en vogue à l’époque : la détrempe (tempera). Cette technique consiste en l’application d’une couche de carbonate de calcium et de magnésium avant de commencer à peindre. En finition, la fameuse “tempera” est appliquée : une émulsion d’œufs et d’huile, qui doit fixer les pigments de la peinture. Le problème de cette technique est qu’elle ne résiste pas très bien aux affres du temps et de l’humidité.

La Cène de Léonard de Vinci, une survivante

ecurie la cene

Crédit photo : Shutterstock / BPStock

Outre une technique artistique peu résistante qui saura malmener l’œuvre, la Cène de Léonard de Vinci connaîtra quelques déboires au fil des siècles. D’abord, à peine 20 ans plus tard, elle est déclarée en état de délabrement avancé. Ensuite, le mur de la Cène se voit orné d’une porte communicant entre le réfectoire et la cuisine. Une porte qui gâche complètement la partie inférieure de la scène. Puis, à l’époque Napoléonienne, le réfectoire est transformé en écurie. Un peu plus tard, les soldats napoléoniens tirent au fusil sur le mur et abîment considérablement le plafond de la Cène. Et enfin, l’église est bombardée… Miraculeusement, le mur reste debout. La Cène est restaurée dès 1726, puis de nombreuses autres fois, jusqu’à la dernière campagne de restauration de 1978 à 1999, par Pinin Brambilla Barcilon.

Renommée mondiale et contemplation

L’œuvre attire aujourd’hui des millions de touristes tous les ans. C’est pour cela que nous vous conseillons d’opter pour un billet coupe-file si vous voulez être certains de voir la Cène de Léonard de Vinci. Pour gérer correctement l’affluence et permettre à un maximum de personne de voir la fresque, les visites guidées “classiques” ne durent pas très longtemps. Il ne vous sera pas évident de rester plus de 15 minutes devant la Cène.

Que voir à la Cène de Léonard de Vinci à Milan ?

eglise santa maria della grazie a milan la cene

Crédit photo : Shutterstock / oneinchpunch

L’attraction principale de cette activité culturelle est bien sûr le mur où est peinte la Cène de Léonard de Vinci, chef-d’œuvre intemporel. Découvrez les détails de l’œuvre, sauvée par les différentes restaurations qui auront réussi à conserver les traits et couleurs originelles.

Profitez également de l’église Santa Maria delle Grazie, un fabuleux bâtiment de briques rouges inscrit au patrimoine de l’UNESCO. Il a été fondé, ainsi que le monastère attenant, en 1463. L’intérieur de l’édifice vaut le détour, avec son architecture très impressionnante et surtout très entretenue. En elle-même, l’église ne sort pas de l’ordinaire. Malgré tout, la visiter c’est un peu s’imprégner d’une partie de l’ambiance dans laquelle la Cène est née.

D’autres lieux à voir après la Cène de Léonard de Vinci à Milan

Milan

Crédit Photo : De s74 / Shutterstock.com

Être à Milan sera aussi l’occasion de découvrir le « Code Atlantique » : un ensemble relié de 12 volumes de dessins et d’écrits scientifiques. Tous sont réalisés et décrits par Léonard de Vinci lui-même, entre 1478 et 1519. C’est tout simplement la plus grande collection de dessins de de Vinci à ce jour. Différents sujets y sont évoqués : croquis préparatoires, dessins, recherches en mathématiques, astronomie, recettes culinaires, et pensées philosophiques et de nombreux projets d’inventions… Ce “Codex Atlanticus” se trouve à la Pinacothèque Ambrosienne.

Si votre séjour vous le permet, prenez également le temps de visiter Milan, une ville pleine de surprises. Capitale de la mode et du shopping, c’est aussi une cité d’Histoire. Le très célèbre Duomo (Dôme de Milan) se trouve à quelques encablures de la Cène de Léonard de Vinci. La Galerie Vittorio Emanuele II abrite des boutiques de prestige et en la traversant vous tomberez sur le théâtre de luxe, le Scala de Milan. Bâtiment très réputé, il possède un musée doté d’une collection incroyable d’œuvres liées à l’opéra. Un arrêt idéal pour compléter la visite de la Cène de Léonard de Vinci.

Comment aller voir la Cène de Léonard de Vinci à Milan ?

  • En métro : ligne M1 (rouge), arrêts Conciliazione ou Cadorna ; ligne M2 (verte), arrêt Cadorna
  • En train de banlieue : les lignes S1, S2, S3, S4 vers l’arrêt Cadorna.
  • À pieds : 20 minutes de marche depuis de Dôme (centre-ville).
  • En vélo : équivalent populaire des Vélib’ parisiens, ils permettent de se déplacer dans toute la ville.

Horaires & tarifs pour voir la Cène de Léonard de Vinci à Milan

HORAIRES

  • Visite découverte de la Cène (groupes de 25 personnes maximum, français disponible) : du mardi au dimanche, de 8h15 à 18h45. Durée : 30 minutes.
  • Visite découverte de la Cène (en anglais) : du mardi au dimanche à partir de 8h30. Durée 1 heure.
  • Visite privée de la Cène (à réserver impérativement): 12 fois par jour. Du mardi au dimanche, de 9h00 à 17h00. Durée : 1 heure environ.
  • Excursion à la demi-journée avec billet coupe-file et visite (en anglais) : du mardi au dimanche, matin ou après-midi.Tous les quarts d’heure entre 8h30 et 14h15. Durée : 3 heures.
  • Fermé le lundi, le 1er janvier, 1er mai et le 25 décembre.

TARIFS

  • Visite découverte de la Cène (français) : à partir de 44 € par personne selon le tour et les options sélectionnés.
  • Billet coupe-file avec visite (anglais) : à partir de 50 €
  • Billet coupe-file avec visite privée de la Cène : 186 € pour une personne. A savoir : le prix fixe est de 160 € pour le guide, à ceci s’ajoutent 26 € par personne. Pour les groupes de plus de 7 personnes, cela grimpe à 49 € par personne (en plus des 160 €).
  • Excursion à la demi-journée avec billet coupe-file et visite (en anglais) : 68 € par personne.
  • Prix réduits pour les 18-25 ans et les 6-17 ans. Gratuit en dessous de 6 ans.

Le petit plus du billet coupe-file

Avec un billet coupe-file, vous aurez l’occasion de découvrir ce fantastique tableau avec un guide expert anglophone pour profiter au mieux des anecdotes et autres petites histoires sensationnelles. Chaque visiteur dispose d’un casque audio avec les commentaires en temps réel sur ce que vous admirez.

Grâce à ce billet avantageux, vous avez l’opportunité d’éviter les interminables files d’attente et de vous plonger immédiatement dans l’univers foisonnant et extrêmement riche de de Vinci.

BON A SAVOIR

– Les photos avec flash ne sont pas autorisées lors de la découverte de la Cène. Pour ne pas repartir les mains vides, vous pourrez acheter des souvenirs dans la boutique du musée.
– Si vous visitez le musée, ce qui est conseillé, une application vous permettra de suivre une visite guidée en français.
– Des visites en français guidées et privées sont disponibles, mais elles coûtent assez cher. Elles restent cependant le meilleur moyen de profiter totalement de la Cène de Léonard de Vinci.
– La Cène attire énormément de monde, prenez le temps de réserver votre visite et votre billet coupe-file très en avance.
– Il est de la responsabilité de chacun d’arriver au point de départ des visites une demi-heure avant.
– Une tenue très correcte est exigée pour pénétrer dans l’église de Santa Maria delle Grazie. Shorts et débardeurs sont proscrits, pour les hommes comme pour les femmes. Portez des vêtements qui couvrent vos épaules et vos genoux.

Comment avez-vous trouvé cet article ?
1 avis (5/5)
Un commentaire ? Exprimez-vous ici !
Laisser un commentaire