Les Pays-Bas en Camping-Car : conseils, aires, itinéraires

avatar
Louez votre camping-car pour les Pays-BasVoir les offres

Comment visiter les Pays-Bas en camping-car ou van aménagé ?

Vous prévoyez de ne pas partir trop loin pour vos prochaines vacances ? Et si vous alliez visiter les Pays-Bas en camping-car ou en van aménagé ? Voyager en camping-car, en fourgon ou un van aménagé offre la liberté, le confort et le luxe de pouvoir sillonner les routes en mode itinérant, sans être contraint de réserver un hôtel ou un logement.

Souvent économique, vous vous arrêtez en pleine nature passer la nuit au gré de vos envies. Perchés au nord de la Belgique et de l’Allemagne, les Pays-Bas sont généralement considérés comme un pays progressiste doté d’une longue tradition de tolérance en matière sociale et d’ouverture sur les mœurs.

En sillonnant le pays, vous pourrez découvrir un patrimoine historique et culturel de premier plan en Union Européenne. Entre la Hollande Méridionale et Septentrionale, d’Amsterdam à La Haye en passant par Rotterdam, Voldendam et Giethoorn ou Kinderdijk, les canaux, les maisons traditionnelles et les célèbres moulins, il y a de nombreuses activités à inclure au sein de votre itinéraire pour visiter les Pays-Bas.

Cette aventure en road-trip vous tente ? Voici notre mini-guide pour visiter les Pays-Bas en camping-car ou en van aménagé, entre les villes, les campagnes et le littoral de la mer du Nord! 

Louez un camping-car près de chez vous

Idées d’itinéraires aux Pays-Bas en camping-car

Pays-Bas

Crédit Photo : Shutterstock / Olgysha

Les Pays-Bas sont géographiquement un petit pays : la superficie totale n’est que de 41 530 km², soit seulement quatre fois le département français de la Gironde. Depuis la France, la Belgique ou l’Allemagne, de nombreux itinéraires sont évidemment possibles pour visiter les Pays-Bas en camping-car, en van aménagé ou en fourgon aménagé. Depuis Anvers et Liège en Belgique, Cologne, Düsseldorf ou Brême en Allemagne, plusieurs sites incontournables parsèmeront votre route : le parc national De Hoge Veluwe, les villes de Rotterdam, La Haye et Amsterdam et leurs innombrables musées.

Il est indéniable que votre itinéraire dépendra de la durée de votre road-trip. Si vous venez visiter les Pays-Bas en camping-car ou en van aménagé pour une semaine, vous devrez faire des sacrifices et « zapper » certains sites et activités touristiques. Restreignez votre parcours en fonction de vos disponibilités, et inversement, étendez votre zone de visites si vous venez pour plus longtemps (15, 20 jours ou un mois). Vous ne savez où aller pour visiter les Pays-Bas en camping-car ? Voici à titre indicatif, quelques idées d’itinéraires possibles à faire selon les durées de séjour :

  • 7 jours : Amsterdam (2 jours), Rotterdam (2 jours), La Haye (1 jour), Gouda et Delf, Haarlem, le parc de Keukenhof (au printemps), les musées (Maison Anne Franck, Musée Van Gogh, Heineken Experience, musée de la maison de Rembrandt, etc.), Leidseplein et la vieille église d’Amsterdam,
  • Caramaps

    Crédit Photo : Caramaps

  • 15 jours : même parcours, plus les villages de l’Ijsselmeer (Marken, Monnickendam, Volendam, Edam, Zaanse Schans), le parc national De Hoge Veluwe,
  • Caramaps

    Crédit Photo : Caramaps

  • 20 jours à un mois, même parcours avec des étapes plus longues : la réserve naturelle Oostvaardersplassen, Lelystad, Kampen, Giethoorn, Haarlem, Leiden, Middelbourg, Domburg.
  • Caramaps

    Crédit Photo : Caramaps

À noter : Ces étapes ne sont qu’indicatives et vous n’être bien sûr pas obligés de suivre ce parcours à la lettre : l’itinéraire variera selon votre budget, vos envies et les aléas du voyage (météo, éventuels problèmes rencontrés).

Comment et où louer un camping-car en France ?

Vous souhaitez partir de France hexagonale et rejoindre les Pays-Bas en ferry avec votre camping-car ou fourgon aménagé par exemple ? Il est désormais facile de louer un camping-car dans l’Hexagone. Comment ? En utilisant des plateformes de mise en relation entre les locataires et les propriétaires particuliers de camping-cars comme Yescapa par exemple.

Comment ça marche ?

  • Faîtes attention à bien choisir le kilométrage illimité, à vérifier le nombre de couchages disponibles et si le voyage à l’étranger est bien possible.
  • Effectuez votre demande de location en ligne et partagez les informations relatives à votre voyage (dates, options de location, kilométrage, etc.) au propriétaire.
  • Si votre demande est acceptée et après paiement, vous aurez accès aux coordonnées du propriétaire pour organiser une première rencontre.
  • Le jour J, présentez votre permis de conduire et versez la caution.
  • Un état des lieux est effectué et un contrat de location est signé entre les deux parties. À votre retour, après avoir écumé les routes grecques, signez l’état des lieux de retour et le tour est joué !

Louez un camping-car près de chez vous

Comment et où louer un camping-car aux Pays-bas ?

Amsterdam

Crédit Photo : Shutterstock / S.Borisov

Vous souhaitez découvrir toutes les différentes facettes des Pays-bas, le tout à bord d’un camping car ? Si vous préférez le louer directement sur place, il est recommandé de faire une réservation en ligne au préalable afin de vous assurer qu’il y aient des véhicules disponibles à votre arrivée.

Pour vous procurer un camping-car, on vous recommande de passer par une plateforme de location de campings-car et de vans aménagés en ligne. Ces sites sont aujourd’hui légion sur le marché du road-trip et du camping sauvage. Le principe est simple : vous choisissez le véhicule souhaité – selon le prix journalier, le type de camping-car/fourgon/van aménagé, les équipements du véhicule -, et vous envoyez une demande location au propriétaire.

Une ultime étape vous attend : la réception d’un mail de confirmation après votre paiement en ligne. Vous pourrez ensuite partir en toute sérénité pour un Road Trip aux Pays-bas !

Réservez votre camping-car pour les Pays-bas

Conduire aux Pays-Bas en camping-car : les règles de circulation à connaître

Camping Car, Pays-Bas

Crédit Photo : Shutterstock / Everyonephoto Studio

Circulation

On dit que la conduite est détendue au pays des tulipes et des fricadelles. Il faut toutefois scrupuleusement respecter les règles du code de la route : les Hollandais ne transigent pas avec les infractions et la loi, contrairement aux cultures des pays latins d’Europe du Sud.

Aux Pays-Bas, la circulation se fait, vous vous en doutiez, sur la voie de droite et les règles du code de la route pour conduire en camping-car sont singulièrement les mêmes qu’en France. Les Pays-Bas sont un petit pays et les distances sont donc relativement courtes.

Les routes et signalisations

Aussi, le pays dispose d’un excellent réseau routier et autoroutier. Autre avantage pour vous qui allez visiter les Pays-Bas en camping-car ou en van aménagé : la signalisation est excellente sur les routes. On peut donc se rendre rapidement et facilement d’une ville à l’autre, d’un site à l’autre. On rejoint les villes d’Utrecht, Rotterdam, La Haye, Delft et Leiden en moins d’une heure depuis Amsterdam ! Pour aller visiter Maastricht, il faut compter 2h15 : comme si rouler de Montpellier à Toulouse faisait rejoindre l’extrémité de la France !

Sécurité et équipements

La ceinture de sécurité est obligatoire pour tous les passagers du véhicule. Celui-ci doit être équipé d’un triangle de signalisation et d’une trousse de premiers secours. Il faut bien évidemment avoir son permis de conduire, la carte grise et l’assurance du véhicule à disposition, et également un gilet réfléchissant.

Limitations de vitesses

Voici les limitations de vitesse pour les camping-cars :

  • En agglomération : 50 km/h
  • Hors agglomération : 80 km/h
  • Autoroutes : 100 km/h (poids supérieur à 3,5 tonnes), 130 km/h (poids inférieur à 3,5 tonnes)

Alcoolémie

Si vous allez visiter les Pays-Bas en camping-car avec un poids inférieur à 3,5 tonnes, vous êtes soumis aux mêmes règles que celles s’appliquant pour les voitures. Quant à l’alcoolémie maximale autorisée, elle est de 0,5 g/l (conducteurs ayant plus de 5 ans de permis) et 0,2 g/l (pour les conducteurs ayant moins de 5 ans de permis).

Péages d’autoroute aux Pays-Bas : quel tarif pour votre catégorie de camping-car ?

Voici une bonne nouvelle qui ravira les automobilistes : il n’y a ni péage, ni vignette payante pour emprunter les autoroutes et visiter les Pays-Bas en camping-car ou en van aménagé. Les routes sont publiques et gratuites, à l’exception de deux tunnels, qui sont payants :

  • Kiltunnel de Dordrecht à Hoekse Waard : de 2 € à 5 €,
  • Westerscheldtunnel de Zuid Beveland à Zeeuws-Vlaanderen : de 5 € à 7,45 €.

Au cœur du village de Nieuwerbrug ann den Rijn, se trouve le Tolbrug, un pont de seulement quelques mètres. C’est le seul pont payant de tout le pays, dont le coût n’est que de 0,50 €. Il s’agit d’un pont-levis actionné manuellement, en service depuis 1651.

A l’instar de l’Italie avec les zones à trafic limité — zona traffico limitato  —, les Pays-Bas ont instauré un dispositif limitant l’accès des véhicules dans les centre-villes hollandais, notamment certains types de véhicules (anciens, roulant au diesel). Il s’agit des Milieuzone (LEZ), des zones environnementales limitant l’accès aux villes aux véhicules diesel datant d’avant le 1er janvier 2001. Dans ce cas, la zone est couverte de caméras qui vérifient les plaques d’immatriculation des véhicules s’y engouffrant.

Il s’agit des villes suivantes :

  • Rotterdam : une redevance de 25,90 € permet de circuler 12 jours par an maximum. Montant de l’amende : 90 €
  • Utrecht : pas d’autorisation pour les véhicules d’avant le 1er janvier 2001
  • Arnheim : véhicules diesel d’avant 2004 interdits depuis 2019

Faites donc bien attention si vous louez un véhicule diesel d’avant les années 2010 !

Les aires de camping-car aux Pays-Bas : où stationner ?

Caramaps

Crédit Photo : Caramaps

Voici là une question fondamentale d’un road-trip pour visiter les Pays-Bas en camping-car : où se garer ? Peut-on s’arrêter dormir où l’on veut ?

Camping sauvage

Un camping-car ou un van aménagé sont, comme les voitures, habilités à stationner sur les places de parking réglementaires, dédiées à cet effet. Toutefois, les parkings aux Pays-Bas sont très souvent payants dans les villes, et ne prenez pas le pari de passer à travers les mailles du filet de la police, car les amendes sont désormais systématiques.

Si l’on peut stationner sur les places de parking avec un camping-car, il est en revanche strictement interdit de pratiquer le camping sauvage aux Pays-Bas (cales, parabole, table et chaises de camping réchaud à gaz, etc.). Passer une nuit sur la voie publique ou une aire de stationnement est également prohibé.

Aire de stationnement

Si vous cherchez à stationner dans l’optique de passer la nuit, on optera plutôt pour les aires de camping-car et les terrains de camping. Le pays ayant très peu de relief — on dit de la Hollande qu’elle est le « plat pays » —, le camping y est propice. On trouvera donc de nombreux terrains de camping où stationner pour passer une ou quelques nuits, avoir accès aux sanitaires et aux points d’eau pour vidanger les réservoirs d’eaux usées. Dans les communes, les emplacements pour camping-cars où il est autorisé de passer la nuit sont matérialisés par un panneau spécial.

Vous ne voulez pas passez trop de temps à chercher un « spot » où dormir en toute tranquillité, sans craindre une amende ou l’évacuation forcée des lieux par la police ? Dégainez l’application mobile Park4night, une Bible pour tout voyage en road-trip : c’est un outil de partage des lieux (parkings, aires pour camping-cars, terrains de camping, lieux en pleine nature, etc.) entre voyageurs. Gratuite, elle permet de comparer les avis et de se diriger grâce aux coordonnées GPS vers une large diversité de « spots » où passer la nuit.

Quelle est la meilleure période pour voyager en camping-car aux Pays-Bas ?

Rotterdam

Crédit Photo : Shutterstock / Z. Jacobs

Mais alors, quand visiter les Pays-Bas en camping-car ou en van aménagé ? Le climat des Pays-Bas est tempéré, soumis aux entrées maritimes. En résultante, les étés sont doux et pluvieux et les hivers sont frais et humides. Les précipitations peuvent être importantes durant les intersaisons et le ciel se couvre fréquemment d’un épais voile de gris.

Le pays des tulipes est bariolé de couleurs vives au printemps, lorsque les fleurs s’ouvrent. Les mois de mars, avril et mai sont donc une période idéale pour visiter les Pays-Bas en camping-car. Il fera frais, voire encore froid mais le paysage promet d’être sublime.

La meilleure période pour visiter les Pays-Bas en camping-car est indubitablement l’été, de juin à septembre : il y fait généralement 20°C (parfois près de 30°C). C’est aussi la saison où l’affluence touristique est la plus forte, avec pour corollaire la hausse des tarifs.

Mais pour visiter les Pays-Bas en camping-car, on privilégiera donc la fin du printemps, pour voir le pays en fleurs et avant la forte saison touristique.

Un commentaire ? Exprimez-vous ici !

  1. Bonjour : ou se garer en camping car pour passer la nuit et visiter Amsterdam . Et le parc KENKENHOF . Merci de prendre le temps de me répondre . cordialement

Laisser un commentaire