Dans quel quartier loger à Thessalonique ?

avatar
Les meilleurs endroits où loger à Thessalonique Voir les hébergements

Vous partez visiter Thessalonique, en Grèce ? Découvrez avec nous dans quel quartier se loger à Thessalonique !

Appelée également Salonique, Thessalonique est la deuxième plus grande ville de Grèce, et est située en Macédoine grecque, au nord-est du pays. Fondée par Cassandre de Macédoine
en -315 et rebaptisée en faveur de son épouse Thessaloniké, la ville fut successivement occupée par les Grecs, les Romains, les Sarrasins, les Croisés, les Ottomans avant de revenir dans le giron de la Grèce moderne. Sa population actuelle (2011) est estimée à 322 240 habitants, mais son aire urbaine regroupe plus d’un million de personnes.

Thessalonique est le deuxième poumon économique, industriel, financier, politique et commercial de la Grèce. La ville, capitale culturelle du pays, est par ailleurs réputée pour sa vie culturelle, la population y étant jeune, étudiante, festive et dynamique. Vous partez visiter Thessalonique ? Voici notre présentation des quartiers où dormir à Thessalonique !

Ladadika

Ladadika, Thessalonique

Crédit photo : Flickr – Tom

Situé près du port et du front de mer, le quartier de Ladadika est le quartier où dormir à Thessalonique si l’on aime faire la fête jusqu’à l’aube en plein milieu d’une population jeune, assoiffée et noctambule.

Célèbre lieu de fête, il concentre logiquement une quantité pléthorique de bars, restaurants, terrasses et discothèques. Ici, les gens sortent jusque très tard dans la nuit – ou très tôt -, avec des DJ’s mixant en plein air et d’autres pubs défenestrant des ondes de musiques traditionnelles et actuelles. Non loin, passez par la Place Aristote et l’Agora Romaine de Thessalonique.

Trouver un hôtel à Ladadika

Egnatia – Université

Arc de Galère, Thessalonique

Le quartier jouxtant Ladadika est celui où l’on trouve l’université Aristote de Thessalonique : près de 100 000 étudiants, des bars où faire la fête, des monuments et musées – musée archéologique de Thessalonique, musée de la guerre, la Tour Blanche – et deux artères très commerçantes et très dynamiques – Tsimski et Egnatia -, font de ce quartier une zone parfaite où se loger à Thessalonique.

Ne manquez pas l’Arc de Galère, construit entre 299 et 305, le Musée Ataturk, l’église Sainte-Sophie – l’une des plus anciennes églises de la ville -, datant du 8ème siècle.

Pour profiter de la ville et des trésors qu’elle renferme, pourquoi ne pas opter pour une visite guidée de Thessalonique accompagnés d’un local ? Quand aux plus gourmands, sachez notamment qu’il existe des city tour culinaires pendant lesquels vous découvrez les marchés de la ville et goûtez aux spécialités locales !

Trouver un hôtel à proximité de l’université

Ano Poli

Ano Poli, Thessalonique

Crédit photo : Flickr – Jaime Pérez

Quartier situé derrière le centre-ville actif de Ladadika, se trouve Ano Poli, littéralement « la ville haute ». Le quartier est l’une des parties de la ville ayant survécu à l’incendie de 1917, on s’y sentira donc comme si l’évolution ici n’avait eu d’emprise sur le temps.

Ici, on retrouve une architecture balkanique traditionnelle, avec des vues spectaculaires sur la ville moderne et sur la mer. La forteresse principale médiévale de la ville s’y trouve implantée, servant de point de défense aux époques byzantine et ottomane. De multiples petits restaurants traditionnels jalonnent les rues en pente, un cadre idéal où goûter aux spécialités d’Asie mineure, de Macédoine et des Balkans.

C’est un quartier où se loger à Thessalonique si vous avez de bons mollets et/ou si l’on recherche un quartier plus pittoresque que dans la nouvelle ville.

Trouver un hôtel à Ano Poli

 

Un témoignage, un commentaire ? Exprimez-vous ici !

Commentaires/Questions

Laisser un commentaire