Les 9 choses incontournables à faire à Yazd

avatar

Vous partez en Iran ? Si vous passez vers le plateau central iranien, vous vous demandez sûrement que faire à Yazd. Voici 10 lieux à découvrir absolument.

Au cœur du plateau iranien, Yazd invite au voyage. Située à 270 km au sud-est d’Ispahan, la ville, réputée pour son hospitalité et la générosité de ses habitants, promet un séjour riche en découvertes. Forte de son patrimoine, Yazd est appréciée pour sa richesse culturelle, en témoignent d’ailleurs ses sites à la beauté époustouflante. Visiter Yazd, c’est également découvrir son histoire, sa particularité. De sa naissance sur les terres arides jusqu’à l’histoire de son peuple, la dite oasis a bien des choses à conter.

Sans plus attendre, voici donc les neuf choses incontournables à faire à Yazd, la « surprenante » !

À lire aussi :
Les 12 plus beaux endroits à visiter en Iran
Voyage en Iran : tout ce qu’il faut savoir avant de partir

1. Le complexe Amir Chakhmaq

Complexe Amir Chakhmaq à Yazd

Crédit photo : Shutterstock – javarman

Si vous vous demandez que faire à Yazd, le complexe Amir Chaghmagh est incontournable. Installé au cœur du centre historique, vous ne pouvez visiter Yazd sans y faire un tour. Symbole entre autres de l’architecture du Moyen-Orient, ce complexe religieux impressionne autant qu’il fascine.

Amir Chakhmaq se compose ainsi d’une grande place, d’un énorme bassin, mais aussi de belles fontaines. Derrière ces éléments, s’élèvent un dôme et des minarets. Sur le côté nord, la mosquée Amir Chakhmagh – s’écrivant aussi Chakhmaq – s’impose. Elle porte également le nom de « vieille mosquée », puisque la mosquée fut construite au XVe siècle. Un lieu qui, grâce aux rénovations successives du site, a gardé sa beauté intacte.

2. La religion zoroastrienne

Temple du feu, Yazd

Crédit photo : Shutterstock – canyalcin

Le zoroastrisme est à la plus ancienne religion d’Iran. Aujourd’hui encore, nombreuses sont les personnes à la pratiquer. A Yazd, les habitants se recueillent dans les nombreux lieux de culte qu’abrite la ville. Le zorotarisme a d’ailleurs grandement participé à la richesse du patrimoine local, lui attribuant un héritage à part entière. Lorsque l’on vient visiter Yazd, il est de coutume de partir à la découverte des sites érigés en l’honneur de la religion.

Parmi eux, le Fire Temple, le temple du feu le plus important de la ville. Aussi appelé Ateshkadeh, il abrite la flamme sacrée. Les tours du silence, quand à elles, valent notamment le détour. Il s’agit là de tours cimetières qui abritaient les corps des défunts. Aujourd’hui destinées aux rituels funéraires, elle continuent d’interroger les visiteurs.

3. La mosquée de Jameh ou la mosquée du Vendredi

Mosquée Jameh

Crédit photo : Shutterstock – Razak.R

Visiter Yazd passez également par la mosquée de Jameh. En effet, la surnommée « Mosquée du Vendredi » n’est autre que la plus grande mosquée de la ville, la dominant fièrement.

Construite au XIVe siècle, la mosquée de Jameh reflète l’architecture islamo-iranienne. Ses couleurs, ses mosaïques et ses ornements l’habillent d’un bleu splendide. Pour une expérience à part entière, nous vous conseillons d’opter pour un des spectacles de sons et lumières organisés par le site. Émerveillement garanti !

4. Le Bagh-e Dolat Abad

Le Bagh-e Dolat Abad

Crédit photo : Shutterstock – Borna_Mirahmadian

Érigé au XVIIIe siècle, le palais de Bagh-e Dolat Abad est une véritable prouesse architecturale. Connu pour héberger la plus haute tour de vent du pays, il s’impose sur 33 mètres ! Habillé de vitraux kaléidoscopiques, il dresse le portrait du jardin persan tel qu’on se l’imagine. Ses nombreuses fontaines entourées de cyprès, invitent quand à elles, au calme et à la flânerie.

5. La vieille ville

Un restaurant typique de Yazd

Crédit photo : Shutterstock – eFesenko

Lors de votre séjour iranien, partez à la découverte de la vieille ville de Yazd. Au coeur de ce site historique, salons de thé et magasins d’artisanat côtoient les plus beaux hôtels. Profitez de votre passage pour glaner quelques souvenirs et goûter aux spécialités locales. Après tout, vous êtes dans la ville que beaucoup considèrent comme la plus belle du pays !

Les ruelles typiques

Vous êtes encore là ? Profitez de votre passage dans le centre pour aller vous perdre dans les ruelles de Yazd. Véritables petits passages secrets, elles confèrent à la ville un charme qui ne laisse personne indifférent… Si il est facile de s’y perdre, rassurez-vous : vous retrouverez toujours votre chemin.

Les cafés et restaurants

Oui, à Yazd, même les cafés et restaurants affichent un décor somptueux. Pour les découvrir, nous vous invitons à les trouver au hasard, au gré de votre promenade dans le centre-ville. Vous l’aurez d’ailleurs compris, flâner est un véritable passe temps lorsque l’on vient visiter Yazd ! Là encore, arrêtez-vous à une terrasse, goûtez du thé et/une des spécialités locales comme le Faloodeh yazdi.

Les toits de la ville

Programmez aussi de prendre de la hauteur, en montant sur les toits. En hauteur, vous pourrez admirer le magnifique coucher du soleil ainsi que le panorama de la vieille ville. Un instant assurément magique.

6. Rencontrer les habitants

Partez à la rencontre des locaux, à Yazd

Crédit photo : Shutterstock – zhewen_zheng

Vous serez surpris de l’hospitalité des habitants de la ville de Yazd. Pour savoir que faire à Yazd, il suffit de regarder… autour de vous ! Partez à la rencontre des locaux qui se feront un plaisir de vous faire découvrir leur quotidien. Où que vous soyez, quelles que soient vos rencontres, profitez de ce moment de partage qui fera de votre séjour à Yazd, une expérience unique.

7. Le temple de Chak Chak

Aux alentours de Yazd, visitez le temple Chak Chak

Crédit photo : Shutterstock – nicolasdecorte

Grand lieu du zoroastrisme, le temple Chak Chak, aussi nommé Chak Chaku, est un site aux origines mystiques. La légende raconte qu’au VIIe siècle, la fille du dernier roi serait venue se réfugier ici pendant l’invasion arabe. A force de prier pour ne pas être vue, elle aurait fini par ne faire qu’un avec la roche. Si le temple de Chak Chak reste désert, de nombreux pèlerins s’y rendent chaque année, notamment pour sa source miraculeuse.

Chak Chak étant situé à 70 kilomètres de Yazd dans le désert, il vous faudra opter pour une excursion si vous souhaitez le découvrir. Pour ce faire, la haute saison est à éviter ! Au moins de juin par exemple, la fréquentation augmente considérablement.

8. Le village de Kharanagh

Kharanagh

Crédit photo : Flickr – Andrzej Nowojewski

Après le désert, profitez de votre découverte des alentours. Direction le village de Kharanagh et ses superbes paysages dignes des décors de la saga Star Wars. À seulement 70 km de Yazd, l’ancienne citadelle du village baptisée « Le Château » , se veut tout aussi sublime. L’endroit reste vraiment fascinant avec ses arches, ses belles ruelles étroites et son aura particulière.

De toute évidence, il serait dommage de visiter Yazd sans faire un saut dans ce village.

9. Les ruines de la forteresse de Saryazd

La forteresse de Saryazd

Crédit photo : Flickr – David Stanley

Vous vous demandez encore que faire à Yazd ? A 45 minutes en voiture, partez découvrir les ruines de la forteresse du village Saryazd, magnifique héritage de l’époque sassanide. D’une grande splendeur, elle semble tout droit sortie d’un conte des Mille et Une Nuits ! Habillée d’une double paroi et érigée sur trois étages, elle est connue dans le monde entier. Pourtant, Saryazd reste peu visitée ! En raison, les itinéraires touristiques qui ne la citent pas en priorité. Alors, qu’attendez-vous ?

Comment aller à Yazd ?

Depuis la France

Pour rejoindre l’Iran, réservez tout d’abord un premier vol depuis la France vers Téhéran. De nombreux vols sont assurés par différentes compagnies au départ de Paris, Lyon, Marseille et d’autres grandes villes françaises (souvent avec une escale supplémentaire).

Pour bénéficier d’un tarif, nous vous invitons à vous y prendre suffisamment tôt ! Consultez les différentes vols disponibles sur un comparateur comme Skyscanner : essayez plusieurs dates et tenez compte des escales et des horaires de vol. Ainsi, vous avez l’assurance de bénéficier des meilleures offres.

Depuis Téhéran

Une fois sur place, dans la capitale iranienne, reprenez ensuite un autre vol depuis l’aéroport de Téhéran. En interne, plusieurs compagnies proposent des vols directs d’une heure pour rejoindre la ville de Yazd.

Arrivés à Yazd, comptez encore une dizaine de kilomètres pour rejoindre le centre. Ici, n’hésitez pas à prendre un taxi, ils sont d’ailleurs nombreux à attendre les touristes à l’aéroport.

Où loger à Yazd ?

Vous trouverez quelques hôtels bien situés au centre-ville de Yazd. Que vous choisissez un grand hôtel ou un logement chez l’habitant, comptez environ 40€ la nuit avec chambre et petit-déjeuner. Pour les voyageurs solos, il est possible de trouver des chambres simples à 25€ la nuit.

Comment avez-vous trouvé cet article ?
0 avis (0/5)
Un commentaire ? Exprimez-vous ici !
Laisser un commentaire