Les 6 choses incontournables à faire à Bethléem

avatar

Vous partez visiter Bethléem ? Découvrez les 7 meilleures choses à faire dans la ville de naissance de Jésus !

De passage en Cisjordanie ? Il vous faut alors visiter Bethléem, une ville de la région située à environ 10 kilomètres au sud de Jérusalem. Revendiquée à la fois par Israël et la Palestine, la ville est toutefois connue pour être le berceau du christianisme.

En effet, c’est là que Jésus serait né, il y a plus de 2 000 ans ! Mais Bethléem est aussi considérée comme une ville sainte dans le judaïsme car le Roi David y aurait été couronné.

Ainsi, chaque année, ce sont trois millions de personnes qui viennent visiter Bethléem. Mais la plupart se contente d’une excursion à la journée pour se recueillir dans la Basilique de la Nativité. Ne tombez pas dans ce piège, car il y a beaucoup de choses à voir et à faire à Bethléem ! Tenté-e-s ? Alors suivez le guide !

À lire aussi : Les 10 choses incontournables à faire à Jérusalem

1. La Basilique de la Nativité

Eglise Nativité visiter Bethléem

Crédit photo : Shutterstock – Victor Lauer

La basilique de la Nativité est vraiment un lieu incontournable lorsqu’on va visiter Bethléem. En effet, il s’agit de l’une des plus anciennes églises du monde ! Bâtie sur le lieu présumé de la naissance de Jésus, elle est inscrite au Patrimoine mondial de l’Unesco.

Vous pourrez y admirer de magnifiques mosaïques byzantines ainsi que des jardins en terrasses. L’endroit où le Christ serait venu au monde est situé sous la basilique, dans une grotte.

Là, vous pourrez vous recueillir si vous le souhaitez devant l’autel de la Nativité où une étoile en argent symbolise l’emplacement exact.

Bon à savoir :

  • Quelle que soit la période que vous choisirez pour aller visiter Bethléem, la basilique de la Nativité sera bondée. Néanmoins, évitez à tout prix la période de Noël ! En effet, pour des raisons évidentes, c’est la plus intense au niveau du flux touristique ;
  • Pour éviter les grosses affluences, prévoyez votre visite en semaine tôt le matin ou encore en fin d’après-midi ;
  • La visite de la grotte de la Nativité est une activité gratuite à faire à Bethléem.

2. La grotte du lait

Grotte du lait Bethleem

Crédit photo : Shutterstock – Renata Sedmakova

D’après les récits, pendant leur fuite en Egypte, Marie et Joseph se seraient cachés dans cette grotte avec leur fils nouveau-né.

Allaitant Jésus, la Vierge aurait alors fait tombé du lait sur les pierres. Celles-ci seraient alors instantanément devenues blanches.

Ainsi, de nos jours, l’endroit, appelé le Grotte du Lait (Milk Grotto) est un lieu de pèlerinage pour les femmes allant visiter Bethléem qui souhaitent tomber enceinte.

Bon à savoir :

  • La grotte du Lait est beaucoup moins fréquentée que la Basilique de la Nativité ;
  • Elle fait aussi partie des choses à faire à Bethléem gratuitement car l’entrée est libre ;
  • Elle est ouverte tous les jours à partir de 8h.

3. Le champ des bergers

Chapelle des Bergers visiter Bethléem

Crédit photo : Shutterstock – Aleksandar Todorovic

Si vous êtes dans un trip thématique religieux en allant visiter Bethléem, alors il faut vous rendre à la chapelle du Champ des Bergers.

En effet, située à Beit-Sahour, au sud-est de Bethléem, ce sanctuaire marque l’endroit où, selon les récits bibliques, les anges auraient annoncé la naissance de l’enfant Jésus aux bergers.

Bon à savoir :

  • Là encore, il s’agit d’une visite gratuite à faire à Bethléem ;
  • Les horaires de fermeture varient selon la saison mais le site ouvre tous les matins à 8h.

4. Les autres monuments religieux

La mosquée d’Omar

Mosquee Omar

Crédit photo : Shutterstock – Fat Jackey

La mosquée d’Omar est située juste en face de la basilique de la Nativité, sur la place Manger (place de la Mangeoire en français, en référence au premier berceau de l’enfant Jésus). Il s’agit de la seule mosquée de Bethléem, mais aussi d’un beau symbole de l’entente qu’il peut exister entre différentes religions.

En effet, elle a été construite au XIXe siècle sur une terre offerte par l’Eglise orthodoxe de Grèce afin de rendre hommage au beau-père du prophète musulman : Omar. En effet, dans un pacte daté de 637, celui-ci accordait aux Chrétiens le droit de pratiquer leur religion, même sous domination musulmane.

Le tombeau de Rachel

Tombeau Rachel visiter Bethléem

Crédit photo : Facebook – Noël French

Dans la Bible, Rachel est la femme de Jacob. Elle meurt en couches en donnant naissance à leur douzième enfant. Jacob aurait alors érigé à l’endroit de son décès une colonne pour chacun de leurs enfants déjà vivants. Ce monument est donc assez émouvant à visiter.

Mais attention, plusieurs choses à savoir. Tout d’abord, le lieu est assez sensible de par son emplacement et son aspect sacré pour différentes religions. En effet, pour les musulmans, le site s’appelle Mosquée Bilal bin Rabah. Ensuite, il est situé tout près du checkpoint 300 qui permet de passer d’Israël en Palestine, il est donc assez difficile d’accès.

Ainsi, il vous faudra vous y rendre soit par vos propres moyens, soit emprunter un taxi israélien car les autorités de ce pays n’autorisent pas les véhicules palestiniens sur le site.

Le monastère de Mar Saba

Monastère de Mar Saba

Crédit photo : Shutterstock – Alla Khananashvili

Le monastère de Mar Saba est l’un des plus anciens monastères au monde et un incontournable lorsqu’on va visiter Bethléem. En effet, il remonte au Ve siècle ! Dominant la vallée du Cédron et le désert de Judée, il est accroché de manière impressionnante à flan de falaise.

Accessible depuis Bethléem après environ une demi-heure de route, il vaut tout de même mieux le contempler depuis l’autre flanc de la falaise. En effet, les femmes n’y sont pas admises.

5. Le souk et la vieille ville

Souk visiter bethléem

Crédit photo : Shutterstock – Corrado Baratta

Si vous n’êtes pas branché religion plus que ça et que vous cherchez une autre activité gratuite à faire à Bethléem, en voici une.

En allant vous perdre dans les ruelles pavées de la vieille ville et admirer les étals du souk, vous esquiverez alors les hordes de touristes. Vous pourrez découvrir les produits locaux, les pâtisseries traditionnelles et observer comment vivent les vrais habitants de la ville.

N’hésitez pas à entrer dans les restaurants pour goûter le mosabaha, un plat de houmous chaud servi avec des pois chiches entiers. Un pur délice !

Ne manquez pas non plus le foul, préparé à partir de fèves, d’ail et de jus de citron. En bref, la visite du marché est incontournable pour prendre le pouls de la ville lorsqu’on va visiter Bethléem !

6. Le mur de séparation

L’hôtel-musée de Banksy

The Walled Off Hotel

Crédit photo : Booking

Lorsqu’on va visiter Bethléem, on aperçoit vite le mur de séparation construit par Israël. Symbole dramatique de plus de cinquante années de conflit, il sépare les territoires palestiniens d’Israël.

Malgré tout, la beauté peut naître du chaos puisque le mur sert de support à des street artistes du monde entier. Et notamment au plus célèbre d’entre eux : Banksy. En effet, le mystérieux graffeur a fondé à Bethléem le Walled Off Hotel, accompagné d’un musée.

Témoignages, archives et maquettes à l’appui, les lieux présentent ainsi les différentes étapes de la construction du mur et son impact sur les populations locales.

En outre, la scénographie est splendide et les visites sont assurées par les réfugiés. Entendre des témoignages de première main sur le conflit le plus compliqué des XXe et XIXe siècles est l’une des choses les plus importantes à faire à Bethléem.

L’entrée au musée se situe au 182 Caritas Street et coûte 4€. Vous pourrez visiter les lieux tous les jours entre 11h et 19h30. Enfin, pour une nuit en dortoir à l’hôtel, comptez environ 60€.

Graffer sur le « mur de la honte »

Mur honte Banksy visiter Bethléem

Crédit photo : Facebook – Genève et région durable 2020

Outre le fait de permettre d’acheter des souvenirs et des livres, la boutique « Walmart » du musée Banksy vous permettra également de créer vos propres pochoirs.

Autoproclamée « la seule boutique du Moyen-Orient à proposer des tutos pochoirs personnalisés », vous pourrez y découper votre propre composition et y louer des bombes de peinture. Ensuite, à vous d’aller faire disparaitre le mur sous les œuvres. En bref, une expérience artistique et politique à ne pas manquer lorsqu’on va visiter Bethléem.

Toutefois attention : cette activité est considérée comme illégale. Néanmoins, l’hôtel de Banksy la propose car « le Mur lui-même est considéré comme illégal par les autorités internationales ».

Ainsi, de nombreux touristes taguent le mur chaque année sans soucis. Par conséquent, c’est une activité à faire à Bethléem absolument. Le Walmart est ouvert tous les jours de 10h à 17h.

Un tour de Bethléem à la recherche des œuvres de Banksy

Banksy bethleem

Crédit photo : Wikimédia – Saaaarf

Mais loger à l’hôtel Walled Off n’est pas le seul moyen pour vous de découvrir les œuvres du street-artist. En allant visiter Bethléem, vous pourrez en admirer cinq, toutes dans des lieux différents.

Par exemple, la Colombe en Armure est visible à l’angle des rue Caritas et Manger. De même, la Fillette fouillant un Soldat se trouve sur la route d’Hébron, dans une boutique de souvenir proche du musée de Bethléem.

D’autres œuvres parsèment encore la ville comme L’Ange qui saupoudre des cœurs, le Jeteur de Fleurs et, enfin, la Cicatrice de Bethléem.

De même, si vous êtes amateur ou amatrice de street art et que vous cherchez quoi faire à Bethléem, n’hésitez pas à longer des portions du mur. Vous pourrez y admirer des merveilles car Banksy est loin d’être le seul à avoir décoré le « mur de la honte ».

Comment aller à Bethléem ?

Vous êtes convaincus et vous voulez aller visiter Bethléem ? C’est parti !

En avion

Pour aller visiter Bethléem depuis la France, la solution la plus rapide et la plus simple est de prendre l’avion jusqu’à l’aéroport Ben Gourion de Tel Aviv (TLV). Les vols depuis Paris durent environ 4h30. Plusieurs compagnies assurent la liaison plusieurs fois par jour. Afin d’avoir accès à tous les prix lorsque vous irez visiter Bethléem, n’hésitez pas à utiliser un comparateur de vol comme Skyscanner par exemple.

Une fois sur place, il faudra vous armer de patience pour rejoindre Bethléem car il s’agit d’un territoire Palestinien et ce n’est pas simple.

Puis en bus

Tout d’abord, il vous faudra rejoindre le centre-ville de Jérusalem en bus. Une navette part toutes les heures de l’aéroport pour rejoindre la gare centrale.

Ensuite, depuis la porte de Damas, il vous faudra emprunter un autre bus qui vous emmènera au Checkpoint 300, le point de passage entre Israël et la Palestine. En prenant le bus n°21, vous arriverez à Bethléem en environ 30 minutes. Le billet coûte approximativement 1,50€.

Bon à savoir :

  • Les contrôles pour aller de Jérusalem à la Cisjordanie sont assez peu nombreux ;
  • En revanche, pour revenir en Israël après avoir été visiter Bethléem sont assez stricts ;
  • Ayez bien vos documents sur vous et en règle.

Où loger à Bethléem ?

Selon ce que vous souhaitez faire à Bethléem, vous disposez de plusieurs options pour vous loger selon votre budget et vos goûts : Hôtels, guesthouses et Airbnb.

Pour vous décider, n’hésitez pas à utiliser un comparateur d’hôtels. De même, si vos fonds vous le permettent, pourquoi ne pas tenter le Walled Off de Banksy ? Sinon, en terme de quartier, privilégiez le centre-historique de la ville.

Comment avez-vous trouvé cet article ?
0 avis (0/5)
Questions / Commentaires à l'auteur
Laisser un commentaire ou