La Turquie en Camping-Car : conseils, aires, itinéraires

avatar
Réservez votre camping-car pour la Turquie Voir les offres

Comment visiter la Turquie en camping-car ou en van aménagé ? Découvrez notre guide pour un voyage itinérant réussi !

Envie de partir à l’aventure et visiter un pays en camping-car, en van ou en fourgon aménagé ? Alors, pourquoi ne pas partir à la découverte de la Turquie ? Celle-ci est depuis quelques années une destination touristique très appréciée. Là-bas, les plages sont magnifiques, les paysages à couper le souffle, et le temps est chaud presque toute l’année. C’est aussi un pays riche en histoire et culture, avec de nombreuses traces de son passé à visiter.

Vous souhaitez visiter la Turquie en camping-car ou en van aménagé ? Alors, lisez le mini-guide que nous vous avons préparé !

Louez un camping-car pour la Turquie

Idées d’itinéraires en Turquie en camping-car

Lagon bleu, Turquie

Crédit photo : Shutterstock – Varavin88

Avec 783 562 km² de superficie et des reliefs variés, la Turquie est un pays où vous ne vous lasserez jamais de voyager ! Vous pourrez vous trouver à la plage un jour et être à la montagne le lendemain.

Bien sûr, le pays à ses incontournables, tels qu’Istanbul, Antalya, le parc national de Göreme ou encore Izmir. Néanmoins, c’est en visitant les recoins moins touristiques que vous découvrirez les merveilles de la Turquie ! Visitez des petits villages typiques du pays, aventurez-vous dans les montagnes ou découvrez les coutumes locales avec les habitants. Vous verrez, même au bout d’un mois, vous serez toujours émerveillé !

Pensez aussi à visiter la Turquie en fourgon aménagé et ses plus beaux lieux et monuments ! Passez notamment par la Basilique Sainte-Sophie, rendez-vous à Pamukkale et Nemrut Dağı, ou promenez-vous dans les plus beaux bazars turcs !

Vous souhaitez visiter la Turquie en van aménagé ou en camping-car, mais ne savez pas par où commencer ? Voici quelques idées d’itinéraires pour vous aider :

  • Une semaine : Istanbul, Safranbolu, Boğazkale, le parc national de Göreme et Antalya
  • 10 jours : Istanbul, Safranbolu, Sinop, Samsun, Boğazkale, le parc national de Göreme et Antalya
  • 15 jours : Istanbul, Safranbolu, Ankara, Sinop, Samsun, Artvin, le monastère de Sumela, Boğazkale, le parc national de Göreme et Antalya
  • 30 jours et plus en Turquie : itinéraire des 15 jours + Izmir, Bursa, Mersin, Adana, Malatya, Erzurum, Kayseri, Konya et Tatvan.

Bon à savoir: Ces itinéraires ne sont que des idées pour vous aider à préparer votre voyage. Libre à vous de les arranger selon vos intérêts ! Après tout, c’est votre expérience pour visiter la Turquie en camping-car !

Péages d’autoroutes en Turquie : quel tarif pour votre catégorie de camping-car ?

Malheureusement, vous aurez à faire face à des péages en Turquie sur les autoroutes. Ceux-ci sont nombreux, mais bonne nouvelle : les montants des péages sont assez bas ! Voici quelques exemples de trajets communs pour visiter la Turquie en camping-car :

  • Edirne – Istanbul : 8,5 TL (1,36 euro)
  • Istanbul – Ankara : 17,5 TL (2,79 euros)
  • zmir – Aydin : 3,5 TL (0,56 euro)
  • Niğde – Mersin : 10,75 TL (1,72 euro)
  • Adana – Sanh Urfa : 12,25 TL (1,96 euro)
  • Pont Fatih Sultan Mehmet : 4,75 TL (0,76 euro)
  • Pont du Bosphore : 4,75 TL (0,76 euro)

Ces montants sont obligatoirement à payer à l’aide d’une carte ou vignette électronique. Vous pouvez les obtenir aux bureaux de poste (PTT). Il est aussi possible de les obtenir dans une aire de repos ou une station-service. La vignette, conçue pour un véhicule, coûte 5 TL (0,80 euro). La carte, elle, coûte 15 TL (2,39 euros) et peut être utilisée pour plusieurs véhicules. Vous devrez ensuite les charger avec un montant minimum imposé selon la classe de votre véhicule.

Conduire en Turquie en camping-car : les règles de circulation à connaître

Van en Turquie

Crédit photo : Shutterstock – zaleskyphoto

Cela sera probablement déroutant, mais en Turquie, vous devrez rouler sur la bande gauche. La plupart des routes ont été réaménagées et sont très agréables pour la conduite. Cependant, dans les régions agricoles, les routes sont parfois abîmées. De plus, il n’est pas rare de croiser des animaux ou véhicules agricoles, alors soyez vigilant !

Sachez aussi que les stations-service sont bien moins nombreuses qu’en France ou dans d’autres pays d’Europe. Vous devrez donc être vigilant lors de votre séjour pour visiter la Turquie en fourgon aménagé ou camping-car. Si vous faites un long trajet, pensez à bien faire le plein dès que vous verrez une station !

Documents de voyage

En Turquie, vous aurez tout d’abord besoin d’un permis de conduire national ou international. Vous aurez aussi besoin des papiers d’assurance du véhicule ainsi que de sa carte grise. De plus, si vous avez loué un véhicule pour visiter la Turquie en van aménagé ou camping-car, vous devrez avoir le contrat de location, ou d’une copie.

Sécurité et équipement

Pas de grand changement pour la sécurité pour visiter la Turquie en fourgon aménagé ou camping-car. Vous devrez impérativement boucler votre ceinture de sécurité. De plus, aucun passager ne doit aller dormir à l’arrière du véhicule lorsque celui-ci est en mouvement. Les enfants de moins de 36 kg doivent disposer d’un rehausseur.

Enfin, pour ce qui est des équipements obligatoires ou conseillés, veillez à avoir les suivants avec vous :

  • Gilet jaune pour chaque passager,
  • Triangle de présignalisation,
  • Roue de secours,
  • Trousse de premiers soins,
  • Jeu d’ampoules de rechanges,
  • Lunettes de soleil (la luminosité est très élevée en Turquie, et l’ensoleillement est presque perpétuel dans certaines régions).

Alcoolémie

En Turquie, le taux d’alcoolémie dans le sang autorisé lors de la conduite d’un véhicule est de 0,5 g/L. Si vous dépassez cette limite, vous devrez payer une amende de minimum 700 TL (environ 280 euros).

Limitation de vitesse

Pour visiter la Turquie en camping-car, les limitations de vitesse à respecter sont les suivantes :

  • 120 km/h sur les autoroutes payantes,
  • 110 km/h sur les voies rapides gratuites,
  • 90 km/h hors agglomération,
  • 50 km/h en agglomération, sauf si indication contraire.

Les aires de camping-car en Turquie : où stationner ?

Camping car au bord d'un lac en Turquie

Crédit photo : Shutterstock – Moritz Frey

Stationnement

Vous pourrez stationner en ville avec votre camping-car, comme avec n’importe quel autre véhicule. Néanmoins, cela veut dire que vous devrez aussi respecter les mêmes règles.

En agglomération, vous devrez veiller à ce que les portes et fenêtres du camping-car soient bien fermées. Rien ne peut dépasser du gabarit du véhicule, excepté sur un porte-vélo à l’arrière de celui-ci. Vous ne pourrez donc pas vous installer avec vos meubles ou mettre vos cales. De plus, sachez qu’il est interdit de dormir dans votre véhicule pendant un stationnement en agglomération. Pour vous installer, il vaut donc mieux vous rendre dans un camping ou une aire de stationnement pour camping-car.

Camping, aires de stationnement et camping sauvage

La Turquie dispose de nombreux campings et aires de stationnement pour camping-car. Cependant, ceux-ci sont principalement situés sur la côte. Vous pourrez donc facilement trouver un emplacement pour dormir ou vous installer quelques jours là-bas. Néanmoins, si vous ne savez pas où vous arrêter, des outils tels que Caramaps peuvent alors s’avérer utiles. Ceux-ci permettent de trouver tous les campings et aires de camping-car dans la région ou le pays désiré.

De plus, bonne nouvelle, le camping sauvage est autorisé en Turquie ! Vous pourrez donc vous poser partout et profiter des plus belles vues du pays ! Enfin, presque partout. En effet, il faut tout de même respecter quelques règles.

Tout d’abord, vérifiez que le spot où vous souhaitez vous arrêter ne soit pas protégé, sur une propriété privée ou gouvernementale. Évitez aussi de vous stationner en plein milieu d’une grande ville. Pour vous aider, utilisez des outils tels que Park4night. Celui-ci vous permet de trouver les meilleurs spots, mais aussi ceux à éviter.

Ensuite, si vous souhaitez vous arrêter dans un champ ou à proximité d’une habitation, demandez l’accord des propriétaires. Enfin, respectez le lieu où vous campez, surtout si c’est en pleine nature. Si vous respectez cela, alors tout se passera bien pendant votre séjour pour visiter la Turquie en van aménagé.

Comment et où louer un camping-car en France ?

Vous souhaitez louer votre camping-car près de chez vous et prendre un ferry en Turquie depuis la France ? Il est possible de passer par une plateforme de location entre particuliers pour cela ! Ces plateformes, telles que Yescapa, sont très simples à utiliser. Vous trouverez rapidement un véhicule pour visiter la Turquie en fourgon aménagé ou en van aménagé !

Comment ça marche ?

  • Cherchez tout d’abord un camping-car dans votre ville ou région et vérifiez le nombre de couchages disponibles.
  • Vérifiez ensuite de bien choisir le kilométrage illimité, mais aussi que le propriétaire autorise la sortie du pays.
  • Envoyez une demande de location. Mentionnez vos dates, le pays de destination, les options et toute autre information utile concernant votre voyage.
  • Si la demande est acceptée, vous pourrez payer la location et rencontrer le propriétaire du véhicule.
  • Le jour de votre départ, présentez votre permis de conduire et versez une caution au propriétaire.
  • Vous ferez ensuite un état des lieux (avec photos) et signerez un contrat de location.
  • Voilà ! Vous n’aurez plus qu’à visiter la Turquie en van aménagé ou en camping-car !

Louez un camping-car près de chez vous

Comment et où louer un camping-car en Turquie ?

Cappadoce, Turquie

Crédit photo : Shutterstock – Olena Tur

Vous préférez louer un camping-car après avoir atterri en Turquie ? Alors vous pourrez en louer un dans les plus grandes villes du pays. Néanmoins, pour vous assurer d’avoir un véhicule à l’arrivée, il est conseillé de réserver un camping-car en ligne. Pour cela, il vous suffit de vous rendre sur l’une des plateformes en ligne offrant ce type de service.

Le principe de ces plateformes est simple. Vous devrez tout d’abord choisir le véhicule souhaité. Pour cela, comparez le nombre de couchages, le type de véhicule ou encore le prix journalier de location. Une fois choisi, envoyez une demande de location et attendez la réponse. Lorsque la demande est acceptée, vous pourrez payer la location et recevrez un email de confirmation. Voilà ! Vous n’aurez plus qu’à profiter de votre road-trip pour visiter la Turquie en van aménagé ou en camping-car !

Louez un camping-car pour la Turquie

Quelle est la meilleure période pour voyager en camping-car en Turquie ?

Avec une superficie totale de 783 562 km², la Turquie est un pays connaissant une grande variété de climats. Par exemple, le long du littoral, il s’agit d’un climat de type méditerranéen. Les étés sont donc chauds, avec 30 à 35°C, et les hivers doux, avec 10 à 17°C en moyenne.

Du côté de la mer noire, le climat est similaire à celui de l’Europe de l’Est, avec des températures plus élevées. Les étés sont chauds comme au littoral, mais assez humides. Les hivers sont eux doux, mais la pluie reste omniprésente pendant toute la saison.

Il est donc difficile de vraiment généraliser. Néanmoins, on peut convenir que les mois les plus favorables pour visiter la Turquie en fourgon aménagé sont ceux de juin à septembre. Dans certaines parties du pays, il est possible d’étendre cette période d’avril à octobre.

Néanmoins, un conseil : vérifiez en ligne la météo pour chaque ville que vous souhaitez visiter. Cela vous permettra de préparer au mieux votre voyage et de choisir la période optimale !

Un commentaire ? Exprimez-vous ici !

Laisser un commentaire