Les 5 étapes incontournables à faire au Guatemala

avatar

Visiter le Guatemala : quel itinéraire prendre sur cette terre fascinante où les nombreuses communautés Mayas gardent encore la langue, la religion et les coutumes ancestrales ?

Vous avez envie de visiter le Guatemala, ce petit pays d’Amérique centrale, mais vous ne savez pas par où commencer ou quel itinéraire choisir ? Voici 5 étapes incontournables pour découvrir la diversité des paysages et l’authenticité de ce pays encore préservé du tourisme de masse.

1. Antigua

Antigua, Guatemala incontournables

Crédit photo: Flickr – Jasperdo

Antigua est la capitale touristique du Guatemala. C’est évidemment un passage obligé et il s’agit bien souvent de la première étape du voyage, car la ville ne se trouve qu’à 45 minutes de l’aéroport international. Antigua est un excellent exemple de ville coloniale, avec ses rues pavées, son parc central et ses dizaines d’églises et de couvents. C’est aussi un bon point de départ pour faire l’ascension de plusieurs volcans. Il est recommandé d’y passer au moins deux jours pour profiter pleinement de toutes les activités mais aussi de son ambiance très agréable.

2. Le Lac Atitlan

A environ 2h30 de route d’Antigua se trouve le lac dont beaucoup disent qu’il s’agit du plus beau au monde! J’ai nommé, le Lac Atitlan ! Avec ses trois volcans, ses eaux émeraudes et ses villages traditionnels, le lac Atitlan est une étape incontournable si l’on souhaite découvrir le patrimoine de la culture maya au Guatemala, mais aussi visiter des plantations de café, de cacao, ou tout simplement goûter à la fraîcheur du lac avec une baignade ! Les villages installés sur les rives du lac ont tous une ambiance très différente, car leurs habitants sont issus d’ethnies mayas diverses. Vous pourrez vous balader dans les marchés traditionnels de Santiago Atitlan, découvrir l’artisanat à San Juan, ou encore faire la fête à San Pedro ! Prévoyez au moins trois jours au Lac Atitlan pour apprécier pleinement sa diversité.

3. Semuc Champey

Direction l’Est du pays avec Semuc Champey, ce parc national dont personne ne parle et qui pourtant s’apparente aux plus beaux parcs nationaux européens ! A Semuc Champey, on découvre une jungle tropicale préservée, mais surtout des bassins d’eau turquoise et chaude, habitée de petits poissons. Ces sept bassins se jettent les uns dans les autres et offrent un paysage unique au monde. Il y a aussi des miradors, en haut desquels la vue est imprenable. Il faut compter environ une grosse demi-journée pour découvrir le parc, qui se situe à 10 heures en voiture d’Antigua.

4. Tikal

Site Maya, Tikal

Crédit photo: Pixabay – Ickandgak

Direction le Nord du pays cette fois, en pleine jungle tropicale. C’est là que se trouvent les temples mayas les plus impressionnants du Guatemala, ceux de Tikal. Leur découverte remonte au 19ème siècle à peine et certains temples sont encore ensevelis sous la terre. Le complexe de Tikal est immense et retranscrit à merveille la grandeur de la civilisation maya qui a régné en Mésoamérique de 2000 avant Jésus-Christ jusqu’au 16ème siècle. On peut rejoindre Tikal par la route ou en avion, et il faut au moins une journée complète pour découvrir le site. Il existe des hôtels situés à l’entrée des temples.

5. Livingston

Cette liste d’incontournables s’achève avec la ville la plus originale du Guatemala. Livingston est une station balnéaire de la côte caraïbe, connue pour sa communauté noire Garifuna. Ici, le mélange des cultures est à son maximum, on danse sur des rythmes caribéens, mayas et africains, on parle espagnol, maya et garifuna. Livingston est à ne pas manquer pour les amoureux de l’ambiance caribéenne, mais surtout pour profiter du soleil et d’un peu de farniente avant de repartir !

En découvrant ces cinq régions du Guatemala, vous aurez un aperçu complet de tout ce que ce pays a à offrir, de sa diversité et de la beauté de son patrimoine, encore préservé du tourisme de masse.

Crédit photo principale : Flickr – PAL1970

Un commentaire ? Exprimez-vous ici !

Laisser un commentaire