Les 10 sites archéologiques les plus importants d’Israël

avatar
Israel

Berceau de nombreuses civilisations et des religions, Israël compte bien entendu de nombreux vestiges historiques. Partez à la découverte des 10 principaux sites archéologiques en Israël.

L’Histoire du territoire qui s’appelle aujourd’hui Israël est très riche. Depuis plus de 3 000 ans, les humains se déchirent pour occuper cette terre promise à tous et personne à la fois. Ce déchirement existe toujours aujourd’hui.

De la vieille ville de Jérusalem, connue du monde entier, au confidentiel Sepphoris, les sites archéologiques en Israël sont divers et variés. Les découvrir, c’est se plonger dans trois millénaires d’une histoire mouvementée.

Vous êtes féru d’Histoire ? Découvrez les 10 principaux sites archéologiques en Israël ! Notez toutefois que deux d’entre eux sont situés en Palestine.

À lire aussi :
Les 11 sites archéologiques les plus importants de Jordanie
Les 12 sites archéologiques les plus importants d’Italie
Les 10 sites archéologiques les plus importants du Maroc

Les complexes archéologiques

Vieille ville de Jérusalem

Jérusalem

Tour de David & mur des lamentations, Jérusalem – Crédit photo : Shutterstock – Nina Zorina & Yevgenia Gorbulsky

État de conservation : ★★★★★
Connaissance du public : ★★★★★
Influence historique : ★★★★★

Difficile de parler des sites archéologiques en Israël sans commencer par l’un des plus célèbres au monde. Classée au Patrimoine Mondial de l’Unesco, la vieille ville de Jérusalem est un lieu à la fois unique, magique et tragique.

La vieille ville de Jérusalem est le parfait exemple du mélange des religions. En quelques mètres se trouvent des lieux saints parmi les plus importants des trois grandes religions monothéistes : l’église du Saint-Sépulcre, la mosquée al-Aqsa, le Mur des Lamentations. Si vous en avez l’occasion et êtes là le bon jour à la bonne heure, arpentez le Mont du Temple / Esplanade des Mosquées. Le Dôme du Rocher est probablement l’un des monuments les plus beaux au monde.

Enfin, marchez sur la Via Dolorosa. Selon la tradition chrétienne, c’est ce chemin qu’a emprunté Jésus le jour de sa crucifixion. Et surtout, profitez de cette visite car elle reste le souvenir d’une vie.

Qumran et les Manuscrits de la mer Morte

Qumran

Qumran, ses grottes et manuscrits – Crédit photo : Shutterstock – alefbet & John Theodor

État de conservation : ★★★
Connaissance du public : ★★
Influence historique : ★★

Important site archéologique, le parc national de Qumran est situé en Palestine. Avec ses paysages lunaires, Qumran est un lieu magique en plein désert, unique par le panorama qui s’ouvre sous vos yeux. Si les randonnées peuvent être difficiles à cause de la chaleur, notre récompense au bout est à la découverte de vestiges.

C’est à Qumran, à l’intérieur des cavités, qu’ont été découverts les célèbres manuscrits de la mer Morte. Des ruines de ce qui était autrefois une ville sont visibles et peuvent se visiter. Qumran est donc un lieu unique. En effet, au cours de la même journée, il est possible de faire de belles randonnées, voir des paysages extraordinaires et, pour terminer, des ruines bibliques !

Hérodion

Hérodion

Mont de l’Hérodion – Crédit photo : Pixabay – Gidon Pico

État de conservation : ★★
Connaissance du public : ★★★
Influence historique : ★★★

Ce site archéologique est aussi situé en Palestine, au sud de Bethléem. S’il n’est pas le seul à être lié au roi Hérode, il est l’unique à porter son nom.

Le caractère exceptionnel de ce site est que cette colline est en partie construite des mains de l’Homme ! Il s’agit donc d’une colline artificielle sur laquelle Hérode a fait construire son palais.

De nombreuses ruines sont encore bien visibles et il est aisé d’imaginer le faste que ce lieu était il y a 2 000 ans. Hérode tenait tellement à cet emplacement que les archéologues pensent qu’il a été enterré ici.

Les forteresses et châteaux

Massada

Massada

Les fortifications de Massada au coucher du soleil – Crédit photo : Shutterstock – fabulousparis

État de conservation : ★★★★
Connaissance du public : ★★★
Influence historique : ★★★★

Ce site archéologique en Israël est situé en plein désert. Cela ne l’empêche pas d’être l’un des plus populaires. Massada n’est autre que l’ancienne forteresse du roi Hérode, qui date des années 30 avant notre ère. C’est l’un des hauts lieux du tourisme israélien, tant pour son histoire que pour les paysages offerts.

Pour atteindre Massada, deux solutions s’offrent à vous. La première, conseillée, est de monter à pied. Une randonnée difficile, mais quelle récompense au bout ! Les moins courageux ou ceux qui ne peuvent pas/plus, rassurez-vous, il y a un téléphérique !

Remarquablement conservée, la forteresse est classée au Patrimoine Mondial de l’Unesco. Massada est un remarquable témoignage d’une époque très importante de l’Histoire d’Israël.

Les villes et cités

Césarée

Césarée

Césarée et ses ruines construites par Hérode – Crédit photo : Shutterstock – YKD & Sopotnicki

État de conservation : ★★★
Connaissance du public : ★★
Influence historique : ★★★

Ce site archéologique en Israël est fait pour ceux qui aiment l’Histoire romaine. En effet, Césarée, située sur les bords de la Méditerranée, abrite de nombreux vestiges de cette époque. On y dénombre notamment un aqueduc, un amphithéâtre ou encore des temple.

Les ruines sont d’ailleurs parfaitement intégrée à la ville nouvelle. Le témoignage parfait est la plage de l’aqueduc, qui est tout simplement traversée par l’aqueduc romain ! La plupart des ruines sont d’ailleurs celles du port, donc au plus près de la mer.

Sepphoris

Sepphoris

Sepphoris, IsraëlCrédit photo : Shutterstock – Logan Bush & Logan Bush

État de conservation : ★★★
Connaissance du public : ★★
Influence historique : ★★★

Sepphoris est un site archéologique en Israël fort méconnu. Pourtant, il vaut largement le coup. Il faut dire que sa découverte est plus récente que celles des autres sites.

Ce site regorge de richesses insoupçonnées. Tout d’abord, il serait le lieu de naissance de la Vierge Marie, sans qu’il soit possible de le confirmer. Ensuite, cette fois-ci avec certitude, les lieux sont occupés au cours de l’histoire par les Byzantins, les Croisés et les Ottomans.

L’édifice le plus remarquable est la tour ottomane des Croisés. Comme son nom l’indique, elle symbolise la continuité architecturale entre la première construction par les Croisés et l’ajout d’éléments par les Ottomans.

Beït She’arim

Beit She'arim

Vestiges du village de Beit She’arim – Crédit photo : Shutterstock – Barbarajo

État de conservation : ★★★
Connaissance du public : ★★★
Influence historique : ★★★

Autrefois village important de la région, Beit She’arim est un témoin rare. En effet, ce site archéologique en Israël est un ancien village juif du temps de l’époque romaine. Or, les vestiges juifs postérieurs à la conquête romain de l’an 73 sont rares.

Les archéologues et historiens ont découvert que Beit She’arim a prospéré jusqu’au IVe siècle, et ce malgré les multiples révoltes juives ayant causé la destruction de nombreux de leurs édifices et villes.

Ce site est célèbre pour sa nécropole, probablement la mieux préservée du pays. Un total de vingt-et-une catacombes ont été découvertes, la majorité datant des IIe au IVe siècles.

Bet Guvrin-Maresha

Beit Guvrin-Maresha

Vestiges de Beit Guvrin Maresha – Crédit photo : Shutterstock – Zhukovskyi & Layue

État de conservation : ★★★
Connaissance du public : ★★
Influence historique : ★★★

Classée au Patrimoine Mondial de l’Unesco, ce site archéologique en Israël correspond à l’ancienne ville de Eleutheropolis. Cette dernière est définitivement détruite au VIIe siècle.

Les ruines de Beit Guvrin-Maresha comprennent un important cimetière juif, ainsi que des vestiges byzantins. Ces derniers sont nombreux : amphithéâtre, église, thermes, mosaïques…

Toutefois, ce sont avant-tout les grottes, anciennes nécropoles, nombreuses et à l’étonnante forme de cloche, qui ont permis le classement du site. Elles sont connues en français sous le nom de grottes de Maresha et de Bet-Guvrin.

Beït she-an

Beit she-an

Vestiges de Beit she-an Crédit photo : Shutterstock – Altosvic & mbrand85

État de conservation : ★★★★
Connaissance du public : ★★
Influence historique : ★★

Assez méconnu, ce site archéologique en Israël mérite une publicité ! Beit she-an correspond en effet à une ancienne ville romaine assez bien conservée. De nombreux monuments peuvent être aisément reconnus et la reconstruction d’une rue pavée permet de se plonger encore plus à l’époque romaine.

L’amphithéâtre romain est toujours utilisé aujourd’hui. C’est peut-être d’ailleurs le plus impressionnant de tout le pays. Grâce à cette préservation jusqu’à nos jours, Beit she-an est un rare témoignage d’une ville romano-byzantine du Levant.

Tel Megiddo

Tel Megiddo

Crédit photo : Shutterstock – tokar

État de conservation : ★★★
Connaissance du public : ★★
Influence historique : ★★★

De notre sélection, Tel Meggido est le plus vieux des sites archéologiques en Israël. Il date du pays de Canaan et est abandonné en l’an 586 avant notre ère ! Ce caractère unique a permis au site d’être classé au patrimoine mondial de l’Unesco.

Les fouilles à Tel Meggido ont permis de dégager de nombreux édifices, dont un grand temple qui date de… 5 000 ans !

Pour notre système de notation, nous avons utilisé les critères suivants :
– État de conservation : en fonction de sa date de construction et des rénovations, dans quel état se trouve actuellement le site ;
– Connaissance du public : la notoriété du site archéologique pour les non-initiés ;
– Influence historique : l’importance historique du site et son influence sur les civilisations suivantes.

Comment avez-vous trouvé cet article ?
3 avis (4.7/5)
Questions / Commentaires à l'auteur
  1. avatar

    Il faudrait présenter une carte des sites

    • avatar

      Bonjour Pallota,

      C’est noté ! On essayera de mettre une carte des sites au plus vite ! 🙂

      Bonne journée,

      Louise de Generation Voyage

Laisser un commentaire ou