Road trip à Fuerteventura : itinéraire pour 1 et 2 semaines

avatar
Morro Jable
Louez une voiture à Fuerteventura Voir les offres

Débarquez sur l’île sous le vent, bouclez votre ceinture et tracez la route. Road trip à Fuerteventura : itinéraire pour 1 et 2 semaines.

L’archipel des Canaries est une destination aussi accessible que dépaysante. On y retrouve les charmes de l’Espagne, ses chants et sa gastronomie, associés aux plaisirs insulaires. Les îles emblématiques des Canaries se comptent sur les doigts d’une main. Parmi elles, Fuerteventura !

Ce joli caillou en pleine mer est le refuge des passionnés de sports nautiques et des amoureux de contrées désertiques. Elle doit son nom au vent qui caresse sans cesse sa terre ferme. Mais n’ayez crainte, la chaleur est partout : dans l’atmosphère comme dans le cœur des habitants.

Malgré sa petite taille, Fuerteventura renferme bien des trésors. L’autotour est sans aucun doute le meilleur moyen d’en profiter sans contraintes et en toute liberté. Cheveux au vent, embarquez donc dans un road trip à Fuerteventura ! Pour vous inspirer, il n’y a qu’à suivre les conseils des voyageurs Generation Voyage.

1. Puerto del Rosario à Majanicho

Corralejo - road trip fuerteventura

Crédit photo : Shutterstock – Brigida Soriano

  • 🗺️ Itinéraire : de Puerto del Rosario à Majanicho, en passant par Corralejo et la plage del Bajo
  • 📍 Trajet : 50 km • 50 min
  • 📷 À visiter : dunes de Corralejo, village de Majanicho
  • 🏠 Où loger : dans un hôtel ou un Airbnb à Majanicho

En débarquant sur l’île par son aéroport principal (Puerto del Rosario), débutez votre visite par le nord de l’île. Direction Majanicho, en passant d’abord par l’incontournable Corralejo.

Cette ville, bien que touristique, a su préserver ses attraits. C’est tout d’abord la base de départ pour rejoindre les îles de Lanzarote et Los Lobos, deux autres joyaux des Canaries. C’est également une ville agréable et accueillante pour un brin de shopping, une balade en bord de mer ou une longue soirée festive.

Enfin, c’est surtout la porte d’entrée principale sur les fameuses dunes de Corralejo. Ces étendues spectaculaires, au sud de la ville, s’étendent à perte de vue et inspirent une grande sérénité.

Reprenez la route et ne manquez pas, en chemin, la plage del Bajo, plus connue sous le nom de Pop Corn Beach. Cette plage est des plus stupéfiantes. C’est comme crapahuter dans des tonnes et des tonnes de maïs soufflés ! Car oui, les algues calcinées étendues sur plusieurs kilomètres ressemblent à… du pop corn d’un blanc impeccable.

Enfin, direction le village de pêcheurs de Majanicho. Il reflète le Fuerteventura authentique, celui dont on tombe amoureux au premier coup d’oeil. La petite baie de Playa El Majanicho est agréable avec ses quelques petits bateaux de pêche et ses renfoncements abrités du vent.

Pour approfondir l’étape :
  • Excursion à Los Lobos : il est nécessaire d’avoir une autorisation pour fouler le sol de cette île aussi belle que protégée. En effet, seuls 200 voyageurs par jour sont autorisés à y entrer. Le précieux sésame est délivré à l’achat du ticket bateau (13 € pour le trajet aller-retour, 21 € avec une expérience snorkeling). Des expériences, plus chères, en catamaran sont également possibles ;
  • Lajares : entre Corralejo et Majanicho, rejoignez le beau village de Lajares. Ici aussi, le charme du traditionnel fait son effet. Parmi les traditions encore bien vivantes, vous découvrirez notamment celle de la broderie. Développement touristique oblige, les anciennes échoppes ont parfois laisser place aux cafés branchés et « surfshop babas cool ».

2. Majanicho à El Cotillo

Le phare El Toston

Crédit photo : Shutterstock – dubassy

  • 🗺️ Itinéraire : de Majanicho à El Cotillo, en passant par le phare del Toston
  • 📍 Trajet : 15 km • 35 min
  • 📷 À visiter : le phare del Toston, les plages d’El Cotillo
  • 🏠 Où loger : dans un hôtel ou unAirbnb à El Cotillo

Au petit matin, longez la côte. Toujours au nord, cap sur le phare bariolé del Toston, posé au coeur de criques venteuses et hachées par les roches volcaniques. Panorama splendide garanti !

Votre road trip à Fuerteventura vous amène finalement aux portes d’El Cotillo, une ancienne bourgade de pêcheurs où les traditions maritimes sont encore vivaces. Aujourd’hui, le village est aussi très plébiscité des kitesurfeurs. Si vous ne pratiquez pas de sport de glisse, vous serez alors rattrapés par le charme des petites maisons colorées et la cuisine aux poissons frais.

Sa plage, La Concha, est une des plus célèbres de Fuerteventura. Son chapelet de petites baies, tantôt familiales tantôt sportives, sont des spots reconnus pour leur tranquillité et leur coucher de soleil flamboyant. Sa particularité ? Un récif naturel en forme de fer à cheval qui maintient une marée basse et des petits murs en pierre volcanique (carralitos) qui protègent du vent.

Pour approfondir l’étape :
  • Ascension du volcan Calderón Hondo : une balade facile autour d’un volcan. Nous vous conseillons d’effectuer cette randonnée un peu avant le coucher du soleil, à l’heure où le paysage prend des tons ocre et rosés. Départ depuis El Cotillo ;
  • Playa del Aljibe de la Cueva : la première plage au Sud d’El Cotillo, repère des surfeurs, vaut le détour si vous êtes particulièrement friands de tourisme balnéaire.

3. El Cotillo à Betancuria

Le Mirador de Guise y Ayose - road trip fuerventura

Crédit photo : Shutterstock – Naeblys

  • 🗺️ Itinéraire : d’El Cotillo à Betanduria, en passant par Los Molinos, le Mirador de Guise y Ayose et Antigua
  • 📍 Trajet : 50 km • 1h30
  • 📷 À visiter : le village perdu de Los Molinos, les moulins à vent, les paysages le long de la FV-30, Antigua, le magnifique village de Betancuria
  • 🏠 Où loger : dans un hôtel ou unAirbnb à Betancuria

Envie d’un road trip à Fuerteventura comme dans un film ? Filez le long de la FV-30, une route à couper le souffle qui procure un intense sentiment de liberté. Vous serpentez entre les collines dorées avant de voir apparaître, au fond des vallons, le splendide village de Betancuria.

Mais avant tout, arrêtez-vous dans l’étonnant village de Los Molinos. Typique, au bout du monde, il ne compte qu’une poignée de maisons suspendues au-dessus de l’océan.

Ensuite, direction Betancuria. En route, faite une halte au célèbre Mirador de Guise y Ayose mais également un crochet par Antigua pour une pause gourmande au Museo del Queso Majorero. Ce fromage de chèvre typique de l’île est bien plus que simplement délicieux : c’est une fierté insulaire ! En plus, le musée est niché dans une bâtisse typique canarienne et ses perspectives architecturales raviront les photographes.

Fuerteventura est également l’île des moulins à vent, essaimés un peu partout dans le nord et le centre. Près du musée du fromage d’Antigua vous aurez l’occasion d’en visiter un et d’en apprendre un peu plus sur ces véritables emblèmes. En fin de journée, profitez d’une nuit de charme à Betancuria.

Pour approfondir l’étape :
  • Village La Oliva : après El Cotillo, enfoncez-vous dans les terres et plus précisément dans le village La Oliva. Les ruelles dessinées entre son église et la Casa De Los Coloneles offrent une balade très plaisante ;
  • Tamariche Tetir et la montagne Temejereque : après La Oliva, suivez la FV-10 pour découvrir Tamariche Tetir. Lové au coeur de l’île, le village est encerclé par un paysage sauvage, quasi lunaire. Quelques maisonnettes éparpillées et bâtisses historiques témoignent d’une rare présence humaine. Le tout, à l’ombre de la montagne Temejereque. Envie de grimper tout en haut ? La balade est courte et accessible malgré une partie assez escarpée.

4. Betancuria à Ajuy

Ajuy

Crédit photo : Shutterstock – Traveller70

  • 🗺️ Itinéraire : de Betancuria à Ajuy, en passant par le Mirador Las Peñitas
  • 📍 Trajet : 25 km • 35 min
  • 📷 À visiter : le centre historique et le parc de Betancuria, le point de vue Las Peñitas et Ajuy
  • 🏠 Où loger : dans un hôtel ou un Airbnb à Ajuy

Betancuria est sans aucun doute le plus beau et pittoresque village de l’île. Levez-vous tôt pour en profiter. Vous y rencontrerez notamment les petits écureuils endémiques de Barbarie. Prenez également le temps d’explorer le centre historique, plonger dans le silence de l’église Saint-Marie ou encore boire un verre en terrasse près d’une fontaine ombragée…

Envie d’une journée nature au cours de votre road trip à Fuerteventura ? Profitez plus largement du parc rural de Betancuria : une zone protégée abritant de nombreux oiseaux, des cultures d’aloe vera et adepte de l’écotourisme. Vous serez enchantés par le panel de randonnées à travers les zones volcaniques ou humides, les falaises et les ravins.

En début ou fin d’après-midi, reprenez la FV-30 en direction d’Ajuy. Ce village côtier et coloré est réputé pour sa plage de sable noir volcanique et son patchwork de maisons colorées. En chemin, vous trouverez le Mirador Las Peñitas : un incontournable panorama sur l’île.

Pour approfondir l’étape :
  • Les grottes d’Ajuy : accessibles grâce à un sentier aménagé, ces formations naturelles offrent une traversée spectaculaire à travers l’histoire et les phénomènes géologiques de l’île.

5. Ajuy à Morro Jable

Morro Jable - road trip fuerteventura

Crédit photo : Shutterstock – JackCo

  • 🗺️ Itinéraire : d’Ajuy à Morro Jable, en passant par Sotavento
  • 📍 Trajet : 62 km • 1h
  • 📷 À visiter : plage de Sotavento
  • 🏠 Où loger : dans un hôtel ou un Airbnb à Morro Jable

Quittez Ajuy, direction Sotavento et sa lagune bleue perçant. C’est une des étapes phares de votre itinéraire à Fuerteventura. Paradis des kitesurfeurs et du windsurf, cette plage de sable fin offre un décor étincelant et saisissant de contrastes. Profitez de l’eau turquoise et du paysage dessiné au fil des marées avant de descendre réellement dans le sud de l’île.

En fin de journée, cap sur Morro Jable. Aux alentours du village, vous trouverez encore un phare, des plages immenses et l’océan magnifique à perte de vue. Puis, vous découvrirez un centre-ville bourré de charmes et des promenades à l’ombre des grands palmiers fleuris. Ici, les amateurs de plongées et snorkeling seront aux anges.

Pour approfondir l’étape :
  • Playa de la Pared : couronnées de falaises, décorées par de belles traînées volcaniques, les plages de Pared sont calmes et habitée par les fameux écureuils. Elles sont situées sur la côte sud-ouest, entre les villages de Pajara et de la Costa Calma ;
  • Péninsule de Jandia : au départ de la Costa Calma, une superbe randonnée traverse le désert de la péninsule de Jandia. Vous serez un peu perdus. Êtes-vous en road trip à Fuerteventura ou en Californie ? Il y a de quoi s’y méprendre. Puis le décor se transforme peu à peu, des lagons spectaculaires et inédits apparaissent.

6. Morro Jable à Cofete (aller-retour)

Cofete

Crédit photo : Shutterstock – Armando Oliveira

  • 🗺️ Itinéraire : de Morro Jable à Cofete, en passant par le parc naturel de Jandia
  • 📍 Trajet : 20 km • 50 min
  • 📷 À visiter : les plages encore et toujours
  • 🏠 Où loger : dans unhôtel ou un Airbnb à Morro Jable

Situé au sud de l’île, la plage de Cofete est réputée comme la plus belle de tout itinéraire à Fuerteventura.

Douze kilomètres de paysages merveilleux, sauvages et magnétiques, qui laissent sans voix les amoureux de vent, de sel et de tourisme balnéaire.

Après une heure de route, troquez votre voiture pour un buggy. C’est l’activité incontournable aux alentours de Cofete. Roulez ainsi jusqu’à la pointe sud du parc de la Jandia. C’est finalement une façon bien fun et unique de continuer votre road trip à Fuerteventura !

Il n’y a pas d’infrastructures sur la plage de Cofete, donc en fin de journée, regagnez votre hébergement sur Morro Jable.

Pour approfondir l’étape :
  • Costa Calma : au lieu de retourner dormir sur Morro Jable, posez vos valises à Costa Calma. Outre sa randonnée citée au-dessus, ses plages avec, en toile de fond les falaises et les volcans, constituent un cadre idyllique. Ici aussi, les balades en quad/buggy et les cours de surf sont légions.

7. Morro Jable à Puerto del Rosario

Le phare de La Entallada - road trip fuerteventura

Crédit photo : Shutterstock – Naeblys

  • 🗺️ Itinéraire : de Morro Jable à Puerto del Rosario, en passant par le phare de Punta de la Entallada et Pozo Negro
  • 📍 Trajet : 130 km • 2h
  • 📷 À visiter : Punta de la Entallada, village de Pozo Negro
  • 🏠 Où loger : dans un hôtel près de l’aéroport pour reprendre l’avion

Remontez en direction de l’aéroport. Le changement de territoire est notamment marqué par la rencontre avec le phare de Punta de la Entallada. Hissé à plus de 200 mètres de hauteur, veillant sur les troupeaux de biquettes, ce monument est extrêmement photogénique avec ses pierres rougeoyantes. Arrêtez-vous au belvédère accessible par une passerelle en bois surplombant les rouleaux de la mer arrachés par le vent puissant.

En chemin, vous croiserez également le village de Pozo Negro. Un secret bien gardé et une ambiance sans pareille. Ici, les façades aux couleurs un peu fanées et romantiques laissent place aux murs blanchis à la chaux. Pourquoi Pozo Negro alors ? À cause du puit noir creusé par une coulée de lave et formant ainsi une longue plage ébène. Quelques barques jaune vif sont essaimées ça et là et confèrent encore plus de fascination à l’endroit.

Pour approfondir l’étape :
  • La Lajita : laissez-vous séduire par le charme inouï d’un minuscule village de pêcheurs. Auréolé par un paysage particulièrement vert, la région possède des allures très surprenantes de mini-jungle. À l’extérieur de la bourgade, il est possible de visiter un grand jardin botanique. Le village accueille notamment El Mirador el Tabloncillo et son point de vue magnifique sur les côtes alentours ;
  • Gran Tarajal : calme et joliment aménagé, cet endroit est peu connu des touristes. Balades inlassables sur le sable, sel, iode, odeur du poisson : c’est l’idéal pour terminer en toute sérénité.
Comment avez-vous trouvé cet article ?
0 avis (0/5)
Questions / Commentaires à l'auteur
2744
Laisser un commentaire ou