Les 10 plus beaux endroits à visiter au Guatemala

avatar

Visiter le Guatemala, c’est découvrir une multitude de trésors cachés. Partez à la découverte de cet incroyable pays d’Amérique centrale à travers ces 10 endroits parmi les plus beaux du pays !

Le Guatemala est un pays plutôt méconnu qui possède pourtant une culture unique et des paysages variés à couper le souffle. Situé au sud du Mexique, ce petit territoire est d’une richesse incommensurable : jungles luxuriantes, flore et faune retentissante, villes multicolores, vestiges de cités parmi les plus puissantes de l’époque pré-colombienne, etc.

Tout cela baigné dans une culture maya encore vivante et vibrante. Par-dessus tout, la générosité de ses habitants ne manquera pas de vous faire aimer ce pays tellement attachant. Sans plus attendre, voici les 10 plus beaux endroits à visiter au Guatemala !

1. Le lac Atitlán

Lac Atitlán, Guatemala

Le lac Atitlán est connu pour être le plus beau lac du monde, étendant ses eaux claires dans une vaste vallée encerclée par trois volcans. Un cadre tout simplement stupéfiant, berceau du peuple maya. En effet, de nombreux villages parsèment les berges d’Atitlán, abritant 3 communautés mayas : les Kakchikels, les Tzutuhils et les Quichés.

Ici, vous n’avez qu’à vous laisser porter par la douce vie du lac. Les femmes portent encore le guilpil, habit traditionnel multicolore, et vous aurez l’occasion de les voir tisser. Ne manquez pas de goûter à la cuisine locale ! La communauté maya, entreprenante et active, imprègne les lieux d’une aura mystique tout simplement unique au monde.

Sautez à bord d’une lancha (bateau à moteur) pour rejoindre ces lieux, en dehors des sentiers battus, à ne pas manquer :

2. Semuc Champey

Semuc Champey, Guatemala

Crédit Photo : Shutterstock / Hugo Brizard – YouGoPhoto

Semuc Champey est sans aucun doute un des lieux les plus paradisiaques qu’il vous sera donné de voir. Cependant, ce petit bijou se mérite. Pour accéder au site, vous devrez parcourir des heures de route accidentée à travers la jungle. Mais le jeu en vaut la chandelle !

Ici, vous pouvez vous baigner dans une eau turquoise habitée par une multitude de petits poissons qui viendrons vous grignoter les orteils. Ces piscines insolites, enveloppées par la végétation luxuriante, offrent un cadre tout simplement idyllique.

Sur place, vous pouvez vous lancer dans une randonnée en plein cœur de la jungle, certes éprouvante, mais qui ne manquera pas de vous émerveiller : papillons gigantesques, fanfare de chants d’oiseaux, arbres fruitiers, ect. Au bout du voyage, vous arrivez à un mirador qui vous offre une vue spectaculaire sur la gorge de Semuc Champey.

Un endroit hors du temps, complètement sauvage, qui offre en plus le luxe d’être peu visité !

3. Tikal

Tikal, Guatemala

Tikal était une des cités les plus puissantes de la civilisation maya. Bien que certaines constructions datent du IVe siècle avant notre ère, le royaume connaît son apogée entre 200 et 900. D’immenses pyramides sont alors construites, culminant au-dessus de la canopée.

Aujourd’hui, le Parc National de Tikal est un des sites archéologiques les plus importants d’Amérique. Situé au nord du Guatemala, au cœur de la jungle du Petén, il abrite les vestiges d’imposants temples et palais, témoins de la grandeur et du raffinement technologique de la cité.

Les visiteurs peuvent se perdre librement dans cet immense complexe et admirer les ruines enfouies dans la végétation. Tous vos sens seront en éveil à Tikal : l’odeur piquante de la jungle, l’atmosphère moite, le hurlement des singes, les couleurs vives des toucans, et plus encore.

Un conseil : prévoyez des jumelles pour observer la faune !

4. Antigua

Antigua, Guatemala

Antigua est considérée comme la plus belle ville du Guatemala. Ses rues colorées à l’architecture coloniale abritent de nombreux monuments jalonnant l’histoire de la ville : les ruines de la cathédrale de Santiago, l’arche de Santa Catalina, l’église de la Merced, ect.

Antigua est fondée au XVIe siècle par les Espagnols pour devenir la capitale du Royaume du Guatemala. Cependant, elle est victime tout au long de son histoire de nombreux séismes dévastateurs, qui lui feront perdre son statut et qui marquent encore les vieilles pierres de la ville. Aujourd’hui, de nombreux touristes y affluent et Antigua jouit d’une ambiance douce et paisible.

3 géants bleus dominent les rues de la ville : ce sont les volcans de Agua, de Fuego et d’Acatenango. Souvent baignés dans la brume, ils donnent à la ville son atmosphère si particulière.

5. Le marché de Chichicastenango

Chichicastenango, Guatemala

Les locaux affluent au marché de Chichicastenango, ou Chichi, tous les jeudis et dimanches. Et pour cause : c’est l’un des marchés les plus anciens et les plus réputés d’Amérique centrale ! Immense dédale d’étals en tous genres, il vous plonge en plein cœur de la culture maya.

Laissez-vous transporter par ce tourbillon d’odeurs et de couleurs le temps d’une journée. Arrêtez-vous à l’église de Santo Tomas, sur les marches de laquelle sont vendues une multitude de fleurs aux senteurs saisissantes, et admirez les magnifiques tenues traditionnelles des femmes mayas. Une véritable immersion, qui est aussi une occasion parfaite pour ramener de beaux souvenirs typiques.

6. Guatemala City

Guatemala City souffre d’une très mauvaise réputation et ce n’est pas pour rien. La capitale du Guatemala est dangereuse. Pourtant, votre avion atterrira très certainement là et, à condition de respecter quelques règles de prudence élémentaire, la ville offre quelques véritables points d’intérêts.

C’est peut-être ici que se présentent à vous les meilleures occasions pour en apprendre plus sur l’histoire guatémaltèque. La ville regorge de musées, dont le musée national d’archéologie et d’ethnologie qui abrite une impressionnante collection d’objets et d’œuvres d’art précolombiennes. Plus largement, parcourir le quartier historique (zones 1 et 2) permet d’admirer l’architecture coloniale et moderne de la ville et quelques beaux monuments : el Palacio de Gobernación, la cathédrale, le Palais National, etc.

7. Las Fuentes Georginas

Las Fuentes Georginas, Guatemala

Crédit Photo : Shutterstock /Svetlana Bykova

Non loin de la ville de Quetzaltenango, nichées sur le volcan Zunil, se trouvent las Fuentes Georginas, des sources thermales d’eau chaude. Les bains qu’elles alimentent attirent principalement les locaux qui viennent s’y détendre. Leur eau soufrée possède des propriétés médicinales reconnues dans tout le pays.

En vous baignant dans les Georginas, vous profitez d’un cadre privilégié à couper le souffle. Les eaux opales, baignées par une cascade, sont prises dans un écrin de végétation luxuriante couvrant les flancs escarpés du volcan. Par ailleurs, c’est un lieu idéal pour rencontrer les Guatémaltèques.

Vous souhaitez visiter las fuentes Georginas ? Prenez un picop depuis la très belle ville de Zunil, qui vaut elle aussi une petite visite.

8. Quetzaltenango

Quetzaltenango, Guatemala

Quetzaltenango, appelée couramment Xela (à prononcer « chéla »), est la deuxième ville du Guatemala. C’est un lieu charmant, calme et paisible, dans lequel vous vous sentirez en sécurité. Son centre historique est très agréable et possède un certain cachet.

Vous pouvez y visiter un patrimoine architectural et culturel riche, imprégné conjointement de la culture coloniale et autochtone. En effet, la ville abrite une communauté maya importante, qui représente 75 % des habitants, contre 40 % à l’échelle du pays.

Le soir, le centre de Xela est animé et vous pourrez profiter d’une large offre de restaurants, de bars et de concerts.

9. Monterrico

Monterrico, Guatemala

Crédit Photo : Instagram – ulyrocks

Monterrico est située sur la côte Pacifique, au sud du Guatemala. Préparez-vous à affronter la chaleur et l’humidité ! La vie dans ce petit village de pêcheurs se vit au rythme imposé par le climat tropical : doux et paisible.

L’ambiance ici est assez différente qu’ailleurs dans le pays. Les maisons sont en chaume, les arbres sont encore plus alourdis de fruits, l’air est plus piquant, le vert semble plus vert et les vagues océaniques s’écrasent sauvagement sur de longues plages grises.

À Monterrico, vous pouvez vous balader ou siroter un cocktail dans une paillote en bois sur la plage. La réserve naturelle de Hawaii se trouve tout près : une large Mangrove grouillante de vie. Vous pouvez partir à sa découverte avant le lever du soleil, à bord d’une pirogue, et observer les très nombreux oiseaux qui y vivent. Une expérience inoubliable !

10. Livingston

Livingston est une destination un peu à part à faire lors de votre séjour au Guatemala. Vous ne pourrez accéder à ce petit village isolé sur la côte des Caraïbes qu’à bord d’une embarcation. En visitant Livingston, vous partez à la rencontre des Garifunas, un peuple afro-caribéen issu du métissage entre les autochtones et des esclaves noirs évadés.

Ici, la culture est radicalement différente que dans le reste du pays. Vous aurez du mal à le croire, pourtant vous êtes bien toujours au Guatemala ! Profitez de la douce ambiance de Livingston, bercée par le reggae et la cumbia, et prélassez-vous sur la paradisiaque Playa Blanca. Surtout, ne manquez pas de goûter à la cuisine des Garifunas, à tomber par terre !

Comment avez-vous trouvé cet article ?
1 avis (5/5)
Un commentaire ? Exprimez-vous ici !
Egalement dans Photos
Laisser un commentaire