Generation Voyage Logo

Se connecter

Mot de passe oublié ?

Pas encore de compte ?

Generation Voyage Logo

Réinitialiser votre mot de passe

Créer un compte | Se connecter

Generation Voyage Logo

Réinitialiser votre mot de passe

Créer un compte | Se connecter

Generation Voyage Logo
Les 11 sites archéologiques les plus importants d’Égypte

Les 11 sites archéologiques les plus importants d’Égypte

Horus

L’Égypte est un des pays les plus fascinants au monde. Les traces de sa civilisation et ses légendes inoubliables se déclinent en une multitude de merveilles. Pour les découvrir, voici les 11 sites archéologiques les plus importants d’Égypte.

Peu importe les millénaires qui s’écoulent… L’Égypte antique reste dans l’imaginaire de tous. En remontant le Nil, on remonte le temps comme dans un rêve éveillé. Surgissant du fond des âges, les pharaons sortent de leurs sarcophages, les temples sauvés des eaux se dressent avec panache, les légendes inscrites sur les papyrus deviennent limpides.

Celle que l’on surnomme « le cadeau du Nil » enflamme aussi par la splendeur de son désert et la richesse de ses rivages verts. Puis vient l’apothéose du voyage, au pied des pyramides dont la grandeur surpassera toutes vos espérances. N’en doutez pas, l’Égypte habitera durablement votre mémoire. Bien qu’elle ait plus à offrir que ses trésors antiques envoûtants, commençons par là ! Voici les 11 sites archéologiques majeurs d’Égypte.

Cités

1. Le phare d’Alexandrie

alexandrie

Crédit photo : Shutterstock – Freephotographer

  • État de conservation : ★★★
  • Connaissance du public : ★★★★
  • Influence historique : ★★★★

Nous commençons fort avec le phare d’Alexandrie qui s’illustre parmi les sept merveilles du monde (oui, rien que ça). Ce chef-d’œuvre, qui servait de guide aux marins, n’avait pas qu’une fonction de sauvetage. Cette tour monumentale de 135 mètres fut également utilisée comme moyen de propagande.

Elle fut un formidable prétexte pour afficher, aux yeux du monde entier, la puissance et la richesse de Ptolémée 1er (général d’Alexandre le Grand). On le nomma « phare d’Alexandrie » de par sa situation, à la pointe de l’île de Pharos. C’est pourquoi, aujourd’hui, les phares s’appellent des phares. Malheureusement, un séisme causa la destruction du colosse de pierre.

Ses vestiges sacrés restent visibles, à l’emplacement de la citadelle au cœur du port, et valent résolument le détour.

2. La plus grande ville antique près de Louxor

louxor

Crédit photo : Shutterstock – AlexAnton

  • État de conservation : ★★★
  • Connaissance du public : ★★★
  • Influence historique : ★★★★

Parmi les sites archéologiques importants d’Égypte, l’un vient tout juste de faire son entrée dans le classement. En effet, la plus grande ville antique égyptienne vient d’être découverte (avril 2021) près de Louxor. Ces nouvelles ruines jusque-là ensevelies seraient vieilles de trois mille ans et sont, d’ores et déjà, la plus grande trouvaille archéologique depuis la tombe de Toutankhamon !

En plus de son immensité, le site se démarque par son bon état de conservation et sa ribambelle de trésors du quotidien qui attendaient sagement leur seconde vie. Il nous tarde déjà d’en savoir plus sur « la cité dorée perdue de Louxor », ses trois palais royaux, son cimetière pour animaux, ses centres administratifs dédiés à l’Empire et autres ateliers d’artisanat traditionnel.

Temples et pyramides

3. Pyramides du Caire

Pyramide du Caire

Crédit photo : Shutterstock – AlexAnton

  • État de conservation : ★★★★
  • Connaissance du public : ★★★★
  • Influence historique : ★★★★

C’est sans aucun doute le site archéologique d’Égypte le plus célèbre. Une visite de ces monuments légendaires justifie, à elle seule, le voyage ! Les pyramides du Caire, au nombre de trois, sont tour à tour connues sous les noms de Kheops, Khephren et Mykérinos. Ces édifices exceptionnels (dont Kheops qui est considéré comme la première des sept merveilles du monde) sont aussi fascinants qu’intimidants.

C’est probablement tous les secrets écrasants qui les entourent qui les rendent si magnétiques… Les pyramides de Kheops, Khephren et Mykérinos règnent depuis des milliers d’années sur le plateau de Gizeh. Elles peuvent se vanter de leur titre de constructions jamais égalées dans l’Histoire. Malgré les nombreuses questions sans réponse autour de l’acheminent des pierres, certaines hypothèses plausibles voient le jour.

Mais après tout, folle ingéniosité, soutien des étoiles ou aide des extra-terrestres, à vous de voir !

4. Le temple de Louxor

Louxor

Crédit photo : Shutterstock – matias planas

  • État de conservation : ★★★★
  • Connaissance du public : ★★★★
  • Influence historique : ★★★

L’ancienne capitale religieuse des pharaons est une étape mémorable. Louxor, nichée entre dunes dorées et rivages gorgés à la chlorophylle, est la plus belle illustration de l’âge d’or des Pharaons et de la civilisation égyptienne. Si elle ne manque ni de temples ni de tombeaux renversants, il fallait bien s’efforcer d’en sélectionner certains.

Le temple de Louxor a décroché la mâchoire d’un bon nombre de touristes et historiens. Farouchement gardé par les énormes colosses de Ramsès II et un obélisque qui file des torticolis, il témoigne de la ferveur religieuse des Égyptiens. Ce temple fut bâti en l’honneur du Dieu Amon. On peut d’ailleurs lire le déroulement des cérémonies de culte sur les bas-reliefs. Profitez du temple de Louxor à la tombée du jour, lorsque le calme et la pénombre procurent au lieu une atmosphère tout à fait mystique.

5. Les temples de Karnak

Karnak

Crédit photo : Shutterstock – Nick Brundle Photography

  • État de conservation : ★★★★
  • Connaissance du public : ★★★★
  • Influence historique : ★★★

Lorsqu’on débarque aux temples de Karnak, on saisit de suite le sens des mots « démesure » et « ingéniosité ». Dédié au dieu Amon, ce site archéologique d’Égypte s’illustre comme le plus grand complexe religieux érigé dans l’Antiquité. Pendant près de deux mille ans, de nombreux Pharaons, dont ceux de la célèbre lignée des Ramsès, participèrent à son agrandissement. Les chiffres sont affolants : cent trente-quatre colonnes, un obélisque de presque trente mètres de haut, des milliers de hiéroglyphes taillés avec finesse.

6. Le temple d’Horus

Horus

Crédit photo : Shutterstock – Graficam Ahmed Saeed

  • État de conservation : ★★★★
  • Connaissance du public : ★★★
  • Influence historique : ★★★

Le temple d’Horus, en l’honneur du Dieu du même nom, trône sur la rive gauche du Nil. Ce lieu de culte est non seulement le plus imposant d’Égypte après celui de Karnak mais également l’un des mieux préservés. Préparez-vous à une plongée directe dans la splendeur pharaonique d’antan, avec des influences architecturales grecques cette fois-ci.

Les pylônes colossaux et les murs richement décorés semblent dater d’hier. Pourtant, on connaît la date exacte de sa fondation, soit l’an 237 avant J-C !

7. Le temple de Philae

Philae

Crédit photo : Shutterstock – Alexandree

  • État de conservation : ★★★
  • Connaissance du public : ★★★
  • Influence historique : ★★★

La visite de ce site archéologique d’Égypte vous permet de combiner la découverte d’un des complexes religieux les plus pittoresques du pays mais également une jolie balade en bateau. En effet, le temple de Philae se situe sur l’île d’Aguilka. Ce sanctuaire majeur fut dédié au culte de la déesse Isis et conte son histoire d’amour avec Osiris.

L’intérieur du temple est éclatant, richement éclaboussé des couleurs d’époque. L’un des autres atouts du temple est son spectacle Son et Lumière qui a lieu à la nuit tombée, sous la voûte étoilée et au rythme de douces illuminations. Cette visite nocturne et divine étant largement plébiscitée, pensez à réserver à l’avance.

Cimetières

8. La nécropole de Saqqarah

Saqqarah

Crédit photo : Shutterstock – Saqqarah

  • État de conservation : ★★★
  • Connaissance du public : ★★★
  • Influence historique : ★★★★

La nécropole de Saqqarah compte parmi ces sites archéologiques d’Égypte qui ont fait récemment couler de l’encre. En 2020, les archéologues y ont déniché cinquante-neuf nouveaux sarcophages. Pourtant, les premières explorations de ce complexe funéraire avaient déjà permis de le hisser au rang de plus vaste nécropole d’Égypte ancienne.

L’ouverture des nouveaux tombeaux a révélé des momies parfaitement conservées, ornées de hiéroglyphes bariolés et figées dans des visages finement dessinés. Outre les sépultures pharaoniques, la nécropole de Saqqarah renferme plusieurs animaux momifiés, des temples et la pyramide de Djéser.

9. La Vallée des Rois et des Reines

vallées des rois

Crédit photo : Shutterstock – Zbigniew Guzowski

  • État de conservation : ★★★
  • Connaissance du public : ★★★★
  • Influence historique : ★★★★

Au milieu des dunes orangées, le Nil a fait son lit. Le fleuve lèche les rives piquées de temples et de pyramides splendides. Nous étions du côté de Louxor et Karnak. Passons de l’autre côté, à l’ouest, là où le soleil se couche. C’est la terre que les Rois du nouvel Empire ont choisie pour être inhumés. Loin d’être plus humbles que leurs ancêtres reposants dans les pyramides, ils pensaient plutôt qu’une sépulture plus discrète les protégerait des pillages.

Mais c’était sans compter sur le flair des voleurs qui savaient pertinemment qu’aucun Roi ne partait dans l’au-delà sans des kilos d’or et de bijoux… Parmi les plus beaux tombeaux, vous trouverez ceux de Séthi Ier, Ramsès III, Ramsès IV, Ramsès VI. Ce complexe envoûtant est également connu sous le nom de nécropole de Thèbes.

Un peu plus enfoncé dans les montagnes, vous pourrez également trouver la nécropole des Reines, des Princes et des Princesses des nouvelles dynasties. Le lieu sacré abrite une centaine de tombeaux qui dorment au calme. Le plus impressionnant est sans aucun doute celui de la célèbre Néfertari, figé dans un décor intact et parmi les plus beaux d’Égypte.

Non loin, ne manquez pas les tombes des artistes et sculpteurs des tombeaux de la vallée des Rois.

Statues

10. Les colosses de Memnon

Colossi de Memnon

Crédit photo : Shutterstock – Mountains Hunter

  • État de conservation : ★★★
  • Connaissance du public : ★★★
  • Influence historique : ★★

Sur le retour de la vallée des Rois et des Reines, marquez un arrêt aux pieds des colosses de Memnon. Ces deux sculptures aux dimensions cyclopéennes, derniers survivants du temple d’Amenhotep III, sont les derniers survivant du site archéologique. Ces deux géants de pierres, sortis de la terre sablonneuse comme au beau milieu de nul part, incarnent le pharaon.

Ce dernier est représenté avec un visage paisible, les mains tranquilles posées sur les genoux, le regard plongé dans le soleil levant. 18 mètres de hauteur, 1 300 tonnes : une fois de plus, les constructeurs de l’Égypte ancienne n’ont pas manqué d’audace.

11. Le Sphinx

Sphinx

Crédit photo : Shutterstock – Abdoabdalla

  • État de conservation : ★★★★
  • Connaissance du public : ★★★★
  • Influence historique : ★★★★

Nous terminons avec un des sites archéologiques les plus marquants d’Égypte, mais du monde entier également. Nous parlons évidemment du Sphinx couchant, érigé face au soleil levant lors des deux équinoxes. Véritable icône, ce gardien de la cité des morts et des pyramides du Caire toise le désert et le temps depuis cinq mille ans. Si le Sphinx est la star de nombreux films, livres et portfolios de photographes, il est loin d’avoir révélé tous ses mystères.

La statue mi-homme mi-animal se dresse sur plus de vingt mètres de haut et soixante treize mètres de long. Selon les égyptologues, rien ne fut laissé au hasard, même pas sa position. Certains suggèrent qu’il existe une symbolique astronomique forte dans sa position. En tout cas, le spectacle du soleil qui se couche par-dessus l’épaule du Sphinx sera l’un des plus beaux de votre vie.

2406
Laisser un commentaire

Logo Altaï Travel Suivez les conseils des experts locaux