Dans quelle ville loger à Samos ?

Samos: Le guide touristique complet
avatar

Quel côte choisir et dans quelle ville aller pour dormir à Samos ? Voici notre tour d’horizon des villes où se loger à Samos !

Située à seulement 70 kilomètres des côtes turques et d’Izmir, l’île de Samos est une île grecque de la mer Égée parmi les plus proches de l’Asie mineure. Avec seulement 30 800 habitants, l’île est mondialement célèbre depuis l’Antiquité pour la production de poteries rouges, pour l’artisanat d’art, les bijoux, le bois de construction, la production de tabac et de vin (cépage malvoisie), de fruits, de roses et d’huile d’olive. Autant dire que vous allez vous régaler, mais où réserver un logement pour se loger à Samos ? Les villes principales de Samos sont Vathy – la capitale -, Pythagoreio et Karlovasi, mais on peut également choisir de se loger à d’autres endroits, comme les plus petits villages typiques d’une Grèce authentique.

Pour vous aider, voici notre présentation des villes et villages où dormir à Samos.

Vathy

Vathy est la ville principale de l’île mais on l’appelle de plus en plus Samos. Elle abrite le port d’où vous débarquerez sans doute. C’est d’ailleurs près du port que l’on trouve l’essentiel de l’offre d’hébergement pour se loger à Vathy. Les locaux de cette ville de 10 000 habitants perpétuent leurs moeurs, coutumes et traditions comme si le temps n’avait pas de prise sur l’île. La ville se compose de deux quartiers : Kato-Vathy (la ville basse) et Ano-Vathy (la ville haute). Autour de la rade du port, se trouvent les tavernes et les restaurants où profiter des terrasses avec vue sur la mer. Si vous choisissez de vous loger à Vathy, ne manquez pas de rentrer dans une boutique pour goûter aux spécialités de l’île, nombreuses : vin doux naturel de Samos, ouzo, miel, savon naturel… Sur les hauteurs, le musée archéologique de Vathy figure comme un incontournable à visiter.

Chaque jour un bon plan voyage par mail !

Kokkari

Cette petite cité balnéaire du nord de Samos, entre Samos et Karlovasi, séduira tous les amateurs de petits villages grecs, entre mer et montagne. Si vous aimez les plages, c’est là qu’il faut se loger à Samos. La plage de Kokkari et celle de Tsamadou (plus à l’ouest) mérite que l’on s’y arrête pour se prélasser un peu. Les restaurants, bars et hôtels où dormir à Samos s’y trouvent concentrés le long de la plage, pour vous offrir un séjour au dépaysement garanti !

Karlovasi

En restant sur la côte nord, partez vers l’ouest et trouvez la ville ancienne de Karlovasi, peuplée par 9 855 personnes sur 100 km². C’est une ville étudiante avec le département de la faculté des sciences de l’université de l’Égée. Qui dit ville étudiante dit aussi ville festive, une population jeune que vous retrouverez dans les bars et les cafés près du port. Se loger à Karlovasi est un bon point de départ pour explorer un des joyaux de Samos : la
plage de Potami. Ensuite, le massif de l’Oros Kerkis s’offre à vous pour de belles randonnées !

Pythagorion

Loger à Pythagorion, Samos

Crédit photo: Flickr – jechstra

Seconde ville de l’île, face au détroit de Mycale séparant Samos de la Turquie, se trouve la cité natale du célèbre mathématicien Grec Pythagore : Pythagorion. La population y est établie à 7 996 habitants mais l’offre d’hébergement est abondante compte tenu de la petite taille de la ville. Près du port, retrouvez la majorité des bars et des restaurants, où la foule s’amasse de jour comme de nuit. C’est une escale idéale où dormir à Samos si vous arrivez par avion : l’aéroport se trouve tout proche, à quelques kilomètres à l’ouest.

Un témoignage, un commentaire ? Exprimez-vous ici !

A voir aussi

Je suis un passionné de voyage, d’écriture et de musique. J’aime écrire des livres, atterrir dans un pays inconnu, Brassens, la bière, les chats, le jazz et les coquillettes. Je mets un point d’honneur à chercher pour vous les meilleures informations pour sublimer vos voyages. Une question sur une destination, une visite, un bon plan ? J’y réponds dans les commentaires.

Commentaires/Questions

Laisser un commentaire

A voir aussi