Visiter Pamukkale en Turquie : guide complet

avatar
Réservez votre excursion à Pamukkale

Vous avez décidé d’explorer le formidable territoire turc ? Si vous êtes à l’ouest du pays, venez visiter Pamukkale, un des joyaux du pays !

Pamukkale se trouve au sud-ouest de la Turquie, plus précisément au creux de la sublime vallée du fleuve Méandre, dans la province de Denizli. Située à quinze kilomètres au nord-est de la ville du même nom, elle est tout près des ruines d’Hiérapolis, une ancienne ville thermale romaine fondée il y a plus de 2000 ans. Hiérapolis comprend les ruines d’un théâtre particulièrement bien préservé des ravages du temps ainsi qu’une nécropole stupéfiante longue de deux kilomètres.
Ce site naturel splendide est un incontournable ! La colline de Pamukkale est recouverte de calcaire d’un blanc immaculé, provenant des sources chaudes de la région ce qui rend le lieu presque irréel. Quand au bassin antique, il est mondialement célèbre pour ses colonnes romaines immergées, conséquence malheureuse d’un tremblement de terre dévastateur.

Alors si vous êtes de passage dans le coin, visiter Pamukkale vous promet à coup sûr, une superbe expérience.

À lire aussi :
Les 25 plus beaux endroits à visiter en Turquie
Les 12 choses incontournables à faire en Cappadoce
Les 10 meilleures destinations pour un séjour bien-être dans le monde

Pamukkale en quelques mots

Vue sur les bassins de Pamukkale en Turquie

Crédit photo : Shutterstock – Nichikarn Chomratanadilok

Le site de Pamukkale est tout à fait intéressant d’un point de vue historique compte tenu de sa voisine immédiate, Hiérapolis. Cette cité antique fut fondée au IIe siècle av. J.-C. Par un puissant roi de Pergame. Hiéra vient du nom de la femme du fondateur de Pergame, devenue Bergama. On doit aux Romains ayant réussi à prendre la ville les splendides bâtiments qui faisaient la réputation de la ville. Elle était dédiée aux dieux Apollon et Pluton. Aujourd’hui, nous ne pouvons en saisir la beauté qu’en posant notre regard sur les ruines constituant la cité actuelle. Au nord se trouvent les thermes, la porte de Domitien et la nécropole gigantesque comptant près de 1 200 tombes. On murmure même que c’est ici qu’aurait été retrouvé le tombeau de Saint Philippe…

Toujours en activité et fonctionnelle, les piscines thermales de Pamukkale, surnommées « piscines de Cléopâtre » par Marc Antoine en son temps, vous accueillent volontiers. L’eau, naturellement chaude (plus de 40°C), est très pétillante et possède de nombreuses vertus ! D’ailleurs, toute une gamme de service s’est déclinée autour de cette eau miraculeuse, comme dans toute station thermale qui se respecte. En outre, visiter Pamukkale, c’est s’offrir l’occasion de bénéficier de massages, bains de boue et autres activités relaxantes dans ses centres thermaux. Et puis, il y a aussi le Bain Romain. Ancien spa très fréquenté devenu musée archéologique, il héberge les vestiges découverts pendant les fouilles.

Empreint de légendes mythologiques, le site est un incontournable touristique, quelle que soit la raison de votre venue !

1. En montgolfière

Montgolfière au dessus de Pamukkale, Turquie

Crédit photo : Shutterstock – PixHound

C’est sans aucun doute la façon la plus connue et la plus inoubliable de visiter Pamukkale. En effet, le tour en montgolfière promet un point de vue unique sur la région depuis les airs ! Entre quinze et vingt personnes peuvent embarquer simultanément dans ces paniers volants. Bien sûr, cette activité unique nécessite une météo clémente, mais si toutes les conditions sont réunies, quel spectacle ! La vision du ciel ponctué de ballons dominant le site thermal de Pamukkale et ses célèbres travertins blancs vous laissera des souvenirs impérissables.

Le pilote expérimenté pourra vous expliquer le fonctionnement de sa machine. Si le pilotage paraît simple, il exige en effet une certaine dextérité et une bonne connaissance du terrain. Après tout, la montgolfière, c’est le premier objet volant de l’Histoire !

Modalités

Normalement, un bus spécialement affrété par la compagnie viendra vous chercher à votre hôtel, au petit matin. Il vous mènera jusqu’à la zone de décollage, où vous pourrez constater la grande taille de ces aéronefs : on vous l’assure, c’est vraiment impressionnant. Un petit-déjeuner vous est offert avant le décollage. Après une heure et demie suspendu(e) aux cieux, l’atterrissage se fait tout en douceur. Le plus ? La coupe de champagne une fois sur la terre ferme.

À quel prix ?

Entre 150€ et 200€ par personne, tarif incluant donc le trajet et les petites attentions citées plus haut. Certes, le tarif du vol peut paraître élevé mais une expérience pareille n’a pas de prix, c’est certain. Puis vous resterez près d’une heure et demie dans les airs, tout de même !

2. A pied

Jeune fille en chapeau regardant les piscines travertines et les terrasses à Pamukkale.

Crédit photo : Shutterstock – bondvit

Pas mal ce site touristique, n’est-ce pas ? Si vous souhaitez vous approcher au maximum des célèbres bassins naturels, une seule solution : vous y rendre à pied. Vous pourrez ainsi profiter de la douceur effervescente de ces eaux pouvant dépasser les quarante degrés par endroit ! Pour atteindre ce spot tant convoité, il faudra faire quelques efforts. Et ça commence par parcourir le site pieds nus en passant de bassin en bassin grâce aux rigoles judicieusement placées à leurs abords. Une fois arrivé(e) sur la grande allée, belle pente construite au beau milieu des bassins, vous pourrez gravir la colline ou descendre au village. C’est en haut que vous pourrez vous baigner ! Souvent bondé, préférez éviter les mois de juillet et août pour vous détendre dans ces eaux aux bienfaits reconnus.

Notre conseil : amenez à boire et à manger, le village aménagé pour les touristes proposant des denrées hors de prix…

Modalités

Pour visiter Pamukkale, il existe deux entrées : l’entrée nord (par les ruines de Hiérapolis) et l’entrée Sud, (directement au pied des bassins). Si vous voulez économiser vos forces, empruntez l’entrée nord : vous éviterez de devoir grimper la grande allée. Le site de Pamukkale et de Hiérapolis est ouvert tous les jours de 8h à 18h.

À quel prix ?

Il vous faudra compter 50 livres turques (7,50€ seulement) par personne pour pouvoir pénétrer ce site somptueux. L’avantage, c’est que ce ticket d’entrée donne accès à l’ensemble du site de Pamukkale et de la cité de Hiérapolis ! Si vous voulez vous baigner, comptez 50 livres turques supplémentaires.

3. En parapente

Parapente au dessus de Pamukkale

Crédit photo : Shutterstock – IgorZh

Le parapente en tandem, c’est sûrement la manière la plus efficace de contempler la beauté de ces masses de calcaire immaculé. Cette alternative à la montgolfière est l’occasion de s’initier au vol libre en compagnie d’un moniteur chevronné. Des baptêmes en aile biplace sont proposés aux touristes et ce, toute l’année. Vous pouvez admirer la ville antique de Hiérapolis, dont on distingue plus nettement les fondations une fois haut dans le ciel. En toute sécurité, le pilote tirera parti des courants ascendants pour vous permettre d’admirer cette splendide région turque.

Notre conseil, c’est évidemment de réserver un vol au lever ou au coucher du soleil. C’est l’idéal pour réaliser de jolies photos et vidéos, que vous pourrez acheter une fois l’atterrissage effectué. Plus intimiste que le vol en montgolfière, le survol en parapente est une expérience toute aussi extraordinaire. Enfin, pourvu que vous ayez l’estomac bien accroché ! Vous décollez quand ?

Modalités

Rendez-vous au bureau de l’opérateur, qui se trouve à Traverten Sk., 20190 Pamukkale. Vous pouvez aussi réserver un vol en ligne ! Pas de panique, l’activité a lieu toute l’année et des vols sont organisés six fois par jour. Un casque et des bottes vous seront prêtés, mais n’hésitez pas à vous munir de vêtements chauds. Par ailleurs, si vous volez avec vos propres chaussures, elles devront être obligatoirement fermées et dotées de lacets. Les vols durent en moyenne 35 minutes, le premier décollage ayant lieu à 06h du matin et le dernier à 19h.

Prix

Le tarif s’élève à 80€ environ, mais dépend des options choisies (vidéo, etc. ) et également de la saison de l’année, influant comme partout sur les tarifs pratiqués dans le secteur du tourisme.

4. En vélo

ancienne ville d'Hierapolis à Pamukkale

Crédit photo : Shutterstock – Murat Tegmen

La petite reine est un moyen simple et efficace de parcourir la région. Les routes turques sont généralement de bonne qualité et attirent de nombreux cyclotouristes tout au long de l’année !

Hiérapolis et Pamukkale sont d’ailleurs de nombreux arrêts prévus par les amatrices et amateurs de vélo : sportifs/sportives, blogueurs/blogueuses ou visiteurs lambdas. S’il n’est pas possible de monter jusqu’aux bassins en vélo, vous pouvez tout à fait visiter les alentours et profiter de la vue sur les ruines et les travertins du haut d’une colline. Les sentiers environnants offrent quand à eux des panoramas spectaculaires sur le site. Ils permettent notamment de ressentir une sensation de liberté au beau milieu d’une nature préservée et de paysages lunaires. D’ailleurs, certains sont balisés et mis à la disposition des cyclistes d’un jour qui éviteront de se perdre. Ce qu’on vous recommande, c’est de bien penser à charger votre smartphone ou votre appareil photo…

Modalités

Les locations de vélo sont souvent proposées dans les hôtels de la région compte tenu de la forte demande. Ce moyen de locomotion propre, fiable et simple permet de visiter la région à moindre frais. Quelques conseils : les Turcs roulent assez vite, placez-vous bien au bord de la route lorsque vous circulez. Et prévoyez des vêtements chauds et étanches lors de vos excursions : le temps tourne vite, dans la région…

À quel prix ?

Une location de bicyclette à la journée n’est que peu onéreuse, comptez entre 15€ et 25€ pour 24 h.

COMMENT ALLER A PAMMUKALE ,
Où que vous soyez en Turquie, il est facile de partir visiter Pamukkale, notamment grâce aux liaisons de bus qui assurent la desserte de nombreuses villes de part et d’autre du pays. Vous pouvez aussi tirer parti du train. Pratique et romantique, cette solution vous permet d’atteindre Ankara, Istanbul et Izmir. Celles et ceux qui choisissent la voie des airs peuvent atterrir à la sous-préfecture de Çardak, qui possède un aéroport où s’opèrent deux vols par jour depuis İstanbul.

Un commentaire ? Exprimez-vous ici !

Laisser un commentaire

Suivez l'évolution de l'épidemie de Coronavirus pays par pays. Etudiez l'évolution de l'indice voyage en temps réel. Voir notre page dédiée