L’Île de Ré en Camping-Car : conseils, aires, itinéraires

avatar
Réservez votre camping-car pour l'Île de Ré Voir les offres

De passage vers le Golfe de Gascogne ? Et si vous visitiez l’Île de Ré en camping-car, afin d’être libre dans vos déplacements ?

Envie de visiter l’Île de Ré en camping-car cette année ? Vous avez raison. L’Île de Ré est une destination incontournable de la façade Atlantique. Entre terre et mer, plages, marais salants et villages de pêcheurs, l’Île de Ré est une île où il fait bon vivre. Elle est dotée d’un riche patrimoine historique et culturel, et déploie sur son territoire des paysages variés, insolites, isolés ou fréquentés.

L’Île de Ré vous comblera si vous êtes en quête de calme, de vacances à la plage, de sport et bien-être ou d’escapades en nature. Surnommée « Ré la Blanche » en raison de la couleur de ses habitations, l’île bénéficie d’un climat doux, agréable toute l’année. Elle offre par ailleurs des plages faisant partie des meilleurs spots de surf et de kitesurf de France.

Prêts à partir ? Voici notre mini-guide conseil pour visiter l’Île de Ré en camping-car.

À lire aussi :
Visiter l’île de Ré : guide complet
Les 11 choses incontournables à faire sur l’île de Ré

Idées d’itinéraires à l’Île de Ré en camping-car

Saint-Martin-de-Ré

Crédit photo : Shutterstock – trabantos

Après avoir visité La Rochelle, vous emprunterez le Pont de l’Île de Ré. Deuxième plus long pont de France (2 926,5 mètres de long), il est le seul point d’entrée par la route pour visiter l’Île de Ré en camping-car.

Votre périple commencera donc à Rivedoux-Plage, à la Pointe de Sablanceaux. L’Île de Ré, c’est un concentré de beauté et de choses incontournables à faire et à voir sur une superficie de seulement 85,32 km². Puisque vous êtes motorisés, vous aurez donc vite fait le tour de l’île. Seules dix communes administrent le territoire de Ré. Vous ne pourrez cependant pas rater la commune de Saint-Martin-de-Ré. Ornée d’une pluralité de monuments historiques (érigés par Vauban), elle est le centre ancien de l’île. Saint-Martin est par ailleurs inscrite sur la liste du patrimoine mondial de l’humanité par l’Unesco.

Vous ne savez pas où aller ? Voici quelques itinéraires possibles sur l’Île de Ré :

  • L’Île de Ré en 5 jours : Saint-Martin-de-Ré (fortifications, centre historique, clocher de l’observatoire, l’église Saint-Martin, la citadelle, le port), Ars-en-Ré et le clocher de l’église Saint-Étienne, le phare des Baleines ;
  • Visiter l’Île de Ré en une semaine : même étapes, plus Rivedoux-Plage, le Fort La Prée, La Flotte, Le Bois-Plage-en-Ré (plages et spots de surf), la Couarde-sur-Mer (marais salants), la réserve naturelle nationale de Lilleau des Niges (randonnées), Loix et l’écomusée du Marais Salant, la plage du Grouin ;
  • Visiter l’Île de Ré en 15 jours : même étapes en restant davantage dans les communes, faire le tour de l’île en vélo, les grandes plages de la côte sud (La Couarde, le Bois-Plage, La Conche des Baleines, la plage Trousse Chemise), Sainte-Marie et sa côte sauvage.

L’Île de Ré permet de faire beaucoup de choses. À la fois des activités sportives, des découvertes culturelles, du farniente sur les plages ou encore des dégustations de la cuisine locale. Du coup, selon ce que vous souhaitez voir et faire, vos étapes ne seront pas les mêmes.

Louez un camping-car pour l’Île de Ré

Conduire à l’Île de Ré en camping-car : les règles de circulation à connaître

Île de Ré en camping-car

Crédit photo : Shutterstock – bofotolux

Redoublez de prudence dans les agglomérations et les zones piétonnes, surtout à Saint-Martin-de-Ré. Les routes de l’île peuvent être saturées à cause de l’affluence touristique.

En venant visiter l’Île de Ré en camping-car, il faudra également faire très attention à la largeur du camping-car : gare aux petites routes qui traversent l’île. Vous ne pourrez de toute façon pas rouler très vite et vous pourriez vous retrouver bloqués dans les embouteillages. Le réseau routier est malgré tout de bonne qualité.

Péage d’autoroute à l’Île de Ré : quel tarif pour votre catégorie de camping-car ?

Pont de l'Île de Ré

Crédit photo : Shutterstock – ShaapTheGreat

Bonne nouvelle : il n’y a aucune autoroute sur l’île. Cela ne signifie pas pour autant que visiter l’Île de Ré en camping-car ou en van aménagé est gratuit. Il y a en effet un péage à l’entrée du pont, sur la commune de La Rochelle. Voici le prix à payer pour franchir le pont :

  • Basse saison (du 1er janvier au 19 juin et du 12 septembre au 31 décembre) : 8€,
  • Haute saison (du 20 juin au 11 septembre) : 16€.

Comment et où louer un camping-car en France ?

Vous avez l’intention de partir dans l’Île de Ré, mais vous n’avez pas de véhicule ? Ce n’est plus un problème ! Désormais, il est possible de louer un véhicule entre particuliers. De nombreuses plateformes permettent ce type de location, en ligne, comme Yescapa par exemple.

Comment ça marche ?

  • Dans un premier temps, il faut choisir le camping-car dans votre ville (Par exemple Bordeaux, Nantes, Toulouse, Paris, Montpellier ou encore Marseille).
  • Faîtes attention à bien choisir le kilométrage illimité, à vérifier le nombre de couchages disponibles et si le voyage à l’étranger est bien possible.
  • Effectuez votre demande de location en ligne et partagez les informations relatives à votre voyage (dates, options de location, kilométrage, etc.) au propriétaire.
  • Si votre demande est acceptée et après paiement, vous aurez accès aux coordonnées du propriétaire pour organiser une première rencontre.
  • Le jour J, présentez votre permis de conduire et versez la caution.
  • Un état des lieux est effectué et un contrat de location est signé entre les deux parties. À votre retour, signez l’état des lieux de retour et c’est bon !

Louez un camping-car en France

Comment et où louer un camping-car dans l’Île de Ré ?

Île de Ré en camping-car : Ars-en-Ré

Crédit photo : Shutterstock – Zzzz17

Louer un camping-car sur une île n’est pas la tâche la plus aisée. Par conséquent, il est vivement conseillé de louer son camping-car à la Rochelle, voire au point de départ de votre voyage, près de votre domicile.

Aussi, avec l’Île de Ré, La Rochelle et l’Île d’Oléron, la demande est très élevée. Ainsi, pour éviter toute mauvaise surprise, il est préférable de louer son camping-car à l’avance.

Louez un camping-car pour l’Île de Ré

Les aires de camping-car à l’Île de Ré : où stationner ?

Carte Caramaps de l'Île de Ré

Crédit photo : Caramaps

Stationner sur l’Île de Ré

Où se garer en venant visiter l’Île de Ré en camping-car ? Trouver une place de parking à Saint-Martin. Voilà une mission qui relève de l’impossible. Trouver une place où stationner sur l’Île de Ré peut vite, en effet, devenir un cauchemar. À Saint-Martin-de-Ré par exemple, il n’y a que deux parkings (est et ouest), et ceux-ci peuvent être pris d’assaut lorsque survient la saison estivale.

Pour éviter d’être déçus en venant visiter l’Île de Ré en camping-car, on vous recommande de stationner sur une aire de stationnement pour camping-car et de faire le reste à vélo. Vous trouverez plusieurs espaces de ce type sur l’île, notamment l’aire municipale gratuite de Bois-Plage-en-Ré, celle située aux Portes-en-Ré, ou l’aire de Saint-Clément-des-Baleines.

En dehors des stations balnéaires, l’Île de Ré se compose d’espaces naturels et ruraux, de plages et de marais. Il ne sera pas difficile de trouver un espace où stationner en zone rurale : en marge de la route, sur un parking de plage, au bord des dunes, etc.

Stationner pour la nuit

La question du bivouac est plus épineuse encore que celle du stationnement en journée. Il arrive que les autorités de l’île prennent des mesures pour interdire le stationnement de nuit des camping-cars. En principe, dormir dans son véhicule est autorisé. En van ou en camping-car, il est en effet toléré de s’installer partout où aucun panneau de signalisation ne l’interdit. Vous ne devez pas non plus obstruer la circulation routière. Nous recommandons aussi de toujours s’installer à un spot éloigné des habitations.

Mais sur l’Île de Ré, les espaces naturels sont protégés par la loi et le stationnement avec un véhicule « d’hébergement » est réglementé. Il est donc interdit de stationner entre 23 heures et 7 heures en dehors des aires de services et des campings.

Vous cherchez un endroit où dormir pour la nuit ? Sur l’Île de Ré, les aires de services pour camping-cars se trouvent à Portes-en-Ré, Le Bois-Plage, Rivedoux-Plage, Saint-Martin-de-Ré et Saint-Clément-des-Baleines. Certaines sont gratuites, d’autres sont des aires aménagées payantes. Parfois, le nombre de places est limité ou le stationnement est limité à 24 ou 48h.

Pour trouver d’autres spots où dormir, on vous conseille d’utiliser l’application Park4night. Cet outil recense un grand nombre d’endroits pour camping-cars, vans et fourgons où s’installer : bord de plage, parking de ville, camping, aire pour camping-cars, etc. Avec son système d’avis partagés par la communauté, c’est un peu une référence du voyage itinérant.

Quelle est la meilleure période pour voyager en camping-car à l’Île de Ré ?

Saint-Martin-en-Ré

Crédit photo : Shutterstock – sylv1rob1

Quelle est la meilleure période pour visiter l’Île de Ré en camping-car ? Toute l’année, car le climat de l’Île de Ré est doux à toutes les saisons. Le climat est océanique, avec des hivers doux et des étés chauds, sans être caniculaires. Les hivers et les automnes sont frais et humides. Ce sont les mois les plus pluvieux de l’année.

Avec 2 300 heures de soleil par an, l’île bénéficie du troisième plus fort taux d’ensoleillement de France après la Corse et le Midi de la France. La meilleure période pour visiter l’Île de Ré s’étale de mai à octobre, avec des températures moyennes maximales oscillant entre 18°C en mai, 22°C en juin, 24°C en juillet et 25°C en août.

Louez un camping-car pour l’Île de Ré

Un commentaire ? Exprimez-vous ici !

Laisser un commentaire