Route des vins en Toscane : 6 idées d’itinéraires pour en profiter

avatar

Vous partez aux pays du Chianti et du cyprès ? Ne manquez surtout pas d’arpenter la route des vins en Toscane ! Voici quelques idées d’itinéraires pour en profiter.

Bienvenue en Toscane ! Cette région aux paysages bucoliques est sans aucun doute une des meilleures destinations en Italie. Ici, tout rime avec élégance : champs de blé, vignes, bouquets d’oliviers, vergers et villages médiévaux. Vous ne manquerez pas de choses à faire et à voir en toscane : visiter les somptueux monuments de Florence, arpenter les rues de la charmante ville de Sienne, découvrir San Gimignano, profiter des eaux translucides de la Méditerranée ou encore admirer la Tour de Pise. Parmi ces innombrables découvertes, ne ratez surtout pas les routes des vins de Toscane, où les grands crus se savourent tout autant que le paysage.

Au cœur de la campagne toscane, à perte de vue, s’étendent les vignes des vins parmi le plus célèbres du monde. Chianti, Montepulciano, Brunello di Montalcino ou encore Morellino di Scansano, tous ces somptueux vins rouges verront le bonheur de vos palais et de vos découvertes gastronomiques. Pour les découvrir, rien de mieux que d’arpenter la route des vins en Toscane.

Prêt à déguster les cépages de la plus grande région productrice de vin en Italie ? Voici quelques idées d’itinéraires pour en profiter.

A lire aussi : La Toscane en Camping-Car : conseils, aires, itinéraires

Histoire des vins de Toscane

quand partir en toscane vue sur les vignes en automne

Crédit photo : Shutterstock / leoks

Les premières traces de la culture de la vigne en Toscane remontent entre 600 et 400 avant Jésus-Christ, à l’époque des Étrusques. À l’Antiquité, les Grecs et les Romains contribuent à améliorer la viticulture et font du vin une boisson noble et synonyme de richesse. Cette boisson alcoolisée perdra ses titres de noblesse au Moyen-âge et se banalise. Sous l’influence des Médicis, Antinoris et Frescobaldis, les vins toscans acquièrent une grande popularité dans toute l’Europe. En 1709, alors que les vignes françaises et allemandes sont dévastées par le froid, celles de Toscane échappent à la catastrophe météorologique qui frappe ses voisines. La Toscane devient alors une des principales zone de production en Europe et la demande ne cesse d’augmenter.

Pour éviter la concurrence des autres régions italiennes attirées par le succès du Chianti, Cosme III de Médicis délimite en 1716, l’aire de production de ce vin symbole de la Toscane. À la fin du 19e siècle, le phylloxéra ravage les vignes italiennes et porte un coup d’arrêt au développement des vignes toscanes. Pour s’en sortir, les viticultures décident d’étendre leurs productions à des vins plus populaires, produits et vendus en plus grande quantité. Cette réorientation de la production ne s’est pas faite sans heurt. De nombreux défenseurs des vins toscans traditionnels s’insurgent contre cette production qu’ils considèrent au rabais.

Itinéraires pour profiter des vins en Toscane

1. La route du vin du Chianti classico

chianti en toscane vignes

Crédit photo : Flickr / Frédéric Poirot

Entre la magnifique Florence et la discrète ville de Sienne, se trouvent les vignes du du Chianti classico. Sans doute un des vins italiennes les plus célèbres ! Lors de votre périple, vous découvrirez les collines et les bosquets, parsemés de petits villages et villes de charme, comme Gaiole in Chianti, Greve in Chianti, San Casciano Val di Pesa et Barberino Val d’Elsa. Les vignes et les oliviers sont partout.

Vous en apprendrez plus sur ce vin mondialement connu. D’abord un vin blanc en 1300, ce vin devient rouge en 1716. Au 19e siècle, le Barron Bettino Ricasoli invente une nouvelle recette du Chianti, avec un mélange de cépages rouges et blancs. Finalement, avec les difficultés dues à la crise du phylloxéra, la recette sera simplifiée et modernisée. Si le Chianti Classique est produit entre Sienne et Florence, le Chianti est produit dans la région de Toscane, en dehors de cette zone. Vous pourrez aussi découvrir les cépages de Cepparello, qui se trouve sur la même route des vins en Toscane.

2. La côte des Étrusques : une route des vins en bord de mer

Le long du littoral, face à l’île d’Elbe, venez parcourir la côte des Étrusques et ses vignes. C’est ici qu’ont été produit les supertoscans. Vous découvrirez les vignes du Sassicaia, l’un des plus grands crus italiens. Vous pourrez visiter le très joli village de Bolgheri ou encore le domaine Petra conçu par l’architecte Mario Botta. Enfin, vous arpenterez les vignes du Castello del Terriccio et visiterez ses caves. Une route des vins en Toscane à ne surtout pas manquer !

3. De Montepulciano à Sinalunga

montepulciano village au milieu des vignes toscane

Crédit photo : Flickr / Olivia Notter

Commencez par visiter la ville fortifiée de Montepulciano, datant du 14e et 16e siècle. Puis prenez la direction de Sinalunga, la porte d’entrée du Valdichiana. Tout le long, vous pourrez admirer les vignobles de Montepulciano. Ce vin notre et réputé dans le monde entier, fut le premier vin rouge italien à recevoir le label d’origine contrôlée DOCG. Une route des vins en Toscane, pleine de charme et de noblesse vous attend !

4. Les routes de Maremme

Cette région de Maremme dispose de très nombreux cépages de très belles qualités. Commencez votre périple par les alentours de Grosseto. Vous pourrez visiter les vignes et les caves du célèbre Maremma Toscana Baffo Nero ou du Maremma Toscana Ciliegiolo. Autre option pour découvrir les cépages de la région : emprunter les chemins autour du Monte Amiata et déguster, avec modération bien sûr, quelques verres du Montecucco.

5. La route du vin du Brunello de Montalcino

toscane sienne route des vins

Crédit photo : Pixabay / Awsloley

Dans la province de Sienne, sur les terres de la région de Montalcino, est produit un vin rouge mondialement connu : le Brunello di Montalcino. À l’origine, le vin le plus connu de la région était un vin blanc moelleux, le Moscadello di Montalcino. Le premier millésime officiel de Brunello ne date que de 1888. Pendant de nombreuses années, il ne fut produit qu’en petite quantité.

Sur votre route, ne ratez pas la visite du bourg de Montalcino. Faites également une halte pour déguster les spécialités locales et notamment le célèbre Pecorino de Pienza, le fromage toscan par excellence.

6. Sur le chemin des vins du Carmignano

paysage vigne toscane route des vins

Crédit photo : Pxhere

Autour de Prato, Florence et Pistoia, vous trouverez les vignobles de Carmignano. L’histoire de ce vin remonterait à l’époque des Étrusques. Ici, la viticulture a toujours existé. Les Médicis développent et mettent en valeur ce vin rouge d’excellence. En 1716, le Grand-duc Cosme III lui accorde un premier brevet de noblesse ainsi que sa protection. Prenez le temps de visiter les splendides villas de Poggio a Caiano et de Artimino construites par les Médicis.

Comment se rendre en Toscane

La région est très bien desservie. Vous pourrez vous y rendre aisément par avion, train, bus, voiture, et même ferry. La voiture s’avère très pratique pour profiter pleinement des différents itinéraires de la route des vins en Toscane.

Aller en Toscane par avion

De très nombreux vols au départ des principales villes françaises et européennes desservent les aéroports de Pise, Florence et Elbe. De nombreuses liaisons au départ de Barcelone, Rome, Bologne, Sicile, Sardaigne ou encore la Corse sont assurées par des compagnies régulières et low-cost. Les tarifs sont d’ailleurs souvent attractifs. Pour trouver les meilleurs prix, pensez à réserver suffisamment à l’avance votre billet et comparer les prix sur Skyscanner avant de réserver.

L’aéroport Galileo Galilei de Pise San Giusto se situe à seulement un kilomètre du centre et à quatre-vingts kilomètres de Florence. L’aéroport Amerigo Vespucci se trouve quant à lui à quatre kilomètres du centre de Florence. Des navettes et taxis vous permettent de rejoindre aisément les centre-villes. Vous pouvez également louer facilement une voiture directement à l’aéroport de Florence, Pise ou encore Sienne. C’est sans doute le moyen idéal pour vous déplacer aisément en Toscane. Comparez les prix sur les comparateurs de location avant de réserver votre voiture.

Aller en Toscane en train

Pise, Sienne ou Florence sont également très bien desservies par le train, depuis la plupart des villes européennes. Évidemment, le trajet est plus long qu’en avion, mais il vous permettra de profiter de somptueux paysages.

Aller en Toscane en bus

La plupart des compagnies de bus proposent des trajets vers Pise, Florence ou encore Sienne. Les bus sont souvent confortables et modernes. Le trajet est souvent long, mais les tarifs sont imbattables.

Aller en Toscane en voiture

C’est sans doute la solution idéale pour faire la route des vins en Toscane et profiter pleinement des différents itinéraires. Comptez tout de même douze heures de trajet pour vous rendre Florence depuis Paris, quatre heures trente depuis Nice, et six heures au départ de Genève.

Aller en Toscane en ferry

Il est parfaitement possible de vous rendre en Toscane en ferry. Vous pourrez arriver depuis la France (Marseille, Nice, ou la Corse), la Sardaigne ou la Sicile. Les deux ports principaux sont celui de Livourne ou Piombino. Les ferries sont idéals si vous souhaitez en plus de la route des vins de Toscane, visiter l’île d’Elbe.

Vous connaissez vous aussi la route des vins en Toscane ? Partagez en commentaire vos bons plans.

Un commentaire ? Exprimez-vous ici !

Laisser un commentaire

Suivez l'évolution de l'épidemie de Coronavirus pays par pays. Etudiez l'évolution de l'indice voyage en temps réel. Voir notre page dédiée