Les fermes-auberges : un voyage gourmand au cœur des traditions alsaciennes

avatar
fermes-auberges-alsace

Sur les hauteurs de la vallée de Munster : découvrez l’univers des fermes-auberges, pour un voyage gourmand en pleine nature !

Vivre la magie de Noël à travers les célèbres marchés alsaciens. Flâner dans les ruelles fleuries de Riquewihr. Grimper jusqu’au château du Haut-Kœnigsbourg. Partir à la découverte de la célèbre route des vins ou encore se balader entre les ponts et canaux de la petite Venise à Colmar. Autant d’expériences qui rendront unique un séjour passé en Alsace.

Mais avant tout, l’Alsace est connue pour sa gastronomie. Outre sa fameuse choucroute et ses tartes flambées, découvrez l’univers des fermes-auberges ! Sur les hauteurs de la vallée de Munster, laissez-vous transporter dans un paradis gourmand, au beau milieu de la nature. Mais prenez garde, vous ne vous en sortirez certainement pas sans quelques petits kilos en plus…

Les fermes-auberges : un voyage gourmand et traditionnel

Imaginez-vous une vue exceptionnelle, accompagnée d’un délicieux repas à base de produits locaux… Une expérience unique et gourmande que proposent les fameuses fermes-auberges alsaciennes. Si elles représentent aujourd’hui un réel concept qui fait fureur en Alsace, c’est avant tout une histoire de traditions et de coutumes datant de plus de dix siècles.

Une tradition ancrée dans l’Histoire alsacienne

Autrefois, les paysans des vallées montaient leurs troupeaux dans de petites fermes estivales plantées sur les hautes chaumes des crêtes vosgiennes, afin de faire profiter les animaux des pâturages parfumés. Ces fermiers de montagne sont appelés les marcaires, mot tiré du dialecte alsacien « Malker » : celui qui trait les vaches.

vosgienne-vallee-munster

Crédit photo : Facebook – Vallée de Munster

La Vosgienne est la race emblématique de la région. Outre son lait, parfait pour la fabrication du fameux fromage de Munster, elle participe aussi à l’entretien des espaces naturels en valorisant les territoires et en luttant contre l’enfrichement.

Grâce au développement des sentiers de randonnée et à la création du club Vosgien en 1872, les premiers visiteurs s’aventurent enfin sur les hauteurs. Les marcaires prirent donc l’habitude de recevoir ces randonneurs en leur proposant boissons et produits de la ferme (lard, fromage etc). C’est ainsi que se développe le principe d’accueil et les prémices du concept de ferme-auberge.

transhumance-vallee-munster

La Transhumance – Crédit photo : Facebook – Vallée de Munster

Aujourd’hui, les marcaires alsaciens perpétuent cette tradition de monter leur troupeau dans les montagnes en été, à travers la fameuse transhumance. Pour ce moment décisif, les vaches et leurs belles cloches sont nettoyées, brossées et taillées.

De nos jours, les fermes-auberges se sont agrandies, développées et modernisées, proposant même parfois d’y vivre une expérience complète, en y passant la nuit. Alors, laissez-vous transporter dans ce voyage gourmand et authentique !

Et qu’ y a-t-il au menu ?

Toutes les fermes-auberges disposent de leurs spécialités, mais celle que vous retrouverez presque partout et qui met tout le monde d’accord, c’est le fameux repas marcaire.

Vos papilles ne risquent pas d’oublier le goût unique et fondant des Roïgabrageldis, élément phare du menu. Cette spécialité, prononçable uniquement par les Alsaciens (et encore), désigne une préparation à base de pommes de terre cuites pendant plusieurs heures à la marmite à l’étouffée.

repas-marcaire-ferme-auberge

Repas marcaire – Cuisson des Roïgabrageldis – Crédits photo : Famille Matter | Facebook – Massif des Vosges

Mais attention, vous avez plutôt intérêt à être très gourmand·e. En effet, ces pommes de terre, accompagnées de collet fumé et de salade, constituent seulement le plat principal du menu. Avant cela, vous aurez droit à une bonne soupe maison suivie de la traditionnelle tourte salade (plat de viande cuit et servi dans une enveloppe de pâte à tarte).

Et avant le dessert, place à la dégustation de fromages de la ferme. En plus de pouvoir goûter au fameux Munster, star de la région, d’autres spécialités comme le Bargkass ou la Tomme des Vosges raviront les amateurs de fromages.

fromage-munster

Le fromage de Munster – Crédits photo : Facebook – La Maison Du Fromage Vallée De MUNSTER

Pour finir, ne loupez surtout pas le Siaskass ! Ce dessert traditionnel est constitué de fromage frais du jour, arrosé d’eau de vie au Kirsch, de crème et de sucre. Sinon, laissez vous tenter par la tarte au fromage blanc, celle aux Myrtilles ou d’autres fruits de saison.

La route des crêtes : des panoramas à couper le souffle

Mais pour pouvoir dénicher ces fameuses fermes-auberges, il va vous falloir prendre un peu de hauteur… Direction la route des crêtes ! Préparez vos poumons à accueillir un grand bol d’air frais.

Un espace naturel exceptionnel…

Du long de ses 73 km, la route des crêtes est accessible depuis la vallée de Munster. D’épingle en épingle, vous quittez doucement la vallée qui laisse place à un défilé de panoramas à couper le souffle. Bienvenue au cœur du Massif des Vosges, limite entre la plaine d’Alsace et le plateau lorrain.

sommet-du-hohneck

Sommet du Hohneck – Crédit photo : Camille Nagel

Ce paradis naturel regorge de merveilles : pelouses des hautes chaumes, forêts, tourbières, lacs d’altitude… Un patrimoine précieux qui est protégé et fait partie du Parc Naturel Régional des Ballons des Vosges.

…possible d’explorer en toutes saisons

Les mordus d’outdoor ne sauront plus par où commencer. Eté comme hiver, le massif ne manque pas de charmes et d’activités. Randonnée, escalade, vtt, parapente, ski, raquettes… tant de façons de découvrir ces belles montagnes.

hohneck-hiver-ete

Coucher de soleil du Hohneck sous la neige – L’été sur la route des crêtes – Crédit photo : Camille Nagel

Si vous avez la chance d’y venir en automne, vous découvrirez alors un paysage recouvert de couleurs chatoyantes. Le plus impressionnant, c’est lorsque la brume prend possession des vallées. Alors que les villes et villages sont ensevelis sous le brouillard, le soleil brille de mille feux au sommet des montagnes.

C’est alors un océan de nuages qui prend place sous vos yeux, un spectacle féérique. Si le ciel est assez clair, vous aurez même la chance d’apercevoir la courbe des Alpes au loin.

mer-de-nuages-hohneck-alsace

Un dimanche d’automne au Hohneck, la vallée ensevelie sous le brouillard – Crédit photo : Camille Nagel

Voir les chamois en liberté : emblème du Massif des Vosges, cet animal sauvage attire de nombreux randonneurs passionnés en quête du plus beau cliché. Aujourd’hui très présents sur le massif, les chamois sont faciles à observer aux alentours du sommet du Hohneck.

Notre conseil : afin de mettre toutes les chances de votre côté, allez y tôt le matin où au soleil couchant !

chamois-vosges

Les chamois dans le Massif des Vosges – Crédits photo : Shutterstock – Ludo KOOS | Chris NatureSauvage | Frank Fichtmueller

Après une belle randonnée sur les crêtes, quoi de mieux qu’un bon repas traditionnel en ferme-auberge ? Peu importe le chemin que vous choisissez, vous ne pourrez pas les rater ! Pourtant, certaines d’entre elles sont parfois bien cachées.

Même si les fermes-auberges sont nombreuses et se valent toutes, nous vous avons concocté une belle petite sélection à découvrir à la suite. Alors, attachez vos estomacs et laissez vous transporter dans cet univers gourmand !

Le Kahlenwasen

Depuis Munster, direction le Petit Ballon pour découvrir la ferme-auberge du Kahlenwasen. La famille Lochert vous accueille tout l’été dans un cadre idyllique au milieu de la montagne, où vous pourrez déguster le repas marcaire et d’autres délices comme la fondue au bouillon.

Pour faire durer votre plaisir et en faire profiter vos proches, vous aurez même la possibilité d’acheter des produits de la ferme (fromages, charcuterie) pour les ramener chez vous.

Kahlenwasen-petit-ballon-fermes-auberges

Crédit photo : Shutterstock – LENS-68

Et si vous voulez pousser l’expérience à son apogée, préparez-vous à passer la nuit au Kahlenwasen. Dans le style insolite et authentique, difficile de faire mieux. Imaginez plutôt : se réveiller avec un panorama à couper le souffle. Rien ne viendra à l’encontre de la quiétude de la montagne si ce n’est la douce mélodie des cloches pendues au cou des vaches.

L’Auberge du Schantzwasen et la ferme aux rennes

L’Auberge du Schantzwasen vous accueille au cœur du Massif du Tanet, et ce, été comme hiver ! En effet, l’auberge est localisée en plein milieu de la station du Tanet : un domaine skiable plutôt petit, ce qui en fait tout son charme. Depuis la terrasse du Schantzwasen, détendez-vous et profitez d’un panorama imprenable sur la vallée de Munster, la Forêt Noire et les Alpes suisses.

auberge-du-schantzwasen

Civet de biche et Spaetzle – Auberge du Schantzwasen en hiver – Crédits photo : Camille Nagel | Tourisme-alsace

Par ailleurs, vous pourrez passer la nuit à l’auberge dans un hébergement de style montagnard, pour un séjour des plus authentiques ! Côté cuisine, les plats typiques sont revisités pour vous proposer des mets raffinés, authentiques et régionaux.

Vous pourrez y déguster par exemple le Strudel croustillant au Munster : un délice composé de Roïgabrageldi, lardons, carvi, pomme râpée et munster, le tout enroulé dans une feuille de brick. Aussi, les plats traditionnels sont bien évidemment servis, comme les Fleischschnaka ou les Spaetzle accompagnés de viande.

ferme-aux-rennes-soultzeren-fermes-auberges

La Ferme aux Rennes – Schantzwasen – Crédits photo : Facebook – La Ferme aux Rennes

Pour rendre votre expérience au Schantzwasen inoubliable, direction la ferme aux rennes ! Située à proximité de l’auberge, elle vous invite pour un parcours pédagogique à l’encontre de ces animaux mythiques. Selon la saison, l’élevage s’élève de 30 à 40 rennes qui évoluent dans un espace naturel qui leur est dédié. Sommes-nous en Alsace où en Laponie ?

L’Auberge du Schupferen

L’Auberge du Schupferen est un trésor que l’on aimerait presque cacher… faut-il déjà la trouver ! Tout comme le Schantzwasen, elle se trouve nichée au cœur du Massif du Tanet. Accessible uniquement en ski ou en raquettes en hiver, un chemin forestier vous y conduit l’été.

Contrairement à d’autres fermes-auberges qui ont fait le choix de s’agrandir et de se moderniser, la famille du Schupferen veille à préserver sa tranquillité dans un cadre exceptionnel qui n’a pas bougé depuis des décennies. Une petite auberge où il est préférable de réserver à l’avance, pour avoir la chance d’y savourer une nourriture simplement délicieuse.

fermes-auberges-schupferen

Assiette de chèvre chaud – Auberge du Schupferen – Crédits photo : Camille Nagel

Au menu, deux plats au choix. Les traditionnels Fleischschnakas sont souvent proposés. D’autres viandes également comme le bœuf gros sel, servi sur un immense plateau accompagné de légumes et pommes de terre. La qualité des produits s’y avère être grandiose, pour un prix plus que raisonnable (pas plus de 13€ pour un plat très copieux).

Mais surtout, notre cœur s’emballe pour l’entrée « chèvre chaud ». Et pour cause, le fromage utilisé est celui de la maison, on ne peut faire plus frais et plus local. Si vous venez au bon moment, vous pourrez même faire la rencontre de ces chèvres qui vagabondent en liberté pour revenir à l’auberge en fin de journée.

Le Steinwasen

Pour dénicher la ferme-auberge du Steinwasen, il vous faudra emprunter un petit chemin caillouteux depuis la route des crêtes. L’idéal est d’y arriver à pied après une belle randonnée qui vous donnera l’appétit nécessaire pour dévorer les spécialités servies.

fermes-auberges-steinwasen

Vue depuis le Steinwasen – Roïgabrageldis – Crédit photo : Auberge du Steinwasen

Dans un cadre chaleureux et authentique, la famille Matter vous accueille tout l’été dans leur ferme-auberge et sa vue imprenable sur la grande vallée de Munster. Repas marcaire, omelette paysanne, assiette de charcuterie, Munster et Bargkass de la ferme, Siaskass… de quoi repartir avec un estomac comblé !

Une petite envie d’insolite ? Réservez votre nuit dans l’hébergement proposé par la ferme : une roulotte qui surplombe la vallée. Réveillez-vous tranquillement dans ce cadre exceptionnel, en prenant le temps de respirer l’air pur de la montagne.

steinwasen-roulotte

La roulotte du Steinwasen – Crédit photo : Auberge du Steinwasen

Pour finir cette expérience unique, un petit déjeuner de la ferme vous sera copieusement servi. Avec un peu de chance, vous pourrez même le déguster au soleil sur la terrasse et sa vue panoramique !

Alors, toutes ces traditions vous ont-elles donné l’eau à la bouche ? Dorénavant vous en savez un peu plus sur les spécialités alsaciennes qu’il est possible de déguster en plein milieu de la montagne dans les fermes-auberges. Une étape à ne surtout pas louper lors d’un séjour en Alsace !

Comment avez-vous trouvé cet article ?
7 avis (4.1/5)
Questions / Commentaires à l'auteur
Embarquez pour des voyages extraordinaires !
Chaque semaine, de nouvelles destinations et conseils pour vivre de belles expériences de voyage !
  1. avatar

    voilà un bel article et de belles photos de la région
    on pourrait ajouter :
    pour la randonnée il a le site du Club Vosgien 20.000 km de sentiers balisés et cartes ign
    pour les fermes auberges le site : les randonneurs-fines-gueules

    • avatar

      Bonjour Philippe,

      Merci pour ton commentaire, c’est toujours très enrichissant d’avoir des retours !

      Belle journée,

      Camille de Generation Voyage

  2. avatar

    C’est une erreur mon vote
    Je trouve l’article très bien fait
    Manque juste le lien vers les fermes auberges

    • avatar

      Bonjour Andre,

      Merci beaucoup pour ton retour ! 🙂

      Je te souhaite une belle journée,

      Camille de Generation Voyage

  3. avatar

    Très beau reportage qui traduit parfaitement l’âme de ces lieux.
    Ceci étant, j’ai deux remarques: tous les établissements cités ne sont pas « Ferme Auberge » c’est à dire que certaines ne font pas partie de l’association des fermes auberges du Haut-Rhin.
    La seconde concerne le début de l’article où vous mettez en avant le « fameux » repas marcaire, composé presque uniquement de…porcs, alors que vos photos ne montrent que des bovins…Cherchez l’erreur…
    Heureusement que dans les descriptions spécifiques on y trouve des menus avec les (bons) produits de la ferme.

    Belle année !

    • avatar

      Bonjour Fred,

      Tout d’abord je te remercie d’avoir pris le temps de me lire. ?
      En effet, tous les établissements que j’ai cité ne font pas partie de l’association des fermes-auberges du Haut-Rhin. J’ai tout de même choisi de les partager car à mon sens, ils ont chacun leurs caractéristiques qui méritent le détour. 🙂

      En tout cas merci pour ton retour. Belle année à toi !

      Camille de chez Generation Voyage

Laisser un commentaire ou