Les 8 choses incontournables à faire à Milos

avatar
Réservez vos visites & activités à MilosVoir les offres

Vous rêvez de mer azur, de sable chaud, de décors de cartes postales et surtout d’un grand bol de tranquillité ? Venez visiter Milos, île moins connue des Cyclades mais qui recèle de trésors, avec les 8 choses incontournables à faire à Milos.

Qui n’a jamais rêvé de prendre son billet d’avion direction les Cyclades pour s’offrir quelques jours de farniente autour d’une mer turquoise, de balades dans ces villages typiques bleus et blancs et des brochettes de poissons au bord de l’eau ? Et pour profiter pleinement, on vous propose de visiter Milos, île des Cyclades moins connue que ses cousines Mykonos et Santorin, mais encore préservée du tourisme de masse.

Entre les petits villages de pêcheurs colorés, les sites antiques majestueux et les dizaines de plages à découvrir, vous ne saurez plus où donner de la tête ! Pour vous aider à profiter au maximum une fois sur place, voici notre guide officiel des 8 choses incontournables à faire à Milos.

À lire aussi :
Visiter les Cyclades : les 9 îles à faire absolument !
Comment se déplacer en ferry dans les Cyclades ?

1. Découvrir les petits ports de pêche

Klima, Milos

Crédit photo: Flickr – MihiScholl

Envie d’authenticité lorsque vous irez visiter Milos ? Prenez le temps de vous arrêter dans les villages de pêcheurs, nombreux tout le long de la côte, notamment Mandrakia et Firopotamos. Klima est l’un des ports de pêche à ne surtout pas louper lors de votre visite de Milos : ce charmant petit port de pêche offre à lui tout seul un vrai décor de carte postale. Des barques colorées, des petites maisons blanches, de bonnes odeurs de poissons grillés, le sourire des locaux, sans oublier la lumière du soleil qui vient réchauffer la roche et les cabanes de pêcheurs, vous savez maintenant quoi faire à Milos

2. Faire une croisière autour de Milos

Croisière, Milos

Crédit photo: Flickr – T Vass

Si vous cherchez quoi faire à Milos, prenez le large et partez à la découverte du l’île en bateau en faisant une croisière. L’occasion idéale de redécouvrir les beautés de Milos sous des angles différents et d’accéder à des endroits inédits, comme des petites criques sauvages pour vous baigner ou des points de vue à couper le souffle.

Au départ du port d’Adamas, des dizaines de bateaux proposent des croisières à la journée pour des tarifs allant de 30 à 80€ par personne. Pour une visite encore plus typique, embarquez à bord d’un voilier où les boissons et le déjeuner sont compris dans le tarif et laissez vous guider pour une visite inédite de Milos. N’hésitez pas à réserver en amont puisque l’été, les compagnies sont rapidement prises d’assaut. Plus d’info sur les croisières à Milos.

3. Observer la faune locale

Si vous ne savez pas quoi faire à Milos, cette île est aussi un paradis pour observer les animaux. A Achivadolimni, la plus grande zone humide de tout l’archipel, vous pourrez contempler plusieurs espèces d’oiseaux migrateurs comme les ospreys, les guifettes ou encore les faucons dans leur habitat naturel. Au bord de l’eau, les phoques, joyeux compagnons qui lézardent sur les roches chaudes, vous surprendront par leurs ballets de séduction et leurs cris. Quant aux lézards, ils sont légions dans la région. Restez cependant attentif à la vipère de Milos, dont la morsure est mortelle mais qui est à ce jour le serpent le plus menacé en Europe.

4. Se perdre dans les rues de Plaka

Capitale de l’île, Plaka est une visite incontournable à faire à Milos. Situé dans les hauteurs de l’île, Plaka est un village typique des Cyclades, avec ses belles bâtisses blanches, ses dômes arrondis et ses portes colorées. N’hésitez pas à vous perdre dans les rues de la vieille ville, son charme authentique et ses couleurs vous séduiront d’emblée. Partout, vous trouverez des restaurants et des bars mais aussi le musée archéologique où vous pourrez observer la copie de la célèbre Venus de Milo, dont l’originale est exposée au Louvre à Paris.

En plus d’être un charmant village, Plaka est une place idéale pour observer un coucher de soleil. Tout en haut du castro – les ruines d’un ancien château – vous aurez un incroyable panorama sur le golfe de Minos.

5. Explorer la partie ouest de l’île en 4×4

Excursion en 4x4, Milos

Crédit photo: Flickr – T Vass

Si vous avez l’âme aventurière et le permis de conduire, louez un 4×4 et partez explorer la partie ouest de l’île, la partie la plus sauvage et la moins touristique. C’est là où vous trouverez le plus de petites criques cachées et de plages sauvages. Un petit conseil : ne partez pas à l’aventure si votre véhicule de location n’est pas un 4×4 : il vous faut au moins ça pour rouler sur les routes escarpées de Milos.

6. Se nourrir d’histoire

Profitis Ilias, Milos

Crédit photo: Wikimedia – Zde

En plus d’être une île volcanique colorée, Milos est aussi une fabuleuse cité antique. Aux quatre coins de l’île, vous découvrirez de nombreux sites archéologiques, comme à Klima, où vous pourrez clairement distinguer des acropoles mais aussi Profitis Ilias, un temple hellénistique où la célèbre statue de la Vénus de Milo a été retrouvée. N’oubliez pas de faire un détour par le grand stade romain et les ruines de Plylakopi, l’une des premières villes de la civilisation locale. Un paradis pour les amoureux d’histoire.

7. Profiter des plages

S’il y a bien un paysage qui fait la réputation de Milos, ce sont ces plages paradisiaques. Et en effet, vous ne risquez pas de vous ennuyer: l’île compte près de 75 plages à découvrir, parfait pour les amoureux de farniente et de sable chaud. Située au nord de Milos, la plage de Sarakiniko est sans doute l’endroit le plus instagramable de l’île. Sa particularité ? Ses roches blanches, qui donnent du caractère et une atmosphère lunaire à cette plage à visiter absolument. Pour un petit coin de paradis, rendez-vous sur la plage de Firiplaka au petit matin pour découvrir une longue étendue de sable fin et une mer turquoise bordée de falaises rouges et blanches.

8. Admirer les anciennes mines de soufre

Envie d’en savoir un peu plus sur la géologie de Milos ? Riche en minerais, une grande partie de l’île vit de ces exploitations, d’où une activité minière encore très prolifique. Celles encore actives sont réparties dans des endroits bien définis de l’île, mais si vous vous sentez l’âme aventurière, vous pourrez partir à la découverte d’anciennes mines, toutes reliées par le réseau routier crée par la société des mines. À Adamas, vous trouverez même un musée dédié à l’extraction de ces minerais. L’une des plus connues se trouve en contrebas de la plage Paliorema, où vous découvrirez un décor presque apocalyptique, avec des bâtiments et des rails abandonnés.

Comment aller à Milos ?

Pour rejoindre l’île de Milos depuis la France, vous aurez une escale à Athènes, d’où une à deux liaisons sont opérées chaque jour hors saison et trois liaisons en pleine saison. Pour trouver un vol pas cher pour Milos, vous pouvez faire votre recherche sur le site de notre partenaire Skyscanner.

Vous pouvez également vous rendre à Milos en ferry depuis la Grèce continentale (au départ du port du Pirée), et d’autres îles alentours, notamment Santorin. Vous pouvez réserver votre traversée en ferry en ligne via le site Direct Ferries.

Où loger à Milos ?

L’offre d’hébergements à Milos n’est pas adaptée pour recevoir des centaines de milliers de touristes chaque année. Il faudra donc vous y prendre à l’avoir pour réserver votre logement à Milos. Quelques villages se démarquent pour vivre une expérience authentique sur l’île : Adamas, Pollonia, Plaka (ville de Milos) sont à privilégier. Vous pouvez trouver un hôtel pas cher à Milos en effectuant une recherche sur ce comparateur d’hôtels. N’oubliez pas également qu’il existe des logements à Milos sur Airbnb.

Comment se déplacer à Milos ?

L’île de Milos est bien maillée par un réseau de bus local. Si vous logez à Adamas ou Pollonia en saison, vous n’aurez pas de mal à vous déplacer sur l’île sans véhicule personnel. Vous avez la possibilité de louer une voiture (de préférence un 4×4), un scooter, quad, vélo… Même en haute saison, les prix sont assez attractif. Vous pouvez comparer les prix des locations de voiture à Milos sur le site Rentalcars.

Crédit photo principale : Pixabay

Un commentaire ? Exprimez-vous ici !

Commentaires/Questions
  1. Un serpent mort et ne pique pas….
    La partie ouest de l’ile est une réserve naturelle : 4×4 interdit et il y a plein de choses à faire et voir ailleurs… : en particulier de très bons restaurants

Laisser un commentaire