Dans quel quartier loger à Nîmes ?

avatar
Les meilleurs endroits où loger à Nîmes Voir les hébergements

Vous allez visiter ou séjourner dans la « Rome française », la préfecture du Gard ? Découvrez dans quel quartier se loger à Nîmes ?

Située entre la basse vallée du Rhône et la plaine languedocienne, entre Méditerranée et les Cévennes, la ville de Nîmes est la préfecture du département du Gard (30) et est l’une des villes les plus visitées du sud de la France : forte d’un héritage historique et culturel époustouflant, Nîmes est l’un des meilleurs vestiges à ciel ouvert de l’empire romain. Peuplée de 150 672 habitants et 266 175 personnes dans toute l’aire urbaine, répartis sur 161,85 km², Nîmes est principalement visitée pour son climat idéal, ses vestiges antiques – arènes, Maison Carrée, Tour Magne, sanctuaire de la Fontaine -, ses ferias et ses festivals. Nîmes fut à la fois romaine, camarguaise, cévenole, languedocienne, provençale et hispanique, un fief protestant ayant émaillé les guerres de religions des 17ème et 18ème siècles et un haut-lieu de production textile (la toile de jean Denim).

Se loger à Nîmes, la « Rome française », peut être relativement cher si l’on s’y rend en été et selon les quartiers. Voici justement dans quel quartier dormir à Nîmes, les ambiances et les choses à y faire.

Nîmes centre

Loger à Nimes, Centre

Crédit photo: Pixabay – PcDazero

Surnommé l’Écusson – comme à Montpellier -, l’hyper-centre est le quartier historique et l’un des plus côtés de la ville. Symboliquement, c’est le quartier natal du célèbre écrivain Alphonse Daudet (1840-1897). Il abrite la plupart des monuments historiques visités par des millions de touristes chaque année : les arènes, la Maison Carré, la porte d’Auguste, la Tour de l’Horloge. Une atmosphère paisible règne en maître dans les ruelles du centre, parsemées de petits bars et restaurants sympathiques et autres petits commerces où faire son shopping. Ne pas manquez de visiter le musée du Vieux Nîmes, la galerie de préfiguration du futur musée de la Romanité, le musée des Beaux-Arts, les Arènes (évidemment), la Cathédrale Notre-Dame-et-Saint-Castor, et terminez en flânant à l’Esplanade Charles-de-Gaulle. C’est le quartier le plus central où se loger à Nîmes, mais aussi le plus touristique pour tout faire et tout voir à pied.

La Placette

Petit quartier situé à l’ouest de l’Écusson, c’est le quartier populaire de Nîmes, ayant une forte identité protestante et gitane. Le tissu associatif y est particulièrement actif, vivant sous les sonorités de flamenco, et où les habitants s’adonnent à leurs passions : la pétanque et la tauromachie. En sillonnant dans les ruelles du quartier, on se sent comme dans un monde à part : un petit village populaire dans la ville où tout le monde se connaît. Si vous chercher à fuir l’effervescence touristique du centre antique de la ville, c’est ici qu’il est recommandé de dormir à Nîmes.

Cadereau

On dérive encore à l’ouest pour trouver le quartier Cadereau, traversé par l’Avenue Jean Jaurès et le Quai de la Fontaine. Il s’agit d’une zone résidentielle jouxtant le centre-ville, à proximité directe des Jardins de la Fontaine – notamment les Bains Romains – et de la Tour Magne, où l’on peut profiter de l’âme commerçante du quartier : bars, restaurants et commerces en tous genres.

Feuchères-Triangle

Ce quartier forme un « V » imaginaire au sud de l’Écusson, abritant un point de chute idéal pour les touristes : la gare SNCF de Nîmes. Traversé par le boulevard Talabot et l’avenue Feuchères, il constitue un point de chute idéal pour loger à Nîmes à deux pas du centre-ville, profitant de tout ce qu’il a à offrir – balades à pied, terrasses et commerces -, surtout si l’on a un train à prendre tôt le matin, sans prendre les transports en commun.

Crédit photo principale : Pixabay

Un témoignage, un commentaire ? Exprimez-vous ici !

Commentaires/Questions

Laisser un commentaire