Les 11 choses incontournables à faire à Parme

avatar

La ville de Parme a bien plus offrir qu’un jambon et un fromage de classe gastronomique. Venez visiter Parme et voyez par vous-mêmes les richesses de cette ville de renommée à l’italienne.

Elle est mondialement connue pour ses produits gastronomiques, mais visiter Parme promet bien plus qu’une découverte culinaire. Au fil des siècles, elle a été un objet convoité, disputé, par des peuples à la recherche de richesses militaire et territoriale. En effet, cette ville traversée par un affluent du Pô, la Parma, centre d’Histoire, fut d’abord étrusque avant d’être romaine, puis byzantine et même lombarde.

Un temps, elle a même été aux mains de l’empereur et roi des Francs Charlemagne ! Aujourd’hui, la ville est indépendante et son passé a laissé des marques encore présentes, indélébiles. N’attendez plus et découvrez alors les multiples facettes de Parme !

À lire aussi : Les 7 choses incontournables à faire à Bologne

1. Le Palazzo della Pilotta

Le Palazzo Pilotta

Crédit photo : Shutterstock – AlexMastro

Situé sur la Piazza della Pace dans le centre historique de Parme, le Palazzo della Pilotta est un ensemble cohérent d’édifices culturels. À ce titre, vous y retrouverez notamment le Musée Archéologique National et le Museo Bodoniano, la Galerie Nationale ou la Bibliothèque Palatine.

Chacun de ces bâtiments vaut à lui seul le détour, à l’instar du Palazzo lui-même. Immense bâtisse datant du XVIe siècle, c’est un lieu à découvrir rien que pour l’architecture globale ou les espaces qu’il offre. Par exemple, ne manquez pas le Corridore d’Octave (Ottavio Farnèse), un long et impressionnant couloir construit aux alentours de 1580.

2. Musée Archéologique National

Musée archéologique de Parme

Crédit photo : Facebook – Museo Archeologico Nazionale Parma

Le long passé de la ville de Parme a laissé de nombreux vestiges aujourd’hui visibles au Musée Archéologique National. Vous pourrez y observer les restes de Parme à son époque préromaine et romaine et même lorsqu’elle était sous l’égide impériale.

Découvrez notamment la tabula alimentaria, une grande plaque de bronze datant de l’an 103. Ne manquez pas non plus la collection égyptienne du musée, composée dans les années 1830.

3. Museo Bodoniano

Museo Bodoniano, Parme

Crédit photo : Facebook – Museo Bodoniano – Fondazione

Si vous êtes intéressés par les livres au sens objet et non littéraire, le Museo Bodoniano devrait complètement vous plaire. À travers de hautes étagères anciennes remplies de vieux ouvrages et de nombreux instruments typographiques, retracez l’œuvre de Giambattista Bodoni. C’est lui, typographe de profession, qui a en effet donné son nom à la très élégante typographie Bodoni, à la hampe épaisse très caractéristique.

4. La Galerie Nationale

La Galerie Nationale de Parme

Crédit photo : Shutterstock – iryna1

C’est la grande famille parmesane Farnèse qui est d’abord à l’origine de la Galerie Nationale. Duché de Parme et fils d’Élisabeth Farnèse, Philippe ordonne la création de l’Académie des Beaux-Arts de Parme, en vue de constituer une galerie ainsi qu’une bourse d’études pour les jeunes artistes.

Ensuite, ce sont des dons qui enrichissent la collection de la Galerie Nationale. Vous pouvez y observer des œuvres de la Renaissance, des peintures baroques, ou contemporaines, et même un dessin de Léonard de Vinci !

5. La Bibliothèque Palatine

La Bibliothèque Palatine

Crédit photo : Shutterstock – Gimas

Les origines de la Bibliothèque Palatine remontent au XVIIIe siècle, en 1761. Elle fut aménagée directement dans le Palazzo della Pilotta afin de conserver des ouvrages à l’époque déjà précieux. Aujourd’hui, les longues allées d’étagères boisées protègent plus de 420 000 livres imprimés dont quelques 3000 incunables (imprimés avant 1501), plus de 50 000 manuscrits et 130 000 brochures.

Un véritable trésor culturel et historique !

6. Les édifices religieux de Parme

Église San Giovanni Evangelista

Crédit photo : Shutterstock – Renata Sedmakova

Parme dispose de quelques édifices religieux très intéressants à découvrir. Beaucoup d’entre eux datent du IIe siècle, comme le baptistère, la cathédrale ou le palais épiscopal. Les nombreuses églises, quant à elles, datent principalement des XIVe, XVIe et XVIIe siècles. Tout un parcours pour visiter Parme, à l’architecture et à l’histoire riche, que vous pouvez découvrir en toute liberté.

Ne manquez pas l’église évangéliste San Giovanni, dont la coupe a été peinte par le Corrège, ou l’église de l’Annonciation, aux façades si particulières.

7. La Cathédrale (le Dôme) et le Baptistère

La Cathédrale (le Dôme) de Parme

Crédit photo : Shutterstock – Claudio Giovanni Colombo

Restons dans la thématique, ainsi qu’en plein cœur du centre historique, où se trouvent la cathédrale et le baptistère de Parme. Véritables joyaux, ils se trouvent tous les deux sur la même place. Le baptistère a une forme octogonale, forme au fort symbolisme chrétien.

La cathédrale, elle, est en forme de croix latine, avec un haut campanile et son beffroi gothique. Son intérieur est majestueux, de la nef à l’orgue, en passant par la fresque du Corrège, ornant la coupole : une œuvre représentant l’Assomption de la Vierge y figure.

8. La Piazza Garibaldi

La Piazza Garibaldi

Crédit photo : Shutterstock – Olgysha

Située au centre du centre historique, la Piazza Garibaldi de Parme est bordée d’immeubles au pieds desquels fleurissent les boutiques et les troquets. Sur cette place, vous pourrez notamment observer le monument dédié à Giuseppe Garibaldi, l’un des patriotes italiens les plus reconnus du pays.

Aussi, au nord de la place, découvrez le Palazzo del Governatore et sa belle façade jaune pâle. Vous ne pouvez y pénétrer que lorsque que le palais propose des expositions artistiques ou lors d’occasions particulières.

9. Goûter aux spécialités de la région

Prosciutto di Parma

Crédit photo : Shutterstock – HQuality

Le Prosciutto di Parma DOP et le Parmigiano Reggiano DOP (appelé aussi, à tort, le parmesan) sont bien évidemment les spécialités de Parme. Mais au-delà de ces délices, Parme est, à l’instar de bon nombre d’autres villes italiennes, la ville des pâtes.

Bien sûr, de manière générale, c’est l’Italie qui est la reine de la gastronomie et du bon manger. Alors, s’il est stimulant de visiter Parme à travers ses bâtiments et réussites culturelles, il est important de s’arrêter pour déguster. Prosciutto (jambon), anolini in brodo (sorte de ravioles cuites au bouillon), soufflé au parmigiano reggiano, ou baci (biscuits fourrés)…

De l’entrée au dessert, Parme est une puissance culinaire qui vous régalera sans aucun doute !

10. Le Parco Ducale

Le Parco Ducale de Parme

Crédit photo : Shutterstock – pio3

La ville de Parme est une ville très verte, avec de nombreux parcs comme celui de la Citadelle, intelligemment aménagé, ou le Parc Falcone e Borsellino où se cache l’Auditorium Niccolò Paganini. Cependant, nous nous intéressons ici au Parco Ducale, la réserve d’oxygène parmesane.

Il est pourvu de multiples allées arborées, de sentiers pour faire du vélo ou de la marche, pour visiter Parme, en somme ! Mais il y a également un joli petit lac au bord duquel vous pouvez marquer une pause. Ne passez pas à côté du petit palais d’Eucherio Sanvitale dont l’extérieur est en bien meilleur état que l’intérieur, recouvert de fresques murales altérées par les temps.

11. Le Teatro Regio di Parma

Le Teatro Regio di Parma

Crédit photo : Shutterstock – illpaxphotomatic

Il y a plus de 10 théâtres à Parme, mais le plus majestueux d’entre eux est le Teatro Regio. Voisin de la Piazza della Pace, ce théâtre d’opéra a conservé tout le charme d’une salle d’opéra telles qu’on les imagine. Ordonné par Marie-Louise d’Autriche au XIXe siècle, il permet à 1 200 personnes d’assister aux représentations artistiques qu’il héberge.

À l’intérieure, dorures, parquets et velours laissent sans voix. Attention, le théâtre prend des congés estivaux, donc renseignez-vous avant de venir visiter Parme, histoire de savoir si vous allez pouvoir y pénétrer ou même assister à une représentation !

La Casa della Musica

Sachant que votre billet de visiter pour le Teatro Regio di Parma vous donne accès à prix réduit aux Musées de la Musique de Parme, pourquoi ne pas en profiter ? Venez découvrir la musique sous ses angles les plus classiques, dans une antre qui lui est entièrement dédiée !

Bon à savoir : lorsqu’un opéra est prévu le soir, certains chanteurs performent dans une pièce individuelle, gratuitement, directement dans la Maison de la Musique !

Comment aller à Parme ?

En voiture

Parme se trouve sur l’Autostrada del Sole (Autoroute du Soleil), une longue autoroute qui parcourt l’Italie entre Milan et Naples.

Ainsi, pour aller à Parme en voiture, c’est très simple que vous veniez de Nice, Lyon ou de l’est de la France. Il faut compter environ 4h50 de trajet depuis Nice pour rejoindre Parme, en traversant Gênes et en effleurant La Spezia.

En partant de Lyon, prévoyez 6h20 de conduite, avec pourquoi pas un arrêt à Turin. En revanche, si vous partez de l’est de la France, par exemple Besançon, 6h55 de route vous attendent. L’avantage est que vous pouvez en profiter pour marquer un arrêt en Suisse (Lausanne, Montreux) ou à Milan.

En avion

Parme dispose d’un aéroport mais celui-ci n’est pas extrêmement bien desservi. À la différence de l’aéroport de Bologne, qui se trouve à 1h30 de trajet. Vous pouvez aussi choisir d’atterrir à l’aéroport de Milan, car la ville ne se trouve qu’à 2 heures de route.

Quoiqu’il en soit, vous devrez ensuite louer une voiture ou emprunter un train jusqu’à la ville de Parme. Les tarifs varient constamment, alors pour bénéficier de la meilleure offre du moment, nous vous conseillons de vous rendre sur un comparateur de vols comme Skyscanner.

En train

Le réseau ferroviaire italien est tout à fait correct, permettant des liaisons entre les grandes villes du pays et d’Europe. Aussi, beaucoup de trains régionaux, réguliers, accèdent à Parme. La gare se trouve à environ 10 minutes de marche du centre historique, rendant le train très pratique pour visiter Parme.

Les lignes “Freccia Rossa”, des trains rapides grande distance, vous coûteront moins cher si vous achetez vos billets à l’avance. Autrement, des billets peuvent être achetés à tout moment de la journée grâce à des guichets automatiques.

Où loger à Parme ?

La ville de Parme est plutôt bien lotie en matière de logements. Selon votre préférence, hôtels, chambres d’hôtes et Airbnb sont disponibles à la location. Nous vous recommandons de loger dans le centre historique ou les quartiers ouest de Parme. Ces quartiers sont les plus fréquentés et vivants. Vous y vivrez alors une expérience unique, comme un local !

Ne manquez pas Parme de nuit, une ville animée et laissez-vous séduire par ses charmes à l’italienne. Étant donné qu’il s’agit d’une ville très prisée, prévoyez un bon budget logement dès le départ. Ceci dit, si vous vous y prenez suffisamment en avance, vous devriez pouvoir trouver de bonnes offres à des prix corrects. N’hésitez pas à vérifier sur un comparateur d’hôtels. En plus de souvent vous proposer des offres intéressantes, vous pourrez y découvrir des logements moins bien référencés ailleurs.

Comment avez-vous trouvé cet article ?
0 avis (0/5)
Un commentaire ? Exprimez-vous ici !
Laisser un commentaire