Le viaduc de Coquilleau : le spot où faire du saut à l’élastique en Bretagne

avatar
Réservez votre saut à l'élastique au Viaduc de Coquilleau

Si vous cherchez à prendre un maximum de sensation lors de votre séjour en terre celtique, voici les meilleurs spots où faire du saut à l’élastique en Bretagne !

Quelle beauté ! La Bretagne est une jolie région péninsulaire, verdoyante et vallonnée, qui se situe tout à l’ouest de la France. Vallonnée ? Sans doute pas assez pour la pratique des sports extrêmes impliquant une chute : base-jump ou saut à l’élastique, par exemple… Vous êtes pourtant décidé à franchir le pas et à tester vos limites ?

Encadré par des professionnel·le·s qualifié·e·s, domptez le vide, soufflez un bon coup et enfilez votre baudrier. Vos amis vous regardent, vos instructeurs vous surveillent du coin de l’œil, et le sol semble vous attendre avec impatience. Et même si la Bretagne n’est pas la région la plus adaptée, nous avons néanmoins trouver où faire du saut à l’élastique. Cela se passe au viaduc de Coquilleau !

Découvrez donc tout ce qu’il faut savoir pour sauter au viaduc de Coquilleau, en Bretagne !

À lire aussi :
10 hébergements où passer une nuit insolite en Bretagne
Les 36 meilleurs spots de surf de Bretagne

Le viaduc de Coquilleau

Saut à l'élastique au Viaduc de Coquilleau

Crédit photo : Instagram – tomthemac

C’est en Vendée, au sud de la Bretagne, qu’on vient pour sauter à l’élastique lorsqu’on veut s’offrir des sensations fortes. Le viaduc de Coquillau culmine à une cinquantaine de mètres de hauteur et ne permet plus le passage des trains de la SNCF. Qu’importe : un week-end par mois, il devient le rendez-vous des férus d’adrénaline cherchant les meilleurs spots où faire du saut à l’élastique en Bretagne.

Situé à une heure de Nantes en voiture, le viaduc de Coquilleau est traversé par une rivière, la Mère, que vous aurez l’occasion d’observer une fois la tête dans le vide !

Bien entendu, l’élastique vous retiendra avant que vous ne heurtiez la surface de l’eau. Avant cela, il vous faudra monter sur la plateforme prévue à cet effet et vous élancer du haut des 52 mètres, qui paraissent vertigineux en dépit de leur taille modeste. Qui a dit que c’était facile ?

Tarifs & informations pratiques

Tarifs

Bien souvent, vous n’aurez l’occasion de pratiquer le saut à l’élastique que durant la saison estivale, à partir de 55€. Une fois que vous vous êtes acquitté·e·s, il ne reste plus qu’à sauter.

Infos pratiques

Voici quelques informations additionnelles avant de vous décider à faire du saut à l’élastique :

  • Cette activité sportive est dangereuse, et soumise aux conditions météorologiques. Votre saut est susceptible d’être reporté si des bourrasques ou une forte pluie empêchent le décollage.
  • Nous sommes dans une région réputée pour sa fraîcheur : n’hésitez pas à vous munir de vêtements chauds. Par ailleurs, les chaussures sont obligatoirement fermées et dotées de lacets.
  • Si vous êtes en surpoids, il vous faudra vous renseigner sur la limite maximum prévue par les instructeurs pour garantir un saut idéal.
  • Il est indispensable d’obtenir une autorisation parentale lorsqu’on est mineur. Ou, à l’inverse, de présenter un certificat médical si l’on a plus de 55 ans.Si vous ne présentez aucune contre-indication (arthrose, diabète, problèmes cardiaques, grossesse ou épilepsie), c’est tout bon !
  • Veillez à bien suivre les instructions données pour profiter au mieux de cet instant extraordinaire.

Vous voilà équipé·e·s, c’est l’heure du grand plongeon : alors, vous attendez quoi pour sauter ?

Un commentaire ? Exprimez-vous ici !

Laisser un commentaire

Suivez l'évolution de l'épidemie de Coronavirus pays par pays. Etudiez l'évolution de l'indice voyage en temps réel. Voir notre page dédiée