Les 7 choses incontournables à faire à Ispahan

avatar

Visiter Ispahan : Quelles sont les meilleures choses à faire et voir dans la troisième ville d’Iran ?

Ispahan possède une histoire riche et mouvementée : autrefois capitale de l’empire perse, cette mégalopole de deux millions d’habitants plantée au milieu du pays a su devenir un centre économique et politique majeur de l’Iran moderne. Mais le voyageur arpentant cette étonnante cité perse sera sûrement bien plus intéressé par la richesse culturelle et la beauté orientale dégagée par cette cité authentique et somptueuse : les nombreux édifices historiques, présents à chaque coin de rue ou presque, rappellent le passé de la cité, autrefois siège de la dynastie des Safavides, et dont découle l’architecture si reconnaissable des monuments séculaires jalonnant les larges rues et les places grandioses de cette métropole majestueuse.

Vous vous demandez que faire à Ispahan pendant votre séjour ? Voici la réponse avec nos 7 incontournables pour visiter Ispahan et profiter du meilleur de cette ville typiquement orientale !

À lire aussi :
Les 12 plus beaux endroits à visiter en Iran
Voyage en Iran : tout ce qu’il faut savoir avant de partir

1. La place Naghsh-e Jahan

Immense ? Et pour cause : cette place est une des plus grandes du monde ! Inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco en 1979, les 9 hectares de la place Naghsh-e Jahan sont un incontournable pour toute personne venue visiter Ispahan : son architecture magistrale témoigne de la puissance de la dynastie des Safavides, régnant sur le pays entre le XVI° et le XVIII°, et elle revêt également un rôle politique fondamental pour l’unité iranienne, le Chah ayant décidé de réunir les trois composants principaux du pouvoir autour de cette place mythique.

2. La cathédrale Saint-Sauveur

Normalement nommée « cathédrale Vank« , c’est l’édifice chrétien le plus visité de l’Iran. Située dans le quartier arménien d’Ispahan, elle abrite un musée à l’histoire de ce peuple très présent en Iran, ainsi qu’une bibliothèque abritant des manuscrits historiques séculaires arméniens. L’intérieur, couverte de fresques à la gloire de saint Grégoire l’Illuminateur, éblouira le visiteur par ses dorures splendides et parfaitement conservées : parfais pour se cultiver quand on vient visiter Ispahan !

3. Le jardin aux oiseaux

Créé dans les années 1970, ce jardin zoologique est une gigantesque volière comprenant plus de 5000 espèces d’oiseaux, provenant majoritairement d’Iran mais aussi de pays asiatiques et africains ; les divers espaces sont aménagés en fonction des caractéristiques propres à chaque espèce, comme un étang pour les flamants roses ou les canards. En outre, l’espace abrite des perroquets multicolores qui émerveilleront les plus petits et de nombreux vendeurs ambulants proposeront aux visiteurs de se restaurer à moindre frais. Pour qui cherche que faire à Ispahan, il s’agit d’une destination de choix !

4. Le mont Soffeh

Mont Soffeh, Ispahan

Crédit photo : Flickr – Picolo P

Situé au sud d’Ispahan, le mont Soffeh et ses 2257 mètres offre l’occasion aux sportifs endurcis de s’exercer à l’escalade, ou aux amateurs de randonnée de profiter des nombreux sentiers de randonnée permettant de croiser les ruines de châteaux antiques, voire même un petit zoo, des restaurants, et un téléphérique menant directement au sommet : ce dernier vaut le détour car il offre un panorama tout à fait exceptionnel sur la métropole, il s’agit donc d’un immanquable lorsqu’on vient visiter Ispahan.

5. Le musée des arts décoratifs

Fondé en 1995, cet espace culturel abrite plus de 3000 oeuvres témoignant de la richesse culturelle des Safavides et des Qajars. Cette halte enrichissante est l’occasion pour le visiteur de découvrir le savoir-faire exceptionnel des divers peuples ayant gouverné la Perse antique, devenue l’Iran. Pour achever de convaincre ceux qui ne savent pas que faire à Ispahan, sachez que le musée des arts décoratifs est abrité dans un des plus vieux bâtiments d’Ispahan, le palais du Chaharbagh, construit au début du XI° siècle sous le règne de Chah Abbas I.

6. Le bazar

Bazar à Ispahan

Crédit photo : Flickr – youngrobv

Ce gigantesque marché couvert, spécialisé dans les draperies et la tapisserie typique de la région, est une institution locale et il serait dommage de visiter Ispahan sans pénétrer dans cet endroit majestueux auquel on accède en passant par la Porte Qeysarié, à l’architecture orientale typique de l’époque safavide.

7. Si-o-se Pol

Si-o-se Pol, Ispahan

Crédit photo : Flickr – Kamyar Adl

Que faire à Ispahan quand on cherche à s’ébahir devant un monument grandiose ? Passez-donc devant le Si-o-se Pol, un des onze ponts que compte la ville. Celui-ci se démarque par sa structure à double niveau qu’il est possible d’arpenter ; nous vous conseillons surtout d’admirer les éclairages nocturnes orientés vers les arches majestueux qui donnent à l’édifice un aspect surnaturel une fois la nuit tombée ! Le pont sert aussi à réguler le cours du fleuve qu’il enjambe, et a donc un double rôle, culturel et infrastructurel.

Comment aller à Ispahan ?

Ispahan dispose de l’aéroport international Shahid Beheshti, et qui assure à la ville des liaisons régulières vers toute l’Asie et le Moyen-Orient. Au départ de la France, comptez en moyenne 10 heures de vol incluant une escale à Istanbul. Quelle que soit votre ville de départ, n’hésitez pas à jeter un oeil sur Skyscanner qui, en fonction de vos dates de départ et autres options de voyage, vous sélectionnera les vols les moins chers. D’ailleurs pour anticiper votre séjour, pensez également aux modalités de ce type de voyage (visa, itinéraires, budget…) : notre article « Voyage en Iran, tout ce qu’il faut savoir avant de partir » vous sera utile pour cela.

Des trains, ainsi que de nombreuses lignes de bus assurent la liaison routière entre Ispahan et les différentes villes environnantes, et des taxis abordables vous permettront de vous déplacer une fois sur place : utiliser ce moyen de déplacement est idéal pour ceux qui cherchent à visiter Ispahan tout en évitant d’avoir à conduire soi-même au sein d’un trafic, disons-le, plutôt anarchique et difficile à appréhender pour un usager de la route occidental ! Pour autant, il vous sera éventuellement possible de louer un véhicule dans une des nombreuses agences de locations de voiture présentes, notamment, dès votre arrivée à l’aéroport d’Ispahan. L’avantage ? Les prix des carburants, particulièrement attractifs !

Où loger à Ispahan ?

Visiter Ispahan, c’est arpenter une grande ville iranienne : vous y trouverez plusieurs types d’hébergements à choisir selon le quartier de votre choix, et votre budget. La ville est dotée de plusieurs centaines d’hôtels et, cela ne surprendra personne, c’est évidemment la solution la plus simple et flexible pour le voyageur occasionnel qui cherche à visiter Ispahan.

Mais il vous est aussi possible de vous plonger dans la culture iranienne en louant un appartement en plein coeur de la ville, le pays s’ouvrant peu à peu aux partage d’appartements. Les options ne manquent pas, et les Iraniens sont, malgré tout, un peuple chaleureux désireux de découvrir le monde occidental.

Pour les routards, il est possible d’arpenter ce pays aride et désertique au volant d’un camping-car ou d’une fourgonnette aménagée, et il ne devient plus rare de croiser des occidentaux se déplaçant au volant de leur maison sur roue sur les grands axes routiers, quasiment vides, zébrant cet immense territoire !

Désormais, vous savez comment profiter au mieux lorsque vous viendrez visiter Ispahan, et des charmes de cette région au caractère si fascinant pendant votre séjour. Mais parviendrez vous à choisir que faire à Ispahan et.. préférerez-vous vous y rendre l’hiver, ou l’été ?

Un commentaire ? Exprimez-vous ici !

Commentaires/Questions

Laisser un commentaire