Les 13 choses incontournables à faire à Tokyo

avatar

Vous allez au Japon et vous ne savez pas quoi visiter à Tokyo, jetez un coup d’œil à nos 13 contournables de Tokyo ! Suivez le guide !

Visiter Tokyo, c’est se mesurer à une mégalopole de près de 14 millions d’habitants. Pas d’inquiétude, car la capitale est, en fait, une mosaïque de quartiers, qui ont chacun une âme bien particulière. Chacun se visite facilement à pied, ou en vélo, et pour aller de l’un à l’autre, le métro s’apprivoise très facilement. Tout y est parfaitement indiqué, en alphabet romain et japonais, et il suffit de suivre les couleurs des lignes.

Vous allez constamment passer entre traditions ancestrales et vie futuriste, les deux formant un patchwork haut en couleur. Nous vous invitons à découvrir les 13 choses incontournables pour visiter Tokyo au mieux.

À lire aussi :
Les 20 plus beaux endroits à visiter au Japon
Sky Mile Tower: la plus haute tour du monde au Japon ?

1. Shopping à Ginza, Shibuya et Shinjuku

Shibuya

Crédit Photo : Shutterstock / f11photo

Impossible de visiter Tokyo sans aller au moins une fois à Shibuya. Vous connaissez sûrement déjà ce quartier, c’est celui qui possède l’un des carrefours les plus fréquentés au monde. Quel spectacle que l’observation de la foule se croisant en files continues ! Tous ces piétons se rendent dans l’un ou l’autre des immeubles de magasins de mode de ce quartier.

A Ginza, l’ambiance est différente, nous sommes là dans le temple du luxe. Si vous recherchez un vêtement hors du commun, c’est incontestablement là qu’il faut aller.

Pour un shopping plus différencié, c’est plutôt du côté Shinjuku qu’il faut aller. Vous y trouverez de tout dans les innombrables galeries commerciales, et du matériel photo dernier cri dans Electric Street.

2. Akihabara

Akihabara

Crédit Photo : Shutterstock / Sean Pavone

Qui dit Japon dit matériel électronique de pointe. A Akihabara, ce n’est pas une rue, mais une ville qui peut être qualifiée d’électrique ! A une dizaine de minutes de la gare centrale, vous allez baigner dans une ambiance très agitée. Néons clignotants, publicités sonores annoncent les grands magasins spécialisés en électronique. Armez-vous de patience, ils sont nombreux.

Vous pourrez faire une pause dans une salle de jeux vidéo ou un maid café, où vos boissons vous seront servies par des serveuses en uniforme de domestique. Le quartier est également le royaume des mangas et des figurines, souvenir incontournable de toute visite de Tokyo.

3. Les musées

Oeuvre en papier, Musée national de Tokyo

Crédit photo : Shutterstock – Yasemin Olgunoz Berber

Que faire à Tokyo pour se cultiver ? Impossible de visiter Tokyo sans faire un de ses musées, pour en apprendre plus sur la ville et le pays. Nous vous conseillons en particulier :

  • Edo-Tokyo : situé dans le quartier de Ryogoku, ce musée est installé dans un bâtiment construit en 1993. L’architecture du bâtiment est inspirée d’un ancien entrepôt et tout a été conçu pour que la visite soit la plus ludique possible. À l’intérieur, vous allez traverser l’histoire japonaise, depuis l’époque EDO, dans les années 1600, jusqu’à nos jours. Prévoyez au moins 4 heures pour la visite. A l’extérieur, le musée d’architecture de plein air présente l’habitat japonais à travers les siècles.
  • Musée Hokusai : non loin de l’Edo-Tokyo, se trouve le tout nouveau musée Hokusai. Vous y contemplerez les paysages caractéristiques de l’oeuvre de cet artiste japonais, né en 1760 dans ce quartier. L’auteur de la célèbre Vague ne laisse pas indifférent.
  • Ghibli : si vous avez aimé Le voyage de Chihiro et Mon voisin Totoro, allez jusqu’à Mitaka, en banlieue ouest. Ce musée est consacré au réalisateur Miyazaki et son monde féérique.

À lire aussi : Visiter le Musée National de Tokyo : billets, tarifs, horaires

4. TeamLab Borderless

MORI Building DIGITAL ART MUSEUM

Crédit Photo : Shutterstock / R.Bordo

La galerie d’art MORI Building DIGITAL ART MUSEUM n’est pas un musée, mais une sorte de laboratoire d’expériences digitales. Son autre nom est d’ailleurs TeamLab Borderless.

Une centaine de participants, issus du monde numérique, qu’il soit scientifique ou artistique, vous immergent dans le monde de l’image virtuelle. Petit ou grand, vous deviendrez aussi acteur, grâce aux installations interactives et aux espaces spécialement aménagés pour enfants.

5. Le marché Toyosu

marché Toyosu

Crédit Photo : Shutterstock / EQRoy

Vous aviez sans doute entendu parler du marché Tsukiji, connu pour être l’un des incontournables à faire à Tokyo. Il n’était plus adapté aux normes actuelles et un nouveau temple de la pêche a été ouvert à 3 km de l’ancien. La présence des visiteurs dans les allées de Tsukiji n’était pas sans poser des problèmes d’hygiène.

Le Toyosu pourra donc vous sembler trop aseptisé, car la visite se fait depuis un circuit aménagé, derrière des vitres. Le spectacle n’en est pas moins intéressant, surtout si vous pouvez assister à la vente à la criée, à partir de 4 h 30 du matin, pendant une à deux heures. Une dégustation du sushis tout frais s’impose sur place !

6. Cosplay à Harajuku

Cosplay à Harajuku

Crédit Photo : Shutterstock / FiledIMAGE

Les jeunes Japonais adorent s’échapper des règles rigides de leur vie en société. Le week-end en particulier, ils sont nombreux à se revêtir de vêtements inspirés des dessins animés pour venir parader à Harajuku.

Amusez-vous à reconnaître vos héros favoris parmi la féerie des couleurs du Cosplay, ou spectacle costumé. C’est aussi dans ce quartier que vous allez pouvoir acheter votre propre tenue de Cosplay.

7. Les temples

Deux geishas vêtus de kimono japonais traditionnel au milieu du temple Sensoji à Asakusa Tokyo, au Japon.

Crédit Photo : Shutterstock / Phattana Stock

De nombreuses religions sont représentées au Japon, les deux principales étant le Bouddhisme et le Shintoïsme. Les édifices emblématiques qu’il est bon de visiter à Tokyo, sont :

  • Le Sanctuaire shintoïste Meiji Jingu : construit en 1920, ce sanctuaire est devenu l’un des plus vénérés du Tokyo. Son portique (Tori) a été taillé dans un bois vieux de 1 500 ans et est le plus grand du Japon. il se tient au milieu d’un vaste espace boisé, avec une grande variété d’espèces. Ce sont les fidèles qui ont tenu à offrir ces arbres, en hommage à l’empereur Meiji.
  • Temple bouddhiste de Senso-Ji : situé dans le quartier traditionnel d’Asakusa, c’est le plus vieux temple de Tokyo. Il date de l’an 645 de notre ère.

8. Le Tokyo Dome

Tokyo Dome

Crédit Photo : Shutterstock / Osugi

Pour visiter Tokyo de manière originale, rien de mieux qu’un évènement rassemblant les foules ! Le stade de 55 000 places Tokyo Dome accueille principalement les entraînements et matchs de l’équipe de Baseball des Yomiuri Giants, ainsi que des matchs de basket ou de catch, par exemple.

C’est également là que sont donnés les plus grands concerts des groupes ou chanteurs du moment. Un bon moment passé dans une ambiance de liesse japonaise fait définitivement partie des choses à faire à Tokyo.

À lire aussi : Assistez à un tournoi de Sumo à Tokyo avec dîner « chankonabe »

9. La tour Skytree

 tour Skytree

Crédit Photo : Shutterstock / Phattana Stock

Difficile de se rendre compte de la physionomie générale de Tokyo quand on la parcourt à pied ou en métro. Pour obtenir une vue globale de la capitale, il est possible de prendre un ticket pour accéder aux plateformes d’observation de la Skytree, la tour de radiodiffusion du Japon, l’infrastructure la plus haute du pays.

Un peu moins haute, mais gratuite, la Mairie de Tokyo offre également des vues d’ensemble de la ville.

10. Les parcs

Parc Yoyogi

Crédit Photo : Shutterstock / Chansom Pantip

Que faire à Tokyo pour se reposer entre deux visites ? Aller se ressourcer dans un parc ou un jardin, comme :

  • Shinjuku Gyoen : entre les gares de Shinkuju et Sendagaya, cet ancien parc impérial regroupe trois jardins de style anglais, français et japonais. Un must lors de la floraison des cerisiers.
  • Parc Yoyogi : à Harajuku, entre Shibuya et Shinjuku, ce parc est l’endroit idéal pour faire une pause après le shopping. Le dimanche, vous y retrouverez même les amateurs de Cosplay.
  • Jardin du Palais Impérial : s’il est assez difficile de visiter le Palais Impérial, il n’en est pas de même pour certaines parties du jardin extérieur. L’entrée est gratuite et vous permettra d’apercevoir certaines parties de l’édifice, tout en vous promenant dans un cadre agréable.

11. Roppongi

Tour de Tokyo, Japon

Crédit Photo : Shutterstock / Blue Planet Studio

Que faire à Tokyo le soir ? Si vous aimez faire la fête et rêvez de découvrir des endroits un peu coquins, c’est dans le quartier de Roppongi qu’il faut vous rendre. C’est un quartier cosmopolite, où les étrangers sont bien accueillis.

Vous pourrez assister à un spectacle, danser et même vous essayer au karaoké. Attention toutefois, certaines fins de nuits sont plutôt agitées…

À lire aussi : Sortir à Tokyo: une tournée de bars et de snacks japonais

12. Les spécialités culinaires japonaises

ramen

Crédit Photo : Shutterstock / HikoPhotography

On n’imagine pas visiter Tokyo sans essayer quelques restaurants. Ils ont généralement spécialisés, vous pourrez déguster d’excellents sushis et sashimis, mais aussi des nouilles ramen ou soba, des fruits de mer en tempura, de l’anguille ou des yakitoris, petites brochettes de poulet.

Pour savoir ce que contient un plat, c’est facile, il suffit de regarder l’image ou la représentation en moulage.

À lire aussi : Robot Restaurant à Tokyo : prix, horaires et réservation

13. Le Mont Fuji

Mont Fuji, Japon

Crédit Photo : Shutterstock / Sakarin Sawasdinaka

Il vous reste encore un peu de temps pour visiter Tokyo et ses alentours ? Profitez-en pour vous offrir une excursion vers le mythique Mont Fuji.

Il vous faudra environ 2 h à 2 h 30 en bus pour vous y rendre, vous pouvez donc facilement faire la visite en une journée. Essayez d’inclure un lever ou un coucher de soleil.

Comment aller à Tokyo ?

En avion

  • La compagnie Air France et les compagnies japonaises Ana et Japan Airlines opèrent des lignes directes depuis Paris, pour environ 12 heures de vol.
  • Finnair propose des vols moins chers, avec escale à Helsinki et de nombreuses autres compagnies peuvent vous transporter vers le Japon avec deux escales.
  • Le mieux est d’utiliser un comparateur de vols, de type Skyscanner, pour choisir le meilleur trajet, selon vos critères.

    Une fois sur place, l’aéroport de Narita étant situé à 1h du centre de Tokyo, vous avez le choix entre le bus, le train ou le taxi (plus cher). Si vous optez pour le train, le mieux est d’acheter un pass Japan Rail Pass au guichet ferroviaire situé à l’aéroport. En 1h30, vous arrivez à la gare centrale de Tokyo. Si vous choisissez le bus, Airport Limousine Busles et les bus Keisei assurent le trajet jusqu’aux grands hôtels -même si vous n’y résidez pas (Airport Lumousines Busles)- et jusqu’aux principales gares.

    En train

    Si vous êtes adepte du slow travel ou incluez votre visite de Tokyo dans un tour du monde, voici l’itinéraire que nous vous conseillons :

  • Vous pouvez vous rendre en train jusqu’à Moscou en environ 36 heures, avec possibilité de couchettes.
  • De là, vous pourrez prendre l’un des trois trains mythiques que sont le Transibérien, le Transmongolien ou le Transmandchourien.
  • Depuis Vladivostok, avec Direct Ferries, vous pouvez réserver un ferry qui vous emmènera vers le Japon, avec escale en Corée du Sud.

Se déplacer à Tokyo

Une fois sur place, il est facile de se déplacer dans la capitale japonaise. Privilégiez la marche ou le vélo pour en même temps admirer les paysages. Si vos déplacements sont plus longs, nous vous conseillons les transports en commun aussi bien le métro que le train. Passant régulièrement, nous vous conseillons toutefois d’éviter les heures de pointe donc tôt le matin et en fin de journée. Vous pouvez aussi utiliser les taxis ou les Jinrikisha (voitures à porteurs).

Où loger à Tokyo ?

Dormir dans la capitale japonaise représente souvent un budget conséquent. Cependant, vous pourrez expérimenter de nouveaux types d’hébergement, qui peuvent être inclus dans la liste des incontournables à faire à Tokyo :

  • Le plus classique est le Ryokan, une auberge typique, faite de matériaux traditionnels, comme le bambou, le bois ou le papier de riz. Vous y dormirez sur un matelas futon posé sur un tatami, après avoir fait glisser la porte coulissante. Beaucoup d’auberges sont équipées de bains chauds communs (onsens ).
  • Pour un logement futuriste et minimal, choisissez un hôtel capsule, à condition de ne pas souffrir de claustrophobie ! N’hésitez pas à vous aider d’un comparateur d’hôtels pour sélectionner la meilleure offre.
  • Les Airbnb chez l’habitant sont parfaits pour une immersion totale dans la culture japonaise.

Bon voyage au Japon ! Souvenirs inoubliables assurés !

Un commentaire ? Exprimez-vous ici !

Laisser un commentaire