Les 12 choses incontournables à faire en Émilie-Romagne

avatar

Vous partez bientôt en Italie ? Découvrez donc les plus beaux sites à visiter en Émilie-Romagne, l’une des plus belles régions de la Botte !

Voisine de la Toscane et de la Vénétie, l’Émilie-Romagne est une région du nord de l’Italie à découvrir au plus vite.

Alliant villes et villages captivants, gastronomie savoureuse, constructeurs automobiles mythiques, stations balnéaires de la Riviera Romagnola, et beauté des paysages, la découverte de la région est un pur plaisir. Alors, laissez-vous tenter ! Et justement, nous vous avons préparé un guide pour visiter l’Émilie-Romagne comme il se doit !

À lire aussi :
Les 10 choses incontournables à faire en Toscane
Les 12 choses incontournables à faire en Lombardie

1. Bologne

Chef-lieu et capitale historique de la région, « la ville rouge » ou « la savante » est une étape incontournable pour visiter l’Émilie-Romagne au mieux. Profitez-en pour flâner sous les arcades, arpenter les ruelles et découvrir les canaux ainsi que les monuments les plus emblématiques.

Piazza Maggiore

Visiter Émilie-Romagne : Piazza Maggiore, Bologne

Crédit photo : Shutterstock – Yasonya

Voici le cœur de la ville et, par conséquent, un passage incontournable. On peut y admirer les palais qui encadrent la place, la basilique San Petronio, ainsi que la fontaine de Neptune.

Due Torri

Visiter Émilie-Romagne : Due Torri, Bologne

Crédit photo : Shutterstock – cge2010

Découvrez les deux symboles de la ville ! Les Due Torri, la tour Asinelli et la tour Garisenda, constituent deux des plus grandes tours médiévales que l’Homme ait bâti. D’ailleurs, il est possible de monter en haut de la tour Asinelli pour une vue imprenable sur la ville.

Toutefois, on préfère vous prévenir, il va y avoir du sport !

Monuments religieux

Le sanctuaire Madonna di San Luca, à Bologne

Le sanctuaire Madonna di San Luca, à Bologne – Crédit photo : Shutterstock – ermess

La basilique San Petronio est la plus grande église gothique en briques et quinzième plus grande église au monde. La cathédrale San Pietro est aussi à voir, tout comme la basilique San Stefano. Enfin, n’hésitez pas à monter au sommet du Monte Guardia pour contempler le sanctuaire Madonna di San Luca.

C’est un lieu de pèlerinage, organisé sous forme d’itinéraire. Pour cela, passez sous les 666 arcades permettant d’y accéder.

Palazzo dell’Archiginnasco

Visiter Émilie-Romagne : Palazzo dell’Archiginnasco

Crédit photo : WIkipédia – Roberta Milani

Il s’agit là d’un magnifique édifice de style Renaissance qui a été pendant plusieurs siècles le siège de la plus vieille université de la ville. Prenez donc le temps de faire un tour à l’un des plus beaux témoins de cette période faste du pays.

2. Les villages et petites villes

De nombreuses petites villes et villages sont intéressants à visiter en Émilie-Romagne :

Ferrare

Visiter Émilie-Romagne : Ferrara

Crédit photo : Shutterstock – Catarina Belova

Ferrara est une ville de la Renaissance, inscrite au patrimoine de l’Unesco. On peut en admirer la finesse et les détails de l’architecture de cette époque dans les façades des palais, comme le palais des diamants, et au détour des ruelles. Le château d’Este est à voir également tout comme les remparts médiévaux.

Modène

Modène, Émilie-Romagne

Crédit photo : Shutterstock – GoneWithTheWind

C’est la ville du fameux vinaigre balsamique et des constructeurs automobiles. Les visiteurs pourront admirer la cathédrale romane et le campanile de la Guirlanda.

Imola

Visiter Émilie-Romagne : Imola

Crédit photo : Shutterstock – Giorgio Morara

La ville d’Imola plaira aux amateurs d’automobile avec son autodrome Enzo Ferrari et la statue à l’effigie d’Ayrton Senna, légende de la Formule 1, décédée suite à un accident dans un Grand-Prix disputé sur l’autodrome.

Le Palazzo Tozzini et la forteresse Rocca Sforzesca sont également à voir.

Ravenne

Visiter Émilie-Romagne : Ravenne

Crédit photo : Shutterstock – claudio zaccherini

La fameuse ville des mosaïques possède 8 monuments classés au Patrimoine mondial Unesco. Parmi les plus beaux monuments, on retrouve le mausolée de Théodoric et les basiliques de San Vitale, Saint Appolinaire le Neuf et Saint Appolinaire in Classe.

Des petits villages pittoresques aussi méritent le détour. Castell’Arquato, proche de Plaisance (ou Piacenza), est un village médiéval sur une colline. Dans le même style, nous vous conseillons également, Dozza, qui est lui proche d’Imola.

Ne manquez pas non plus les villages de Bardi, Bobbio, Brisighella… Ainsi que les villes de Faenza et Reggio Emilia.

3. La Riviera Romagnola

La Riviera Romagnola

Crédit photo : Shutterstock – cristian ghisla

La Riviera Romagnola est la côte maritime, soit le lieu parfait si l’on cherche que faire en Émilie-Romagne pour se détendre et profiter de l’air marin. Une trentaine de stations balnéaires sont alignées sur plus de 100 km sur la mer Adriatique. Les plus connues sont Rimini, Cattolica, Riccione, Misano Adriatico.

Les plages sont aménagées et on y trouve un vaste choix d’hôtels, bars et restaurants. Des activités nautiques sont aussi proposées. On y trouve également plusieurs parcs d’attraction, et en soirée les bords de mer sont animés.

Concernant Rimini, c’est la ville du célèbre réalisateur Fellini. D’ailleurs, des visites partant sur ses traces sont proposées.

4. Les vignobles

Vignobles d'Émilie-Romagne

Crédit photo : Shutterstock – Doctor_J

Les amateurs de bons vins qui cherchent que faire en Émilie-Romagne pourraient planifier un séjour à dominante œnologique ! La région est en effet réputée pour ses vignobles. Suivez donc la route des vins et partez à la découverte des producteurs locaux de Lambrusco ou d’Albana di Romagna par exemple.

Par ailleurs, la région de Modène est aussi réputée pour son fameux vinaigre balsamique. Certains domaines accueillent les visiteurs, proposent visites des caves et dégustations des meilleurs crus. Alors, profitez-en !

5. Parme

Parme est une ville pleine de charme à visiter en Émilie-Romagne. Connue pour son jambon et son parmesan, elle est reconnue comme  « Ville Créative de la Gastronomie » par l’Unesco. Le cœur historique de la ville est à découvrir pour ses monuments.

La cathédrale et le baptistère sur la Piazza Duomo

La Cathédrale (le Dôme) de Parme

Crédit photo : Shutterstock – Claudio Giovanni Colombo

La cathédrale ou Duomo de style roman lombard date des XIe/XIIe siècles. La coupole mérite le coup d’œil pour les fresques de Corrège. Quant au baptistère de la fin XIe siècle en marbre rose il est incontournable, d’autant plus qu’il est décoré de magnifiques fresques médiévales.

Église San Giovanni Evangelista

Visiter Émilie-Romagne : Église San Giovanni Evangelista

Crédit photo : Shutterstock – Renata Sedmakova

Un monument à voir à deux pas de la cathédrale. Là aussi on admirera les fresques de la coupole ainsi que les orgues. Et si on a le temps les cloîtres du couvent.

Piazza Garibaldi

La Piazza Garibaldi

Crédit photo : Shutterstock – Olgysha

La place constitue le cœur de la ville. On y voit notamment la statue de Giuseppe Garibaldi, le palais du gouverneur et le palazzo Podestà. Si vous visiter la ville, impossible de ne pas passez ici !

Palazzo della Pilotta

Le Palazzo Pilotta

Crédit photo : Shutterstock –

Le Palazzo della Pilotta est un monument incontournable de Parme, qui abrite le Teatro Farnese et ses gradins en bois, la bibliothèque Palatine, le musée archéologique et la Galleria Nazionale.

Parco Ducale

Le Parco Ducale de Parme

Crédit photo : Shutterstock – pio3

Bordant le Palais Ducal (ou Palazzo Ducale), il permet de se détendre au frais dans la verdure, le tout dans une grande ville.

Teatro Regio

Le Teatro Regio di Parma

Crédit photo : Shutterstock – illpaxphotomatic

Beauté et culture, voici deux mots qui correspondent parfaitement au théâtre, qu’il faut absolement visiter. Si vous le pouvez, nous vous conseillons même d’assister à un opéra.

6. La gastronomie

Fûts de vinaigre balsamique

Fûts de vinaigre balsamique – Crédit photo : Facebook – Antica Acetaia Villa Bianca

Visiter l’Émilie-Romagne c’est aussi goûter les produits du terroir et la gastronomie locale. Les pâtes fraîches et farcies sont à l’honneur : tagliatelle al ragù (que l’on appelle aussi bolognaise en France), tortellacci, tortelloni… Agrémentées de parmesan local. Le jambon de parme et la mortadelle sont aussi au menu.

Les plats sont cuisinés avec de l’huile d’olive des environs et relevés avec le fameux vinaigre balsamique de Modène. Aussi, les repas sont accompagnés de vins locaux comme le Colli Bolognesi, l’Albana di Roma, le Lambrusco ou le Pignoletto. Si on se trouve en bord de mer, sur la Riviera Romagnola, il est possible (et conseillé) de commander des plats de poisson et fruits de mer.

Quant aux desserts, la Torta di Riso est une pâtisserie régionale phare. Enfin, pour finir le repas laissez-vous tenter par de la liqueur de noix, le Nocino di Modena.

7. Les musées

Museo Ferrari

Crédit photo : Shutterstock – Graham Montanari

Plusieurs musées sont à voir lorsqu’on va visiter l’Émilie-Romagne. Parmi eux :

  • Le Museo Ferrari de Maranello. Pour tous les fans de la marque au cheval cabré, il s’agit d’une visite immanquable, qui laissera de merveilleux souvenirs ;
  • Si on fait étape à Bologne, le Museo Civico Archeologico est passionnant. Il date de 1881, se trouve dans le Palazzo Galvani et expose des objets de la Préhistoire, période romaine et étrusque et de nombreuses pièces provenant d’Egypte ;
  • Toujours à Bologne, la Pinacoteca Nazionale renferme de nombreuses peintures créées entre le XIIIe et XVIIIe siècle.

8. Les thermes

Salsomaggiore Terme

Crédit photo : Shutterstock – MikeDotta

La région d’Émilie-Romagne est aussi réputée pour ses thermes. Vous pourrez donc y faire une cure thermale ou bien des soins dans les spa. Ce sera aussi l’occasion de visiter les villes thermales qui possèdent souvent des bâtiments de toute beauté, par exemple Salsomaggiore Terme, aux pieds des Apennins.

D’ailleurs, le Berzieri Spa, d’architecture Art déco, mérite à lui seul le détour. La ville de Bagno di Romagna, entourée de montagnes, peut aussi vous plaire. Sur la Riviera Romagnola, Rimini est également réputée pour ses thermes, avec des spa qui utilisent de l’eau de mer.

Alors, si vous souhaitez allier visites avec bien-être et remise en forme, vous savez que faire en Émilie-Romagne !

9. Les constructeurs automobiles

Ferrari 488 Spider

La Ferrari 488 Spider dans les rues de Modène – Crédit photo : Shutterstock – Fed Photography

La région d’Émilie-Romagne est mondialement connue pour ses grands constructeurs automobiles, en particulier dans les environs de Bologne, Modène et Maranello. C’est là, dans la Motor Valley, que sont nées les marques les plus prestigieuses et où se trouvent toujours les usines et sièges des entreprises.

Les passionnés de belles mécaniques seront donc aux anges, sur les terres de Ferrari, Lamborghini, Maserati, De Tomaso, Bugatti, Pagani, Ducati et auront donc de quoi faire en Émilie-Romagne avec la visite des concessionnaires et musées.

Sans oublier qu’Amédée Gordini et Enrico Nardi sont nés dans cette région. Selon la période, vous pourriez assister ainsi à une course sur les circuits d’Imola ou de Misano Adriatico.

10. Castello di Torrechiara

Castello di Torrechiara

Crédit photo : Shutterstock – Luca Lorenzelli

Impossible de visiter l’Émilie Romagne sans aller voir son magnifique château de Torrechiara ! Une impressionnante forteresse à moins de 20 km de Parme, sur la commune de Langhirano. La forteresse est particulièrement bien conservée avec ses tours d’angles et murs défensifs.

Aussi, ce château construit par Pier Maria Rossi pour sa bien aimée est représentatif des châteaux italiens de cette époque. Ce qui lui a valu de servir de lieu de tournage à plusieurs films. L’intérieur est à voir absolument pour ses fresques peintes.

Quant à sa position dominante, elle vous offrira une vue imprenable sur la campagne environnante.

11. Palazzo Ducale de Sassuolo

Palazzo Ducale de Sassuolo

Crédit photo : Shutterstock – MilaCroft

Prenez la direction de Sassuolo, au sud-ouest de Modène. Vous pourrez y visiter le Palazzo Ducale, véritable chef d’œuvre de l’art baroque. En 1634, le château qui existait déjà, a été transformé en résidence d’été de la cour ducale par la famille d’Este. Le palais surnommé Delizia, est mis en valeur par sa façade majestueuse et raffinée.

L’intérieur est de toute beauté et représentatif de l’art baroque de cette époque. On peut y admirer la célèbre galerie de Bacchus, des peintures en trompe l’œil, des fresques de Boulanger et autres artistes de cette période. À l’extérieur, la peschiera, bassin à poissons à la structure très particulière mérite le coup d’œil pour son style.

12. Les espaces naturels et activités

Monte Cimone, Émilie-Romagne

Crédit photo : Shutterstock – Sandro Amato

Entre les massifs des Apennins dominés par le Monte Cimone (2 165 mètres), la plaine du Pô, fleuve le plus long du pays et la côte Adriatique, les paysages sont variés. L’Émilie-Romagne possède deux parcs naturels : le parc national des Apennins, parsemé de forêts, montagnes et lacs. Mais aussi le très beau parc national des forêts de Casentinesi avec une des plus vieilles forêts de hêtres, classée à l’Unesco.

Ces parcs sont propices aux randonnées à pied, au VTT et au ski de fond en hiver. Quant au parc régional de la plaine du Pô, avec ses marécages et pinèdes, il permet d’observer des oiseaux.

Vous pourrez également partir à la découverte des salines de Cervia, ou bien suivre la Via Degli Dei, le chemin des dieux entre Bologne et Florence, qui passe par les Apennins, à cheval, à pied ou en VTT.

Visiter l’Émilie Romagne c’est aussi découvrir sa nature, alors profitez-en !

Comment aller en Émilie-Romagne ?

Plusieurs possibilités s’offrent à vous pour visiter l’Émile-Romagne :

L’avion

Au départ de Paris (1h40 de vol), Lyon (1h10 de vol) et Marseille (1h de vol), vous pouvez réserver un vol direct pour Bologne.

Si vous souhaitez partir d’un autre aéroport Toulouse, les vols pour Bologne se font en général avec une escale. Un comparateur de vols comme Skyscanner vous permettra de trouver le meilleur vol en fonction de vos disponibilités. Aussi, dès votre arrivée à l’aéroport, vous pourrez louer un véhicule pour partir en road trip et découvrir l’ensemble de l’Emilie-Romagne.

La voiture

Vous pourrez facilement sillonner la région en voiture car le réseau routier est bien développé entre les principales villes, en particulier via les autoroutes et routes A1/A14/A13/E35/E45/E55. À titre indicatif, voici quelques distances au départ de Bologne :

  • Parme : 1h10/100 km ;
  • Ravenne : 55 mn/75 km ;
  • Rimini : 1h15/115 km ;
  • Modène : 55 mn/50 km ;
  • Et Rimini/Parme : 2h00/210 km.

Le bus et le train

Les principales villes sont reliées par bus et trains. Vous pouvez consulter les horaires sur plusieurs sites comme Trenitalia, Save a train ou encore Flixbus.

Où loger en Émilie-Romagne ?

Pour visiter l’Émilie-Romagne vous pouvez faire étape à Parme dans le nord, ou à Bologne plus au sud, et rayonner dans les environs. Si vous souhaitez profiter de la mer, sélectionnez un logement sur la Riviera Romagnola. Les petites villes et villages seront parfaits pour des séjours plus calmes. Aussi, utiliser un comparateur d’hôtels vous permettra de trouver le meilleur logement. Pensez aussi aux Airbnb, qui permettent d’accentuer l’aspect local du séjour.

Par ailleurs, en Italie, l’Agriturismo est très populaire. Il s’agit de chambres d’hôtes à la campagne dans des fermes. C’est une expérience à vivre absolument durant votre séjour. D’autant plus que vos hôtes se feront une joie de vous faire goûter aux meilleurs produits du terroir.

Comment avez-vous trouvé cet article ?
0 avis (0/5)
Un commentaire ? Exprimez-vous ici !
Laisser un commentaire