Les 4 sommets mythiques à conquérir en Tanzanie

Les 4 sommets mythiques à conquérir en Tanzanie

sommets mythiques Tanzanie Kilimandjaro
Trouver les meilleures excursions nature de Tanzanie

La Tanzanie, où se trouve le célèbre Kilimandjaro culminant à 5000 m, est un paradis pour le trekking. Partez à la conquête des 4 monts les plus incontournables du pays !

La Tanzanie, pays d’Afrique de l’Est bordé par l’océan Indien, est un vrai trésor naturel. Outre sa biodiversité exceptionnelle et ses safaris, on trouve parmi ses joyaux principaux des sommets mythiques. La patrie des Massaïs est une destination de choix si vous êtes en quête de dépaysement et d’évasion, mais aussi passionnés de montagnes et de challenges sportifs.

Nous avons sélectionné pour vous quatre sommets mythiques de Tanzanie, véritables défis pour les randonneurs aguerris. Du célèbre Kilimandjaro à l’imposant Mont Meru, en passant par l’Ol Doinyo Lengaï et le pic Migambo, ces montagnes offrent des vues à couper le souffle et des expériences uniques. Préparez-vous à un voyage inoubliable à travers la grandeur naturelle de la Tanzanie.

Le mont Kilimandjaro, le plus haut sommet d’Afrique

Kilimandjaro sommet mythique Tanzanie

Shutterstock – Zhou-pic

Pourquoi nous l’avons sélectionné : Le Kilimandjaro, la plus haute montagne d’Afrique, est une légende qui a inspiré des écrivains comme Hemingway et continue d’attirer les alpinistes du monde entier. Gravir ses 5 896 mètres est un défi colossal, mais l’accomplissement ressenti est incommensurable.

Pour en savoir plus : Il existe différentes routes pour l’ascension du Kilimandjaro, chacune unique. Toutes demandent une bonne condition physique. La route Marangu vous fait marcher sur 20 km en 6 jours, avec un gain d’altitude quotidien entre 200 et 1150m, et des nuits en refuge. Vous descendrez par le même itinéraire. Si vous aimez les challenges, rendez-vous sur la Machame, la voie royale. Vous marcherez ainsi sur 40 km pendant 7 jours, avec un gain d’altitude quotidien entre 600 et 1300m. La Machame traverse différents paysages et vous emprunterez un autre chemin pour descendre. Puis, il y a aussi la Lemosho, qui rejoint d’abord le versant ouest avant de se connecter à la Machame. Cet itinéraire vous prendra 8 jours. Enfin, les voies Rongai et Umbwe sont plus rapides, mais plus difficiles.

Peu importe l’itinéraire que vous choisissez, la montée finale vous conduira au Kibo, le point culminant du Kilimandjaro. Sélectionnez votre route en fonction de votre endurance, de votre capacité à vous adapter à l’altitude et de votre préférence pour le camping ou le refuge. En grimpant, vous observerez une biodiversité exceptionnelle : des plantations de bananiers, une forêt humide, des plateaux semi-désertiques et le sommet glacé. De plus, les meilleurs mois pour monter sont de juin à octobre et de décembre à mars.

Le coût de l’ascension du Kilimandjaro comprend les frais d’entrée, le guidage, le portage et les repas par un cuisinier. Les pourboires ne sont pas inclus. Vous aurez besoin de vêtements pour des températures jusqu’à -25°, des sacs de couchage et une gourde filtrante pour avoir de l’eau potable. En général, 70 % des gens réussissent l’ascension du Kilimandjaro. Mais attention, au-delà de 3500m, vous pouvez ressentir le mal de l’altitude. Si vous ne vous sentez pas bien, redescendez immédiatement.

Le mont Meru, une ascension en montagne inoubliable

mont Meru

Shutterstock – David Evison

Pourquoi nous l’avons sélectionné : L’ascension du mythique Mont Meru, deuxième sommet le plus élevé de Tanzanie, offre une expérience de trekking unique en Tanzanie. Celle-ci combine en effet l’escalade et l’observation des animaux sauvages. À 4 566 mètres d’altitude, son sommet est plus accessible que celui du Kilimandjaro. De plus, le spectacle du lever du soleil sur le Kilimandjaro depuis son sommet est un moment inoubliable.

Pour en savoir plus : L’ascension du Mont Meru en Tanzanie dure quatre jours et trois nuits et se fait dans le magnifique parc national d’Arusha, à 1515 mètres d’altitude. Si vous êtes en très bonne condition physique, vous pourrez la faire en trois jours et deux nuits. Vous traverserez une forêt dense avant d’escalader une pente rocailleuse. Les deux premiers jours seront les plus durs, avec 10 km à parcourir et une montée de 1000 m. Cela correspond à environ 4 heures de marche chaque jour. L’escalade finale se fait de nuit et prend approximativement 6 heures pour gravir encore 1000 mètres. Enfin, vous descendrez sur 30 km jusqu’à la porte de Momella en empruntant le même chemin qu’à l’aller.

Cependant, vous pouvez par ailleurs personnaliser cette randonnée. Par exemple, vous pouvez passer une autre nuit au camp de Miriakamba pour diviser la descente en deux jours. Vous avez aussi la possibilité de grimper sur le Little Meru qui se trouve à 3820 mètres d’altitude (un aller-retour supplémentaire de 2 heures est nécessaire). Néanmoins, vous ne pouvez pas faire cette randonnée tout seul. Un garde forestier du parc national d’Arusha, un guide de montagne et des porteurs pour la nourriture et le matériel de cuisine sont indispensables. Enfin, évitez de planifier votre randonnée entre avril et mai pour minimiser le risque de brouillard et de mauvais temps.

Le mont Ol Doinyo Lengai, le roi des monts africains

Ol Doinyo Lengai

Shutterstock – Massimo Salesi

Pourquoi nous l’avons sélectionné : L’Ol Doinyo Lengai, montagne sacrée située dans la vallée du Grand Rift, est un lieu unique où tradition et nature se rencontrent. Les Massaïs y entreprennent des ascensions rituelles, priant le dieu Enkai et faisant des sacrifices d’animaux sur ce stratovolcan encore actif. Son paysage, sculpté par le sel du lac Natron et la lave carbonatée, offre un spectacle lunaire, contraste saisissant avec la savane tanzanienne environnante.

Pour en savoir plus : La randonnée du Mont Ol Doinyo Lengai est un parcours de 11 km aller-retour, avec un dénivelé de 1 656 m, pour environ 12 heures de marche. L’ascension commence à 1 h du matin pour atteindre le sommet au lever du soleil, 6 heures plus tard. Soyez prêt pour un sentier sableux, mal défini, qui nécessite une bonne endurance. Vous trouverez un refuge à mi-parcours pour vous reposer. Cependant l’ascension est difficile et la pente devient très raide, à plus de 45° pour rejoindre le sommet.

De plus, la descente est tout aussi technique et dure environ 6 heures. Elle prodigue cependant des vues extraordinaires sur le Mont Meru, le Mont Kilimandjaro et l’intérieur du cratère du volcan Lengai. D’autre part, gardez votre appareil photo prêt pour la faune sauvage. Avec sa biodiversité exceptionnelle, vous pourrez en effet croiser des antilopes et des singes. Vous accéderez à ce Mont via une piste de 3 heures à partir de Mto wa Mbu, traversant des lits de rivière asséchés et d’anciens champs de lave. Pas besoin de permis spécial pour l’ascension, mais vérifiez la météo avant de partir, surtout hors saison des pluies (novembre, avril à mai). N’oubliez pas d’apporter une lampe frontale et de l’eau, car il peut faire très chaud, même la nuit.

Attention, cette randonnée n’est pas pour tout le monde. Certaines agences de voyages ne la proposent pas, car la sécurité des randonneurs ne peut être garantie. Vous serez accompagné par un habitant Massaï, pas par un guide professionnel. Enfin, pensez à passer par le bureau touristique de Natron pour payer les frais de conservation avant de commencer l’expédition.

Le pic Migambo, le joyau vert de Tanzanie

Usambara pic Migambo

Shutterstock – Mathiasmoeller

Pourquoi nous l’avons sélectionné : Le pic Migambo est un joyau caché de la chaîne des Usambaras, recouvert d’une forêt tropicale luxuriante ancestrale. Son climat frais et son paysage verdoyant, parsemé de fermes pittoresques et de vergers luxuriants, en font une destination unique. De plus, son ascension, accessible à tous, peut être réalisée en une seule journée.

Pour en savoir plus : Le pic Migambo est l’un des sommets les plus mythiques de Tanzanie, situé dans le nord-est du pays. Idéal pour les amateurs de randonnée, on peut y accéder depuis Lushoto, qui se trouve à 150 km de l’aéroport de Tanga. Votre randonnée commencera dans le village de Migambo ou de Muller’s Lodge. La randonnée passe par une forêt et fournit une magnifique vue sur des cascades, des rivières et des pics rocheux.

Le sommet du pic Migambo se trouve à 2400 m d’altitude et peut être atteint grâce à une randonnée facile de 15 km, qui peut être faite en aller-retour en six heures. Pendant la randonnée, vous traverserez de petites fermes. Vous aurez ainsi la chance de rencontrer des agriculteurs locaux. Vous pouvez même envisager un séjour à la ferme chez un producteur de fruits ou de fromages. La région est par ailleurs riche en plantations de bananes, citrouilles, café et canne à sucre.

En plus de l’agréable ambiance de la région, vous apprécierez la richesse de la faune locale. La forêt abrite en effet plusieurs espèces d’oiseaux endémiques et de colobes. L’ascension du pic Migambo est gratuite et peut être entreprise sans guide. Vous pouvez toutefois être accompagné par un guide local si vous préférez.

Vous l’avez compris, la Tanzanie est un paradis pour les amoureux de trekking, avec ces 4 sommets mythiques. Quel sommet rêvez-vous de conquérir en premier ? Enfin, partagez-nous vos expériences de randonnée et vos plus belles ascensions en commentaire.

Plus d'inspiration
cover background Generation Voyage grandit — Rejoins l’équipe
0 Commentaire(s)
Laisser un commentaire

Des aventures inoubliables
Logo allibert
Generation Voyage Logo
Se connecter
Mot de passe oublié ?

Pas encore de compte ?

Generation Voyage Logo
Réinitialiser votre mot de passe

Créer un compte | Se connecter

Generation Voyage Logo
Réinitialiser votre mot de passe

Créer un compte | Se connecter

Generation Voyage Logo