Malte en Camping-Car : location, conseils, aires, itinéraires

avatar
malte-3

Des envies d’îles et de villes de charmes ? Alors, pourquoi ne pas visiter Malte en camping-car cet été ?

L’archipel maltais se situe entre la Sicile et l’Afrique. Il est composé de trois îles : Malte, Gozo et Comino. Sur celles-ci, mégalithes, donjons médiévaux, villes et villages chargés d’Histoire vous accueilleront durant votre séjour.

De plus, les rues sinueuses de ces dernières sont bordées de cathédrales de la Renaissance et de palais baroques qui attirent les visiteurs dans ces îles méditerranéennes. Sans parler de ses immenses plages et de sa vie nocturne qui en feraient pâlir les plus grandes capitales. De quoi passer des superbes vacances !

Mais, pourquoi ne pas visiter Malte en camping-car pour changer ? On vous en dit plus dans cet article.

Idées d’itinéraires à Malte en camping-car

Ir-Rabat, Gozo, Malte

Crédit photo : Karina Movsesyan – Shutterstock

Le temps d’une semaine

L’île de Malte regorge de divers trésors. Ainsi, une semaine peut vous permettre d’en admirer les principaux. Voici alors la liste de lieux superbes à visiter pendant votre séjour à Malte en camping-car :

  • 1er jour : la citadelle de La Valette
  • 2e jour : visite de la Casa Rocca Piccola, à La Valette
  • 3e et 4e jours : les 3 cités gardiennes de La Valette, Isla, Birgù et Bormla (20 minutes, 11 km de route)
  • 5e jour : visite de Mdina, l’ancienne capitale de Malte (18 minutes pour 13 km de route)
  • 6e jour : visite de Rabat (1 minute, 1 km de route)
  • 7e jour : Halte à la Riviera Beach (11 minutes, 9 km de route), puis retour à l’aéroport ou au port pour finir votre séjour à Malte en camping-car

2 semaines

Vous avez plus de temps ? Alors, de nombreuses autres destinations vous attendent pour visiter Malte en camping-car.

En voici quelques exemples :

  • 8e, 9e & 10e jours : visite de l’île de Gozo, départ de Cirkewwa. Citadelle et basilique de Saint-Georges, plage de Ramla Bay, Grottes de Calupso, Temple de Ggantija. (20 minutes de traversée et 17 minutes de route pour 11 kilomètres)
  • 11e jour : Comino et son lagon bleu, départ de Cirkewwa également, en piéton (1 h aller-retour de traversée)
  • 12e jour : île de Saint-Paul (19 minutes et 10,6 km de route)
  • 13e jour : Paceville, quartiers animés + dégustation de cuisine locale (31 minutes et 18,4 km de route)
  • 14e jour : Marsaxlokk et son marché, puis retour à l’aéroport ou au port (22 minutes de trajet pour 14 km)

Un mois

Une quinzaine de jours suffisent à explorer Malte en camping-car. Par conséquent, si vous restez plus longtemps, profitez des plages et passez du bon temps.

Des activités telles que les stations thermales ou la plongée peuvent s’ajouter aux activités proposées ci-dessus.

Quel budget pour voyager en camping-car à Malte ?

La Valette, Malte

Crédit photo : Shutterstock – krivinis

Préparer un voyage sur l’île de Malte en camping-car n’est pas de tout repos. Pour vous aider, voici, selon la location, l’assurance, le tarif des bateaux ainsi que l’essence, les informations financières nécessaires :

Budget moyen pour 1 semaine (Hors activités et repas) :

  • Pour la location et l’assurance du camping-car : comptez environ 177€ ;
  • Essence : 10€ ;
  • Stationnement : 100€ ;
  • Total : 287€.

Budget moyen pour 2 semaines (Hors activités et repas) :

  • Location + assurance du camping-car : environ 1 300€ ;
  • Essence : 20€ ;
  • Traversées en ferry (entre plusieurs destinations) : 35,70€ ;
  • Stationnement : 200€ ;
  • Total : 1 555,70€ ;

Conduire à Malte en camping-car : les règles de circulation à connaître

Il n’est jamais simple d’arriver sur des terres inconnues. C’est pourquoi nous vous accompagnons sur ce nouveau terrain grâce aux différentes informations ci-dessous.

Limitations de vitesse, documents à avoir, informations sur le carburant et encore bien d’autres informations nécessaires vous attendent.

Quels documents avoir à bord ?

permis-camping-car-conduire

Crédit photo : Shutterstock – GetFocusStudio

Pour l’île de Malte en camping-car, il vous suffit simplement d’avoir votre carte d’identité et votre permis de conduire. N’oubliez pas, cependant, les documents certifiant la location du véhicule ainsi que l’assurance et la carte grise du camping-car.

Néanmoins, il existe, comme en France, un équipement obligatoire à avoir à bord du véhicule :

  • Un triangle de signalisation ;
  • Un extincteur ;
  • Une trousse de premiers secours.

Quelles sont les limitations de vitesse ?

Limitations de vitesse en Italie

Crédit photo : Shutterstock – AAR Studio

La limitation est de 50 km/h en ville et agglomération et de 80 km/h sur les grandes routes, ordinaires et autoroutes. Cependant, celles-ci sont de mauvaise qualité et les conducteurs roulent rarement à plus de 35 km/h et 65 km/h.

Le carburant

Carburant

Crédit photo : Shutterstock – ThePowerPlant

Trouver du carburant sur l’île est facile : 32 stations se situent sur Malte pour répondre à vos besoins. Comptez environ 1,21€ le litre de gazole maltais.

Alcool au volant

Ethylotest

Crédit photo : Shutterstock – nikamo

Le taux d’alcool à partir duquel la conduite est interdite de 0,8 g/l. Quant aux stupéfiants, sachez que la conduite est formellement interdite sous leur emprise.

Péages d’autoroute à Malte : quel tarif pour votre catégorie de camping-car ?

Autoroute maltaise

Crédit photo : Shutterstock – JJ Stocks

Conduire à Malte est gratuit, sauf à La Valette. En effet, en entrant dans la capitale, le CVA (Controlled Vehicular Access) calcule le temps que votre véhicule est resté en ville. Il applique alors un tarif que vous devrez payer à la sortie de la zone CVA.

Autres informations à savoir sur la conduite à Malte

Route de Mellieha

Crédit photo : Shutterstock – Karina Movsesyan

Bien que Malte soit un pays européen, il ne faut pas oublier qu’il fut colonisé par les Anglais. C’est pourquoi vous devrez conduire à gauche. Voici d’autres informations à connaître :

  • Le port de la ceinture de sécurité est obligatoire, à l’avant comme à l’arrière ;
  • Les enfants doivent être transportés dans des sièges homologués, adaptés à leur morphologie ;
  • L’allumage des feux de croisement de jour est obligatoire ;
  • Il est nécessaire d’avoir au moins 18 ans pour être conducteur.

Sachez de même que les panneaux sont rare et qu’il y a peu de places de parking. Tous les véhicules doivent être enregistrés, assurés, équipés de ceintures de sécurité pour tous les passagers et doivent passer le contrôle technique.

Les Maltais ne respectent pas toujours les règles de circulation et leur conduite laisse à désirer, bien qu’ils soient très détendus au volant.

Les aires de camping-car à Malte : où stationner ?

Carte Caramaps de Malte

Crédit photo : Caramaps

Les aires de stationnement « officielles » sont malheureusement très peu nombreuses sur l’île de Malte. Vous pourrez néanmoins très facilement trouver des endroits où passer la nuit.

Découvrez ces quelques exemples :

  • Le Port de Marsaskala, à environ 30 minutes au sud-est de la Valette ;
  • Le Parking de Ghar Lapsi, à environ 20 minutes de Bormla, lieu très prisé des plongeurs qui vous offrira un panorama de rêve ;
  • Non loin de Ghar Lapsi, vous pourrez aussi trouver un emplacement au Camping de Zurrieq. Celui-ci est apprécié des campeurs pour ses équipements et son personnel ;
  • Le Parking de la presqu’île de Marfa, à 20 bonnes minutes de Rabat. Celui-ci très apprécié pour la vue imprenable qu’il vous offre sur la mer. Point non négligeable : vous ne serez qu’à 3 petits kilomètres du ferry pour Gozo ;
  • Le Camping « Ahrax tal-Madonna » à Mellieha. Au programme : tranquillité et vue mer ;
  • Le Public parking Space à Marsaxlokk.

Pour stationner la nuit, vous aurez le choix entre une multitude de spots magnifiques offrant des panoramas inoubliables. Notamment, on peut vous conseiller Ix xiri Bay, Dwejra Bay et Hondocq Bay.

Comment aller à Malte en camping-car ?

Il-Mellieha

Crédit photo : Shutterstock – Iurii Dzivinskyi

Si vous partez de France, vous vous retrouverez dans l’impossibilité de parvenir sur Malte en camping-car. En effet, ici, seul l’avion vous amène sur l’île. Ainsi, vous ne pourrez pas embarquer sur un ferry avec votre camping-car et devrez louer sur place.

Pour ce qui est du trajet en avion, de nombreux aéroports français proposent le départ pour Malte, vous avez donc le choix.

Néanmoins, si vous étiez en vacances en Italie, sachez qu’il existe un ferry deux ports de Sicile (Catane et Pozzallo) pour parvenir à Malte. Vous trouverez alors la compagnie maritime Virtues Ferries, seule à pratiquer ce type de trajet.

Ici, trois navires vous attendent :

  • Le Jean de la Valette ( 800 passagers, 230 véhicules) ;
  • Le San Gwan (427 passagers, 20 véhicules) ;
  • Le San Pwal (320 passagers).
  • Réservez votre traversée en ferry entre la Sicile et Malte

Comment louer un camping-car à Malte ?

Comme nous l’avons dit précédemment, vous ne pourrez pas accéder à Malte en camping-car. Il vous faudra donc le louer sur place, dans un concessionnaire spécialisé ou auprès de particuliers.

Attention toutefois, l’offre n’est pas très développé. Il vous faut donc vous y prendre à l’avance pour être sûr de bénéficier d’un véhicule lors de vos vacances.

Quelle est la meilleure période pour voyager en camping-car à Malte ?

Baie de Gozo, Malte

Crédit photo : Shutterstock – CoolR

Son climat étant de type méditerranéen, Malte offre des hivers assez doux, lumineux et ensoleillés. En effet, ses températures tournent autour de 15°C. Par contre, les températures peuvent atteindre 40°C en pleine saison.

Ainsi, les étés sont chauds et assez secs, mais rafraîchis par le vent de mer. Le printemps et l’automne sont très agréables, avec des températures douces et un fort ensoleillement, ainsi qu’une eau tiède permettant les baignades.

C’est alors sans difficulté que vous pourrez profiter de l’île de Malte en camping-car, tout au long de l’année. Sachez simplement qu’il pleut entre novembre et février, mais de façon assez aléatoire.

Comment avez-vous trouvé cet article ?
0 avis (0/5)
Questions / Commentaires à l'auteur
2103
Laisser un commentaire ou