×

Les 11 choses incontournables à faire à Dubrovnik

Comparez les prix pour cette activité
Les 11 choses incontournables à faire à Dubrovnik

Visiter Dubrovnik : quelles sont les meilleures à faire et voir dans la Perle de l’Adriatique ?

Surnommée la Perle de l’Adriatique, Dubrovnik séduira bon nombre d’entre vous ! Sa localisation en bord de mer, avec sa magnifique vieille ville historique, contribue a faire de Dubrovnik l’un des endroits les plus intéressants à visiter de la Dalmatie et de la Mer Adriatique. Fondée au 7ème siècle, Dubrovnik a connu une série de dominations, notamment celles des Vénitiens et des Hongrois, et est même devenue sa propre République, appelée République de Raguse. La ville de Dubrovnik a connu sa plus forte croissance pendant les 15 et 16ème siècles, dont celle-ci se reflète dans l’architecture impressionnante aujourd’hui. La vieille ville a été classée au patrimoine mondial de l’UNESCO en 1979. La cité abrite l’élite artistique et intellectuelle croate, et des événements culturels sont fréquemment organisés.

Peu importe si vous venez visiter Dubrovnik pour la première ou la centième fois, le sentiment d’émerveillement ne cessera pas lorsque vous poserez les yeux sur la beauté de la vieille ville. En effet, il est difficile d’imaginer que quelqu’un se lassera de ses ruelles de marbre, ses bâtiments baroques et le chatoiement à l’infini de la mer Adriatique, ou à défaut de s’inspirer par une promenade le long des remparts qui ont protégé une république civilisée et sophistiquée depuis des siècles. Bien que le bombardement de Dubrovnik en 1991 ait horrifié le monde, la ville a rebondi avec une vigueur caractéristique pour enchanter à nouveau les visiteurs.

Voici les meilleures choses à faire à Dubrovnik :

1. Les remparts de Dubrovnik

Remparts de Dubrovnik

Wikimedia – László Szalai (Beyond silence)

Les remparts de Dubrovnik sont l’une des caractéristiques les plus connues de la ville, ils sont vraiment LA chose à faire à Dubrovnik. Construits au 10ème siècle et modifiés au 13ème et 14ème siècles, les murs, dont certains font jusqu’à 6 mètres d’épaisseur, ont assuré une ligne de défense solide contre les envahisseurs. La longueur totale des remparts de Dubrovnikest de 1949 m, en faisant un endroit idéal pour une balade décontractée. Ils offrent également une vue formidable au-dessus de la mer Adriatique ainsi que l’intérieur de la vieille ville. Faisant partie des remparts, deux tours (la tour Minceta et la tour Bokar) ainsi que deux forts (Lovrijenac et Revelin) peuvent se visiter. L’entrée principale donnant accès aux remparts est située juste à gauche de la Porte Pile et l’entrée est payante (100 kuna, soit 13€).

2. La Cathédrale de l’Assomption

Cathédrale de l'Assomption, Dubrovnik

Wikimedia – Jean-Christophe BENOIST

Construite sur le site d’une basilique du 7ème siècle, la cathédrale originale de Dubrovnik a été agrandie au 12ème siècle, prétendument financée par un don du roi Richard Cœur de Lion, qui fut sauvé d’un naufrage sur l’île voisine de Lokrum. Peu après que la première cathédrale soit détruite dans le tremblement de terre de 1667, des travaux ont débuté, lui donnant un style baroque, et furent terminés en 1713. La cathédrale est remarquable pour ses beaux autels, notamment l’autel de Saint Jean Népomucène, en marbre violet. On retient surtout ses peintures religieuses dont le polyptyque de l’Assomption de la Vierge, accroché derrière le maître-autel, réalisé dans l’atelier du peintre italien du 16ème siècle Titien.

Il est difficile de voir la peinture de Titien sans avoir à acheter un billet pour le Trésor, situé à côté de l’autel principal. Ruisselant d’or et d’argent, il contient des reliques de Saint Blaise, ainsi que 138 autres reliquaires en grande partie réalisés par les ateliers des orfèvres de Dubrovnik entre les 11ème et 17ème siècles.

3. Le monastère dominicain

Monastère Dominicain Dubrovnik

Flickr – brownpau

Cette imposante structure est une perle architecturale, construit dans un style de transition gothique-Renaissance, et contenant une impressionnante collection d’art. Bâtit dans le même temps que les fortifications de la ville au 14ème siècle, l’extérieur ressemble plus à une forteresse austère qu’à un complexe religieux. L’intérieur contient un élégant cloître du 15ème siècle construit par des artisans locaux d’après les dessins de l’architecte florentin Maso di Bartolomeo.

La grande église, avec une seule nef, présente certains vitraux modernes et lumineux, et une peinture de Vlaho Bukovac au dessus d’un des autels latéraux. D’autres pièces d’art inestimables sont accrochées dans les salles hors du cloître, dont des œuvres du 15ème et 16ème siècle de Lovro Dobričević, Nikola Božidarević et Titien.

4. Le Palais du Recteur (Knežev dvor)

Palais du recteur de Dubrovnik, scène Games of Thrones quand le roi Spice refuse des navires à Daenerys

Wikimedia – Kigsz

La République de Raguse était gouvernée par un recteur, élu chaque mois. Celui-ci était logé au palais du recteur, où il ne recevait ni amis, ni famille, se consacrant entièrement à sa tâche. Construit à la fin du 15ème siècle, ce palais gothique-Renaissance contient le bureau du recteur, ses appartements privés, des salles publiques, des bureaux administratifs et un donjon. Au cours de son mandat d’un mois, le recteur ne pouvait pas quitter le bâtiment sans l’autorisation du sénat. Aujourd’hui, le palais a été transformé en musée d’histoire culturelle, avec des chambres, portraits, armoiries et des pièces de monnaie habilement restaurés, évoquant l’histoire glorieuse de Dubrovnik. Lors du Summer Festival, en été donc, l’agréable cour intérieure accueille des spectacles de musique classique. On trouve également dans le palais du recteur le buste de Miho Pracat, un ancien riche commerçant de l’île de Lopud. Dans ce palais (notamment sur les escaliers de la photo), et dans d’autres endroits de la ville, des scènes de Games of Thrones ont été tournées.

5. Prenez le funiculaire pour le mont Srđ

Téléphérique de Dubrovnik, Cable Car Dubrovnik, Mont Srd

Flickr – S J Pinkney

Pour avoir la meilleure vue sur toute la ville de Dubrovnik, ses toits en tuiles, la mer Adriatique, l’île de Lokrum et celles des Elaphites, rien ne vaut le panorama que propose le sommet du mont Srđ. En moins de quatre minutes, le téléphérique de Dubrovnik vous transporte depuis le nord des remparts de la ville jusqu’au Mt Srđ. Si il y a du vent ou un orage qui se prépare, le téléphérique ne fonctionnera pas. Vous pouvez également monter au sommet du mont de 405 mètres à pied pour éviter de payer 100 kuna l’aller-retour (13€). Pourquoi ne pas y monter pour le coucher du soleil ? Choisissez un jour où le ciel est dégagé pour avoir de belles couleurs sous vos yeux et pour voir loin à l’horizon.

6. La grande fontaine d’Onofrio

Grande fontaine d'Onofrio, Dubrovnik

Flickr – James G. Milles

La grande fontaine d’Onofrio a été construite en 1438-1444 par l’architecte napolitain Onofrio della Cava. De tous les monuments de Dubrovnik, c’est peut-être le plus connu. En vous promenant à travers et au-delà de la porte Pile, vous trouverez la place qui contient la grande fontaine d’Onofrio. Elle faisait partie d’un système d’approvisionnement en eau dont la source était un puits situé à 12 km de là. Conçue à l’origine avec de nombreux ornements et sur deux étages, la fontaine a été fortement endommagée dans le tremblement de terre de 1667.

7. La Stradun (rue)

Stradun, Placa, rue principale Dubrovnik

Flickr – Ramón

La Stradun (ou Placa) est la rue principale de Dubrovnik. Cette rue piétonne pavée s’étend sur 300 mètres et est très touristique, avec des cafés et des restaurants tout au long de celle-ci. Les bâtisses qui bordent la rue datent de la fin du 17ème siècle, construits ou reconstruits après le tremblement de terre. A l’une des extrémités, vous trouverez la place Luža. Chaque soir, quatre gardes de cérémonie marchent le long de la Stradun accompagnés d’un batteur. Ils montent la garde sur les deux principales portes de la ville en costume complet d’époque jusqu’à 21h30 puis répètent la marche en redescendant la Stradun. Pendant un moment, vous avez l’impression d’être de retour dans la République de Raguse !

8. Le monastère ou couvent franciscain

Monastère franciscain Dubrovnik

Flickr – Jennifer Boyer

A ne pas confondre avec le monastère dominicain, le monastère franciscain contient l’une des bibliothèques les plus précieuses de Croatie. On y trouvé également une pharmacie intéressante, la 3ème plus ancienne d’Europe. Ici, les visiteurs auront un aperçu du passé en voyant les contenus mystérieux de la pharmacie, divers appareils de mesure, ainsi que des alambics et des pilons. La pharmacie est en service depuis que le monastère franciscain a été construit en 1317. A l’intérieur des murs de ce monastère se trouve un magnifique cloître du milieu du 14ème siècle, celui-ci étant l’une des plus belles constructions de style roman tardif en Dalmatie. Le musée qui se trouve à l’intérieur est également à visiter.

9. D’autres visites à ne pas manquer à Dubrovnik

La cité regorge d’autres lieux et musées à voir. Voici quelques idées :

10. Dans les environs : l’île de Lokrum

Île Lokrum, Dubrovnik

Flickr – Yusuke Kawasaki

Lokrum est l’une des îles au large de la ville de Dubrovnik, à environ 600 mètres du littoral. Peuplée en arbre et donc ombragée, les plages sont propres et sécurisées. Elles sont moins peuplées que les quelques plages de Dubrovnik. Il y en a même une pour les nudistes. Vous pouvez prendre un ferry depuis le vieux port et partir explorer cette île. Vous aurez également une superbe vue de Dubrovnik depuis la mer.

11. D’autres idées de visites dans les environs de Dubrovnik

Dubrovnik : comment y aller ? Où séjourner ?

Après avoir passé la journée à visiter la vieille ville ou prendre le soleil sur les plages et les îles au large, vous apprécierez grandement de séjourner dans le centre historique ou proche de celui-ci. Des chambres traditionnelles dans le vieux quartier aux suites de luxe en bord de mer, Dubrovnik a des logements pour tous les budgets et tous les goûts. Assurez-vous de trouver l’hôtel le moins cher ou le plus adapté à votre séjour (entre amis, en amoureux…) sur ce comparateur d’hôtels.

Dubrovnik possède son propre aéroport international qui peut être desservi directement depuis Paris et Lyon. Avec une escale, vous trouverez de nombreuses autres possibilités. easyjet, compagnie low-cost, propose plusieurs opportunités pour vous rendre à Dubrovnik. Trouvez les vols les moins chers sur Skyscanner.

Avez-vous visité Dubrovnik en Croatie ?

Les activités à faire dans cette ville
A voir aussi dans la rubrique Dubrovnik
Répondre

Laisser un commentaire

Suivez-nous
A voir aussi
Comparez les prix des activités