×

Visiter Hoi An, la charmante ville aux airs de village au Vietnam

Comparez les prix pour cette activité
Visiter Hoi An, la charmante ville aux airs de village au Vietnam

Que faire à Hoi An, l’un des plus beaux endroits à visiter au Vietnam ?

Lors d’un voyage au Vietnam, le magnifique (grand) village de Hoi An (Hội An) est absolument à visiter, ne serait-ce que 2 jours.

Cette ville était autrefois un lieu de commerce d’épices important. Aujourd’hui, le quartier historique (inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO) est enchanteur, avec ses petites ruelles aux vieilles maisons de style vietnamien, japonais et chinois, qui étaient occupées par des marchands et qui sont devenues des galeries, antiquaires, restaurants et bars. Alors que son centre est vraiment l’attraction phare, vous pourrez prendre un vélo pour partir vous baigner sur l’une de ses plages ou visiter les sites autour de Hoi An.

Le centre historique

Hoi An Vietnam

Wikimedia – Jean-Marie Hullot

Des maisons jaunes drapées de bougainvilliers, des devantures éclairées par une lueur de lanternes en papier de soie, des pêcheurs hissant des filets de poissons glissants de leurs bateaux… la vie dans la vieille ville de Hoi An ressemble à une carte postale d’une petite ville fluviale classique vietnamienne. Son inscription à l’Unesco a donné les ressources et l’élan nécessaire pour mieux protéger et maintenir ses bâtiments, et à se présenter comme une destination touristique. Cela a marché et la ville attire maintenant des visiteurs par troupeaux. Je vous conseille d’acheter un billet à l’Office du Tourisme de Hoi An (vous le trouverez facilement sur place), pour accéder à 22 temples historiques, musées et autres endroits (120 000 VND, 4€).

En flânant dans les ruelles de Hoi An, muni de votre carte récupérée à l’office du tourisme, vous découvrirez les plus bels endroits de la ville : le pont japonais Chua Cau (qui est aussi une pagode), la maison Tan Ky, le musée des céramiques de commerce, la salle de l’assemblée Fujian, et bien d’autres…
Hoi An Vietnam

Flickr – sachman75

La cuisine et les recettes secrètes locales

Hoi An est surement la ville qui m’a le plus étonné au Vietnam pour ses spécialités culinaires. Il y a des spécialités que l’on ne trouvent qu’ici et vous feriez bien d’en profiter lors de votre séjour à Hoi An. Entre les cours de cuisine suivi de dégustation et les petits restaurants qui bordent la rivière, vous avez de quoi vous régaler les papilles ! Pour l’entrée ou si vous aimez la soupe, essayez la cao lau. Prenez ensuite le plat banh bao vac, que l’on appelle les « roses blanches », et qui est vraiment unique en son genre. Les crêpes Banh Xeo, ou le plat hoanh thanh, ainsi que les nems frits sont de vrais délices. On trouve des restaurants des deux côtés de la rivière, et près du marché de Hoi An.
Spécialité Hoi An Banh Bao

Flickr – avlxyz

Les événements nocturnes

Hoi An ne ralentit pas une fois que le soleil se couche. Musique et spectacles de danse ont souvent lieu le long de la rivière dans la soirée. Vous apprécierez certainement la lueur des lanternes éclairées sur la rivière Thu Bon que les gens ont déposé sur l’eau après avoir fait un vœu.
Lanternes Hoi An

Flickr – chenmeister64

Les balades en vélo et les plages

Hoi An est une ville assez petite si l’on ne prend que le centre historique et les quartiers qui l’entourent immédiatement. Le meilleur moyen de se balader dans les rues est donc de marcher, mais c’est encore plus agréable en vélo. Cela vous permet de vous rendre facilement aux plages de An Bang (3 km au nord) et Cua Dai (5 km à l’est). Louer un vélo ne vous coûtera que 1€ ou 1,5€ par jour.

Les temples de My Son

A 50 km de Hoi An, My Son est un ensemble de 70 temples hindous dédiés à Shiva. Construite entre les 4ème et 14ème siècles, My Son fut la capitale spirituelle des rois du Champa, et est souvent comparée à Borobudur et Angkor Wat. Une grande partie de My Son fut détruite pendant la guerre du Vietnam, mais il y a suffisamment de structures restantes pour faire une excursion d’une journée.
My Son Hoi An Vietnam

Les îles Cham

À environ 20 kilomètres à l’est de Hoi An se trouve un chapelet d’îles que l’on nomme les îles Cham avec des plages et des collines peuplées de végétation luxuriante. Une seule des huit îles Cham est habitée de villages de pêcheurs. Une journée autour des îles vous offre l’occasion d’explorer, nager, plonger ou faire du snorkeling. Il existe des sites de plongée adaptés à différents niveaux, qui comprennent des jardins de coraux et des récifs.

Où séjourner à Hoi An ?

La vieille ville est magnifique mais l’idéal est de dormir à l’extérieur, tout près. Vous trouverez beaucoup d’hôtels pas chers, des guesthouses, et même des hôtels de luxe vraiment magnifiques mais pas pour autant hors de prix. Pour trouver un hôtel à Hoi An, faites une recherche sur notre comparateur d’hôtels Toolito.

Comment aller à Hoi An ?

Hoi An se trouve juste au Sud de Danang, l’une des plus grosses villes au Vietnam. Vous pouvez donc rejoindre Hoi An en bus depuis Danang (qui possède un aéroport), ou depuis Nha Trang (compter plus de 9h de bus de nuit). Vous pouvez aussi prendre un train qui vient du Nord (Hanoi, Hué) ou du Sud (Saigon, Nha Trang) en direction de Danang. Il faudra ensuite prendre un bus ou un taxi pour Hoi An.
Lanternes Hoi An de nuit

Flickr – Ben Ashmole

Et vous ? Comment avez-vous trouvé Hoi An ? Cela vous donne t’il envie d’y aller ?

Les activités à faire dans cette ville
A voir aussi dans la rubrique Viet Nam
Répondre
  1. Article bien complet sur Hoi An. Pour My Son, un guide est recommandé pour ne rien louper.

Laisser un commentaire

Suivez-nous
A voir aussi
Comparez les prix des activités