Spécialités gastronomiques à Lyon : que manger à Lyon ?

Lyon: Le guide touristique complet
avatar

Grande ville de la gastronomie en France, Lyon est connue pour ses spécialités, sa tradition culinaire et ses fameux bouchons lyonnais : découvrons les ensemble !

Certains n’hésitent pas à consacrer Lyon comme la capitale de la gastronomie nationale, voire mondiale – c’était l’avis du célèbre critique culinaire Curnonsky – et les exploits de Paul Bocuse ont rajouté au panache gastronomique de la capitale des Gaules ! Ce qui est certain, c’est que vous trouverez des spécialités étonnantes à Lyon, à déguster dans les fameux bouchons lyonnais.

Que manger à Lyon ? Quels bouchons lyonnais devez-vous découvrir en priorité ? Nous allons répondre à vos questions dans cet article :

L’entrée : par quelle spécialité de Lyon commencer son repas ?

Pour commencer son repas, rien de mieux que des gratons ou de la charcuterie locale. Les plus connues sont la fameuse Rosette de Lyon, le Jésus de Lyon ou le délicieux Saucisson lyonnais truffé et pistaché. Une salade lyonnaise est l’entrée parfaite pour les gourmands : différentes feuilles de salade (verte, frisée, mâche ou dents de lion), avec des lardons fumés et frits ou des foies de volaille, des croûtons, un œuf poché ou mollet, et enfin une sauce vinaigrette ! Quelques gougères au fromage peuvent également accompagner votre charcuterie ou votre salade lyonnaise : une spécialité de Lyon à déguster en entrée.

Le plat principal : Quenelle, Tablier de sapeur ou Saucisson Brioché !

Spécialité lyonnaise, quenelle

Crédit photo: Wikimedia – Fryke27

Que manger à Lyon comme plat principal ? La palette de choix est large tant les spécialités lyonnaises sont abondantes. N’hésitez pas à en discuter avec le serveur au moment de votre prise de commande dans un bouchon lyonnais. Il pourra vous aiguiller pour trouver ce qui siéra le mieux à vos papilles !

Voici une liste des principales spécialités lyonnaises:

  • Les quenelles lyonnaises: Véritable tradition à Lyon depuis le 19ème siècle, la quenelle est une spécialité de Lyon à base de farine ou de semoule, de beurre et de lait. Elles peuvent être parfumées avec de la volaille, du veau, ou plus traditionnellement, avec du brochet. Les quenelles sont souvent accompagnées d’une sauce béchamel, ou d’une sauce Nantua, à base de beurre d’écrevisse, pour les quenelles au brochet.
  • Le tablier de sapeur:Les abats, comme les tripes, le foie ou le gras double occupent une place de choix dans la cuisine lyonnaise. Le tablier de sapeur est un rectangle de gras-double, mariné dans du vin blanc, pané et frit. Le nom de cette spécialité typiquement lyonnaise vient du Maréchal de Castellane (gouverneur militaire de Lyon sous Napoléon III) qui a comparé le gras double au tablier de cuir des sapeurs-pompiers.
  • Le saucisson brioché: Le saucisson brioché est encore un bel exemple de l’amour des lyonnais pour la charcuterie. Cette spécialité de Lyon est composée d’une jolie brioche moelleuse garnie d’un saucisson à cuire.

La tradition culinaire lyonnaise est riche. Nous vous conseillons de tester les spécialités lyonnaises suivantes, moins connues mais tout aussi typiques et excellentes. Voici les autres spécialités de Lyon à tester:

  • Le poulet Célestine : du poulet sauté aux champignons, avec de l’ail et du persil, tout simplement.
  • Le Petit Salé aux lentilles : de la viande de porc conservée dans du sel, avec des lentilles du Puy.
  • Le Gratin Dauphinois : spécialité du Dauphiné voisin, ce gratin de pomme de terre accompagne merveilleusement bien les spécialités de Lyon.

 

Que manger à Lyon : les spécialités lyonnaises pour terminer avec délice son repas

Spécialité Lyon, tarte à la praline

Crédit photo: Wikimedia – Amada44

Avant de vous parler des spécialités de Lyon sucrées, nous devons commencer par les deux fromages les plus appréciés dans la capitale des Gaules : le Saint-Marcelin, originaire du Dauphiné au-dessous du Lyonnais, et le Saint-Félicien. Nous vous recommandons également de goûter la cervelle de canut, une spécialité fromagère nommée ainsi en l’honneur des ouvriers de la soie. Elle est incontournable, à l’apéro ou après le plat principal.

Pour les amateurs de sucré, vous pouvez vous laisser tenter par une tarte aux pralines, ou si la période s’y prête (avant mardi-gras) : des bugnes, spécialités de Savoie mais qui avec le temps se sont répandus dans toute la région, jusqu’à en devenir une spécialité de Lyon également !

Où manger à Lyon ? Les bouchons lyonnais à tester de toute urgence !

Afin de vous éviter les attrapes-touristes, nous vous recommandons trois bouchons lyonnais à essayer pendant votre séjour à Lyon. Notez qu’il existe des bons plans pour profiter de réductions au moment de réserver votre table. Pour en savoir plus, cliquez-ici.

La Mère Jean
La Mère Jean est une véritable institution à Lyon, même si elle n’est plus derrière ses fourneaux. Vous trouverez dans ce bouchon lyonnais les plus grandes spécialités de Lyon, ainsi qu’une ambiance chaleureuse, conviviale et typique.

Adresse : 5 rue des marronniers

Le Poêlon d’Or :
Tous les bons bouchons lyonnais ne se trouvent pas dans le Vieux Lyon. Le Poêlon d’Or en est la preuve : spécialités lyonnaises, décor pittoresque et un excellent rapport qualité/prix vous attendent dans ce restaurant local.

Adresse : 29 Rue des Remparts d’Ainay

Le Musée
Le Musée est un des meilleurs bouchons lyonnais. L’ambiance typique vous ravira, les plats sont copieux et délicieux… Nous sommes certains que vous sortirez heureux et repus de ce Musée, hors du commun.

Adresse : 2 Rue des Forces
 
Après avoir testé ces spécialités, n’hésitez pas à nous dire en commentaire quelle est votre spécialité lyonnaise préférée !

Un témoignage, un commentaire ? Exprimez-vous ici !

Commentaires/Questions

Laisser un commentaire