Jordan Trail : voyage sur la Route des Rois

avatar

Suivez les traces de l’antique tracé caravanier de la Route des Rois et découvrez pas après pas les trésors naturels et historiques de la Jordanie !

Longeant la célèbre Route des Rois, le Jordan Trail propose une randonnée exceptionnelle, probablement l’une des meilleures du monde. Ce sentier longe toute la face ouest de la Jordanie ! Offrant au total 40 jours de randonnées sur 650 kilomètres, il est divisé en neuf parties. Chacune se parcourt en 4 à 6 journées. Il est ainsi possible de choisir les parties qui nous intéressent le plus et de composer ainsi l’itinéraire de nos rêves !

Cette belle aventure mène devant certaines des plus belles merveilles naturelles, historiques et culturelles de la Jordanie. Des canyons aux montagnes, du désert aux châteaux médiévaux, en passant par des villages pittoresques et des camps de Bédouin, toute la richesse du pays s’étale devant nous !

À lire aussi : Les 11 plus beaux endroits à visiter en Jordanie

Un voyage entre vallées et canyons

Gadara et ses collines verdoyantes

Ruines à Gadara, Jordanie

Crédit photo : Shutterstock – Francesco Dazzi

Le Jordan Trail démarre dans la ville de Umm Qais, non loin des vestiges de Gadara, une antique cité grecque à ne pas manquer ! Le chemin jusqu’à Ajloun traverse la partie la plus verte de la Jordanie.

Villes romaines, oliviers centenaires, grottes et sources chaudes sont quelques-uns des trésors qui essaimeront votre chemin. À Ajloun, vous pourrez admirer un superbe château musulman datant du XIIe siècle.

De village pittoresque en village pittoresque

King Talal, Jordanie

Crédit photo : Shutterstock – Ayman alakhras

La randonnée passe par le charmant village de Burma, avant de descendre jusqu’au barrage King Talal. Les voyageurs profiteront ici d’une vue incroyable sur ce lac artificiel pris entre deux rives boisées. Elle suit ensuite les riches terres agricoles jusqu’au village de Rmemeen, à la fois chrétien et musulman. En quatre jours, on est enfin arriver à Al-Salt.

D’Al-Salt au canyon de Wadi Wala

Château Iraq al Amir

Crédit photo : Shutterstock – Anton_Ivanov

Le trail depuis Al-Salt longe tout d’abord un monument archéologique singulier : le château d’Iraq al Amir, qui date du IIe siècle avant J.-C. ! Il redescend ensuite sur la spectaculaire route du roi Hussein jusqu’à la vallée du Jourdain. Le climat et les paysages commencent alors peu à peu à changer, devenant de plus en plus arides.

La randonnée rejoint ensuite une antique route romaine jusqu’aux traces de la forteresse juive de Machéronte, bâtie au Ier siècle avant J.-C. Le chemin descend enfin à travers les falaises basaltiques dans les canyons de Wadi Zarqa Main et Wadi Wala.

Les Trois Wadis et la forteresse d’Al-Karak

Vue sur  Wadi Mujib

Crédit photo : Shutterstock – Aleksandar Todorovic

Au sud de Wadi Wala, vous trouverez la région des Trois Wadis. Vous profiterez au cours de cette randonnée d’une vue imprenable sur le Wadi Hidan et surtout, sur le Wadi Mujib. Ce dernier est connu comme le Grand Canyon de Jordanie !

Après l’avoir découvert, on avance jusqu’aux ruines de Magdelina puis entre de hauts-plateaux et canyons. Rapidement, le sentier nous mène devant l’imposant Kerak de Moab, qui surplombe le paysage environnant. Ce château datant des Croisades est un formidable exemple d’architecture de cette époque : un sublime mélange de style européen, byzantin et arabe.

Le désert n’est plus très loin !

Réserve de Dana, Jordanie

Crédit photo : Shutterstock – Sergio Ponomarev

Le Jordan Trail mène ensuite les voyageurs dans une plaine fertile, où vergers et oliveraies essaiment le chemin. Vous découvrirez au fil des falaises, des villages typiques. Subitement, l’impressionnant canyon de Wadi Hasa se présente à nous !

On suit ensuite une piste entre les formidables falaises calcaires de Tor al-Taboun. De-ci de-là, on passe devant des campements bédouins. De retour sur le plateau, on atteint ensuite les ruines édomites de Sela et Mi’tan. Puis, c’est le village de Dana qui se présente à nous. Il est alors possible de prendre un peu de repos avant d’entamer la partie la plus difficile du Jordan Trail.

De Petra à Wadi Rum : récit d’une randonnée mythique

Une randonnée formidable jusqu’au site le plus célèbre de Jordanie

Cette partie est la plus impressionnante de tout le Jordan Trail. Elle a récemment été désignée comme l’une des quinze meilleures randonnées au monde par le National Geographic. Le chemin descend des plateaux montagneux jusqu’à la vallée Araba. On remonte et traverse plusieurs zones climatiques, des écosystèmes divers et cachés dans des canyons. Le tout est ponctué de labyrinthes spectaculaires, de collines et de vallées. Au terme de ce voyage, on arrive enfin à la légendaire cité de Pétra.

Inscrite au Patrimoine mondial de l’Unesco en 1885, l’ancienne capitale des Nabatéens compte plusieurs centaines de monuments. La majorité est taillée dans des falaises et il vous faudra plusieurs jours pour tous les découvrir !

A travers le désert de Wadi Rum

Arbre dans le désert de Wadi Rum

Crédit photo : Shutterstock – Hamdan Yoshida

Après avoir arpenté de long en large la sublime et magique cité de Pétra, il est temps de partir en direction du fabuleux désert de Wadi Rum. Il est également inscrit au Patrimoine mondial de l’Unesco. Une randonnée d’une semaine relie ainsi les deux sites légendaires. Elle traverse l’une des étendues sauvages les plus longues du Jourdain.

Dans ce désert vide et de haute altitude, vous serez seul au monde. Chaque nuit, vous pourrez contempler les étoiles et vous emplir de la tranquillité absolue qui règne ici. Des oasis d’un vert éclatant apparaissent tantôt, offrant à notre vue un contraste saisissant. On peut également y apprécier l’hospitalité et la générosité exceptionnelle des Bédouins, ainsi que découvrir quelques vestiges uniques.

Vers la mer Rouge et ses eaux cristallines

Aqaba, port, mer rouge, Jordanie

Crédit photo : Shutterstock – Hamdan Yoshida

Six petits jours séparent ensuite Wadi Rum d’Aqaba. Le sentier passe alors sous d’imposantes falaises : Jebel Rum, Jebel Um Ishrin, Jebel Khazali et Jebel Qattar. Chacune présente des particularités, que vous aurez loisir d’admirer au cours de votre aventure. On arrive finalement au village bédouin de Titen.

À partir de là, la randonnée suit d’anciens sentiers de berger, au milieu du désert et de montagnes de granit. Et puis soudain, le golfe d’Aqaba et la mer Rouge se déroulent face à nos yeux. Encore quelques enjambées et on arrive enfin près des eaux accueillantes et chaudes. C’est la fin du Jordan Trail !

Comment parcourir le Jordan Trail ?

Carte du jordan Trail

Crédit photo : Earth Magazine

Pour rejoindre n’importe quelle étape du Jordan Trail, nous vous recommandons d’atterrir à Amman, la capitale de la Jordanie. Depuis cette dernière, vous pouvez emprunter un taxi jusqu’à votre point de départ. Si vous ne souhaitez pas parcourir une partie du trail, vous pouvez parfaitement emprunter un taxi entre deux étapes.

Quand ?

Le trail se découvre idéalement au printemps (mars et avril) et à l’automne (octobre et novembre). Il faut également savoir que le nord est plus frais que le sud. Les randonnées pédestres de mai à septembre sont déconseillées, en particulier dans le désert.

A quel prix ?

Pour votre voyage le long du Jordan Trail, vous devez prévoir au moins 100 à 120€ de frais de taxis, 11€ pour l’entrée dans la Dana Biosphere Reserve et 65€ par jour à Pétra. Si vous passez par le désert jordanien, des livraisons d’eau par un guide sont obligatoires. Prévoyez au moins 60€ par personne pour une quinzaine de jours de trail. À cela s’ajoutent les nuits en hôtel ou en camping, ainsi que tous les frais divers : nourriture, restaurant, boissons, etc.

Quelques conseils avant de se lancer

Le Jordan Trail s’adresse à des pratiquants expérimentés et qui ont l’habitude de ce type d’aventure. Il est essentiel de prendre contact avec un guide local avant de se lancer. Le sentier est parfois mal indiqué et la connexion réseau est souvent inexistante. Il est donc nécessaire d’être bien équipé pour survivre en pleine nature. Les randonneurs devront prévoir de la nourriture pour plusieurs jours, de l’eau, un GPS et une carte, ainsi qu’un kit de survie.

Nous vous recommandons également de tester votre matériel avant de faire le Jordan Trail. S’il est possible de trouver des options pour dormir le long du chemin, mieux vaut prévoir une tente et son équipement pour camper. Vous devez prévoir de bonnes chaussures et un sac de randonnée. Vos vêtements doivent également adaptés pour chaque étape. Les nuits peuvent être froides et en journée, il faut se protéger efficacement du soleil. Prévoyez également des batteries pour recharger votre téléphone.

Il faut aussi vous attendre à ne pas croiser beaucoup de randonneurs et vous devez donc compter sur votre guide et vos compagnons de route. Un guide est essentiel pour être réapprovisionné en eaux tout au long du trajet. En effet, il n’est pas rare que les sources indiquées sur les cartes soient taries ou non potables. Rassurez-vous cependant : le Jordan Trail est connu comme bien sécurisé. Il suffit d’être bien préparé pour profiter d’une aventure extraordinaire et inoubliable !

Pour plus d’informations, vous pouvez consulter le site officiel du Jordan Trail et sa section « Plan Your Trip ». Le site est en anglais seulement.

Les autres merveilles de la région

Nous avons déjà évoqué de nombreux sites magnifiques à visiter et admirer tout au long du Jordan Trail. Cependant, il existe quelques autres merveilles à découvrir et qui ne se trouve pas sur ce sentier. Parmi eux, on compte :

Amann

Ruines à Amann

Crédit photo : Shutterstock – amnat30

La capitale jordanienne est une des plus vieilles villes du monde toujours habitées. Amman est ainsi essaimée de vestiges et sites historiques, comme la mosquée d’Abu Darwish ou son immanquable citadelle. Visitez également le théâtre romain, découvrez les spécialités culinaires jordaniennes et arpentez ses souks pour vous imprégner de son atmosphère unique !

Jerash

Temple, Jerash, Jordanie

Crédit photo : Shutterstock – Ganna Glushakova

Non loin d’Ajlun, vous pourrez visiter cette ancienne cité gréco-romaine, probablement la mieux conservée de tout le Moyen-Orient ! Cette antique Gérasa faisait ainsi partie de la Décapole, groupement de dix colonies grecques mentionnées dans les écrits bibliques. Aujourd’hui, les visiteurs peuvent y admirer d’extraordinaires vestiges, comme l’arc d’Hadrien, le temple de Zeus, le théâtre ou l’hippodrome.

Un commentaire ? Exprimez-vous ici !

Laisser un commentaire

Suivez l'évolution de l'épidemie de Coronavirus pays par pays. Etudiez l'évolution de l'indice voyage en temps réel. Voir notre page dédiée