×
Mot de passe oublié ?

Visiter Carcassonne : que faire dans la cité médiévale ?

Comparez et trouvez vos activités voyage
Visiter Carcassonne : que faire dans la cité médiévale ?

Toutes les infos pour visiter Carcassonne et son château, la plus grande cité médiévale en Europe encore sur pied.

Située dans le sud de la France, Carcassonne se trouve à la croisée des chemins entre l’Atlantique et la Méditerranée et entre le cœur de la France et de l’Espagne, fréquentés depuis l’antiquité. Carcassonne fait partie d’une région magnifique et diversifiée, mais la ville elle-même suffit à éveiller votre curiosité. Visiter Carcassonne et sa cité médiévale fortifiée, c’est visiter un site classé au patrimoine mondial de l’UNESCO et la plus grande d’Europe en son genre.

Il n’est pas étonnant que Carcassonne abrite un passé historique et culturel unique. Ajoutez à sa visite la dégustation de plats traditionnels locaux (comme le Cassoulet), l’hospitalité de ses habitants et certains des meilleurs vignobles du sud de la France, et votre séjour sera des plus mémorables !

Perchée sur une colline rocheuse et hérissée de créneaux, murs robustes et tourelles pointues, Carcassonne ressemble beaucoup à la ville fortifiée des livres pour enfants. C’est l’idée parfaite que les gens se font d’un château médiéval, et c’est incontestablement un spectacle impressionnant, pour ne pas dire l’un des plus grands site touristique du Languedoc.

Malheureusement, l’intérieur de la Cité n’a rien de féerique. En effet, les quatre millions de visiteurs annuels et les nombreux restaurants et boutiques ne contribuent pas à recréer l’atmosphère mystique qui a pu opérer à l’époque médiévale. Du moins, c’est le cas en été. Si vous le pouvez, visitez Carcassonne plutôt en fin de journée, ou bien au printemps ou à l’automne.

Que faire et voir dans la Cité de Carcassonne ?

Cité médiévale de Carcassonne, France

Wikimedia – Arnaudagius

La Cité de Carcassonne se trouve à 20 minutes à pied depuis la gare. La cité est ouverte, vous pouvez donc choisir de la visiter gratuitement, simplement en vous promenant dans les ruelles pavées au cœur de la cité médiévale. Cependant, l’entrée à la majorité des attractions (musées, château, etc…) est payante. Assurez-vous de prendre une carte touristique de la forteresse dans l’un des 3 points d’informations.

La Cité elle-même

La forteresse de Carcassonne entourée de ses remparts est l’un des monuments les plus importants et célèbres du Languedoc. Construite sur un éperon rocheux escarpé, elle servit de forteresse défensive pendant près de 2000 ans. La ville fortifiée est entourée par deux séries de remparts crénelés et 52 tours de pierre, surmontées de toits pointus très distinctifs (ceux-ci ont été ajouté par l’architecte Viollet-le-Duc lors des restaurations du 19ème siècle). L’entrée principale de la Porte Narbonnaise mène à l’intérieur de la citadelle, un dédale de ruelles et de cours pavées, bordées à présent principalement de boutiques et de restaurants.

La Cité est aménagée dans une forme concentrique, avec une double enceinte et des tours défensives conçues pour résister à l’attaque de machines de siège. Un pont-levis est encore visible dans l’entrée principale de la Porte Narbonnaise, qui a été levé pendant les moments difficiles. La deuxième porte du château, la Porte d’Aude, a été partiellement détruite en 1816, et n’a plus son pont-levis.

Remparts de Carcassonne, cité médiévale

Wikimedia – Zewan

Entre les murs, un espace intérieur connu sous le nom de lice s’étend sur un peu plus de 1 km autour du château. Bien que conçu comme un espace de défense pour retarder les assaillants, les habitants les plus pauvres de la ville à l’époque médiévale y ont construit des habitations et ateliers, qui ont été enlevés au cours des restaurations de Viollet-le-Duc. C’est maintenant le meilleur endroit pour échapper à la cohue touristique et apprécier comme il se doit l’architecture du château.

Si vous voulez marcher sur les remparts, vous devez payer des frais d’entrée au Château Comtal (8,50€), un donjon construit pour les vicomtes de Carcassonne pendant le 12ème siècle. L’entrée comprend l’accès aux salles du donjon et une partie des remparts, offrant une vue imprenable sur la campagne environnante et les Pyrénées au loin.

Le château Comtal

Château Comptal, cité de Carcassonne

Wikimedia – Jacques Le Letty

À l’origine la demeure de puissants seigneurs féodaux, le Château Comtal a subi de nombreux changements au cours des siècles. C’est dans les années 1120 que le vicomte Bernard Aton Trencavel entame la construction d’une nouvelle résidence destinée à succéder au château primitif qui se situait près des tours de la porte Narbonnaise. Le château et son enceinte comportent 9 tours dont la tour Pinte, la plus haute de la Cité. L’accès du château mène à une cour rectangulaire entourée de bâtiments remaniés de nombreuses fois entre le 12ème et le 18ème siècle.

Vous pouvez visiter le château librement, mais il est intéressant d’en faire une visite guidée (30 min, 8,50€), car cela vous permet d’accéder aux remparts et d’aller jusqu’au théâtre de la Cité.

La Basilique St-Nazaire

Basilique Saint-Nazaire, Carcassonne

Wikimedia – Crackzv8

La bénédiction des pierres du chantier par le pape Urbain II en 1096, atteste les débuts de la construction de la cathédrale Saint-Nazaire dans l’angle sud-ouest de la cité. Lorsque Carcassonne devient possession royale (13ème siècle), la cathédrale romane doit être entièrement détruite et remplacée par le style gothique. Par manque de crédits, tout ne sera pas détruit, la nef sera épargnée. Il a fallut faire une jonction entre la nef romane aux dimensions restreintes et le transept gothique destiné à un édifice plus important. Le « Joyau de la Cité » est donc un bel exemple de la coexistence harmonieuse entre le roman et le gothique dont les vitraux sont les plus beaux du Midi.

À noter que l’orgue de la basilique est l’un des plus anciens de France.

Le musée de l’inquisition ou « Musée de la torture »

Musée de la torture, Musee de l'inquisition, Carcassonne

Crédit – laviedusud.canalblog.com

Le musée présente l’Inquisition, son histoire et les instruments de torture utilisés jusqu’à la Révolution française. Il a été créé pour dénoncer l’injustice et les abus du passé, tout ce qui pouvait déranger la toute-puissance de l’Église, à savoir les hérétiques, adorateurs du diable, sorcières, etc… Cet étrange musée est situé au cœur de la Cité, et attirera autant les férus d’histoire que les curieux. Âmes sensibles s’abstenir. Il est ouvert toute l’année et l’entrée est au tarif de 7€ pour un adulte.

Que faire dans les environs de Carcassonne

Voici deux idées de choses à faire aux abords de Carcassonne : une croisière sur le Canal du Midi et le Pont-Vieux.

Proche de la Bastide Saint-Louis (ou Ville Basse) et de la Gare ferroviaire, il est possible d’embarquer pour une croisière sur le Canal du Midi. Des agences proposent des petites balades sur l’eau durant d’1h45 à 2h30.

Bien qu’il ne soit pas le seul à traverser l’Aude, le Pont-Vieux est le plus beaux et le plus ancien d’entre eux. Il a été construit au 14ème siècle pour établir un lien rapide entre les villes inférieure et supérieure de Carcassonne, et reconstruit au 19ème siècle. Il est l’un des rares survivants parmi les ponts médiévaux de France, apprécié pour ses arcs gracieux et ses dimensions compactes, et pour être ouvert uniquement aux piétons.

Goûtez au Cassoulet

Cassoulet, Carcassonne

Wikimedia – BrokenSphere

Ne partez pas de Carcassonne sans avoir mangé un cassoulet, un plat local à base de haricots, saucisses et canard. Le foie gras est également une spécialité de la région, et tous deux seront sur de nombreux menus. Il existe plus de cinquante restaurants dans la cité, alors pourquoi ne pas prévoir un dîner dans l’un d’entre eux.

Cité de Carcassonne : comment y aller ? Où dormir ?

Sachez tout d’abord que Carcassonne possède un aéroport qui est desservi par la compagnie low-cost Ryanair depuis Bruxelles-Charleroi. Par la route, la cité médiévale se trouve à un peu plus d’une heure de Toulouse, à 1h30 de Montpellier, 1h10 de Perpignan, et 2h de Gérone en Espagne.

Où se garer à Carcassonne ? Profitez des 4 parkings gratuits à savoir le Parking du Dôme ou le Quai Bellevue dans la Bastide Saint Louis, l’une des 80 places devant le collège le Bastion (Boulevard de Varsovie), ou l’une des 120 places à l’angle du Bd Barbès/Bd Marcou.

Vous pouvez également vous rendre à Carcassonne en train.

Sur place, sachez qu’il est possible de dormir au cœur de la cité, que ce soit dans une auberge de jeunesse, pour les petits budgets, que dans des hôtels de charme voire 5 étoiles (dans et en dehors de la cité). Pour trouver un hôtel pas cher à Carcassonne, effectuez une recherche sur notre comparateur d’hôtels.

Avez-vous visité la Cité médiévale de Carcassonne ?

Les activités à faire dans cette ville
A voir aussi dans la rubrique Montpellier
A voir aussi dans la rubrique Châteaux
Répondre

Laisser un commentaire

Suivez-nous
A voir aussi